Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 12:13

Pour les chrétiens, la semaine de Pâques est la partie la plus sacrée de l'année. Pendant la Semaine Sainte, les cérémonies se succèdent. Le calendrier complet des célébrations dans les Deux Sevi et Deux Sorru se trouve dans le fichier PDF ci-dessous.

Pas de messe à Poggiolo le dimanche 5 avril, jour de Pâques, car elle aura lieu à Soccia à 16 heures.

Pour "se mettre dans l'ambiance", on peut écouter de beaux chants de Pâques dans l'émission Canti sacri di Corsica, animée par Patrizia Baudoux.

Partager cet article

28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 11:59

N'oubliez pas que dimanche 29 mars, en plus d'être le jour de la fête des Rameaux, ce sera le jour du chocolat et de l'artisanat à Murzo.

Paru dans "Corse-Matin" du 27 mars.

Paru dans "Corse-Matin" du 27 mars.

Partager cet article

27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 18:07

Une semaine avant Pâques, le dimanche des Rameaux est un jour important dans la liturgie catholique et a donné naissance à de nombreuses traditions en Corse.

Cette année, la fête des Rameaux n'aura pas lieu à Poggiolo mais il y aura une cérémonie à Orto samedi 28 mars à 16 heures. A Soccia, elle est prévue pour dimanche 29 à 11 heures.  

Cette fête, qui rappelle le jour de l'entrée de Jésus à Jérusalem, a été décrite par Claire TIEVANT et Lucie DESIDERI dans "Corse - Almanach de la mémoire et des coutumes".

"Les «Oraisons de la Bénédiction Rameaux» précisent le nom des plantes consacrées: le buis, les palmes, l'olivier; noms que l’on retrouve dans la désignation de la fête. En Corse, on l'appelle « e Palme » (les palmes), « e Crucette » (les petites croix ou croisettes) ou encore l'Alivu (l'olivier). En effet, n'est-ce pas encore la période où les olives, arrivées à maturité, sont récoltées dans villages? On ne peut s'empêcher de remarquer la coïncidence du calendrier religieux et de celui des « travaux et des jours » de la vie traditionnelle de cette île méditerranéenne.

Du point de vue cérémoniel, le dimanche des Rameaux ouvre la période de Pâques en nous faisant entrer dans la semaine sainte. A ce jour d'ailleurs, on pratique un rite de clôture et d’ouverture, connu dans la liturgie sous le nom d’Attolite portas (Ouvrez les portes). La Corse, jusqu’à tout récemment, a célébré ce rite qui se déroule sur le seuil de l'église:

 

Photos de la bénédiction des Rameaux à Poggiolo en 2011.
Photos de la bénédiction des Rameaux à Poggiolo en 2011.
Photos de la bénédiction des Rameaux à Poggiolo en 2011.

Photos de la bénédiction des Rameaux à Poggiolo en 2011.

Après que le curé a bénit et distribué aux paroissiens les rameaux de palme et d'olivier, on ouvre les portes de l'église et l’on sort processionnellement. Cette procession, au cours de laquelle on porte à la main les rameaux, doit être relativement longue. Elle faisait autrefois le tour du village, elle se limite aujourd'hui à faire le tour de l'église. Pendant ce temps, la porte de cette dernière est fermée de l'intérieur par trois hommes. A son retour, la procession se masse derrière l'officiant, sur le parvis. Le prêtre demande alors à trois reprises l'ouverture des portes: il frappe trois fois avec le pied de la croix en disant, en langue corse: « - Apri la porta! Hosanna pia! » (Ouvre la porte, Hosanna saint!). Au troisième coup et à la troisième invocation, les hommes demeurés à l'intérieur procèdent à l'ouverture: alors la foule s'engouffre dans l'église et l'on peut célébrer enfin la messe des Rameaux.

Les palmes et l'olivier bénits le dimanche des Rameaux possèdent une puissante vertu protectrice; ils empêchent les calamités de s'abattre sur les gens et les biens, ils procurent bienfaits et abondance. Chaque famille ramène chez elle et suspend dans sa maison ces crucette (petites croix). Celles-ci sont aussi appelées San Martini (Saints-Martin), par évocation du saint que la Corse vénère comme protecteur des troupeaux et des récoltes, comme fournisseur d'abondance. Les San Martini sont plantés dans les champs fraîchement cultivés ou sur les tas de céréales tout juste moissonnées. Dans les maisons, e crucette ont les mêmes vertus bénéfiques que les petits pains de Saint-Antoine (panioli), l'œuf de l'Ascension, et le cierge de la Chandeleur, qui conjurent les orages, protègent les enfants contre la maladie ou le mauvais œil (l'occhju). Les signatore (guérisseuses) savent d'ailleurs utiliser ces végétaux bénits pour chasser les « mauvais esprits », dans un rite qui consiste à enfumer le malade en faisant brûler l'olivier et les rameaux. Chaque année, on renouvelle ces plantes rituelles dans toute leur fraîcheur. Les vieux rameaux sont incinérés dans le focu novu (le feu nouveau) du samedi saint."

 

La fabrication des crucette est expliquée dans ces deux articles parus sur ce blog en 2011:

E crucette guagnaises

Traditions pascales et corses

Les traditions des Rameaux

Partager cet article

25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 18:00

Un jeune cerf risquait de mourir d'épuisement dans un endroit fermé où il s'était aventuré. Il a été sauvé par la coopération entre la société de chasse de Guagno et le Parc Naturel Régional de Corse. Cette belle histoire est racontée dans "Corse-Matin" de dimanche 22 mars 2015.

Elle permet de se rappeler que le cerf a été réintroduit en Corse depuis quelques années et que cette initiative semble avoir réussi.

Ce blog a consacré aux cerfs de Corse les articles:

-  Le retour de Bambi

Les cerfs sont dans nos montagnes

Bambi a été sauvé

Partager cet article

Published by Blog Poggiolo - dans Natura corsa Chez nos voisins
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 23:04

La victoire du binôme François COLONNA et Lucie FRIMIGACCI dans le canton Sevi-Sorru-Cinarca est tout à fait conforme à l'ensemble des résultats de Corse-du-sud. Ce département, qui correspond à l'ancien "Au-delà des Monts", a une très large majorité de droite.

La première page de "Corse-Matin"

La première page de "Corse-Matin"

Avec 86,54% des voix, les vainqueurs de notre canton ont remporté le plus fort pourcentage du département.

Leurs meilleurs scores ont été obtenus à Orto, Partinello, Renno, Rezza et Rosazia avec 100 % des votants.

Les résultats les plus faibles du duo vainqueur se trouvent à Piana (54,72%) et à San Andrea d'Orcino (54,84%).

Les 83,7 % donnés à Poggiolo à François COLONNA et Lucie FRIMIGACCI placent la commune dans la moyenne du canton.

Mais Rosazia a eu une particularité: la palme du plus faible nombre de voix exprimées avec 4,55% des inscrits. Pourtant, 35 des 110 électeurs ont voté, pour mettre dans l'urne 27 bulletins blancs et 3 nuls. 5 suffrages seulement ont été validés.

Ce cas particulier est certainement à mettre en lien avec la colère des maires du Cruzzini, et notamment du maire de Rosazia, de voir que le nom de leur micro-région ne se trouve pas dans la dénomination de ce nouveau canton.

Cliquer sur l'article pour l'agrandir.

 

"Corse-Matin" du 3 mars 2015

"Corse-Matin" du 3 mars 2015

Partager cet article

23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 00:07

M. François COLONNA et Mme Lucie FRIMIGACCI ont été élus conseillers départementaux dès le premier tour. Félicitations à tous les deux.

Dans l'ensemble du canton Sevi-Sorrru-Cinarca, ils ont obtenu les résultats suivants:

 

Binômes de candidats Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Elus
M. François COLONNA
Mme Lucie FRIMIGACCI
BC-DVD 3 040 35,50 86,54 Oui
M. Quentin MATOUX
Mme Marthe POLI
BC-FG 473 5,52 13,46 Non


 

  Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 8 563    
Abstentions 4 616 53,91  
Votants 3 947 46,09  
Blancs 272 3,18 6,89
Nuls 162 1,89 4,10
Exprimés 3 513 41,03 89,00

    

Voici les résultats par commune de Sorru in Sù

 

 

GUAGNO

Binômes de candidats Nuances Voix % Inscrits % Exprimés
M. François COLONNA
Mme Lucie FRIMIGACCI
BC-DVD 65 35,33 75,58
M. Quentin MATOUX
Mme Marthe POLI
BC-FG 21 11,41 24,42


 

  Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 184    
Abstentions 89 48,37  
Votants 95 51,63  
Blancs 4 2,17 4,21
Nuls 5 2,72 5,26
Exprimés 86 46,74 90,53

 

 

ORTO

Binômes de candidats Nuances Voix % Inscrits % Exprimés
M. François COLONNA
Mme Lucie FRIMIGACCI
BC-DVD 62 37,35 100,00
M. Quentin MATOUX
Mme Marthe POLI
BC-FG 0 0,00 0,00


 

  Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 166    
Abstentions 88 53,01  
Votants 78 46,99  
Blancs 14 8,43 17,95
Nuls 2 1,20 2,56
Exprimés 62 37,35 79,49

 

 

SOCCIA

Binômes de candidats Nuances Voix % Inscrits % Exprimés
M. François COLONNA
Mme Lucie FRIMIGACCI
BC-DVD 93 44,93 95,88
M. Quentin MATOUX
Mme Marthe POLI
BC-FG 4 1,93 4,12

 

 

 

  Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 207    
Abstentions 95 45,89  
Votants 112 54,11  
Blancs 9 4,35 8,04
Nuls 6 2,90 5,36
Exprimés 97 46,86 86,61

Partager cet article

22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 19:30
Les résultats de l'élection départementale à Poggiolo

Comme prévu, dans le nouveau canton de Sevi-Sorru-Cinarca, le binôme François COLONNA-Lucie FRIMAGACCI, qui se présentait sous l'étiquette de la majorité départementale (de droite), a obtenu une nette avance au premier tour de l'élection départementale de dimanche 22 mars 2015. Il avait obtenu le soutien de plusieurs maires et François COLONNA était conseiller général sortant du canton des Deux Sorru.

A Poggiolo, les résultats ont été les suivants:

 

INSCRITS: 177

VOTANTS: 99

BLANCS ET NULS: 7

EXPRIMÉS: 92

François COLONNA-Lucie FRIMAGACCI (majorité départementale): 77 (83,70%)

Marthe POLI-Quentin MATOUX-DRAGACCI (PCF-Front de Gauche): 15 (16,30%)

Pour les amateurs de statistiques électorales, les résultats d'aujourd'hui peuvent être mis en perspective avec la répartition gauche-droite du second tour de précédentes élections, puisque le premier tour d'aujourd'hui opposait droite et gauche. Le rapport de force habituel, toujours bien marqué à gauche, est totalement inversé.

Mais il est vrai que les élections locales ne peuvent pas toujours être simplement interprétées selon des critères nationaux. 

Les résultats de l'élection départementale à Poggiolo

Le nombre d'inscrits dans la commune de Poggiolo était de 151 en 2008, 146 en 2012 et 184 en 2014.

Partager cet article

21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 17:50

De nombreux électeurs ne se sentent pas concernés par les élections départementales des 22 et 29 mars. Ceux qui voudraient s'y intéresser sont un peu perdus.

Ces élections remplacent les anciennes élections cantonales qui tenaient un rôle particulièrement important dans la Corse rurale d'autrefois. 

Le petit film suivant réalisé par France Info permet d'avoir quelques éclaircissements. Mais il existe quand même quelques ambiguïtés:

- les pouvoirs de ces nouveaux conseils ne sont pas tous vraiment détaillés et certains points viennent à peine d'être adoptés lors du vote du projet de loi relatif à une nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) le 10 mars (et seulement en première lecture!), alors que la campagne électorale était commencée et les programmes imprimés;

- les deux conseils départementaux corses risquent d'avoir une vie très courte (peut-être deux ans et demi?) car, dans la loi NOTRe, le Gouvernement a introduit, à l’article 13, trois amendements (1979, 2037, 2038) visant à instituer une collectivité unique en Corse au 1er janvier 2018 regroupant conseils départementaux et CTC, sans prévoir de consultation référendaire. Une fois adoptée définitivement, la loi sera assortie d’ordonnances gouvernementales précisant certaines modalités.     

Désormais, à chacun de choisir en toute connaissance de cause !

Partager cet article

20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 17:55

Depuis quarante ans, le canton des Deux Sorro rassemble les cantons de Soccia et de Vico. L'histoire du premier a été présentée dans l'article "La liste des conseillers généraux de Sorru in sù".

Voyons ce qu'il en fut de l’ancienne pieve de Sorro in giù, devenue canton de Vico. Ce territoire était composé des communes de Vico, Murzo, Letia, Arbori, Balogna, Cargese, Coggia et Renno.

Quels en furent les représentants au conseil général de la Corse ?

Il est à remarquer que beaucoup furent maires de Vico et plusieurs députés ou sénateurs.

 

Pendant pratiquement tout le Second Empire, le conseiller général du canton de Vico fut Jean-Jourdain CASANELLI d'ISTRIA, président du tribunal civil de Sartene,            

A partir de 1871, le siège fut détenu par le comte Alfred MULTEDO (1846-1908), personnage important du parti bonapartiste auquel il resta attaché toute sa vie. Membre d'une grande famille de propriétaires de Vico (et, par exemple, de l'hôpital militaire de Guagno-les-Bains), il fonda le 1er Octobre 1892 le Comité Napoléonien, ancêtre du CCB (comité central bonapartiste) qui donna plusieurs maires à Ajaccio jusqu’en 2001. Il fut deux fois élu et invalidé à l’Assemblée nationale en 1885 et 1889, pour avoir bénéficié de "pressions cléricales".

Sa biographie complète se trouve en suivant le lien :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65623170/f15.image.r=

Ayant abandonné la politique en 1894, il fut alors remplacé au conseil général par un républicain : Dominique CRISTINACCE, maire de Vico de 1888 à 1896 et de 1908 à 1910.

En 1901, le canton tomba entre les mains d’Ange MURACCIOLE qui avait été sénateur de 1892 à 1894 et le redevint en 1903. Petite particularité: ce natif du village de Muracciole avait été longtemps maire de Belgodere et conseiller général de Vezzani avant de se présenter à Vico. Il mourut le 2 juillet 1904.

Ange MURACCIOLE

Ange MURACCIOLE

De 1904 à 1907, le poste fut occupé par M. COLONNA, maire de Vico.

Pendant quelques mois, il revint à Raphaël CASANELLI d'ISTRIA, ancien secrétaire général à Ajaccio.

Puis, en 1908, Jean-François GALLINI, avocat-défenseur à Sousse, devint conseiller général. Il fut sénateur de 1920 à son décès, en 1923

Sa biographie a été publiée sur le blog des Poggiolais :

Les Poggiolais ont de l'initiative (n°3: l'empire sahélien des Sorrinesi)

 

Jean-François GALLINI

Jean-François GALLINI

Mais, en 1921, sa réélection ayant été invalidée, «l’empereur du Sahel» se heurta à l’ambition de François COTY, ce qui aboutit à l’élection de COTY à Soccia et, dans le canton de Vico, du docteur Philippe CHIAPPINI qui resta en place jusqu’à la guerre.

Voir les deux articles :

En 1921, le canton était au parfum (début)

En 1921, le canton était au parfum (fin)

En 1951, Pascal ARRIGHI fut élu conseiller général avec l'étiquette radicale. Il siégea à l'Assemblée Nationale de 1956 à 1962 (comme radical puis comme gaulliste de UNR) et de 1986 à 1988 (comme Front National). Sa biographie se trouve à la fin de l'article: Arrighi avant Mamberti

Pascal ARRIGHI

Pascal ARRIGHI

Il fut maire de Vico de 1959 à 1983 mais céda le canton dès 1958 au radical de gauche Dominique COLONNA.

En 1973, la réforme cantonale ayant regroupé les cantons de Soccia et de Vico dans le canton des Deux Sorru, le nouveau siège revint à Dominique COLONNA, maire de Vico en 1983, puis, en 2008, au candidat de droite François COLONNA, également devenu maire de la commune en 2001.

François COLONNA

François COLONNA

-------------------------------

La documentation utilisée étant très parcellaire, il est possible que des erreurs ou des oublis apparaissent dans les lignes ci-dessus. Nous serions heureux de recevoir toute information permettant d'améliorer cet article.

Partager cet article

18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 14:46

Les lecteurs de ce blog ont déjà entendu plusieurs versions poggiolaises de l'hymne corse "Dio vi salvi regina". Voir les articles: ""Dio Vi Salvi Regina", l'autre symbole incontournable" et ""Dio vi salvi regina", version 2010".

Ils pourront maintenant comparer avec une version ajaccienne. Ecoutez le chant officiel de la Corse, qui est aussi un cantique à la Vierge, enregistré mardi soir 17 mars devant la statue de la Madunuccia en présence du cardinal Mamberti.

La vidéo de Marilyne SANTI a été publiée sur le site d'informations Corse net infos (http://www.corsenetinfos.fr/)

 

Partager cet article

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

Dimanche 22 mars: - premier tour des élections départementales

                             - messe à Poggiolo à 15 h.

 

Temps de prière pour le Carême: 19 mars à Orto, 26 mars à Poggiolo (+ célébration pénitentielle) à 15 h.

 

Fête des Rameaux: samedi 28 mars à Orto (16h) et dimanche 29 mars à Soccia (11 h) et Guagno (15 h).

 

Dimanche 29 mars: - second tour des élections départementales

                               - Fête du chocolat et de l'artisanat à Murzo

 

Vacances de Pâques: du samedi 25 avril au lundi 11 mai.

 

Vendredi 8 mai: célébration du soixante-dixième anniversaire de la victoire de 1945.

 

Du 8 au 10 mai: Festival Acqua in Festa près de Vico.

 

Début des vacances d'été: mercredi 8 juillet.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO


Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907