Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 18:00

Les ruines de la cathédrale Saint Appien sont, avec sa tour génoise, un des symboles de Sagone.

Son clocher est également bien connu. Autrefois, il était bien visible de la route ou de la mer, comme le montre cette carte postale qui a presque un siècle.

Le clocher de Sagone est menacé

Maintenant, sur cette photo du même endroit publiée sur Google, les plantations d’arbres et les villas cachent l’édifice.

Le clocher de Sagone est menacé

Le beffroi s’aperçoit encore depuis la route à l’embranchement des routes de Vico et de Cargese.

Le clocher de Sagone est menacé

Ce clocher est en danger. N’ayant jamais été restauré depuis sa construction au milieu du XIXème siècle, il «voit aujourd’hui sa façade se fissurer ; son beffroi menace de s’effondrer tandis qu’une des cloches s’est déjà détachée et a subi de gros dégâts», comme l’indique le site de la mairie de Vico.

La commune présidée par François COLONNA vient de lancer un programme de restauration complété par une souscription populaire pilotée par la Fondation du Patrimoine. Pour en savoir plus sur ce projet, connectez-vous au site de la Fondation Patrimoine en cliquant ICI.

Vous saurez aussi pourquoi Sagone a un clocher sans véritable église.

 

Un bon de souscription est disponible ci-dessous.

26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 18:00

Les photos de fleurs vues dans des articles précédents cachent une triste réalité: 64 espèces végétales ont disparu de Corse depuis un siècle, d’après la liste rouge du Conservatoire botanique national de Corse de l’office de l’environnement de la Corse.

Nos fleurs sont en danger

24 espèces ont disparu avant 1930. Elles étaient liées à la culture des céréales et ont été victimes de l’abandon de cette activité, à cause des pertes de la guerre de 1914-1918 et de l’exode rural.

75 autres sont menacées à court terme à cause de l’urbanisation et de la pression touristique.

Heureusement, 1.353 espèces (soit 69,56%) sont considérées comme n’offrant qu’une préoccupation mineure.

Les détails se trouvent sur le site du Conservatoire en cliquant ICI.

 

Il est important de connaître le patrimoine végétal de nos régions afin de bien le protéger. L’initiative de Gabriel CHAPUIS est donc à saluer: son blog (http://www.balogna.sitew.com) est une mine d'informations de grande ampleur sur toutes les plantes de Balogna, qu’elles soient consommables, médicinales ou simplement des bords des chemins.


    Vous ferez connaissance avec la menthe insulaire, la laitue des murs, la trépane barbue, etc...

    Grâce à ce blog, vous apprendrez qu'octobre est le mois de a nocca, a pecitella et a Cepita o a Pecita.

    Pour chaque plante, le nom français, le nom corse lorsqu’il est connu, et le nom latin sont précisés. Il en est de même pour le nom de la famille. Pour certaines espèces, il est même précisé à quel endroit précis de BALOGNA ou de ses environs elles ont été trouvées.


    Les plantes présentes dans ce village peuvent très bien se retrouver à POGGIOLO et dans d'autres villages. Mais qui voudrait dresser l’inventaire poggiolais ?

    Pour mieux apprécier la nature corse, allez sur  http://www.balogna.sitew.com

Nos fleurs sont en danger

ET N'OUBLIEZ PAS LA FÊTE DE LA NATURE

À VICO LE 5 JUIN.

Nos fleurs sont en danger
Published by Blog Poggiolo - dans Natura corsa Chez nos voisins
commenter cet article
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 18:00

De nombreux habitants de nos villages disent que le printemps est la plus belle des saisons, bien plus que l’été où le soleil écrase plantes, bêtes et humains.

Après un hiver qui n’a pas été très rude, la nature se montre partout, même dans les moindres fissures de la chaussée. Le paysage est varié avec de nombreuses couleurs.

Ce blog accueillerait volontiers des photos de lecteurs montrant ce renouveau printanier à Poggiolo et dans les environs.

En attendant, on peut regarder les photos de ce diaporama prises en mai 2010 à Poggiolo et le long de la route de Soccia.

Published by Blog Poggiolo - dans Natura corsa
commenter cet article
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 18:00

Le prêtre-soldat Circinellu est devenu un véritable mythe en Corse et a souvent été évoqué dans de nombreux textes. Pourtant, seulement deux chansons lui ont été consacrées.

 

L’une d’elles aurait été écrite par le poète MAISTRALE (voir l’article «MAISTRALE de Marignana (et de Poggiolo ?)») en 1935. Elle a été enregistrée en 1980 par le groupe Voci di a Gravona.

On peut noter que, en mentionnant Saint Elisée et le Tretorre, les paroles replacent bien Circinellu dans notre micro-région. Mais la conclusion le hisse au même niveau que les autres héros corses Sambucucciu d’Alandu, Pascal Paoli et Sampieru Corsu.

Canzona di Circinellu

 

Circinellu di Guagnu hè nativu

Pè li Guagnesi u sangue hà versatu

Per mill'anni u so nome sia vivu

Fra le rose per sempre cantatu

 

Per guardallu c'è trè sintinelle

Santu Liseu u ghjuvanni u Tritorre

A sti canti currite o zitelle

L'esempiu soiu fra noi un pò more

 

U curatu di Guagnu hè lu sole

Ch'ogni matina ci manda lu raghju

Face nasce le nostre viole

E c'innacqua l'anticu curaghju

 

I Fiumicelli turrenti è luntane

Cùn viulini è pueti di sanna

A st'eroi la sera è la mane

Fatelli festa chì ride minanna

 

Di la giola ne schiatta una bomba

Di Circinellu u paese n'hè fieru

Ùn sintite chì balla in la tomba

Cùn Sambucucciu Paoli è Sampieru

Ùn sintite chì balla in la tomba

Cùn Sambucucciu Paoli è Sampieru

 

 

Antoine CIOSI, qui a si bien chanté la Corse, a interprété, dans son disque «Corsica nostra» paru en 1975, un texte écrit par Francis PINELLI.

La musique, composée avec Armand MIGLIANI, est assez "bandonéante".

Le groupe I Chjami Aghjalesi a ensuite repris cette chanson en lui donnant un aspect plus «paghiella».

Voici les deux interprétations.

Circinellu

 

In la bocca Manganellu

E bruste sò sempre accese

Sò quelle di Circinellu

Prete patriotu guagnese

 

Si lasciò la so chjesola

Ostie, calce è ostensoriu

Poi partì dopu la chjama

À battesi in Ponte Novu.

 

Ripigliu

Circinellu! Circinellu!

Oghje ti portu rispettu

Per esse mortu ribellu,

Ceppu in manu

È croce in pettu.

 

Quandu passanu le muvre

È chì lu cuccu c'incanta

L'ombra di prete Ghjustizia

Esce di la terra santa

 

L'accompagna lu culombu

È ci dà freddu in lu spinu

Simu tutti testimoni

Di stu tamantu destinu.

 

Ripigliu

 

 

Traduction française (par PM.Filippi)

Circinellu

 

Au col de Manganellu

Brûlent encore les braises

Laissées par Circinellu

Prêtre de Guagnu et patriote

 

Il quitta son humble église

Les hosties, le calice et l'ostensoir

Pour répondre à l'appel

Et se battre à Ponte-Novu

 

Refrain

Circinellu! Circinellu!

Aujourd'hui je te dis mon respect

Pour être mort rebelle

L'arquebuse au poing

Et la croix sur ta poitrine

 

Quand vient l'heure où passent les mouflons

Et que le coucou nous enchante

L'ombre du prêtre

Justice sort de la terre sacrée

 

L'accompagne le son du culombu

Et cela fait froid dans le dos

Nous sommes tous les témoins

De ce si grand destin.

 

Refrain

20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 18:30

 Le problème de connaître l’aspect physique réel de Circinellu peut-il être résolu? Jean-Louis RIGAUD PIETRINI le pense. Responsable de l’atelier généalogie de l’Amicale des Corses de Montpellier, il a posté sur la page Facebook du Blog des Poggiolais (https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907le texte suivant :

«Bonjour, cela fait 2 ans que je travaille sur Otavio Dominico Leca dit Circinellu. D’après les documents trouvés aux archives de l'évêché de Sagone, il faisait 1m76, assez grand pour l'époque; ses cheveux étaient blond vénitien, donc roux clair. Il était mince, et non petit et gros comme dans l'article de «Corse matin».

Vous avez pour info un tableau qui est à MOROSAGLIA au Musée, de 1769 peint par l'Americain Henri Benbridge (1743 1812). (…) Circinellu est derrière Pascal Paoli. Les autres sont Bonaccorsi, Guelfucci et le frère de Pascal, Clémente. J’ai trouvé son acte de baptême à Guagno, (…) ; je cherche son acte de décès aux archives d’Aleria car sa mort est en 1771 à Ania d'après Madame Moracchini-Mazel. Je dois finir sa biographie, il fait partie de la dette historique... »

 

Henri BENBRIDGE, premier Américain à avoir posé le pied en Corse en 1768, a réalisé deux portraits de Paoli. Celui qui est au musée de Morosaglia est intitulé «Pascal Paoli à la bataille de Ponte Novu».

Une statue pour Circinellu (2bis/3): son véritable visage?

Il a été très bien analysé par Antoine MARCHINI, directeur du CDDP de la Haute-Corse dans «Paoli après Paoli: Le musée de Morosaglia» publié en octobre 2009.

 

PAOLI est à droite et écoute les renseignements fournis par un homme armé qui montre le pont où se déroule la bataille du 8 mai 1769 contre les Français.

Au second plan, le peintre a représenté trois personnages statiques.

Celui du milieu est identifié comme étant le prêtre Buonfiglio GUELFUCCI. Intime du «père de la patrie», il l’accompagna dans son exil et fut ensuite en 1794 l’un des rédacteurs de la Constitution du Royaume de Corse (anglo-corse). Ici, en historien de la révolution corse, il note les termes de la conversation. Il a un costume de moine car il était Père de l’Ordre des Servites de Marie.

MARCHINI écrit que «Entre le militaire et le prêtre, s’insinue Clemente, le frère (de Pascal PAOLI), austère».

Donc, d’après Jean-Louis RIGAUD PIETRINI, CIRCINELLU est le personnage du trio qui est placé le plus à droite, entre GUELFUCCI et Pasquale PAOLI. Il est effectivement en habit ecclésiastique.

 

Une statue pour Circinellu (2bis/3): son véritable visage?

Notre correspondant a-t-il raison d’écrire que nous avons ici le seul portrait véritable du curé de Guagnu ? Ce serait une découverte importante.

Si l’identification était confirmée, nous aurions ainsi le premier portrait d’un habitant de la piève de Sorru in Sù.

Une statue pour Circinellu (2bis/3): son véritable visage?
Published by Blog Poggiolo - dans Tempi fa Chez nos voisins
commenter cet article
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 18:00

Il n’existe pas de portrait d’époque, ni même de description, de Circinellu, le prêtre guagnais ardent partisan de l’indépendance corse. Son aspect physique peut donc varier, de l’ascétique et glabre chef de guerre s’élançant à la tête de ses troupes, comme l’avait dessiné Paul CORIZZI dans la revue «A Muvra» avant-guerre, au bonhomme ventru et barbu montré dans le petit film de Via Stella (voir l’article précédent: Une statue pour Circinellu (1/3): qui est Circinellu?).

Une statue pour Circinellu (2/3): Quelle statue ?Une statue pour Circinellu (2/3): Quelle statue ?

Le projet de l’Associu pà u ricordu di Circinellu de rendre hommage au patriote guagnais a reçu un bon écho de la part de «Settimana», l’hebdomadaire de «Corse-Matin». Dans le numéro du 15 avril, Véronique EMMANUELLI décrit le cheminement de l’idée lancée par Maria Francesca ANDREOTTI et Noelle MEDURIO, respectivement présidente et secrétaire de l’association.

Elle raconte comment, lors d’une réunion publique, fut adoptée l’option d’une statue en pierre.

« Dans la foulée, l’associu se rapproche d’Antony BRAGONE, le tailleur de pierre. C’est lui qui sera chargé de donner une consistance minérale et sans doute éternelle à Circinellu. Des gens d’Orto et de Poggiolo ont le geste à la fois généreux et spontané. «Ils nous ont donné le bloc de granite dans lequel sera taillée la statue ainsi que les pierres qui serviront de socle», se félicite-t-on. (…) Mais une question supplémentaire se pose, cellle de la densité expressive et de l’éclat de Circinellu.

(…)

On finira (…) par privilégier un prêtre élancé. L’œuvre, une fois terminée – «nous espérons que tout sera prêt fin 2016», précise Maria-Francesca – se dressera au centre du village, sur une parcelle communale devant l’église. »

Une statue pour Circinellu (2/3): Quelle statue ?

En attendant l’inauguration, ce projet a permis aux Guagnais, résidents permanents ou non, de se rassembler dans un projet qui renforce le sens de la communauté villageoise.

N’oubliez pas la soirée du 30 avril !

Une statue pour Circinellu (2/3): Quelle statue ?

N.B. 1: les lecteurs de ce blog se rappelleront avoir lu plusieurs articles proposant des occasions de plaques ou de commémorations possibles de personnages ou d’événements à Poggiolo et Guagno-les-Bains.

N.B. 2 : Noelle MEDURIO a fourni un grand travail d’inventaire du patrimoine bâti de notre micro-région. Les résultats en ont été publiés dans deux articles :

   - Deux jeunes filles ont enquêté sur notre patrimoine

   - L'inventaire du patrimoine bâti de nos villages est consultable

Published by Blog Poggiolo - dans Chez nos voisins Tempi fa
commenter cet article
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 18:01

Une soirée en faveur de l’Associu pà u ricordu di Circinellu est organisée le samedi 30 avril à l’église de Guagnu. Cette soirée sera animée par des chanteurs et musiciens de la région, à partir de 21 heures.

Les fonds rassemblés lors de cette soirée serviront à l’édification de la statue de Circinellu.

Une statue pour Circinellu (1/3): qui est Circinellu?

L’Associu pà u ricordu di Circinellu a été créée le 8 avril 2015 et a pour buts :

«réaliser des événements et actions en souvenir d'un personnage historique, Dumenicu Leca dit Circinellu, originaire du village de Guagnu en Corse du Sud; récolter des fonds pour le fonctionnement de l'association et le bon déroulement de ses événements et actions; ériger une statue en mémoire de ce personnage historique; célébrer une commémoration annuelle en souvenir de Circinellu.»

 

Qui est Circinellu ?

 

Dumenicu Leca, dit U Circinellu («le tout rond»), serait né en 1702 (ou en 1703 ou en 1709, selon les auteurs) à Guagnu.

Plaque apposée en 1935 ou 1936 sur la maison natale de Circinellu.

Plaque apposée en 1935 ou 1936 sur la maison natale de Circinellu.

Après des études à Gênes et à Rome, il revint comme curé dans son village natal.

Partisan de Pascal Paoli et de l’indépendance de la Corse, il prit les armes contre l’armée française et rejoignit les troupes du «Babbu di a patria» avec soixante Guagnais.

Une statue pour Circinellu (1/3): qui est Circinellu?

Après la victoire des soldats de Louis XV le 9 mai 1769 à Ponte Novu, où il combattit, il continua le combat. Lors d’une grand-messe à Guagnu, proclamant dans son sermon «Paoli è Libertà», il avait prêté serment sur son autel de ne pas déposer les armes tant que sa patrie serait occupée.

Il entreprit une guerre d’embuscade. Mais il dut quitter le village pour lui éviter les représailles des Français qui brûlèrent cependant l’église de Guagno.

Il se réfugia dans le Fiumorbo.

Un jour de 1771, dans une grotte d'Ania, il fut retrouvé mort avec le crucifix d'une main et une arme (certaines versions disent un fusil, d'autres un pistolet ou un poignard) dans l’autre.

Enfant le plus connu de Guagnu, il devint le symbole du patriotisme corse. Mais il n’existe pas de portrait de l’époque le représentant, et pas non plus de statue. L’Associu pà u ricordu di Circinellu veut remédier à ce manque.

Une statue pour Circinellu (1/3): qui est Circinellu?

Petite curiosité: la vie de Circinellu a été résumée par un petit film diffusé sur France 3 Via Stella en 2014.

Published by Blog Poggiolo - dans Tempi fa Chez nos voisins
commenter cet article
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 18:00
ND de Lavasina (commune de Brando)

ND de Lavasina (commune de Brando)

En cette année de la Miséricorde, le secteur pastoral Deux Sorru-Sevi in Grentu et l'Association des Amis du Couvent organisent un pèlerinage pour le passage de la Porte Sainte à Notre Dame de Lavasina, le dimanche 1er mai.

Départs:

     - de Sagone (parking du Spar) 7h15

     - de Vico (devant le monument aux morts) 7h30

     - de l'embranchement d'Evisa 7h45.

Participation: 20€ par personne.

Programme:

     -11h: messe

     -12h30: repas tiré du sac (dans une salle prévue à cet effet)

     -16h: retour.

Inscriptions auprès de la Communauté OMI (06 47 36 72 96) ou auprès de Marcelle Paoli (06 75 43 82 35) jusqu'au 24 avril.

 

Pour avoir des renseignements sur le sanctuaire de Lavasina, suivre le lien: http://www.curagiu.com/lavasina.htm

A Lavasina le 1er mai
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 18:13

Et si l'on regardait du côté de la rivière?

Encore merci à Thierry.

Quelques images du printemps poggiolais (2)
Quelques images du printemps poggiolais (2)
Published by Blog Poggiolo - dans Natura corsa
commenter cet article
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 18:00

Pour les amis qui sont sur le continent et pour ceux qui ne sont pas encore en vacances, Thierry CALDERONI a eu l’idée de présenter quelques photos montrant que le printemps est bien arrivé à Poggiolo.

Quelques images du printemps poggiolais (1)
Quelques images du printemps poggiolais (1)
Quelques images du printemps poggiolais (1)
Published by Blog Poggiolo - dans Natura corsa
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

Vacances de Pâques: du samedi 23 Avril au lundi 9 Mai.

Dimanche 5 juin: Festa di a Natura à Vico.

Festival Sorru in Musica: du 18 au 27 juillet

Mardi 16 août: fête de saint Roch.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO


Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907