Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 18:16

Les lecteurs assidus du Blog des Poggiolais étant intéressés par ce qui se passe ou ce qui s'est passé à Poggiolo et dans les villages voisins, ils le seront certainement aussi de savoir que trois sites concernant notre micro-région se sont récemment ouverts sur internet.

 

Depuis un an, le site de la mairie de Vico (http://www.mairie-vico.comprésente une mise en page claire et aérée. Il donne des renseignements pratiques sur le fonctionnement des services municipaux, l'école et le collège mais il publie aussi de nombreux articles historiques très intéressants. Ils sont dus à Emilienne CALLEGARI et fourmillent de détails.

Parmi les plus récents, on peut citer:

- celui sur  "Le Calvaire"  qui se trouve à la sortie du village, au croisement des routes menant à Létia et à Sorru in Su,

- ou encore celui sur la bénédiction du "Binadizzione di a casa prete Franchi" 

- ou bien "Quand Nesa et Chigliani demandèrent leur indépendance..."

- ou encore "Les maires qui ont fait l'histoire de notre village"

 

 

N'oubliez pas d'admirer la galerie de photos qui est extrêmement riche de clichés d'autrefois et de maintenant.

 

Il est possible de s'inscrire à la lettre d'informations (newsletter en corsoanglais) pour être informé des parutions de nouveaux articles.

Des nouveautés sur internet pour les Deux Sorru

Egalement à Vico mais rayonnant bien au delà, le couvent Saint François vient de se pourvoir d'un site internet en partenariat avec les OMI et le Diocése d'Ajaccio.
Très beau site, clair et bien illustré, vous y trouverez tout ce que vous voulez savoir sur le couvent et les événements religieux ou profanes qui s'y déroulent. 
Il vous est possible d'y créer un compte afin de pouvoir interagir avec les administrateurs. 


Différentes rubriques vous y sont proposées : 
     -Secteur Pastoral. 
     -Associations. 
     -Hébergement. 
     -Couvent. 
     -Connexion. 
     -Infos Pratiques. 


En voici le lien : 
http://www.couventdevico.fr/

Des nouveautés sur internet pour les Deux Sorru

Enfin, pour la commune de Poggiolo, n'oublions pas l'hôtel-restaurant des Deux-Sorru à Guagno-les-Bains.

A l'occasion de la nouvelle saison qui a débuté le 1er avril, le site a été remis à neuf. Jean-Marie et Marie-Ange BONIFACJ présentent toutes les qualités de leur établissement admirablement placé près de la chapelle St Antoine, au-dessus de la station thermale.

 

Des nouveautés sur internet pour les Deux Sorru

Depuis plusieurs années, cet endroit possède une page Facebook assez active. Consultez-là pour être au courant des promotions éventuelles.

Des nouveautés sur internet pour les Deux Sorru
Repost 0
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 17:54

L’arrivée du printemps prépare le moment des balades en montagnes. Il faudra d’abord que le beau temps se stabilise. Mais, auparavant, les 23 avril et 7 mai, aura lieu l’élection présidentielle.

Il est hors de question que le blog de Poggiolo prenne parti pour l’un quelconque des onze candidats.

 

On peut seulement remarquer que, parmi  ces onze postulants, Jean LASSALLE s’est bien distingué dans le domaine la marche à pied, en entreprenant en 2013, pendant plus de huit mois, un tour de France à pied de plus de 5 000 kilomètres à la rencontre des citoyens, pour écouter leurs griefs et leur donner la parole.

 
A chacun sa façon de marcher
La marche est d'ailleurs un excellent exercice qui peut transformer le cerveau, comme l'expliquent des médecins dans l'article du blog sain-et-naturel.com:
la randonnée réduit la rumination
la randonnée, en se déconnectant de la technologie, stimule la résolution créative de problèmes
la randonnée dans la nature est un excellent exercice qui stimule l'intelligence.
 

En tout cas, sur cette photo, le député pyrénéen paraît moins fatigué par son périple que n’ont pu l’être certains jeunes Poggiolais, maintenant sexagénaires, par leurs promenades dans les hauteurs corses. Au retour, ils n'étaient même plus capables de porter leur sac sur le dos!

 
Joël CALDERONI à St Marcel, de retour de Camputile, en 1966.

Joël CALDERONI à St Marcel, de retour de Camputile, en 1966.

Michel Franceschetti au pont de Belfiore, au retour de Muna, en 1968.

Michel Franceschetti au pont de Belfiore, au retour de Muna, en 1968.

Mais, après une grosse fatigue, quel bonheur d’arriver au sommet!

 
A chacun sa façon de marcher

De gauche à droite: Michel FRANCESCHETTI, Joël CALDERONI, Rose-Marie BARTOLI (épouse CHABROLLE), Marie-Thérèse MARTINI (épouse LECCIA), Jean-Marc OULIÉ,   Hervé CALDERONI (photo Jacques-Antoine MARTINI, 1968).

Repost 0
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 15:00

Poggiolo a bien plus inspiré les artistes que ce que l’on pourrait penser.

Nous avions vu la peinture de Raymond Rifflard sur la rue de derrière Saint Roch (voir l’article: «Une rue de Poggiolo»).

 
Le café de la ruelle derrière St Roch

Un autre tableau, qui nous a été révélé par le docteur Claude MARTINI, montre le même endroit. Malheureusement, le nom de l’auteur et la date ne sont pas mentionnés.

 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

 
Cliché Michel Franceschetti 23/8/2016

Cliché Michel Franceschetti 23/8/2016

Il s’agit bien de la ruelle parallèle à la Stretta et qui va de l'arrière de la chapelle, visible au fond à gauche, jusqu'à la place Inghjo, qui commence au premier plan du tableau. 

On a les mêmes perrons (terrazzoli), les mêmes portes, les mêmes fenêtres, les mêmes marches dans la rue, le même soubassement plus épais de la maison de gauche. 

Le moment représenté n’est pas à la même heure, comme le prouvent les ombres. 

La rue étant de direction nord (au fond du tableau) - sud (au premier plan), RIFFLARD a représenté ce lieu éclairé par le soleil comme s’il était aux environs de midi. Le deuxième artiste a choisi une heure plus tardive, dans l’après-midi, avec l’ombre de la maison de gauche se posant sur la façade de droite car le soleil est plus à l’ouest.

 
d'après Géoportail

d'après Géoportail

La différence importante avec la première œuvre est que, ici, la rue est déserte: pas d’homme, pas de femme en noir avec la tinella sur la tête, pas d’âne; juste un tonneau sous le premier perron.

Et, sur le linteau, au-dessus du second perron, à l’entrée du bâtiment souvent encore appelé la "maison de Tatanella" ou encore "maison de Tata», une inscription est bien lisible: «CAFÉ».

Le café de la ruelle derrière St Roch

Ces lettres ne sont pas dans le tableau de RIFFLARD, et n’existent plus  aujourd’hui.

Clichés Michel Franceschetti 12/8/2013
Clichés Michel Franceschetti 12/8/2013

Clichés Michel Franceschetti 12/8/2013

Maintenant, le linteau est surmonté d’une pierre carrée dans laquelle a été gravée la date 1832, année de construction de la maison. Cette pierre se devine dans les deux tableaux.

Mais il est tout à fait possible que, si elle a bien existé, l’inscription CAFÉ ait été apposée à la peinture. 

A quelle époque ce débit de boissons aurait-il fonctionné? Il est difficile de le savoir.

Des lecteurs du blog pourraient-ils nous renseigner sur ce café?

 

En tout cas, ce lieu est à ajouter aux anciens bars recensés sur ce blog et qui ont été évoqués dans les articles «Anciens et nouveaux bars» et «La Liberté était à Poggiolo».

Et n’oublions pas «Le bar des fauchés»!!!

 
Repost 0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 18:00
Les trente ans des footballeurs du haut-canton

Le 7 avril  2017 l'AS Soccia fêtera ses 30 ans.

 

En effet, le club a fait sa déclaration à la préfecture le 7 avril 1987, déjà 30 ans.

A cette occasion, les responsables du club envisagent de fabriquer un maillot collector avec imprimé sur le maillot le nom de tous les licenciés depuis 30 ans. Pour essayer de n'oublier personne, ils font appel à la mobilisation de tous pour se faire connaitre et reconnaitre afin de figurer sur ce maillot.

Un listing paraitra prochainement.

 

(appel paru sur le site de l’AS Soccia: http://as-soccia.footeo.com)

 
Repost 0
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 19:11
Le cri de la victoire socciaise

Voici quelque temps que nous n'avons plus donné de nouvelles de l'Associu Sportivu di a Soccia, le club de football de notre canton.

Sa carrière continue avec obstination. L'assemblée générale s'est tenue le 28 janvier à la Brasserie Impériale à Ajaccio. Ainsi que l'indique le compte-rendu, "Il y avait donc plus de trente joueurs présents, assez remarquable pour ce petit club de village qui comme l'a fait remarqué une des dernières recrues de l'AS : "Je suis très content d'avoir intégré ce club qui est en réalité une grande famille "". 

Assemblée générale 2017 de l'AS Soccia.

Assemblée générale 2017 de l'AS Soccia.

Le club a trois équipes en compétition:

- Soccia 1 qui joue en Division d'Honneur Entreprise et qui est troisième du classement avec 3 victoires, 2 matchs perdus et 1 nul;

- Soccia 2, actuellement second de la Promotion d'Honneur (3 marche gagnés, 0 nul et 2 perdus);

- Soccia 11, chez les Vétérans, qui est à la quatrième place de sa catégorie.

La récente victoire (2 à 1) de Soccia 1 sur l'Etoile Ajaccienne, le 7 février, a été l'occasion pour les joueurs de pousser un sympathique cri de victoire dont voici l'enregistrement vidéo.

Pour suivre l'actualité de cette Association qui représente fort bien, non seulement Soccia mais également tous les villages des DUI SORRU, allez régulièrement sur son site, d'excellente qualité: http://as-soccia.footeo.com/

Repost 0
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 19:08

Comme chaque année, l'association Kallisté organise, avec la municipalité,

 

les JOURNÉES CORSES D'AUBAGNE

les 17, 18 et 19 février 2017.

 

Expositions de peintures et de sculpture, stands de produits et d'artisanat corses, spectacle, ventes de livres sont au programme. Programme détaillé ci-dessous.

Michel FRANCESCHETTI présentera le livre "Vico-Sagone, Regards sur une terre et des hommes" samedi 18 après-midi.

Les journées corses d'Aubagne
Les journées corses d'Aubagne
Repost 0
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 17:59

Les amis du couvent de Vico vous invitent à partager une pulenda.

Pulenda pour le couvent
Repost 0
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 18:01

La Maison de la Corse de Marseille (69/71 rue Sylvabelle) a connu un grand succès avec son habituel salon du livre corse les 21 et 22 janvier.

Le  public a circulé entre les stands des éditeurs, écrivains et artisans. La première journée s'est terminée par un excellent buffet sous forme d'assiettes individuelles avec panzetta, saucisse, pulenda et bruccio, préparées et servies avec efficacité par l'équipe d'Anne-Marie VENTURINI.

Mais, auparavant, la traditionnelle cérémonie des vœux montra un grand consensus entre les nombreux élus présents.

L'assistance apprécia l'annonce de la prochaine création d'une journée des Corses de Provence par le conseil départemental.

Salon du livre corse de Marseille: deux lettres et un état d'esprit

Jean DAL COLLETTO, président de la Fédération des Groupements Corses de Marseille et des Bouches-du-Rhône, émit le souhait que les Corses de l'extérieur soient plus liés à l'évolution de l'île en étant représentés au sein du conseil économique social et culturel.

Il proposa également que, pour les transports en avion ou en bateau, en plus du tarif résident pratiqué depuis longtemps, il soit institué un tarif "diaspora" permettant aux familles corses du continent de venir plus facilement sur leur terre d'origine.

Salon du livre corse de Marseille: deux lettres et un état d'esprit

Gilles SIMEONI, président du conseil exécutif de l'assemblée de Corse,  fut la vedette de la soirée. Il s'était déplacé spécialement dans la cité phocéenne pour participer à cette réunion. Il dit son accord avec ces deux idées:

- Le gouvernement a refusé la présence de Corses de l'extérieur dans les prochaines institutions insulaires mais un "comité consultatif", une structure souple de concertation, peut être envisagé pour utiliser les bonnes volontés.

- Quant aux transports, la DSP (délégation de service public) sera bientôt renégociée.

L'espoir existe pour la Corse car, comme l'a dit le général de GAULLE dans une formule reprise par plusieurs intervenants de la soirée, "entre impossible et possible, il n'y a que deux lettres et un état d'esprit".

Repost 0
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 17:35
Les rois vont être fêtés à Orto
Repost 0
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 18:00

Il n'est pas trop tard pour revenir sur le temps de Noël et de la nouvelle année pour montrer comment, pendant cette période, Poggiolo fut un véritable « village-lumière ».

La municipalité  avait installé de nombreuses illuminations au-dessus de la route...

Poggiolo village-lumière

... et aussi sur les poteaux.

Poggiolo village-lumière

Les croix du Fragnu et du monument aux morts étaient soulignées par une bordure de lumière (ici, celle du monument aux morts).

Poggiolo village-lumière

Même la fontaine avait eu droit à ses guirlandes.

Poggiolo village-lumière

Des particuliers firent également des efforts de décoration.

La maison de Fosca éclairait le haut du village.

Poggiolo village-lumière
Poggiolo village-lumière
Poggiolo village-lumière

Plus bas, Pierrot montra qu'il avait bien retenu, de ses années lyonnaises, les leçons de la fête des lumières.

 

Poggiolo village-lumière
Poggiolo village-lumière
Poggiolo village-lumière
Poggiolo village-lumière

Alors, peut-on qualifier Poggiolo de "village-lumière"?

 

 

 

----------------------------------------------

Photos Michel Franceschetti

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans vie municipale Fêtons la vie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

 

Début des vacances d'été: samedi 8 juillet midi.

Festival Sorru in Musica: du 21 au 30 juillet.

Fête de saint Roch: mercredi 16 août.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907