Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2022 6 04 /06 /juin /2022 18:00
Solution de la devinette. Hier et maintenant: des baigneurs prudents

 

Quand, en juillet 1969, ces deux baigneurs s'aventurent dans l'eau près de Tiuccia, ils ont quand même une vingtaine d'années.

 

Cette image est une copie d'écran d'un film tourné alors par Michel FRANCESCHETTI, ce qui explique sa qualité très moyenne. Mais découper la séquence permet de fournir plusieurs photos. 

 

Solution de la devinette. Hier et maintenant: des baigneurs prudents

 

Ici, on peut comprendre que le personnage de gauche semble entraîné par son camarade. Il faut voir le film pour s'apercevoir qu'il porte des lunettes. Il s'agit de Joël CALDERONI.

 

Solution de la devinette. Hier et maintenant: des baigneurs prudents

 

Le personnage qui se trouvait à droite et qui finit par se jeter à l'eau, tout en gardant sa casquette, était Jean-Marc TRAMINI.

 

Solution de la devinette. Hier et maintenant: des baigneurs prudents
Solution de la devinette. Hier et maintenant: des baigneurs prudents

 

Tous deux purent rejoindre les copains sur la plage pour blaguer et s'amuser. C'étaient les vacances d'été avec des plaisirs simples.

 

Partager cet article
Repost0
3 juin 2022 5 03 /06 /juin /2022 18:00

 

Avec le "pont" de l'Ascension, certains ont pu goûter comme un prélude aux plaisirs estivaux. La baignade a même été possible.

 

Mais il faut être prudent en début de saison et suivre l'exemple donné par les deux Poggiolais de cette image: ils pénètrent prudemment dans l'eau en se tenant par la main et ils ont même des casquettes pour se protéger du soleil. 

 

Qui étaient ces deux jeunes baigneurs?

 

Il faut préciser: jeunes de l'été 1969.

 

Réponse: demain samedi.

 

La devinette du mois. Hier et maintenant: des baigneurs prudents
Partager cet article
Repost0
3 mai 2022 2 03 /05 /mai /2022 18:00

 

 

Solution de la devinette: Vico et Murzo par Poggioli

 

Le tableau-mystère n'est pas resté mystérieux pour tous nos lecteurs. Ils ont pu identifier Murzo avec son église caractéristique et, au premier plan, plusieurs maisons de Vico. L'artiste avait peut-être planté son chevalet du côté du couvent ou de Nesa. 

 

Ce tableau, intitulé "Vue de Murzo et Vico", fait partie des "nouvelles acquisitions" du Musée FESCH d'Ajaccio. D'après le panneau d'information, il a été donné par François et Marie-Jeanne OLLANDINI. Il se trouve d'ailleurs dans la salle François OLLANDINI.

 

Toutes les photos de cet article sont de Philippe PRINCE.
Toutes les photos de cet article sont de Philippe PRINCE.

Toutes les photos de cet article sont de Philippe PRINCE.

 

Mais qui est cet artiste? Voici la présentation qui en est faite sur le site de la galerie Alexis PENTCHEFF de Marseille (https://www.galeriepentcheff.fr):

 

Marcel Poggioli naît en 1881 à Marseille, où son père, originaire de Carbuccia, est venu s’employer comme marin. Le jeune artiste suit les cours des Beaux-Arts de Marseille et complète sa formation par un séjour en Italie, à Florence puis à Rome. Il fait également un passage à l’École nationale des Beaux-Arts de Paris avant de rejoindre sa région natale.

 

Il participe à de nombreuses expositions dans sa ville et envoie régulièrement ses œuvres à l’occasion des divers salons parisiens. Il répond aussi à une importante commande décorative, publique et privée, à Marseille et en Corse, illustre fréquemment revues et ouvrages. 

 

En 1921, l’ancien élève des Beaux-Arts de Marseille y est nommé professeur de dessin et d’art décoratif, poste qu’il occupera jusqu’en 1948. Poggioli n’oublie jamais la Corse et rejoint dès qu’il le peut son appartement ajaccien, aménagé en atelier. Il possède aussi une maison entre Porto et Sagone où il demeurera le plus souvent après avoir quitté son poste de professeur à Marseille.

 

Marcel Poggioli est considéré comme un artiste corse et provençal à la fois, un peintre méditerranéen avant tout, qui puise sa retenue à la merveilleuse lumière des ports et des calanques d’ici et là bas. Il meurt à La Ciotat en 1969.

 

Dans la salle OLLANDINI, se trouve également un tableau de Marcel POGGIOLI intitulé "Sposata".

 

Solution de la devinette: Vico et Murzo par Poggioli
Partager cet article
Repost0
2 mai 2022 1 02 /05 /mai /2022 18:00

 

Disparue depuis quelque temps, la rubrique "La devinette du mois" revient avec une photo d'œuvre d'art envoyée par Philippe PRINCE.

 

Cette peinture représente un village et un morceau d'un autre.

 

De quels villages s'agit-il?

 

Quel est l'auteur de cette œuvre?

 

Où se trouve-t-elle?

 

Réponse demain.

 

La devinette du mois : quels sont ces villages?
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2021 5 05 /11 /novembre /2021 18:00

 

   Le paquebot "El Djem" a une place particulière dans l'histoire de la Corse.

 

   Navire allemand devenu français en 1919 au titre des réparations des dommages de guerre, c'est à son bord que de nombreux policiers et militaires furent transportés avec un équipement impressionnant (armes, munitions, blindés) pour réprimer le banditisme en Corse.

 

Solution de la devinette: EL Djem et la répression du maquis

 

IL Y A QUATRE-VINGT-DIX ANS

  

   En novembre 1931, le gouvernement français, dirigé par Pierre LAVAL, lança une expédition de grande envergure en Corse.

 

     Les bandits, qui n'étaient plus "bandits d'honneur" depuis longtemps, accumulaient les actions criminelles, humiliaient les pouvoirs publics et devenaient les vedettes des journaux et magazines.

 

     Dans ce blog, la série d'articles intitulée "Mauvaise pub pour Guagno-les-Bains" a évoqué la situation du banditisme de l'époque dans notre zone des Deux-Sorru.

 

   L'attaque de l'établissement thermal le 17 août 1931 fut le déclencheur. Des forces policières nombreuses et lourdement armées, amenées par "El Djem", débarquèrent à Ajaccio le 8 novembre 1931. L'île fut soumise à un véritable régime militaire. L'opération fut assez efficace car plusieurs hors-la-loi furent arrêtés (certains plusieurs mois après). Il est vrai que deux d'entre eux avaient été éliminés juste avant l'arrivée des renforts continentaux: François CAVIGLIOLI le 2 novembre et Joseph BARTOLI le 6 novembre.

 

   On parla alors de "l'épuration du maquis", terme qui, malgré son ambiguïté, est réutilisé pour cette nouvelle série du blog des Poggiolais. Evoquer largement ces épisodes n'est pas incongru sur ce blog car les Deux-Sorru furent souvent placés au centre de ces opérations. Le moment de cette publication n'est pas innocent car, en 2021, nous sommes exactement à quatre-vingts-dix ans de ces événements.

 

   La chronique sera quotidienne et s'étalera du 7 novembre au 2 décembre sous le titre "Chronique de l'épuration du maquis". 

 

 

NOTRE MÉTHODOLOGIE

 

     Cette "épuration" sera racontée uniquement au moyen d'articles parus dans des quotidiens continentaux. Nous verrons ainsi comment, jour après jour, pouvaient être informés les Français éloignés du théâtre d'opérations.

 

   La base essentielle sera constituée par LE PETIT PROVENÇAL et LE PETIT MARSEILLAIS, quotidiens marseillais ayant le grand tirage de tout le Sud-Est, le premier étant de gauche, l'autre étant de droite. Ils publiaient souvent des articles sur la Corse, en raison de la forte présence insulaire à Marseille. La collection en a été étudiée aux Archives Départementales de Marseille et sur le site Retronews.
   

Solution de la devinette: EL Djem et la répression du maquis
Solution de la devinette: EL Djem et la répression du maquis

 

   Nous nous servirons également de deux journaux très politisés: L'ACTION FRANÇAISE, royaliste, et L'HUMANITÉ, communiste. Eux aussi ont rendu compte de cette expédition mais en y ajoutant leurs propres analyses politiques, souvent originales par rapport à l'ensemble de la grande presse et très critiques sur l'initiative gouvernementale, avec, pour le premier, la verve inimitable de Léon DAUDET. Le site Retronews permet lui aussi d'accéder à leurs versions numérisées.

 

  Plusieurs emprunts seront faits à la remarquable étude de Ralph SCHOR La presse française continentale et l'extermination des bandits corses en 1931.

 

Solution de la devinette: EL Djem et la répression du maquis
Solution de la devinette: EL Djem et la répression du maquis

 

   Cette chronique ne sera pas une véritable étude historique et scientifique. Nos articles résumeront ou copieront les articles, photos et caricatures les plus significatifs de l'époque avec des commentaires réduits et partiels. Tout ne sera pas diffusé: nous nous centrerons sur les Deux-Sorru ou sur ce qui est général, mais pas sur tous les fronts établis par la police en novembre 1931.

 

   Cette série d'articles est un gros travail et il est possible que des erreurs s'y trouvent. Dans ce cas, n'hésitez pas à les signaler. Vous pouvez également faire part de vos réactions dans la rubrique "Commentaires" qui est sous chaque article. 

 

    Bien entendu, entre les parties de cette rétrospective, le blog continuera à vous informer de l'actualité de POGGIOLO et des villages voisins pour 2021. Ces informations paraîtront alors vers 18 heures, tandis que les articles de "Chronique de l'épuration du maquis" seront publiées  à 8 heures du matin.

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2021 4 04 /11 /novembre /2021 18:49

 

El Djem est le nom d'une cité antique de Tunisie, connue notamment pour avoir le troisième plus grand amphithéâtre de l'empire romain.

 

La devinette du mois: El Djem

 

Mais El Djem est aussi un nom d'un navire qui eut un certain rôle dans un moment important pour la Corse entre les deux guerres mondiales.

 

A quel événement a-t-il participé?

 

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2021 2 05 /10 /octobre /2021 18:07
Réponse à la devinette du mois: le nombre de la tristesse

 

Le nombre trente ne peut pas être inconnu des Poggiolais qui sont tous passés devant l'endroit où il se trouve, plus exactement, devant l'endroit où trente noms sont inscrits.

 

Trente est le nombre des noms mentionnés sur le monument aux morts. Il représente les trente enfants de Poggiolo victimes de la guerre de 1914-1918.

 

Le monument a la forme d’un obélisque avec une base carrée posée sur un piédestal de deux marches. La face avant du pilier est décorée par deux représentations en bronze de la croix de guerre. Au-dessus, une tête de poilu est sculptée dans un médaillon posé sur une palme avec l’inscription « Pro patria ».

 

Sur la base, du côté oriental, près de la route, sont gravées les lignes suivantes :

 

«1914 -1918

AUX ENFANTS

DE

POGGIOLO

MORTS POUR LA FRANCE»

 

 

© Michel Franceschetti

© Michel Franceschetti

 

Les noms, avec leurs prénoms et leurs grades, des trente soldats sont marqués dans l'ordre alphabétique (malmené trois fois pour les prénoms) sur chacune des trois faces, à raison de dix noms par côté, ce que fait bien un total de trente.

 

La liste commence sur la face nord avec le lieutenant ANTONINI Pierre Toussaint.

 

© Michel Franceschetti

© Michel Franceschetti

 

Le côté ouest est le moins visible car placé à l'opposé de la route.

 

© Michel Franceschetti

© Michel Franceschetti

 

La liste se termine sur la face méridionale avec l'adjudant Charles Marie VINCIGUERRA.

 

© Michel Franceschetti

© Michel Franceschetti

 

 Trente noms de héros qui concernent toutes les familles poggiolaises et qu'il ne faut pas oublier au moment du 2 novembre et surtout de l'anniversaire de l'armistice de 1918, le 11 novembre.

 

 

 

Dans les prochains jours, le blog des Poggiolais publiera, en plusieurs fois, les biographies de chacun de ces trente soldats.

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2021 1 04 /10 /octobre /2021 18:00
La devinette du mois: le nombre de la tristesse

 

Pourquoi le nombre trente (30)

est-il triste pour les Poggiolais?

 

Quel fait douloureux évoque-t-il?

 

Réponse demain.

 

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2021 5 03 /09 /septembre /2021 18:00

 

Grâce au sablier présent en son centre, il était facile de soupçonner que la décoration métallique qui fait l'objet de notre devinette avait un rapport avec la mort. Le sablier montre le temps qui s'écoule. De plus, lui sont accolées deux ailes de corbeau, souvent dessinées avec le squelette de la Mort.

 

Solution de la devinette: où est ce sablier?

 

Ce médaillon orne les deux battants du portail métallique donnant accès à un endroit peu connu des Poggiolais: le cimetière privé.

 

Solution de la devinette: où est ce sablier?

 

Ce cimetière a déjà été présenté dans ce blog en novembre 2010.

 

Situé au-dessus du cimetière communal, de l'autre côté du sentier vers Soccia et Orto, ce terrain privé rassemble des tombes de quelques Poggiolais.

 

Malheureusement, il n'est plus du tout entretenu. Le portail ne ferme plus et les deux battants sont maintenant retenus par un fragile lien en plastique. La végétation cache les tombes et donne une impression de jungle épaisse déjà signalée dans l'article d'août 2020.

 

D'après certains, le sablier (qui est représenté sur chaque battant) et le portail auraient été confectionnés par un DESANTI qui fut forgeron à Poggiolo voici plus d'un siècle et dont le talent était renommé. Il serait désolant qu'une telle œuvre d'art disparaisse.

 

 

 

Photos du 7 août 2021.
Photos du 7 août 2021.
Photos du 7 août 2021.

Photos du 7 août 2021.

 

De son côté, la municipalité poggiolaise a excellemment nettoyé le cimetière municipal en début d'été.

 

Toutes les photos de cet article sont de Michel Franceschetti.
Toutes les photos de cet article sont de Michel Franceschetti.

Toutes les photos de cet article sont de Michel Franceschetti.

 

Si les descendants des personnes reposant ici n'agissent pas rapidement pour honorer leurs ancêtres, le cimetière privé disparaîtra et le sablier n'existera plus.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2021 4 02 /09 /septembre /2021 18:00

 

En ce début de mois, la devinette concerne une décoration métallique représentant un sablier entourant d'une couronne de fleurs. Peu de Poggiolais la connaissent car ils ne sont pas nombreux à passer devant.

 

OÙ SE TROUVE CE SABLIER ? 

 

Réponse demain.

La devinette du mois: où est ce sablier?
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

 

Lisez "INSEME" de mai en cliquant sur l'image:

--------------------------------------

 

Le marché de Vico:

Le mardi soir place Casanelli (place de la fontaine) de 19h à 23h

Le mercredi matin place de l’ancienne mairie de 9h à 13h

 

 

- Fin des classes le 8 juillet: 

 

- du 21 au 30 juillet: 19e festival Sorru in Musica 

- Mardi 16 août:

fête de Saint Roch à Poggiolo.

- dimanche 25  septembre:

u Mele in Festa à Murzo.

 

-----------------
 

 

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907