Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2021 5 03 /09 /septembre /2021 18:00

 

Grâce au sablier présent en son centre, il était facile de soupçonner que la décoration métallique qui fait l'objet de notre devinette avait un rapport avec la mort. Le sablier montre le temps qui s'écoule. De plus, lui sont accolées deux ailes de corbeau, souvent dessinées avec le squelette de la Mort.

 

Solution de la devinette: où est ce sablier?

 

Ce médaillon orne les deux battants du portail métallique donnant accès à un endroit peu connu des Poggiolais: le cimetière privé.

 

Solution de la devinette: où est ce sablier?

 

Ce cimetière a déjà été présenté dans ce blog en novembre 2010.

 

Situé au-dessus du cimetière communal, de l'autre côté du sentier vers Soccia et Orto, ce terrain privé rassemble des tombes de quelques Poggiolais.

 

Malheureusement, il n'est plus du tout entretenu. Le portail ne ferme plus et les deux battants sont maintenant retenus par un fragile lien en plastique. La végétation cache les tombes et donne une impression de jungle épaisse déjà signalée dans l'article d'août 2020.

 

D'après certains, le sablier (qui est représenté sur chaque battant) et le portail auraient été confectionnés par un DESANTI qui fut forgeron à Poggiolo voici plus d'un siècle et dont le talent était renommé. Il serait désolant qu'une telle œuvre d'art disparaisse.

 

 

 

Photos du 7 août 2021.
Photos du 7 août 2021.
Photos du 7 août 2021.

Photos du 7 août 2021.

 

De son côté, la municipalité poggiolaise a excellemment nettoyé le cimetière municipal en début d'été.

 

Toutes les photos de cet article sont de Michel Franceschetti.
Toutes les photos de cet article sont de Michel Franceschetti.

Toutes les photos de cet article sont de Michel Franceschetti.

 

Si les descendants des personnes reposant ici n'agissent pas rapidement pour honorer leurs ancêtres, le cimetière privé disparaîtra et le sablier n'existera plus.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2021 4 02 /09 /septembre /2021 18:00

 

En ce début de mois, la devinette concerne une décoration métallique représentant un sablier entourant d'une couronne de fleurs. Peu de Poggiolais la connaissent car ils ne sont pas nombreux à passer devant.

 

OÙ SE TROUVE CE SABLIER ? 

 

Réponse demain.

La devinette du mois: où est ce sablier?
Partager cet article
Repost0
3 août 2021 2 03 /08 /août /2021 18:00

 

La photo de groupe des Poggiolais du 16 août 2001 a été publiée à l'occasion de la devinette du mois.

 

Pour mieux rappeler l'ambiance de ce jour-là, nous vous proposons un diaporama réalisé avec des photos de différents moments de la journée.

 

Partager cet article
Repost0
2 août 2021 1 02 /08 /août /2021 18:00

 

Le 16 août n'est pas seulement le jour de la procession en l'honneur de saint Roch mais aussi l'occasion de montrer que les Poggiolais forment une communauté.

 

En 2001, l'après-midi commença par une partie de "china" près de la chapelle. Puis, il y eut la traditionnelle procession, à laquelle participa la confraternité di u Padre ALBINI.

 

Ensuite, avant de passer à l'apéritif en commun, les Poggiolais de tout âge se rassemblèrent sur la Piazza Inghjo pour une photo de groupe qui montrait la force de la communauté.

 

Ce moment joyeux et symbolique (et poignant quand on pense à ceux qui sont partis depuis) ne pourrait-il pas être réédité avec les Poggiolais de 2021?

   

 

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2021 5 02 /07 /juillet /2021 18:00

 

Comme l'été commence et qu'il fait chaud, il ne faut pas trop se fatiguer.

 

La devinette du mois sera donc une question très facile et à laquelle nombreux de nos lecteurs qui connaissent Poggiolo pourront répondre:

 

 

où se trouve cette sculpture?

 

 

 

La devinette du mois: la tête cachée

 

Réponse demain.

Partager cet article
Repost0
4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 18:00

 

Mais oui! Des monuments de Guagno-les-Bains sont bien présents à Ajaccio par l'intermédiaire de deux baignoires provenant de l'établissement thermal. Ces deux blocs de marbre taillé décorent les jardins de la Préfecture, le palais Lantivy.

 

Solution de la devinette du mois: les monuments historiques ici mais pas là.
Solution de la devinette du mois: les monuments historiques ici mais pas là.

 

Ce n'est pas un secret. De nombreux Poggiolais se souviennent que, lors d'une rénovation (en 1973?), les baignoires ont été abandonnées de très longs mois au bord de la route, près du bâtiment de l'Indigence.

 

Une seule baignoire a été conservée pour décorer la façade des thermes.

 

Solution de la devinette du mois: les monuments historiques ici mais pas là.
Solution de la devinette du mois: les monuments historiques ici mais pas là.

 

Des particuliers ont pris certains de ces cuves pour eux. On trouve des exemplaires à Appietto et à la mairie de Levie.

On peut en être désolé mais c'est ainsi.

 

 

 Pourtant, il y a plus curieux.

 

Dans la liste des monuments historiques de Corse publiée par la CDC comme sur la base Palissy du Ministère de la Culture, il est fait mention des deux baignoires de la Préfecture. Il est d'ailleurs précisé qu'elles viennent bien de "la station thermale de Guagno". Elles sont classées comme objets depuis le 2 mai 1984. Il est vrai qu'elles le méritent car le travail est soigné.

 

Pourquoi les autres baignoires rescapées ne sont-elles pas classées? Celle qui reste devant l'établissement thermal de Guagno-les-Bains est totalement identique à celle que le préfet que admirer. La présence de deux anneaux sur le côté montre bien que leur origine est la même. Cet oubli montre bien le peu de cas qui est fait d'un petit village éloigné de la grande ville.

 

La baignoire restante doit être reconnue comme monument historique. Ce ne serait que justice. Le principe d'égalité doit jouer aussi bien pour les vestiges d'Ajaccio que de Guagno-les-Bains.

 

La municipalité de Poggiolo et la CDC, à qui appartiennent les thermes, doivent agir, faire pression pour que notre village ait un nouveau monument historique. Le bon sens l'exige. 

 

Partager cet article
Repost0
3 juin 2021 4 03 /06 /juin /2021 18:00
La devinette du mois: les monuments exilés

Malgré sa faible taille, Poggiolo a eu un passé très riche, ce qui explique la présence de plusieurs œuvres d'art classées comme monuments historiques (voir l'article qui leur a été consacré).

 

Il explique même deux objets du patrimoine poggiolais qui ont été classés mais qui ne sont pas du tout sur le territoire de la commune de Poggiolo-Guagno-les-Bains.

 

Quels sont ces objets?

Où sont-ils?

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2021 1 03 /05 /mai /2021 18:00

 

 

Solution de la devinette: le chanteur et les pêcheurs

 

Plusieurs questions avaient été posées à propos de cette photo.

 

Le chanteur et les deux pêcheurs se trouvaient à Sagone, plus exactement sur le quai à côté de l'hôtel de la Marine. Au fond, on voit bien la plage qui longe la route vers Cargese.

 

Solution de la devinette: le chanteur et les pêcheurs

 

Le chanteur placé au premier plan avait comme nom de scène Luc VICO. Il se produisait l'été dans les bals des villages des Deux Sorru, comme à l'époque Charles ROCCHI ou Jules NICOLI.

 

Solution de la devinette: le chanteur et les pêcheursSolution de la devinette: le chanteur et les pêcheurs

 

Quelle époque? Le pull à col roulé, le blouson sur l'épaule et le pantalon avec gros ceinturon sont typiques de la deuxième partie des années 1960 et de la décennie 1970. Regardez vos photos de famille de ce moment-là. Vous verrez la même tenue. Il semblerait que la date de la scène serait exactement 1970.

 

Quant au titre de la chanson interprétée par Luc VICO, vous n'en sommes pas certain mais il pourrait être "Pêcheur à Sagone", bien que le chanteur ne ressemble guère au raccommodeur de filet et au rameur qui sont au second plan. Il dit bien, par exemple, "moi qui suis pêcheur à Sagone" et "je jète mes filets".

 

Nous avons avec ce document l'exemple même des chansonnettes qui se voulaient typiques de la Corse et dont la vogue était en train de s'estomper alors que débutait le renouveau culturel du riacquistu.

 

Merci au groupe "Sagone c'est l'histoire d'un village qui, non juste l'histoire" qui a publié ce film sur Facebook. 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2021 7 02 /05 /mai /2021 18:00
La devinette du mois: le chanteur et les pêcheurs

 

La devinette de ce mois de mai nous transporte au bord de la mer.

 

Cette photo est extraite d'un petit film (on ne disait pas encore "clip") sur une chanson. Elle amène logiquement plusieurs questions.

 

 

Le lieu? Il est facile à trouver. 

 

Mais, au premier plan, quel est ce chanteur? Petit indice: il porte le nom d'un lieu des Deux Sorru.

 

Approximativement, de quand date cette photo?

 

Plus difficile mais logique: quel doit être le titre de la chanson interprétée par cet artiste?

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2021 1 05 /04 /avril /2021 18:03

 

 Les personnages qui étaient cités dans la devinette posée hier ont tous en commun d'avoir été à Marseille au début de la seconde guerre mondiale, pendant la période de la "drôle de guerre" (septembre 1939-mai 1940):

 

-Le Poggiolais Jean-Martin FRANCESCHETTI participa à la Défense Passive,

-le futur président Georges POMPIDOU, mobilisé, rejoignit son unité à Marseille,

-Ahmed BEN BELLA (premier président de l'Algérie indépendante), soldat dans l'armée française, joua dans l'équipe de football de l'OM,

-l'écrivain Jean GIONO fut emprisonné au fort St Nicolas pour diffusion de tracts pacifistes,

-l'amiral Emile MUSELIER (qui rejoignit la Résistance dès juin 1940) dirigea un temps la défense portuaire,

-Simon SABIANI (qui fut ensuite collaborateur pro-allemand) s'engagea dans la défense anti-aérienne,

-Yves MONTAND débuta sa carrière de chanteur au moment de la déclaration de guerre,

-Charles TRENET et FERNANDEL, mobilisés eux aussi, organisèrent des galas de soutien aux soldats.

 

 

Tous sont cités dans "Une drôle d'année à Marseille", étude qui vient de paraître sous la signature de Michel FRANCESCHETTI.

 

 
Réponse à la devinette du mois: une drôle d'année à Marseille

 

 

Présentation d'après la quatrième de couverture:

 

De septembre 1939 à mai 1940, la France a connu une période souvent oubliée mais qui n’est pas sans évoquer celle que nous traversons: un état de guerre, sans combat mais avec le couvre-feu et les privations que cela implique.

 

Pendant ces huit mois d’attente, on mit en place la défense passive, les restrictions alimentaires et la censure qui perdureront pendant toute la guerre. Déjà, se faisait sentir la dégradation de l’esprit public. Tandis que la figure du maréchal Pétain était de plus en plus présente, l’unité nationale disparaissait.
 
S’appuyant sur un dépouillement rigoureux de la presse locale, Michel FRANCESCHETTI brosse un portrait de Marseille au cours de cette «drôle d’année», comblant un vide de l’historiographie locale.
 
 
«Une drôle d’année à Marseille», édité aux Editions Gaussen, 216 pages, 18 euros, se trouve dans les principales librairies marseillaises et peut être commandé auprès de son libraire habituel ou bien par internet (FNAC, Cultura, Amazon, Leclercleslibraires.fr, etc.). 
 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

 

Lisez "INSEME" de septembre en cliquant ICI:

--------------------------------------

CALENDRIER DES MESSES DE SEPTEMBRE:

suivre le lien

--------------------------------------

 

 

Marché communal

mercredi 15 septembre 

place Padrona à Vico,

de 9h à midi.

--------------------------------------

Le comité des fêtes organise confection et dégustation de bastelle à Poggiolo

Dimanche 31 octobre.

--------------------------------------

 

Vacances scolaires:

- Toussaint: du 23 octobre au 8 novembre

- Noël: du 18 décembre au 3 janvier

- Février: du 19 février au 7 mars

- Pâques: du 23 avril au 9 mai

- Fin des classes: 8 juillet

 

 

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907