Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2022 2 28 /06 /juin /2022 18:00

 

Le photographe Antoine MANGIAVACCA, plus connu sous le nom de KLAPE, publie régulièrement ses œuvres sur Facebook.

 

Ses photos, dont il commercialise les tirages, sont souvent des vues des Deux Sorru. Mais elles peuvent représenter d'autres parties de la Corse, la Provence, le ciel.

 

Le 13 juin, son cliché n°1008 était un petit exploit: la ville de Pise, avec sa célèbre tour penchée, photographiée depuis la Corse. Son texte de présentation:

 

La tour de Pise photographiée du Cap Corse, du haut de la Cima di e Follicie à 1300 mètres d'altitude. Cette fois-ci c'est une image en couleur, pas d'utilisation de l'infrarouge.
😊
J'ai profité de l'excellente visibilité de Vendredi pour réaliser cette image. Pise est à environ 130km de distance et les sommets en fond sont à 180km. C'est toujours amusant de se dire qu'on peut la voir d'ici !
Tirages disponibles avec ou sans légende, me contacter par message.
 
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

 

 

On peut noter que la photo suivante, le 15 juin, montrait Soccia vu d'avion mais d'une façon inhabituelle, surtout par rapport aux cartes dont on a l'habitude. Ici, le nord est en bas et le sud en haut.

 

Soccia est en bas avec la partie de l'Umbriccia dans l'ombre. Ce village paraît démesuré par rapport à Poggiolo qui est au centre et à Guagno-les-Bains qui est à droite.


Au fond on perçoit également le golfe d'Ajaccio et l'aéroport.  
 

Klape nous permet de voir la tour
Partager cet article
Repost0
21 juin 2022 2 21 /06 /juin /2022 18:00

 

En un demi-siècle, l'aspect de Poggiolo et de Soccia n'a pratiquement pas changé, comme l'ont montré les articles précédents.

 

Loin des villages de Sorru, une photo donne la même impression.  

 

Hier et maintenant: marché couvert et belombra

 

Quinze jeunes étaient partis en voitures de Poggiolo le matin du 20 juillet 1969 pour aller visiter le nord de la Corse dans une balade de trois jours. Après Cargese, ils s'étaient arrêtés en début d'après-midi à L'Ile-Rousse où cette photo fut prise par Joël CALDERONI.

 

Y figurent, de gauche à droite:

- un copain qui ne vint que cette année-là

- Christian PINELLI

- Hervé OULIÉ

- Hervé CALDERONI

- Jean-Marc OULIÉ

- Bernard FRANCESCHETTI

 

L'endroit représenté est bien facile à reconnaître: derrière le marché couvert de L'Ile-Rousse.

 

Ce marché, construit en 1844, élu comme "le plus beau marché de Corse" par les téléspectateurs de TF1 13 h, a la caractéristique d'avoir 21 colonnes doriques. Deux sont visibles ici.

 

En 1969, le sol était pavé et deux magasins d'alimentation étaient voisins. 

 

Pour connaître la situation actuelle, consultons Google Maps.

 

Incroyable! Rien n'a changé!

 

En janvier 2009, date de l'image trouvée sur internet, les pavés et les deux magasins étaient toujours là! 

 

Hier et maintenant: marché couvert et belombra

 

Pour trouver un changement important par rapport à la même journée du 20 juillet 1969, il faut revenir à Cargese où les Poggiolais étaient passés le matin.

 

Certains se firent photographier appuyés sur les racines aériennes du belombra qui s'épanouissait près de l'entrée de l'église grecque. En Corse, on écrit parfois "bellombra" et on dit également "ombu".

 

Hier et maintenant: marché couvert et belombra

 

On peut reconnaître, de gauche à droite:

- Michel FRANCESCHETTI, alors barbu et moustachu, et (ô aberration) avec des chaussettes dans ses espadrilles,

- Bernard et Marie-Claude FRANCESCHETTI

- François OLIVA

- Hervé CALDERONI

- Monique FRANCESCHETTI

Au fond: Jean-Marc OULIÉ et le copain.

 

Retour à Google pour revoir cet arbre: il n'y est plus.

Hier et maintenant: marché couvert et belombra

 

En novembre 2008, un jeune olivier était à sa place. Le belombra avait dû être coupé pour cause de maladie.

 

Devant l'église grecque, les arbres donnent bien de l'ombre (voir cette photo du 14 août 2011). Mais l'espèce n'est plus la même.

 

Photo Philippe Franceschetti, 14 août 2011.

Photo Philippe Franceschetti, 14 août 2011.

 

Le 20 juillet 1969, date des photos de Cargese et de l'Ile-Rousse, est resté dans toutes les mémoires car c'est le jour des premiers pas de l'homme sur la Lune. Mais, contrairement à beaucoup, ce groupe de jeunes s'intéressait plus à la Corse qu'à notre satellite.

Partager cet article
Repost0
14 juin 2022 2 14 /06 /juin /2022 18:00

 

A un mois près, les photos présentées ici ont cinquante ans. Elles ont été prises au tout début de juillet 1972 à Poggiolo.

 

Leur auteur est Michèle Genet, originaire de Veynes dans les Hautes-Alpes, qui, durant ses études d'Histoire à Aix-en-Provence, fit plusieurs séjours en Corse.

 

Michèle Genet en excursion au Bec de Sormiou près de Marseille (juin 1972, quelques jours avant son séjour en Corse).

Michèle Genet en excursion au Bec de Sormiou près de Marseille (juin 1972, quelques jours avant son séjour en Corse).

Hier et maintenant: le regard de Michèle Genet sur Poggiolo

 

Elle avait alors photographié Poggiolo depuis le bord de la route, en face du bar Le Belvédère.

 

Hier et maintenant: le regard de Michèle Genet sur Poggiolo

 

Avec cette autre photo, datant du 21 avril 2022, le village semble identique à ce qu'il était en 1972. Les différences sont dues essentiellement à la végétation.

 

A gauche, la maison Martini dévoile une lucarne du grenier et une fenêtre de l'étage autrefois cachées par un arbuste. Il y a cinquante ans, on pouvait deviner quelques tuiles du bâtiment des toilettes maintenant bien dégagé. 

 

De même, à gauche, la maison Orazy est largement plus visible.

 

Au milieu, la chapelle Saint Roch se voit bien mais les feuilles de l'arbre existant actuellement ne vont-elles pas la cacher?

 

-----------

 

Une autre photo d'il y a cinquante ans montre que le village était, comme maintenant, dominé par l'église Saint Siméon et la maison Calderoni avec, entre les deux, la chapelle funéraire Desanti-Bartoli.

 

 

Hier et maintenant: le regard de Michèle Genet sur Poggiolo

 

 Tout est identique en 2022 sauf que la végétation est plus verte, le cliché ayant été réalisé au printemps. La maison de Joël, Hervé et Thierry se voit bien mieux car les arbres avaient été récemment élagués.

 

Hier et maintenant: le regard de Michèle Genet sur Poggiolo

-------------

 

Et les gens ont-ils changé? Un exemple avec Michel Franceschetti.

 

En 1972, ii avait été photographié par Michèle Genet en pleine sieste sur une chaise longue devant la maison de ses grands-parents, devenue ensuite celle de Bernard et Marie-Claude.

 

 

Hier et maintenant: le regard de Michèle Genet sur Poggiolo

 

Cette année 2022, le 21 avril était frais et humide. Donc, pas question de chaise longue sur la place récemment dallée. Pas d'espadrilles non plus. 

 

Et surtout plus du tout de barbe et bien moins de cheveux.

 

Mais toujours aussi beau?

 

 

Hier et maintenant: le regard de Michèle Genet sur Poggiolo

 

Finalement, les êtres humains passent beaucoup plus vite que les maisons et la végétation. Bien sûr, c'est une vérité d'évidence. Mais, dans un village corse, l'environnement est peut-être bien plus immuable qu'ailleurs.

 

Le prochain article montrera comment Michèle Genet avait vu Soccia en 1972.

Partager cet article
Repost0
12 mai 2022 4 12 /05 /mai /2022 15:55

 

Une photo de Poggiolo a été montrée dans un récent bulletin météorologique. Mais quel est le climat habituel dans le village? Nous ne savons pas si une étude a été réalisée. Cependant, des observations très sérieuses eurent lieu pour Guagno-les-Bains... voici pratiquement deux siècles.

Leurs résultats peuvent être lues dans la thèse de Jean-Baptiste-Joseph THIRIAUX intitulée "Essai sur la topographie physique et médicale de Saint-Antoine de Guagno". Elle fut soutenue en 1829 à la Faculté de Médecine de Strasbourg. 

Ce travail étudiait les atouts de la source thermale au moment où elle accueillait de nombreux soldats.

On pourra comparer les données de cette thèse avec celles d'aujourd'hui pour déterminer s'il y a eu réchauffement climatique et de quelle ampleur, après avoir converti les degrés Réaumur en degrés Celsius.

On pourra également remarquer que l'auteur estime que le meilleur moment de l'année est le mois de mai.

Texte reproduit avec l'orthographe et la ponctuation d'origine.

 

 

Quel temps fait-il à Guagno-les-Bains?

 

     "La saison des bains pour les militaires des différentes garnisons de l'île est, comme dans les autres établissements de ce genre, divisée en deux parties de deux mois chacune; elle commence au mois de Juin et se termine à la fin de Septembre. Elle devrait être avancée d'un mois au moins; le mois de Mai est celui de l'année où l'on s'y trouve le mieux, la température de l'atmosphère étant alors extrêmement douce.

 

     En raison de l'élévation du sol et de l'entourage des maquis (bois composés d'arbustes hauts de six à dix pieds, dont la majeure partie du territoire de la Corse est couverte); l'air y est vif, élastique, chargé d'humidité, surtout avant le lever et après le coucher du soleil. Sa température est de plusieurs degrés au-dessous de celle de l'air que l'on respire à Ajaccio; en Juillet de l'année dernière elle offrait de 3 à 4° de différence, c'est-à-dire que le thermomètre de Réaumur (1) y étant de 28°, se maintenait entre 24 et 25° aux bains. Le mercure dans la baromètre oscillait alors entre 27 et 27 pouces 1/2.

 

     L'hiver n'y est pas très-rigoureux, cependant on y voit de la neige qui séjourne plus ou moins de temps sur les plus hautes montagnes.

 

     Il est rare que des ouragans, des orages, des pluies abondantes aient lieutenant la saison des bains; ces météores ne s'observent ordinairement en Corse qu'aux temps des équinoxes.

 

     Les brouillards y sont fréquens dans toutes les saisons, mais particulièrement au printemps et en automne, la fraîcheur des nuits condensant alors plus fortement la vapeur contenue dans l'atmosphère. Je regrette de n'avoir pas été à même de faire des expériences hygrométriques.

 

     Les vents dominants sont, comme à Ajaccio, les vents périodiques ou journaliers: le sud-ouest, dit vent du golfe ou brise de mer pendant le jour, et le nord-est ou brise de terre pendant la nuit.

 

     Ils ne soufflent pas ordinairement avec une grande intensité; cependant il n'en est pas de même sur la côte orientale de l'île, et notamment à Bastia, où le sud-ouest est souvent très-incommode. Mais quelquefois à Saint-Antoine de Guagno, comme dans tout le département, le sud-est en été, et dans les autres saisons le vent du nord, ont une influence sensible: le premier produit une chaleur accablante; le second, quoique parfois très-fort, est presque toujours plus salutaire que nuisible."

 

(1) 28° Réaumur sont équivalents à 35° Celsius, 24° R à 30° C et 25° R à 31,25° C.

Ruines de l'ancien hôpital militaire de Guagno-les-Bains (carte postale du début du XXe siècle).

Ruines de l'ancien hôpital militaire de Guagno-les-Bains (carte postale du début du XXe siècle).

Partager cet article
Repost0
7 mai 2022 6 07 /05 /mai /2022 23:25

 

 

Grande surprise pour les téléspectateurs qui suivaient France 3 samedi 7 mai au soir.

 

A 21h04, juste avant le téléfilm policier se passant à Porquerolles, apparaît l'image de Poggiolo.

 

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

 

Et la présentatrice explique:

 

"Pour démarrer, je vous emmène en Corse-du-Sud.

Regardez ici avec cette belle photo qui a été prise dans le petit village de Poggiolo où on avait avant ce ciel bien nuageux ces derniers jours en lien avec une dépression qui a traversé la Méditerranée. Je vous en parlais déjà ce midi."

 

 

Toute la France a suivi la météo de Poggiolo

 

Oui, la photo est belle. De toute façon, Poggiolo est toujours beau.

 

Le cliché a été pris par un photographe qui se trouvait près de la fontaine du Lucciu.

 

Mais qui tenait l'appareil?

 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2022 3 27 /04 /avril /2022 18:00

 

Après l'atmosphère peu agréable des élections, essayons de respirer un peu.

 

Avec les belles journées du printemps, les randonneurs réapparaissent et se risquent sur les sentiers. Creno est la destination incontournable. Mais pour ceux qui aiment marcher, le lac de Ninu, sans être très difficile, est plus long à atteindre.

 

Une sortie en montagne est quand même différente selon la saison. Le blog La Corse autrement propose ainsi deux vidéos pour découvrir Ninu en été et en hiver. Le contraste vaut le détour.

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2022 4 21 /04 /avril /2022 18:00

 

A la suite de l'annonce de l'organisation de la prochaine Festa di A Natura le 8 mai à Murzu au lieu de Vico, nous avons le plaisir de vous montrer la première édition de cette belle initiative qui s'était tenue le 19 Mai 2013.

 

Le film est de Mathieu-Louis PASSONI.

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2022 2 12 /04 /avril /2022 18:06

 

Les habitants de nos villages disent souvent que le printemps est, en Corse, la plus belle des saisons, bien plus que l’été où le soleil écrase plantes, bêtes et humains.

 

Après un hiver qui n’a pas été trop rude, la nature se montre partout. Le paysage est varié avec de nombreuses couleurs. On a bien besoin de voir de jolies choses après les sombres nouvelles internationales et les récents décès.

 

Les photos de ce diaporama ont été prises il y a longtemps, en mai 2010, à Poggiolo et le long de la route de Soccia. Des éléments ont certainement changé depuis, comme l'état des rues.

 

D'autres images de fleurs venant de lecteurs de ce blog seraient les bienvenues.

 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2022 6 02 /04 /avril /2022 18:00

 

Avec le début officiel du printemps et le retour à l'heure d'été, on pouvait croire au retour des beaux jours. Mais, en ce samedi 2 avril, la neige est tombée sur nos villages.

 

Merci à Bernadette PIETRI et à Christian Paul DIDIER pour ces images d'Orto.

 

Merci à Marie-Claude FRANCESCHETTI et à Sandrine MARTINI pour les vues de Poggiolo.

 

L'hiver commence-t-il?
L'hiver commence-t-il?
L'hiver commence-t-il?
L'hiver commence-t-il?
L'hiver commence-t-il?
L'hiver commence-t-il?
L'hiver commence-t-il?
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2022 6 22 /01 /janvier /2022 18:00

 

Vu de Poggiolo ou de Soccia, le Trettorre est une montagne dont le sommet en forme de demi-cercle est très caractéristique. Mais son nom signifie bien qu'il est formé de trois rochers, comme on le voit bien de Guagno. 

 

Pour mieux se rendre compte de ce qu'est cette montagne, la vue aérienne est essentielle. Le drone le montre bien dans cette vidéo publiée par Corse-Matin.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

 

Lisez "INSEME" de mai en cliquant sur l'image:

--------------------------------------

 

Le marché de Vico:

Le mardi soir place Casanelli (place de la fontaine) de 19h à 23h

Le mercredi matin place de l’ancienne mairie de 9h à 13h

 

 

- Fin des classes le 8 juillet: 

 

- du 21 au 30 juillet: 19e festival Sorru in Musica 

- Mardi 16 août:

fête de Saint Roch à Poggiolo.

- dimanche 25  septembre:

u Mele in Festa à Murzo.

 

-----------------
 

 

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907