Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 17:42

L'article précédent a présenté le site et la page Facebook de l'hôtel-restaurant des Deux-Sorru.

Il faut y ajouter trois vidéos mises en ligne très récemment. Elles montrent l'environnement de l'auberge.

Ces quelques belles images de la nature et de nos villages permettent de s'abstraire un peu du tintamarre politique actuel.

Première vidéo sur "Le lac de Crena depuis Orto".

Ensuite, "Le hameau de Muna".

Et enfin, "La vallée du Fiume Grosso".

Repost 0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 18:00

Avec le 20 mars, un moment important de l’année arrive: le printemps!

 

Les jours s’allongent de plus en plus, le soleil brille plus longtemps, les premières fleurs sont ouvertes, la nature revit.

Pour les Poggiolais d’autrefois, le travail des champs et des jardins reprenait. N’oublions pas que, contrairement aux villages voisins qui étaient surtout peuplés d’éleveurs, Poggiolo vivait surtout des cultures grâce à sa bonne exposition, à la qualité de sa terre et sa bonne alimentation en eau.

 

Cette année, le 20 mars est aussi la fête de Saint Joseph. D’habitude, elle a lieu le 19 mars mais ce jour étant le troisième dimanche de Carême, cette solennité est reportée au 20.

 
Statue de St Joseph (chœur de l'église St Siméon).

Statue de St Joseph (chœur de l'église St Siméon).

Aucune fête particulière n’est prévue dans les Deux Sorru pour le patron des menuisiers mais c’est l’occasion de rappeler une très vieille tradition de SAGONE rapportée dans «Corse, Almanach de la mémoire et des coutumes» par Claire Tiévant et Lucie Desideri, d’après «L’île tragique» de Pierre BONARDI:

 

«Saint Joseph est parfois associé au culte rendu à sainte Anne, sa belle-mère. C’est ainsi qu’à SAGONE, on a coutume d’entourer le ventre des malades qui en souffrent avec une ceinture de flanelle rouge; puis il s’agit de la tirer et de prononcer, en la déroulant, la formule suivante «Corpu scunvoltu - Ritorn’ a l’u to poste!» (Ventre convulsé - Reviens à ton état normal!). Le procédé ne fonctionne que si l’on a invoqué saint Joseph et sainte Anne avant de prononcer ladite formule.»

Avec ou sans saint Joseph, démarrez un bon printemps!

 

Pour vous mettre dans l'ambiance, voici quelques images de la nature poggiolaise au printemps:

Repost 0
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 18:00

Dans la vente aux enchères de la maison Artcurial organisée le 14 février, il était présenté 48 aquarelles réalisées fin XIXème siècle par le peintre hollandais Charles van de Velde. Ancien officier de marine, il se tourna vers la peinture et parcourut la Corse en 1875, 1876 et 1877. Ses œuvres furent offertes en 1890 à Valentine Eiffel, fille du célèbre ingénieur, et à son mari Camille Piccioni, d’une grande famille du Cap Corse.

Parmi les tableaux de divers endroits de Corse, on peut noter une «Vue du lac de Creno près du village de Soccia». 

 
Le Hollandais qui est venu à Creno

En grossissant cette image illustrant le catalogue d’Artcurial, on s’aperçoit que, sur cette aquarelle sur trait de mine de plomb, le travail a été très minutieux et très précis.

Le Hollandais qui est venu à Creno

Mais, au fond, Charles van de Velde a ajouté des sommets blancs et pointus que l’on ne peut voir des bords du lac.

Il est à remarquer que les arbres sont plus nombreux maintenant que voici 140 ans.

Le Hollandais qui est venu à Creno

En tout cas, le lac de Creno n’était pas aussi effrayant que l’avait noté l’abbé GALLETTI en 1863, une douzaine d’années plus tôt.

Le Hollandais qui est venu à Creno

Creno, un lac qui se transforme selon le regard de ses visiteurs !

 
Repost 0
17 octobre 2016 1 17 /10 /octobre /2016 18:00
Un village dans le vent

Après le repas de midi, il est agréable de faire une petite sieste avec un journal ou un magazine dans les mains. Mais cette occupation est souvent mission impossible car le vent vient froisser les pages et les fait tourner avant que la lecture soit terminée.

La difficulté se constate uniquement dans les parties de Poggiolo qui ne sont pas protégées d’un éventuel vent venant de l’Ouest. En fait, au lieu du mot «éventuel», il faut écrire «habituel».

Tous les jours, en fin de matinée et pendant une partie plus ou moins longue de l’après-midi, l’air est en mouvement, pas forcément très fort mais fréquemment. On le constate notamment place Saint Roch qui est enfermée par des constructions sauf du côté de la mer.

Ce phénomène avait déjà été constaté par le docteur Jean-Baptiste THIRIAUX, dans son "Essai sur la topographie physique et médicale de Saint-Antoine de Guagno", publié en 1829. En page 5, il écrivait :

 

« En raison de l'élévation du sol et de l'entourage des makis (bois composés d'arbustes hauts de six à dix pieds, dont la majeure partie du territoire de la Corse est couverte); l'air y est vif, élastique, chargé d'humidité, surtout avant le lever et après le coucher du soleil. Sa température est de plusieurs degrés au-dessous de celle de l'air que l'on respire à Ajaccio; en Juillet de l’année dernière elle offrait de 5 à 4° de différence, c'est-à-dire que le thermomètre de Réaumur y étant à 28°, se maintenait entre 24 et 25° aux bains. Le mercure dans le baromètre oscillait alors entre 27 et 27 pouces 1/2. 

L'hiver n'y est pas très-rigoureux, cependant on y voit de la neige qui séjourne plus ou moins de temps sur les plus hautes montagnes. Il est rare que des ouragans, des orages, des pluies abondantes aient lieu pendant la saison des bains; ces météores ne s'observent ordinairement en Corse qu'aux temps des équinoxes.

Les brouillards y sont fréquens (sic) dans toutes les saisons, mais particulièrement au printemps et en automne, la fraîcheur des nuits condensant alors plus fortement la vapeur contenue dans l'atmosphère. Je regrette de n'avoir pas été à même de faire des expériences hygrométriques..

Les vents dominans (sic) sont, comme à Ajaccio, les vents périodiques ou journaliers: le sud-ouest, dit vent du golfe ou brise de mer pendant le jour, et le nord-est ou brise de terre pendant la nuit.

Ils ne soufflent pas ordinairement avec une grande intensité; cependant il n'en est pas de même sur la côte orientale de l'île, et notamment à Bastia, où le sud-ouest est souvent très-incommode. Mais quelquefois à Saint-Antoine de Guagno, comme dans tout le département, le sud-est en été, et dans les autres saisons le vent du nord, ont une influence sensible: le premier produit une chaleur accablante; le second, quoique parfois très-fort, est presque toujours plus salutaire que nuisible. »

 

Cette « brise de mer » provient du golfe de Sagone. Même si Poggiolo et Guagno-les-Bains sont dans un cirque de montagnes, il existe une ouverture constituée par le col de Sorru. L’air de la mer vient ainsi frapper directement nos villages, et plus particulièrement Poggiolo qui est en hauteur par rapport aux Bains.

Le passage est très visible du village, encore plus depuis St Siméon.

Un village dans le vent

Le panorama vu depuis le chemin du lac de Creno le montre également.

Un village dans le vent

La seule solution est d’édifier des cloisons face à l’ouest mais on peut aussi, tout simplement, en prendre son parti!

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Vidéos Natura corsa
commenter cet article
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 18:00

Une photo originale : un têtard dans l’eau de la fontaine du Lucciu.

Cliché pris le vendredi 5 août.

Cliché pris le vendredi 5 août.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Natura corsa
commenter cet article
20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 18:03

Les randonneurs qui profitent de l’été pour gravir des pentes escarpés sont bien récompensés par les paysages qu’ils peuvent admirer. Selon la hauteur, le panorama peut être très grand. Il peut être encore agrandi avec un bon appareil photo comme vient de le réaliser Antoine Mangiavacca.

Ce lecteur régulier du Blog des Poggiolais vient d’envoyer une photographie faite vendredi 15 juillet vers 19h30, après trois heures de randonnée, depuis le sommet du Grand Margès, à côté du lac de Sainte Croix, dans le parc naturel du Verdon. Elle a été prise en infrarouge ; c'est pour cela que la photographie est en noir et blanc et que la mer paraît si noire et que l'on peut distinguer tant de détails.

On y voit très bien le Tretorre et le Cervellu. Le nom de ce dernier est mentionné à 129,3° dans la photo panoramique.

Dans la seconde version, les noms des deux sommets sont mieux indiqués.

Tretorre et Cervellu vus depuis le continent

Le plus extraordinaire est que le Grand Margès et le Tretorre se trouvent à 280 kilomètres de distance !

Tretorre et Cervellu vus depuis le continent

Merci pour cette photo exceptionnelle !

Et un petit lien vers la galerie photo d’Antoine où l'on peut voir ses photos, prises soit en Corse, soit autour de la Côte d'Azur et de Marseille, avec plusieurs prises autour du village de Soccia, vous reconnaitrez :

https://500px.com/klape

Il est aussi sur Facebook sous le même pseudo "Klape".

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Natura corsa
commenter cet article
2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 18:00
Réponse à la devinette du mois : quelle plante suis-je ?

La devinette consistait à trouver un nom de plante.

La solution de la devinette se trouve sur un des trois pupitres d’information placés par le conseil départemental au bord de la route à l’entrée de Poggiolo, juste avant le chemin qui mène à la mairie.

Réponse à la devinette du mois : quelle plante suis-je ?
Réponse à la devinette du mois : quelle plante suis-je ?

Evidemment, il faut savoir lire à l’envers ou se mettre de l’autre côté de l’édicule pour déchiffrer la solution.

Réponse à la devinette du mois : quelle plante suis-je ?

La bonne réponse est donc :

L’AULNE GLUTINEUX (ou ALISU en corse).

 

L’aulne est efficace dans le maintien des berges grâce à ses profondes racines. Le bois d'aulne est réputé imputrescible et durcit au contact de l'eau. On en fit des pilotis à Venise. En Corse, il a servi pour des rigoles et pour des roues de moulin.

Rigole en aulne sur les hauts plateaux de Corse (CRPF de Bretagne) http://www.crpf.fr/bretagne/pdf-fiches-essences/Aulne_de_Corse.pdf

Rigole en aulne sur les hauts plateaux de Corse (CRPF de Bretagne) http://www.crpf.fr/bretagne/pdf-fiches-essences/Aulne_de_Corse.pdf

Le seul problème est que, en plus de l’aulne glutineux, il existe une variété typiquement insulaire qui se nomme l’aulne de Corse. Les différences avec l’autre aulne ne sont pas énormes mais elles sont néanmoins réelles comme le montre ce tableau extrait du site http://www.lesarbres.fr

Réponse à la devinette du mois : quelle plante suis-je ?

Alors, aulne glutineux ou aulne de Corse ? La réponse inscrite sur le pupitre touristique est-elle vraiment la bonne ?

Ce qui est certain, c’est que les villages avaient tous des moulins à eau qui étaient bien utiles.

Les moulins poggiolais ont été étudiés dans un texte écrit par Xavier PAOLI et publié sur ce blog en juin 2013:

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Devinette Natura corsa
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 18:00

La devinette de ce début du mois de juillet est fournie par le conseil départemental de Corse-du-sud.

Sur un des pupitres d’information installés en octobre dernier sur la commune de Poggiolo, on  peut lire cette question :

La devinette du mois : quelle plante suis-je ?

« Je pousse au bord des rivières et mon bois était recherché par les meuniers pour la fabrication des roues du moulin, qui baignaient dans l’eau.

Qui suis-je ? »

 

Réponse demain.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Devinette Natura corsa
commenter cet article
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 18:15

L’émotion suscitée par la vandalisation de l’arbre de la Goccia a permis une intervention rapide des agents de l’ONF. Maintenant, quand on passe rapidement sur la route en voiture, la partie où l’écorce a été enlevée ne se voit pas.  Tout au plus, on a l’impression que le tronc est d’une couleur sombre.

Prenez la peine de vous arrêter. Vous verrez que les forestiers ont soigné la plaie en imprégnant l’arbre d’un produit noirâtre, genre résine ou goudron, qui est destiné à permettre la cicatrisation des blessures.

En espérant que le remède soit efficace, n’oubliez pas de saluer l’arbre au visage. Qui sait ? Ce petit geste lui donnera peut-être le courage de continuer à lutter.

 

Que devient l’arbre blessé ?
Que devient l’arbre blessé ?
Que devient l’arbre blessé ?
Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Guagno-les-Bains Natura corsa
commenter cet article
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 18:19

Un col est un lieu de passage dans la montagne. Ainsi, le col de Sorru est important pour notre micro-région, qui formait la pieve de Sorru in sù, car il pemet la communication avec Vico, puis avec la côte.

 

Mais l’ancien canton de Soccia ne forme pas un véritable cul-de-sac. Par d’autres passages, on peut joindre le Niolu ou Corte. Quelques kilomètres de route avaient été tracés autrefois mais les travaux s’arrêtèrent par manque d’argent et d’intérêt. Certaines mauvaises langues (mais ce sont des mauvaises langues) disent même que la famille Giacobbi s’y était opposée car son fief de Venaco aurait nui d’une circulation trop importante.

Pour passer de l’autre côté du Tretorre et descendre dans le Cruzzini, il existe des sentiers. Depuis Guagno, on peut passer par le col de Missicella (ou de Messicella) ou celui de Campu d’Occhiu. De Poggiolo, on peut monter à travers la forêt de Libbio.

Missicella, trait d’union entre les villages

Un col peut être un lieu d’affrontement. Dans les légendes corses, Missicella était l’endroit où se battaient les mazzeri de Guagno et de Pastricciola dans la nuit du 31 juillet.

Ce sujet est développé dans l’article « Les légendes de chez nous (4/7): la nuit des mazzeri »

 

Un col est également un lieu de rencontre et d’échange. Missicella l’a été et vient de l’être de nouveau comme le montre l’article publié dans «Corse-Matin» de mercredi 15 juin. Une journée de spuntinu et d’échange de souvenirs (comme sur les « petites messe » qui y furent dites jusqu’en 1923) s’est déroulée dimanche 12 juin entre habitants de Guagno et du Cruzinu.

Le détail peut être lu sur l’article qui est reproduit ci-dessous (cliquer pour l’agrandir).

Missicella, trait d’union entre les villages
Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

 

Début des vacances d'été: samedi 8 juillet midi.

Festival Sorru in Musica: du 21 au 30 juillet.

Fête de saint Roch: mercredi 16 août.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907