Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2021 4 19 /08 /août /2021 18:00

 

    Le début du XXème siècle, fut un "âge d'or" pour Guagno-les-Bains, au moins jusqu'à l'attaque sanglante du 17 août 1931.

 

    Même après la fermeture de l'hôpital militaire en 1883, le hameau recevait de nombreux curistes et touristes. Le "Guide bleu" de 1939 écrivit que ce lieu "est non seulement une station thermale très fréquentée, mais aussi une villégiature et un centre d'excursions recommandables dans une contrée accidentée et pittoresque.". Et d'énumérer ensuite les hôtels du lieu:

 

- Grand Hôtel Continental (ouv. toute l'année; autos et calèche à Vico à l'arrivée de l'autobus t. l. j. pendant la saison; gar.)  

- Central

- de la Terrasse 

- Martini

- Villa des Fleurs

- de l'Etablissement thermal (du 1er juin au 30 septembre)

 

La folle et sanglante agression de Guagno-les-Bains (17 août 1931)

 

   Il faisait bon vivre à Guagno-les-Bains mais, voici 90 ans, un drame troubla la fête et fit une très mauvaise publicité à la station thermale. Ce fut le 17 août 1931.

 

   Reprenons le récit qui parut le 24 août dans "Le Petit Provençal", journal marseillais qui avait une importante rubrique corse.

 

    "Mardi dernier, vers 9 heures du matin, le bandit CAVAGLIOLI François et ses deux neveux TORRE Jean-Baptiste et CAVAGLIOLI Toussaint - ce dernier âgé de 17 ans - sont arrivés à GUAGNO-les-BAINS. Ils étaient tous trois armés de fusils et de pistolets avec cartouchières garnies.

   Dès leur arrivée dans cette station d'été, très fréquentée par les malades et les estivants, ils sont allés aux hôtels Casta, Martini Pascal et au débit Leca. Sous la menace de leurs fusils braqués dans la direction des patrons de ces établissements, ils ont exigé le versement de sommes variant de 1.000 à 5.000 francs.

   Après quoi, le bandit CAVAGLIOLI François a posté ses deux neveux au coin de l'établissement thermal tenu par M. Michel SIMONGIOVANNI et lui-même est rentré dans la cour de l'hôtel, a fait lever les mains en l'air aux clients de l'établissement qu'il a rencontrés, puis se plaçant au bas d'une fenêtre, il a appelé le patron: "Michel!  Michel!", son fusil braqué dans la direction de la fenêtre où le propriétaire était susceptible de paraître."

 

    Michel SIMONGIOVANNI, concessionnaire de l'établissement, avait refusé, quelque temps auparavant, le racket établi par le bandit et avait déclaré: "Plutôt que de verser à Caviglioli la somme qu'il me réclame, je suis prêt à lui flanquer cinq balles dans le front" (extrait de Jean BAZAL "Avec les derniers bandits corses", 1973).


   

 

Publicité parue dans "La Corse touristique" en 1926.

Publicité parue dans "La Corse touristique" en 1926.

 

 Le quotidien raconte ensuite:

   "Ce dernier n'ayant pas répondu, CAVAGLIOLI s'est retiré et, de la route, ses neveux et lui ont tiré une trentaine de coups de fusils sur les fenêtres de l'établissement.

   Notre malheureux concitoyen, M. Antoine GUAGNO, qui se trouvait dans sa chambre avec sa jeune femme, atteint à la tête par une balle, fut foudroyé."

 

    Certains textes, mis en référence par Pierre LECCIA sur GENEANET dans sa notice sur Antoine GUAGNO, évoquent l'imprudence de la victime qui se serait mise à la fenêtre pour regarder ("Le Figaro", 26/08/1931, p. 4) ("L'Humanité", 26/08/1931, p. 1) ("Ric et Rac", n° 140, 14/11/1931, p. 2). Les articles se partagent pour localiser l'impact de la balle (tête ou cœur).

 

    Antoine GUAGNO était né en 1900 à Ajaccio où son père Sébastien dirigeait un important garage. La publicité ci-dessous est extraite de la revue "A Muvra".

 

La folle et sanglante agression de Guagno-les-Bains (17 août 1931)

 

Le journal continue:

  "Avant de se retirer vers les collines de LETIA, les bandits ont mis le feu au pré qui s'étend en contrebas de l'établissement thermal."

Il s'agit du terrain sur lequel a été ensuite construit l'Hôtel des Thermes.

 

    Cet article fut complété le 26 août par le même journal qui, dans un nouveau récit de l'événement, donna des détails supplémentaires sur la fuite des bandits:

   "En s'éloignant, les malandrins croisèrent sur leur route le capitaine LECA et M. OTTAVI qui, avec leurs épouses, se rendaient à la source sulfureuse. Sous l'œil noir des fusils, les quatre personnes furent en un tournemain dépouillées de leur argent et de leurs bijoux.

   Quelques heures plus tard, le receveur des Postes de Vico recevait à son tour la visite des bandits qui le prévinrent qu'ils lui interdisaient, sous peine d'être tué sans pitié, de donner à qui que ce soit la communication téléphonique pour Ajaccio."

 

    "All in all it was a successful day for les Caviglioli" (traduction: "Dans l'ensemble, ce fut une journée réussie pour les Caviglioli"), écrivit ironiquement, dans un article intitulé "Again Caviglioli" (voir ICI)le magazine américain "TIME" du 7 septembre 1931 (car l'affaire de GUAGNO-les-BAINS n'eut pas seulement un retentissement français mais véritablement international).     

 

"Time" du 7 septembre 1931

"Time" du 7 septembre 1931

 

   Mais l'affolement était général à GUAGNO-les-BAINS. "Le Petit Provençal" du 24 août continuait par le paragraphe suivant:

    "Dans la soirée, toutes les voitures qui se trouvaient à Guagno et dans les environs ont été réquisitionnées pour permettre aux estivants et aux malades de quitter GUAGNO-les-BAINS qui est complètement désert à l'heure actuelle."

 

   Didier DAENINCKW décrit cette désolation dans son roman «Têtes de Maures» paru en 2013 :

« La panique s’empara des curistes, des vacanciers. Un véritable exode précipita des centaines de familles sur les quais d’embarquement d’Ajaccio. En quelques jours, le bourg de Guagno-les-Bains fut déserté, on dut rapidement fermer les restaurants, les pensions de famille, on licencia le personnel des thermes, les services de voitures depuis Vico ou Ajaccio furent interrompus, et tous ceux qui travaillaient la terre, qui élevaient de la volaille, pétrissaient la pâte, réduisirent leur activité. »

 

   Guagno-les-Bains n’a plus jamais retrouvé son «âge d’or». L’attaque du 17 août 1931, qui eut une si grande importance, est maintenant bien oubliée. Ne serait-il pas utile qu’une plaque posée sur un mur des thermes rappelle la mémoire d’Antoine GUAGNO, victime innocente de la brutalité et de la stupidité de certains ?

 

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 20:03

 

S'il existe une qualité insuffisante pour l'eau du robinet comme un article récent l'a montré, il n'en est pas de même pour l'eau de baignade qui est excellente en Corse sur 98% des sites. Les résultats se montrent sur le site Baignades du Ministère de la Santé.

 

Pour les Deux Sorru, aucun problème sauf à l'embouchure du Liamone.

 

On peut continuer à se rafraîchir au pont de Guagno-les-Bains ou au confluent !

 

Documents publiés dans "Corse-Matin" du 26 juillet.
Documents publiés dans "Corse-Matin" du 26 juillet.

Documents publiés dans "Corse-Matin" du 26 juillet.

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2021 1 05 /07 /juillet /2021 17:52
Poggiolo et Guagno-les-Bains: des eaux très différentes

 

Au village, peut-on boire l'eau du robinet sans craindre pour sa santé?

 

La réponse est fournie par l'ARS qui publie sur son site orobnat.sante les résultats des dernières analyses réalisées dans toutes les communes corses.

 

Pour Poggiolo et Guagno-les-Bains, les prélèvements ont eu lieu le 3 juin au matin.

 

Voici les résultats. Aux lecteurs de les examiner et d'en tirer leurs propres réflexions.

 

 

Résultats des Bains

Résultats des Bains

 

 

Les résultats de Poggiolo.

Les résultats de Poggiolo.

Partager cet article
Repost0
6 juin 2021 7 06 /06 /juin /2021 17:59

 

Les baignoires de l'établissement thermal de Guagno-les-Bains ont droit à une considération différente selon qu'elles sont au village ou à la préfecture (voir l'article précédent).

 

Mais il est difficile de croire que, très loin de la Corse, il est possible de se trouver nez à nez avec une baignoire semblable à celle des Bains.

 

Et pourtant en voici une...

 

Une baignoire de Guagno-les-Bains a été retrouvée!

 

Cet objet se trouve…

 

sur l'île grecque de CORFOU,

 

dans le jardin de l’Achilleion, la résidence que l’impératrice Elisabeth d’Autriche se fit édifier en 1889-1891 sur une hauteur dominant l’île. SISSI, comme le cinéma l’a baptisée dans une série de films avec Romy Schneider, y séjourna deux fois par an jusqu’à son assassinat en 1898 à Genève.

 

Une baignoire de Guagno-les-Bains a été retrouvée!

 

La baignoire est posée contre un mur.

 

Une baignoire de Guagno-les-Bains a été retrouvée!

 

Ce mur sépare deux niveaux du jardin, entre la terrasse où est placée la statue d’Achille mourant voulue par Sissi...

 

Une baignoire de Guagno-les-Bains a été retrouvée!

 

... et celle où Guillaume II, l’empereur d’Allemagne qui acquit les 80 hectares de la propriété dominant Corfou en 1907, fit ériger un énorme Achille victorieux en acier.

 

 

 

Avons-nous là une baignoire de Guagno-les-Bains qui aurait été transportée à Corfou pour l'impératrice ?

 

La coïncidence ne viendrait-elle pas plutôt d’une mode de décoration qui se serait répandue en Europe au XIXème siècle ?

 

Sissi garde la clef du mystère pour elle.

 

Toujours est-il que, même en Grèce, on peut penser à Poggiolo ou Guagno-les-Bains.

 

Une baignoire de Guagno-les-Bains a été retrouvée!

Toutes les photos sont de Michel Franceschetti (30 septembre 2016).

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 18:00

 

Mais oui! Des monuments de Guagno-les-Bains sont bien présents à Ajaccio par l'intermédiaire de deux baignoires provenant de l'établissement thermal. Ces deux blocs de marbre taillé décorent les jardins de la Préfecture, le palais Lantivy.

 

Solution de la devinette du mois: les monuments historiques ici mais pas là.
Solution de la devinette du mois: les monuments historiques ici mais pas là.

 

Ce n'est pas un secret. De nombreux Poggiolais se souviennent que, lors d'une rénovation (en 1973?), les baignoires ont été abandonnées de très longs mois au bord de la route, près du bâtiment de l'Indigence.

 

Une seule baignoire a été conservée pour décorer la façade des thermes.

 

Solution de la devinette du mois: les monuments historiques ici mais pas là.
Solution de la devinette du mois: les monuments historiques ici mais pas là.

 

Des particuliers ont pris certains de ces cuves pour eux. On trouve des exemplaires à Appietto et à la mairie de Levie.

On peut en être désolé mais c'est ainsi.

 

 

 Pourtant, il y a plus curieux.

 

Dans la liste des monuments historiques de Corse publiée par la CDC comme sur la base Palissy du Ministère de la Culture, il est fait mention des deux baignoires de la Préfecture. Il est d'ailleurs précisé qu'elles viennent bien de "la station thermale de Guagno". Elles sont classées comme objets depuis le 2 mai 1984. Il est vrai qu'elles le méritent car le travail est soigné.

 

Pourquoi les autres baignoires rescapées ne sont-elles pas classées? Celle qui reste devant l'établissement thermal de Guagno-les-Bains est totalement identique à celle que le préfet que admirer. La présence de deux anneaux sur le côté montre bien que leur origine est la même. Cet oubli montre bien le peu de cas qui est fait d'un petit village éloigné de la grande ville.

 

La baignoire restante doit être reconnue comme monument historique. Ce ne serait que justice. Le principe d'égalité doit jouer aussi bien pour les vestiges d'Ajaccio que de Guagno-les-Bains.

 

La municipalité de Poggiolo et la CDC, à qui appartiennent les thermes, doivent agir, faire pression pour que notre village ait un nouveau monument historique. Le bon sens l'exige. 

 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2021 2 25 /05 /mai /2021 18:00

 

Pierrine MELICUCCI vient de s'éteindre dimanche 23 mai à l'âge de 89 ans. Elle était connue sous le nom de scène de Regina, nom qui allait avec le guitariste Bruno BACARA pour former en 1952 le duo Regina et Bruno qui domina la chanson corse dans les années 1950 à 1980.

 

Leur premier succès fut "Dimmi perché". Le plus important fut "Solenzara", créé en 1962 (voir la vidéo ci-dessous) et qui eut de nombreuses versions dans le monde entier.

 

Comme évoqué dans un article précédent, les Poggiolais se souviennent que, chaque été, à la demande de leur ami Pascal VECCHI (le père d'Hélène DUBREUIL), Regina et Bruno étaient les vedettes d'une soirée endiablée à l'hôtel de François POLI, à Guagno-les-Bains. On y appliquait la chanson "Dammi un colpu a bia" (voir vidéo ci-dessous).

 

Paru dans "Corse-Matin" de mardi 25 mai.

Paru dans "Corse-Matin" de mardi 25 mai.

Partager cet article
Repost0
24 mai 2021 1 24 /05 /mai /2021 17:35

 

Si le président Macron utilise les services de "youtubeurs" pour préparer sa réélection éventuelle en 2022, de nombreux citoyens en restent aux moyens traditionnels comme les affiches ou les inscriptions à la peinture. Qu'ils soient candidats aux élections territoriales ou régionales ou qu'ils veuillent attirer l'attention sur leurs difficultés, ils n'ont pas les moyens de "faire le buzz" sur les réseaux sottement dits "sociaux". 

 

Les lignes peintes hier dimanche 23 mai au matin sur la chaussée près de la chapelle St Antoine, au-dessus des Bains, sont certainement à replacer dans le contexte électoral mais ils rappellent le grand problème de l'eau à Guagno-les-Bains.

 

Nous n'y ajouterons aucun commentaire.

photo Christian Paul Didier

photo Christian Paul Didier

Partager cet article
Repost0
18 mai 2021 2 18 /05 /mai /2021 19:02
Guagno-les-Bains recrute

ANNONCE PARUE

SUR LE SITE DE POLE EMPLOI

 

Infirmier / Infirmière de soins généraux

2A - POGGIOLO - Localiser avec Mappy

Actualisé le 18 mai 2021 - offre n° 114HCBB

Vous travaillerez au sein d'un foyer d'accueil médicalisé pour adultes handicapés (FAM).

Vous réaliserez les soins infirmiers, d'hygiène et de confort selon le protocole médicale et les règles et d'asepsie.

Vous travaillerez pendant la journée, 1 week-end sur 2.

Vous pourrez travaillez les jours fériés selon le planning.

Journées de 10 heures par roulement : 6h30 à 16h00 (20 mn de pause pour le déjeuner pouvant être pris sur place) ou de 11h a 21h

Possibilité d'hébergement temporaire

Type de contrat
Contrat à durée indéterminée 
Contrat travail
Durée du travail
35H Horaires variables
Salaire
  • Salaire : Mensuel de 2393,00 Euros sur 12 mois
  • Primes
PROFIL SOUHAITÉ
Expérience
  • Débutant accepté
Savoirs et savoir-faire
  • Cerner l'état du patient (clinique, psychologique) et consigner les informations recueillies dans le dossier médical
  • Organiser le plan de soins infirmiers selon les besoins des patients et préparer le chariot de soins ou la trousse médicale
  • Réaliser les soins infirmiers, communiquer avec le patient (ressenti, douleur, ...) et actualiser le dossier de soins infirmiers (incidents, modifications d'état clinique, ...)
  • Surveiller l'état clinique du patient (constantes, fonctions d'élimination, comportement, ...) et informer l'équipe soignante/médicale sur l'évolution de l'état clinique
  • Réaliser ou contrôler les soins d'hygiène, de confort et apporter une aide au patient (lever, marche, soins post opératoires...)
Formation
  • Bac+3, Bac+4 ou équivalents infirmier - DE infirmierCette formation est indispensable
INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES
  • Qualification : Employé qualifié
  • Secteur d'activité : Hébergement social pour adultes et familles en difficultés et autre hébergement social
ENTREPRISE
HANDICAP DEPENDANCE CORSE DU SUD HD 2A

50 à 99 salariés

 

SI VOUS ÊTES INTÉRESSÉ, ALLEZ SUR LE SITE DE POLE EMPLOI.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2021 2 30 /03 /mars /2021 18:00

 

Le foyer pour adultes médicalisé de Guagno-les Bains a respecté les traditions pascales.

 

Cet établissement fait peu parler de lui alors qu'il a des activités variées dont témoigne sa page Facebook "Casa d'accolta medicalizata li bagni di guagnu".

 

Ainsi, le 26 mars, ont été publiées des photos de la confection des cacavelli de Pâques.

 

Félicitations à Dominique, à Claude et à toute l'équipe.

 

Les cacavelli de Guagno-les-Bains
Les cacavelli de Guagno-les-Bains
Les cacavelli de Guagno-les-Bains
Les cacavelli de Guagno-les-Bains
Les cacavelli de Guagno-les-Bains
Les cacavelli de Guagno-les-Bains
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2021 4 28 /01 /janvier /2021 18:00

 

 

L'utilisation des drones permet de renouveler l'image de paysages que l'on connaît bien.

 

A la Toussaint 2017, Pierre MARTINI avait permis de voir Poggiolo d'une nouvelle façon (voir la vidéo en cliquant ici).

 

Nous présentons aujourd'hui la vidéo qu'il avait également réalisée sur le pont de Guagno-les-Bains et ses abords.

 

Profitez-en. Le Fiume Grosso y apparaît bien différent des photos de l'article précédent.

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

 

Lisez "INSEME" de septembre en cliquant ICI:

--------------------------------------

CALENDRIER DES MESSES DE SEPTEMBRE:

suivre le lien

--------------------------------------

 

 

Marché communal

mercredi 15 septembre 

place Padrona à Vico,

de 9h à midi.

--------------------------------------

Le comité des fêtes organise confection et dégustation de bastelle à Poggiolo

Dimanche 31 octobre.

--------------------------------------

 

Vacances scolaires:

- Toussaint: du 23 octobre au 8 novembre

- Noël: du 18 décembre au 3 janvier

- Février: du 19 février au 7 mars

- Pâques: du 23 avril au 9 mai

- Fin des classes: 8 juillet

 

 

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907