Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2020 6 27 /06 /juin /2020 18:45

Deux communiqués annonçant des ouvertures estivales dans le canton viennent d'être publiés:

 

 

A MERENDELLA

Le temps des ouvertures

 

Chers clients,


La Merendella est heureuse de vous ouvrir à nouveau les portes de son jardin le samedi 20 juin .


Le midi seulement jusqu’au 1 er juillet .


Au plaisir de vous accueillir. 


Réservation au 0645356153

 

 

 

LES DEUX SORRU

 

L'Auberge "Les Deux Sorrru" à Guagno-les-Bains en Corse du Sud au pied du Lac de Crena, est prête à vous recevoir dès le 1er juillet 2020😃

Le temps des ouvertures

 

Une Auberge familiale dans laquelle nous avons voulu que se marient avec harmonie, le confort contemporain avec la culture et les traditions de la Corse.

Une Auberge dont les chambres ont une vue sur les montagnes, que vous pourrez admirer depuis votre terrasse ou balcon.

Une Auberge où le Chef natif du Canton, vous prépare des mets faits maison selon ses recettes jalousement gardées, à partir de produits frais de la région. 🍲 Selon votre envie, mais aussi de la météo, deux terrasses extérieures et deux salles intérieures s'offrent à vous pour les déguster !

Une Auberge où j'ai plaisir à partager avec vous, mon amour de cette vallée à nulle autre pareille ! Où j'ai plaisir à vous recevoir, tout en ayant à cœur que vous gardiez le meilleur souvenir possible de votre séjour parmi-nous ! 🙂

Enfin, soyez bien assurés que tout sera mis en oeuvre pour que vous puissiez bénéficier à l'Auberge, d'un gîte et d'un couvert, dans le respect des normes sanitaires.

Portez-vous bien et à Bientôt, 🙂


Marie-Ange BONIFACJ

https://www.hoteldesdeuxsorru.com
https://www.restaurantdesdeuxsorru.com

Partager cet article

Repost0
24 mai 2020 7 24 /05 /mai /2020 18:00
Les investissements scolaires poggiolais

 

Les articles précédents ont montré que les communes d'Orto (voir ICI) et de Soccia (voir ICI) se sont longtemps démenées pour construire des écoles permettant d'accueillir les élèves et d'offrir des logements décents à leurs instituteurs. Poggiolo n'a pas investi dans des constructions mais dans des locations.

 

Parmi les documents (très incomplets) concernant Poggiolo aux Archives Départementales d'Ajaccio, on trouve les preuves qu'une école fut installée en 1878, si elle n'existait pas avant.

 

Cette année-là, la mairie loua à un nommé Martin PAOLI une salle pour recevoir des élèves au prix de 50 francs par an. Un bail de six ans prenant effet au 1er février 1878 fut signé entre le maire DEMARTINI Baptiste et le même propriétaire afin de loger l'instituteur. Le logement comprenait une cuisine et une chambre ainsi qu'une cave. Le loyer, également de 50 francs par an, devait être versé par trimestre ou semestre "selon qu'il plaira au propriétaire de la maison".

 

Les investissements scolaires poggiolais

 

Le montant du loyer était plus important à Guagno-les-Bains où la municipalité loua le 31 juillet 1882 à Lucie CASALTA, veuve de la ROCCA, un logement de trois pièces avec cave pour un montant de 100 francs par an.

 

Les fournitures scolaires étaient payées par la municipalité. Comme exemple, on peut se référer à l'article "Fin prêt pour la rentrée scolaire" qui donne un devis du matériel acheté pour 1884.

 

 

Les élèves de l'école de Poggiolo en 1900.

Les élèves de l'école de Poggiolo en 1900.

 

Bien évidemment, les dépenses et les soucis étaient moindres quand l'enseignant était Poggiolais ou venait d'un village voisin. 

 

Ainsi, Hélène DUBREUIL se rappelle du Socciais Jojo ANTONINI (en poste à Poggiolo de 1945 à 1954) "surgissant sur sa moto flamboyante, tel un destrier de l'apocalypse" (voir l'article "Hélène évoque Jojo"). Judith OTTAVI-PAOLI, elle aussi de Soccia, n'avait pas de moyen de locomotion et, quand personne ne la conduisait, elle marchait, sauf les jours de neige!!! 

 

Orto, Soccia, Poggiolo, trois villages voisins et des manières différentes d'investir dans le domaine scolaire.

Partager cet article

Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 17:30

Le photographe KLAPE qui a déjà été présenté dans ce blog publie régulièrement des photos inédites des Deux Sorru sur sa page Facebook.

 

La photo numéro 660, publiée le 13 avril, est particulièrement originale. 

Image de la vallée du Fiume Grosso

 

En premier plan, on reconnaît l'église Saint Martin de Letia. Au fond, les constructions sont celles de l'établissement thermal et des maisons de Guagno-les-Bains. 

 

Au choix, on peut apprécier les versants de montagne entre lesquels la rivière du Fiume Grosso a du mal à passer, ou bien la lumière sur Saint Martin, ou bien encore les couleurs et les formes des nuages qui encerclent le sommet du Tretorre, à droite. 

 

Le point de vue montré par la photo est symbolisé par la ligne rouge sur la carte ci-dessous.

 

 

 

Image de la vallée du Fiume Grosso

Partager cet article

Repost0
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 06:59

 

Toutes nos condoléances.

 

Triste nouvelle pour Guagnais et Poggiolais
Triste nouvelle pour Guagnais et Poggiolais

Partager cet article

Repost0
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 18:00
Exceptionnel : concours de pêche en 1979 à Guagno-les-Bains

Voici un document exceptionnel et totalement inédit : un film montrant un concours de pêche qui eut lieu pendant l’été 1979 à Guagno-les-Bains.

 

Tourné par Edmond CERVOTTI, il a été mis en ligne par son fils Jean-Pierre, né en 1968 et qui avait donc 11 ans à l’époque. Qu'il soit remercié de nous avoir fait connaître cette œuvre originale.

 

La compétition se passait sur les bords du Fiume Grosso, près du pont de Caldane et de l’épicerie de Mimi CANALE (elle ferma en 1985).

 

De ce lieu, par deux fois, dans cette vidéo de 3 minutes 49, on voit très bien l’établissement thermal. Il n’était pas encore caché par l’Hôtel des Thermes (devenu foyer pour adultes médicalisés) qui fut construit dix ans plus tard.

 

Ce film étant d’abord familial, on voit la maman de Jean-Pierre CERVOTTI, Annie CASTELLI, née à Vico en 1941, et, avec la casquette, son grand-père Dominique CASTELLI alors vice-président de la fédération de pêche. Il a été instituteur à Vico avec sa grand-mère Ninette. Ils étaient très liés à la famille de Mimi et Louisette CANALE.

A cette époque, le garde-pêche était Antoine OTTAVI.

 

On peut reconnaître Mimi CANALE avec sa légendaire salopette bleue. Il est récompensé ainsi que Toto CANAVELLI par Dominique CASTELLI qui remet des prix sous forme de coupes, cannes à pêche et paniers de pêcheur.

 

Exceptionnel : concours de pêche en 1979 à Guagno-les-Bains

 

D’autres personnes vont et viennent. Peut-être peut-on deviner Christian PINELLI ou Nathalie, la fille de Félicie.

 

Le film se termine par une grillade de poissons et un repas sur les rochers au bord de la rivière.

 

Ces images sont le témoignage d’une époque qui paraît bien ancienne (41 ans !) et qui a, comme tout ce qui est ancien, l’apparence de la joie et de l’insouciance. Surtout, on a bien l’impression d’une communauté soudée et heureuse de s’amuser en groupe.

 

Coïncidence ? Le même été, en août 1979, eut lieu à Soccia une course de kart qui fut également filmée et dont ce blog a donné quelques images (voir l'article "du sport sur la route de Soccia").

 

Parmi nos lecteurs, quelques-uns auraient-ils d’autres films ou photos à nous confier ?

 

 

Partager cet article

Repost0
19 février 2020 3 19 /02 /février /2020 18:00

Les élections municipales d'une commune peuvent avoir des conséquences sur une autre commune.

 

Le maire sortant de Vico, François COLONNA, se présente pour solliciter un quatrième mandat. Son équipe et ses projets sont présentés dans une interview parue dans "Corse-Matin" de mercredi 19 février. Elle est publiée in extenso à la fin de ce message.

 

De nombreuses promesses sont très intéressantes mais on peut noter cette partie de phrase:

"Au village cette fois, le foyer d'accueil médicalisé de Guagno-les-Bains, 40 lits et 65 emplois, descendra à Vico".

 

L'idée est dans l'air depuis quelque temps. Elle semble toute proche d'être réalisée. Ce départ ne pourra qu'être un préjudice pour Poggiolo. La commune perdra une institution importante qui fait travailler plusieurs Poggiolais. Le foyer a été inauguré en juin 2014 (voir article en cliquant ici).

 

 

Municipales: une question de vie ou de mort pour Poggiolo?

 

Alors que l'on se désespère de la disparition des activités dans les petits villages, Vico est en train de centraliser toutes les activités du canton. Tant mieux pour les Vicolais.

 

Mais le transfert du FAM est peut-être bien une question de vie ou de mort pour Poggiolo. La future municipalité agira-t-elle pour empêcher ce déménagement?

 

De façon plus générale, le nouveau conseil municipal de Poggiolo et Guagno-les-Bains devra agir vite et bien pour que la commune puisse encore vivre.

 

Cliquer sur le document pour le lire plus aisément.

Cliquer sur le document pour le lire plus aisément.

Partager cet article

Repost0
17 février 2020 1 17 /02 /février /2020 17:54

 

Les noms de lieux ne sont jamais donnés au hasard. On a tellement l'habitude de les utiliser que l'on ne songe même pas à se demander ce qu'ils signifient. Or, ils ont toujours un sens. Ils sont "des indicateurs importants pour des périodes historiques où les données sont lacunaires", comme l'a dit Francescu Maria LUNESCHI, président du CESIT Corsica, à "Nice-Matin" le 21 août 2017 (interview reproduite dans un prochain article).

 

Chaque semaine, dans "Settimana", le professeur Jean CHIORBOLI publie sa chronique "I vostri lochi" pour expliquer les origines des villages et lieux-dits corses.

 

Les Guagnais sont des Baigneurs

 

Le 13 décembre 2019, son billet était intitulé "Guagno, Bagnu, des localités balnéaires".

 

Les Guagnais sont des Baigneurs

 

Il révélait qu'il existe en Corse une centaine de lieux dont le nom désigne des activités thermales. Bien évidemment, il citait Guagno les Bains comme toponyme provenant du latin balneum qui signifie bain. 

 

 Dans BALNEUM, le NE peut donner GN et aboutir à BAGNU. Mais, plus curieux, le B du début peut se transformer en GW et donner GUA comme dans GUAGNO.

 

Le village montagnard de Guagno serait ainsi le village des Bains et les Guagnais seraient des Baigneurs!

 

Et Guagno-les-Bains signifierait "Bains-les-Bains"!

 

Il ne faudrait pas ébruiter cette révélation car les Guagnais trouveraient un argument supplémentaire pour réclamer à leur profit la station thermale qui est poggiolaise depuis plus d'un siècle et demi.


 

Les Guagnais sont des Baigneurs
Les Guagnais sont des Baigneurs

 

Plus curieux est la présence dans cet article du lieu de "Bains Des Yeux" se trouvant à Poggiolo. Il semblerait que cette rue soit mentionnée dans le Fichier FANTOIR, fichier officiel qui répertorie pour chaque commune le nom des voies et lieux-dits.

 

En réalité, il s'agit de la traduction française du nom de la source se trouvant au-dessus de Guagno-les-Bains. Suivant les époques et les auteurs, elle s’est appelée «source de St Antoine», «petite source», «degli Occhi» ou «Occhiu» ou encore "Occhju", ces deux dernières dénominations étant les plus souvent utilisées. (voir l'article Heurs et malheurs de la Goccia. 1/3: où est la Goccia ?)

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2020 4 09 /01 /janvier /2020 18:00

Depuis soixante-dix ans, Poggiolo a connu seize événements importants dans les années se terminant par 0 ou par 5. Ils valent peut-être la peine de s'en souvenir. 

 

 

Il y a 70 ans,

 

-le 4 mai 1950: mort du lieutenant Pierre Marie Nivaggioli, né en 1923 à Sousse en Tunisie, dans les combats de My Tho (delta du Mékong). Seul Poggiolais victime de la guerre d'Indochine.

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/05/l-indo-soixante-ans-apres.html

 

- le 11 décembre: décès à Ajaccio de Dumenicu Antoniu Versini, plus connu sous le nom de Maistrale. Surnommé "le barde corse", il fut un écrivain, poète et journaliste jouissant d'un immense prestige. Originaire de Marignana, il était marié à la Poggiolaise Marie-Thérèse Lovichi.

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/10/maistrale-de-marignana-et-de-poggiolo.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2016/10/une-procession-tragi-comique-a-soccia-racontee-par-maistrale-une-belle-organisation-1-3.html

 

 

Il y a 65 ans, en 1955:

Paul Milleliri succède à Ange-Mathieu Pastinelli comme curé de Soccia, Poggiolo et Orto. Il reste en place jusqu'en 1972.

http://poggiolo.over-blog.fr/2019/03/milleliri.html

 

 

Il y a 60 ans,

en 1960: installation du bar Le Belvédère à son emplacement actuel.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-anciens-et-nouveaux-bars-106840106.html

 

 

Il y a 55 ans,

-en 1964-1965: bétonnage de la stretta qui était simplement empierrée auparavant.

La stretta avant et après.

 

http://poggiolo.over-blog.fr/article-poggiolo-vu-par-un-adolescent-de-1963-2-114237073.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2017/03/un-dessin-de-la-stretta.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/09/stretta-la-descente-dangereuse.html

 

 

-en 1965: fermeture des écoles de Guagno-les-Bains et de Poggiolo.        

http://poggiolo.over-blog.fr/2017/08/la-derniere-classe-de-poggiolo.html

La dernière classe de Poggiolo.

 

- en juillet 1965: premier poste de télévision à Poggiolo.

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/04/la-television-de-nogentel-a-poggiolo.html

 

 

Il y a 50 ans,

-en 1970: Philippe Geronimi et sa famille quittent la concession de la station thermale qui est temporairement fermée.

http://poggiolo.over-blog.fr/2017/02/grecs.html

 

 

Il y a 35 ans,

-en 1985: aux Bains, fermeture de l'épicerie de Mini Canale, dernier commerce de la commune en dehors du bar.

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/06/guagno-les-bains-se-reveille-3-3-retour-sur-l-epicerie-de-mimi.html

 

-en 1985: création de l'Association pour la restauration de l'église St Siméon de Poggiolo, présidée par Raymond Martini. En deux ans, elle va réussir à rassembler les fonds nécessaires aux travaux d'urgence.

http://poggiolo.over-blog.fr/2016/02/les-poggiolais-donnent-1985-et-1987-2-4.html

 

 

Il y a 30 ans, le 26 mars 1990:

Une nouvelle fois, le Conseil d'Etat invalide en partie l'élection municipale de Poggiolo. Après que tous les recours aient été épuisés, Angèle Pinelli devient maire de Poggiolo le 26 janvier 1993.

Le record de durée à la mairie de Poggiolo est détenu par Jean-François Ceccaldi avec 38 ans (1919-1914 et 1943-1959).

http://poggiolo.over-blog.fr/liste-maires

 

 

Il y a 15 ans, en Août 2005:

premier challenge de pétanque Umberto Chiti.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-tradition-boulistique-55727264.html

Umberto Chiti et Dominique Pinelli en pleine partie.

 

Il y a 10 ans,

-en Juin 2010: électrification des cloches de Saint Siméon qui étaient jusque-là actionnées à la main.        

http://poggiolo.over-blog.fr/article-elles-ne-sont-pas-allees-a-rome-52651342.html

 

- le 31 octobre 2010: inauguration du four municipal construit sur l'esplanade de la salle des fêtes.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-la-fete-des-bastelles-2010-60109061.html

 

 

Il y a 5 ans,

le 22 février 2015: installation de la nouvelle croix du Fragnu, à la place de celle, placée en 1983, qui était tombée le 26 décembre 2014. Elle est bénie le 16 août 2015.

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/02/la-croix-est-revenue.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/08/la-saint-roch-immuable-et-differente.html

 

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 23:53

Suite des événements concernant Poggiolo et dont la date se termine par 0 ou par 5.

 

 

Il y a 200 ans:

- en 1820 ou 1821, Giovan-Antonio Pinelli devient curé de Soccia (avec sous son autorité les prêtres desservants de Guagno, Orto et Poggiolo) et garde jusqu'à sa mort en 1832 une forte influence sur le monde politique et intellectuel corse. Il avait constitué la plus riche bibliothèque de la Corse.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-homme-le-plus-cultive-de-corse-3-3-113062792.html

 

- le 14 février 1820: Théodore Poli, de Guagno, tue le gendarme Petit et prend le maquis. Il commet de nombreux larcins et assassinats, surtout dans les Deux Sorru, jusqu’à sa mort en février 1827.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-exploits-de-theodore-n-1-le-bourreau-57614887.html

 

Il y a 185 ans, en 1835:

délimitation de la forêt domaniale de Libio-Tritorre (orthographe de l'époque) entre Poggiolo et Rosazia, provoquant de nombreuses contestations jusqu'en 1887. 

http://poggiolo.over-blog.fr/article-la-fievre-monte-a-libbiu-110406479.html

 

 

Il y a 180 ans, en 1840

le roi Louis-Philippe déclare d'utilité publique les travaux d'agrandissement de l'établissement thermal. Ils seront achevés en 1856.

http://poggiolo.over-blog.fr/2016/02/l-etablissement-thermal-bien-represente.html

 

 

Il y a 170 ans, le 17 septembre 1850:

le conseil général, en butte à l'hostilité des Guagnais, demande le rattachement de Guagno-les-Bains à Poggiolo, ce qui sera accordé par Louis-Napoléon Bonaparte en 1852. 

http://poggiolo.over-blog.fr/article-poggiolo-n-existe-pas-44204443.html

 

 

Il y a 160 ans, les 14 et 15 septembre 1860:

voyage de Napoléon III et de l'impératrice Eugénie en Corse. Contrairement à la légende, ils ne passent pas aux Bains.

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/04/napoleon-ier-a-guagno-les-bains-et-pas-napoleon-iii-1-2.html

 

 

Il y a 155 ans, le 1er juin 1865: 

des habitants de Rosazia incendient des cabanes de bergers poggiolais à Libbiu. Les gendarmes interviennent le lendemain pour empêcher une bagarre générale.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-la-fievre-monte-a-libbiu-110406479.html

 

 

Il y a 150 ans:

- 26 août 1870: à Pont-à-Mousson, décès d'Antoine-Laurent Demartini, soldat au 6e régiment de ligne de l'armée du Rhin, prisonnier des Allemands .

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/03/1870-la-guerre-oubliee.html

 

- Septembre 1870: Poggiolo, dont le maire est Pierre Martini, fait partie des 19 municipalités corses qui proclament leur adhésion à la République proclamée à Paris le 4 septembre.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-records-de-poggiolo-103901803.html

 

 

Il y a 140 ans, en 1880:

Jean Desanti fait construire, juste au-dessous de l'église St Siméon, un caveau avec chapelle funéraire pour sa famille.

http://poggiolo.over-blog.fr/2016/10/les-caveaux-poggiolais.html

 

 

Il y a 120 ans, en 1900:

après l’institution d’un adjoint spécial à Guagno-les-Bains au sein du conseil municipal, la station thermale a désormais ses propres registres d'état-civil.

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/06/les-archives-departementales-donnent-de-nouveaux-outils.html

 

 

Il y a cent ans, le 1er janvier 1920:

A Ajaccio, François Pinelli, né en 1889, est le dernier Poggiolais déclaré décédé « des suites de la guerre ». Comme son père Baptiste, il fait partie des 30 inscrits sur le monument aux morts.

http://poggiolo.over-blog.fr/2018/10/appel-a-nos-lecteurs-ou-sont-les-restes-des-heros.html

 

 

Il y a 95 ans, le 17 mai 1925:

le conseil municipal vote une gratification de 150 francs pour l'instituteur Bernard PAOLI en récompense de son "zèle et dévouement" envers les élèves et pour les succès obtenus au certificat d'études.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-le-bonheur-d-enseigner-110022195.html

 

 

Il y a 90 ans, le 30 mars 1930:

incidents lors de l'élection municipale. L'urne est projetée hors du bureau de vote. Elle est transportée par les gendarmes à Ajaccio, puis à Nice, pour procéder au dépouillement. Les résultats, proclamés le 9 avril à Nice, sont annulés par le Conseil d'Etat le 13 février 1931.

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/02/péripéties-municipales-et-le-dépouillement-eut-lieu.-à-nice.html

 

 

Il y a 80 ans:

- 21 mars 1940: Noël Pinelli nommé sous-secrétaire d'Etat à la Marine marchande dans le ministère présidé par Paul Reynaud. Il est le seul Poggiolais à avoir été élu député (à Paris en 1936) et à avoir fait partie d'un gouvernement. Il le reste jusqu'au 10 mai 1940.

http://poggiolo.over-blog.fr/2016/03/la-devinette-d-avril-la-solution.html

 

- 12 juin 1940: à Nogent l'Arthaud (Aisne), mort au combat de Pierre Canale, premier des six morts poggiolais de la seconde guerre mondiale. Né à Guagno-les-Bains en 1917, il était sergent-chef dans la 5ème compagnie du 144ème RIA.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-heros-de-39-45-48571952.html

 

- 27 juillet 1940: l’armistice avec l’Allemagne ayant été signé à Rethondes le 22 juin, fermeture de l’entrepôt municipal créé le 24 septembre 1939, à la suite de la déclaration de guerre, par le conseil municipal pour assurer le ravitaillement du village. Il avait été placé dans le magasin de la maison Martini. 

http://poggiolo.over-blog.fr/la-mairie-pense-à-l-alimentation-des-habitants

 

 

Il y a 75 ans:

- 28 janvier 1945: François Mathieu ORAZI, soldat à la 10e compagnie de tirailleurs algériens, meurt à Cité Amélie (Haut-Rhin) des suites de ses blessures.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-heros-de-39-45-48571952.html

 

- 23 avril 1945: mort au combat en Allemagne de Paul Vinciguerra, dernier des six morts poggiolais de la seconde guerre mondiale. Né à Poggiolo en 1924, il était soldat dans le 1er régiment de spahis algériens de reconnaissance.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-heros-de-39-45-48571952.html

 

- 23 septembre 1945: Martin Paoli est élu conseiller général du canton de Soccia sous l'étiquette du parti socialiste SFIO. Il le reste jusqu'à sa mort en mai 1968.

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/03/la-liste-des-conseillers-generaux-de-sorru-in-su.html

 

- rentrée 1945: le Socciais Jojo Antonini nommé instituteur à Poggiolo (il le restera jusqu'en 1954).

http://poggiolo.over-blog.fr/article-helene-parle-de-jojo-57347326.html

Jojo Antonini à Paris

 

(à suivre)

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2020 7 05 /01 /janvier /2020 12:17

Chaque nouvelle année est l'occasion d'anniversaires mais les plus importants sont ceux qui forment des chiffres ronds. Ainsi, plusieurs membres de familles poggiolaises viennent d'avoir ou vont avoir 70 ans.

Dans l'histoire d'un village, il existe toujours des événements à rappeler pour bien connaître la communauté dont on est issu, et qui peuvent être prétexte à des commémorations ou à des fêtes. Alors que certains peuvent croire qu'il ne s'est jamais rien passé à Poggiolo, la chronologie poggiolaise comporte plus de 200 dates. 

Nous vous présentons les événements concernant Poggiolo et qui se sont déroulés dans des années dont le dernier chiffre est 0, comme 2020. Ont été ajoutées les années se terminant par 5 car l'anniversaire est facile à calculer (55 ans, 135 ans,...).

Chaque événement cité est accompagné du lien pour l'article du blog qui lui était consacré.

Des erreurs ou des omissions sont toujours possibles. Nos lecteurs ne doivent pas hésiter à les signaler. 

 

Il y a 490 ans, vers 1530:

dans sa « Description de la Corse », Mgr Giustiniani parle du village de Podiolo, de celui des Soprane et des Bains de Guagno.

http://poggiolo.over-blog.fr/2018/04/solution-a-la-devinette.html

 

 

 

Il y a 460 ans, en 1560:

Vico et Sagone, ainsi que les lacs de Creno et de Nino, sont mentionnés pour la première fois sur une carte, celle sur de Giacomo Gastaldi.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-la-premiere-fois-pour-nos-voisins-48211191.html

 

 

Il y a 440 ans, entre 1580 et 1585:

Antonio DANTI peint la carte de la Corse dans la Salle des Cartes du Vatican. On y distingue "P. de Sorno in sù" (pieve de Sorru in sù) et "Bagni di Vico". Serait-ce la plus ancienne représentation de Guagno-les-Bains?

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/05/la-corse-et-sorru-in-su-au-vatican.html

 

 

Il y a 280 ans, vers 1740:

création du village de Muna pour permettre l’exploitation forestière.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-bienvenue-a-muna-38194347.html

 

 

Il y a 275 ans, en 1745:

composition du voceru sur la mort de Matteo, médecin de Vico assassiné dans la pieve de Sorru in sù par un nommé Natale.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-le-coup-de-sang-du-doyen-100159769.html

 

 

Il y a 245 ans, le 6 octobre 1775:

tremblement de terre à Vico et dans les villages des alentours.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-30524055.html

 

Il y a 250 ans, en 1770:

les registres de catholicité de Poggiolo précisent désormais si l'inhumation a lieu dans l'arca (tombe commune dans le sol de l’église Saint Siméon) ou en tombe individuelle.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-a-la-recherche-de-l-arca-perdue-38617522.html

 

- le dénombrement de la population ordonné par Louis XV donne 25 feux, soit 109 habitants, à Poggiolo.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-le-desert-n-a-pas-toujours-existe-96427469.html

 

 

Il y a 230 ans, en 1790:

- en application de la loi du 11 novembre 1789 créant les communes, le terrain de l'ermitage de Saint Antoine (sur lequel se trouve la source thermale) revient à la commune de Guagno.

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/01/les-terrains-départementaux-à-guagno-les-bains.html

 

- le Poggiolais Giovan-Antonio Pinelli, devenu avocat de la Curie et avocat au barreau de Bastia, est élu par le district de Vico à l'assemblée du département. En 1794, avec la création du royaume anglo-corse (armoiries ci-dessous), il se retire de la vie publique jusqu’en 1810.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-homme-le-plus-cultive-de-corse-1-2-67214131.html

 

 

 

 

Il y a 225 ans, en 1795:

- le 28 février, au terme d'un long débat, Francesco FRANCESCHETTI et Filippo LECA sont reconnus comme représentants légalement élus de Sorru in sù au Parlement anglo-corse.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-contestation-ortigaise-47996991.html

 

- en mai: reconstruction de la chapelle Ste Lucie d'Azzana. Le maître-autel est formé par une ancienne pierre d'autel de l'église St Siméon de Poggiolo.

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/12/la-devinette-du-mois-poggiolo-et-azzana-la-solution.html

 

- le 30 septembre: baptême de Carlo Francesco Pasquale PINELLI. Son parrain est Pasquale PAOLI, u "Babbu di a patria", représenté par Giovan-Antonio PINELLI. En 1822, il devient le plus jeune des maires de Poggiolo.

http://poggiolo.over-blog.fr/2019/03/le-filleul-poggiolais-de-pascal-paoli.1/3-ceremonie-religieuse-ou-politique.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2019/03/le-filleul-poggiolais-de-pascal-paoli.2/3-le-mandataire-di-u-babbu.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2019/03/le-filleul-poggiolais-de-pascal-paoli.3/3-le-maire-de-la-francisation.html

 

 

Il y a 210 ans, en 1810:

- Giovan-Antonio Pinelli devient secrétaire général de la préfecture jusqu'en 1816. Invité au mariage de Napoléon avec Marie-Louise, il ne peut quitter la Corse à cause de l'opposition du général Morand.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-homme-le-plus-cultive-de-corse-2-2-113061636.html

 

 

- édification au-dessus de Guagno-les-Bains d'un premier bassin circulaire à la Goccia (reconstruit entre 1816 et 1818).

http://poggiolo.over-blog.fr/2016/06/heurs-et-malheurs-de-la-goccia-2-3-un-batiment-bien-concu.html

(à suivre)

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907