Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 18:00
Le festival Sorru in Musica aura lieu du 21 au 30 juillet

Le programme de la version 2017 (14ème édition) du festival Sorru in Musica vient d'être publié.

Il durera du 21 au 30 juillet. Chaque soir, un spectacle différent sera proposé dans les Deux Sorru: Vico, Letia San Roccu, Rennu, Piana, Murzu, Soccia, Azzana, Coghja. 

On pourra remarquer que Soccia sera le seul village du haut-canton à accueillir le festival.

Le programme complet se trouve en cliquant ici.

Nous reviendrons bientôt sur les particularités de cette année.

Repost 0
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 11:43

Après le premier tour de l'élection législative, un article de ce blog (voir ici) avait additionné les résultats des trois communes de l'ancienne pieve de Sorru in sù. En faisant de même pour le second tour, nous obtenons les chiffres suivants.

Deuxième tour
 POGGIOLOSOCCIAORTOGUAGNOTotal
FERRARA72 (85,71%)64 (56,64%)62 (73,8%)27 (55,1%)225 (68,18%)
GUIDICELLI12492222105

 

 

En obtenant 68,18% dans ces quatre villages, le candidat LR fait mieux que dans l'ensemble de la circonscription qui lui a donné 64,99% et en a fait l'un des députés les mieux élus de toute la France.

Poggiolo lui donne le meilleur résultat du haut-canton, alors que Orto a longtemps été la commune la plus à droite de cette zone.

Mais les électeurs corses ne sont pas au bout de leurs peines: il ne faut pas oublier que les prochaines élections territoriales auront lieu dans six mois !

Jean-Jacques FERRARA, le nouveau député.

Jean-Jacques FERRARA, le nouveau député.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans vie municipale Actualités
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 19:50

Le candidat des Républicains Jean-Jacques FERRARA arrive largement en tête à Poggiolo pour le second tour de l'élection législative:

Inscrits: 157

Votants: 93

Nuls: 9

Exprimés: 84

FERRARA (LR): 72 (85,71%)

GUIDICELLI (LREM): 12 (14,29%)

 

-----

 

 

​​​​​​​Rappel des résultats du premier tour:

Aucun problème pour Ferrara à Poggiolo
Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans vie municipale Actualités
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 18:00

Nicolas JB Pinelli, dont les talents artistiques ont été présentés dans un article récent, voulait installer un atelier de peinture à Poggiolo. Son projet a été débouté, ce qui motive son "coup de gueule" suivant.

--------------

"Le corsaire hurlant", tableau de Nicolas JB Pinelli.

"Le corsaire hurlant", tableau de Nicolas JB Pinelli.

 

Après une demande de certificat d'urbanisme pour construire un atelier d'artiste à Poggiolo, j'ai reçu un premier refus en mars 2016 qui m'a été notifié par la mairie de Poggiolo. Les raisons invoquées n'étaient pas très claires (code de l'urbanisme, PADDUC, Loi montagne...?). J'ai donc demandé les conseils d'un avocat qui a saisi le tribunal administratif de Bastia, à la suite de quoi le conseil municipal de Poggiolo s'est réuni pour soutenir ce projet de construction en novembre 2016.

De ce fait, j'ai déposé une deuxième demande, mais cette fois il s'agissait d'une simple autorisation de travaux (donc moins contraignante car surface inférieure à 20m²), mais à ma grande surprise je reçois un deuxième refus en mars 2017 de la préfecture de la Corse du Sud et de la DDTM (et ce, malgré les avis favorables de la commune et du Syndicat Départemental de l'Energie de le Corse-du-Sud!). 

Les refus de Mr BOURDELON et Mme DUHAMEL de la DDTM et de Mr LEGUEULT de la préfecture d'Ajaccio sont incompréhensibles et ne correspondent absolument pas à la réalité de la situation. En effet, ils font référence aux articles L122-5 du code de l'urbanisme ("l'urbanisation doit être réalisée en continuité avec le village") et R111.14.1a ("...urbanisation incompatible avec la vocation des espaces naturels environnants en particulier lorsque ceux-ci sont peu équipés") alors que le terrain est en bord de route, dans la commune (non pas perché en pleine montagne!). Il est donc parfaitement viabilisable et même déjà viabilisé en partie puisqu'il y a l'eau, l'électricité est à 3 mètres et que d'autres constructions ont été réalisées sur des parcelles encore plus éloignées que la mienne...(bref leurs critères d'évaluation ne sont pas clairement explicités!?)

En conclusion, lorsque j'ai acheté ce terrain en 1994, je pouvais, d'après le notaire, construire puis une nouvelle répartition des zones constructibles et agricoles a tout modifié... Cependant, en tant que propriétaire, je n'ai été ni informé, ni consulté pour ces modifications, de plus cela a entraîné une dévaluation importante du bien (prix au m²) puisque le terrain n'est plus constructible alors qu'à l'époque je l'avais acheté au prix du m² constructible (évidemment, je n'ai reçu aucune proposition de dédommagement par les administrations compétentes).

Enfin, ce projet d'atelier d'artiste est en conformité avec toutes les normes actuelles de construction et parfaitement adapté à l'environnement du village. C'est pourquoi ces deux refus sont en totale incohérence avec la politique de développement et d'aménagement en zone rurale car il s'agit de créer une activité professionnelle dans le village qui aurait pu générer des revenus pour la commune, la région (taxes, impôts), pour les artisans locaux (maçons, électriciens...) et aurait permis de dévélopper des projets culturels, etc...

Alors quoi faire, me reconvertir dans l'agriculture, mettre une roulotte ou m'installer dans une autre commune ou repartir à Paris, au Brésil ou aux USA car curieusement c'est beaucoup plus facile pour moi d'y travailler! 

 

Nicolas PINELLI

Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 23:42

La mairie de Poggiolo vient d'annoncer que la distribution d'eau sera désormais coupée de 22 heures à 6 heures du matin. Elle demande aux habitants de faire acte de civisme pour ne pas gaspiller l'eau.

Un geste citoyen demandé aux Poggiolais

En dehors du fait qu'une partie des installations poggiolaises devient vétuste, cette décision de coupure montre les difficultés de la Corse à l'arrivée de l'été.

L'avis municipal se base sur un arrêté préfectoral du 2 juin demandant la vigilance sur la consommation d'eau. Cet arrêté a été approuvé par le comité  de suivi de la sécheresse réuni le 6 juin et dont le compte-rendu a été publié dans "Corse-Matin" dimanche 11 juin.

Le texte intégral de l'arrêté préfectoral peut être lu en cliquant ICI.

Cliquer pour l'agrandir.

Cliquer pour l'agrandir.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans vie municipale
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 18:00

L'ancienne pieve de Sorru in Sù, devenue ensuite le canton de Soccia, a disparu depuis longtemps des cartes administratives. Mais, comme géographiquement, elle forme toujours une unité, il peut être intéressant de voir, à l'occasion des élections législatives, si elle a aussi une unité politique.

Ensemble de l'ancienne pieve
 POGGIOLOSOCCIAORTOGUAGNOEnsemble
CARROLAGGI (nationaliste)35412257155 (37,26%)
FERRARA (LR)46443417141 (33,89%)
GUIDICELLI (LREM)927101157 (13,70%)
NADIZI (FN)10141429 (6,97%)
CASAMARTA (Corse insoumise)2911022 (5,28%)
AMZIANE (PCF)41038 (1,92%)
JAQUET (LO)10023 (0,72%)
BUCCHINI (Avvene Corse)00011 (0,24%)

 

En regroupant les résultats de Poggiolo, Soccia, Orto et Guagno, on voit que le nationaliste CARROLAGGI arrive en tête avec 37,26% des voix. A Guagno, il obtient une large majorité de 60%.

 

Ensuite, le Républicain FERRARA, qui est premier dans toutes les communes sauf Guagno, représente 33,89% des suffrages.

 

Ces deux candidats ont donc plus de succès que dans l'ensemble de la circonscription (21,41% à CARROLAGGI et 33,5% pour FERRARA).

 

La candidate de la République En Marche n'a pas réussi dans la pieve où elle a 13,70% des bulletins contre 21,46% dans la circonscription.

 

Bien sûr, ces quatre communes ne représentent pas grand-chose: il y a eu 416 suffrages exprimés chez elles contre 411 pour la seule Vico (où FERRARA est en tête)... mais ce sont nos villages.

Résultats de l'ensemble de la circonscription.

Résultats de l'ensemble de la circonscription.

Repost 0
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 19:51
Qu'a donné le premier tour de l'élection législative à Poggiolo?

Election législative 2017 (1er tour)

Les Poggiolais ont voté en nombre pour élire leur député: 108 votants sur 157 inscrits (68,79% de votants), plus qu'en 2012.

On a compté 1 nul et 107 bulletins comportant un nom de candidat.

NOMSVOIXPOURCENTAGES
FERRARA Jean-Jacques (LR)4643%
CARROLAGGI Jean-Paul (Pè a Corsica)3532,71%
NADIZI Francis (FN)109,34%
GUIDICELLI Maria (LREM)98,41%
AMZIANE Anissa Flore (PCF)43,74%
CASAMARTA Jacques (Corse insoumise)21,87%
JAQUET Estelle (LO)10,93%
BIANCHI Jérôme (UPR)00
BUCCHINI Corinne (Avvene Corsu)00
COMITI Jean-Jacques00
SANTINI Jean-Yves (Allons Enfants)00

 

On peut remarquer que le trio droite, nationalistes et FN regroupe les trois quarts de l'électorat de la commune, comme en 2012, mais avec une droite plus forte. La candidate de la majorité présidentielle est pratiquement au même niveau qu'avait atteint le social-démocrate Simon Renucci.

 

Résultat du premier tour de l'élection législative de 2012

 

102 électeurs avaient exprimé leur choix de candidat.

NOMSVOIXPOURCENTAGES
Romain COLONNA (Femu a Corsica)

46

45,10%
Laurent MARCANGELI (UMP)1716,67%
José RISTICONI (Front National)1413,73%
Simon RENUCCI (social-démocrate)1211,76%
 Paul-Mathieu LEONETTI (Corsica Libera)65,88%
Paul-Antoine LUCIANI (Front de Gauche)43,92%
Jean-Marc CRESP (Parti Radical)32,94%
Jean-Luc ALBERTINI (A voce paesana)00%
Pierre-Noël TUCCI (Génération Ecologie)00%
Yves DAIEN (Lutte Ouvrière)00%
Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans vie municipale Actualités
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 17:48
Pour débattre et réfléchir cet été

Le programme des débats de l’été 2017 a été publié.

Ces réunions, organisées par l'Association des amis du couvent, se tiendront au Couvent St François de Vico. Horaire des soirées: 21h.

Comme chaque année, des thèmes importants pour la Corse seront abordés, ainsi que la spiritualité.

 

Vendredi 04/08/2017 – Ouverture des débats. Première soirée.

 avec Marie-Antoinette MAUPERTUIS. Conseillère exécutive de Corse, professeur de Science économique, présidente de l'agence Régionale de Tourisme

"À l’étape actuelle, situation du tourisme en Corse

et prévisions"

 

Vendredi 11/08/2017- Deuxième soirée.

avec le professeur Antoine ORSINI (Université Corti et président du comité scientifique Parc Naturel Régional de la Corse)

"Les conséquences du changement climatique

sur la quantité et la qualité des eaux douces de Corse".

 

 Vendredi 18/08/2017 – Troisième soirée.
avec Madame Dominique COLONNA (professeur, lycée de Sartè) et François NATALI.

"Mort et rites funéraires en Corse".

 

Vendredi 25/08/2017 – Quatrième soirée 

avec Philippe et Chantal OTTAVI, Véronique FIESCHI.

"Crise des déchets dans le Pumonte.

Histoire et perspectives de résolution"

 

 Jeudi 31/08/2017 – Cinquième soirée.

avec Jacline GUERRINI et Gaston PIETRI.

"Débat autour de leur livre / Conversation: 

"Celui qui croyait en Dieu, celle qui n’y croyait plus"". 

Repost 0
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 17:59
Coll. Ange Tomasi

Coll. Ange Tomasi

Le tabac produit en Corse (voir l'article "Le tabac, richesse oubliée de Poggiolo") a longtemps été consommé beaucoup plus dans les pipes que sous forme de cigarettes. La pipe était toujours présente dans les veillées où l'on écoutait un conteur parler de sorcières et de revenants.

"Comme le disait Austin de Croze, témoin de ces mémorables veghje (veillées) au début du XXème siècle: "En Corse, la fumée est l'horloge des veillées campagnardes". La fumée du fucone ajoutée à  celle des pipes des hommes s'épaississait tant qu'on avait beau s'accroupir, se tasser, venait le moment où elle finissait par atteindre toutes les têtes. Alors on se levait en silence, chacun se serrait la main et, reprenant son fusil à l'aveuglette, quittait les lieux que le maître aérait un instant pour y rentrer dormir avec les siens." ("Corse, Almanach de la mémoire et des coutumes" par Claire Tiévant et Lucie Desideri, Albin Michel, 1997)

Les belles pipes de Soccia

Les pipes corses furent d'abord en terre, puis en buis et enfin en bruyère. Les qualités de cet arbuste pour la consommation de tabac furent découvertes vers le milieu du XIXème siècle, ce qui fit la richesse de Saint-Claude. Les fabricants de pipes jurassiens utilisèrent beaucoup la scopa corse.

Il se raconte qu'un Corse détenu dans le Jura avait été employé en prison à travailler sur les souches de bruyère et que, à sa libération, il incita des artisans de son village à fabriquer des pipes. Ainsi s'expliquerait que cette activité fut très importante à Valle d'Orezza.

En 1918,  les usines d'ébauchons faisaient vivre 860 personnes en Corse.

La scopa (souche) provenant de l'erica arborea (bruyère arborescente) était extraite de la terre entre octobre et mai. Elle était débitée en ébauchons dans des scieries. Au début du XXème siècle, il y en avait une à Vico et une à Guagno-les-Bains.

Les ébauchons sont "de petits cubes de racine de bruyère grossièrement ébauchés, prêts à être travaillés par le fabricant de pipes", d'après le dictionnaire Larousse.

"La Corse" 20/12/1989
"La Corse" 20/12/1989

"La Corse" 20/12/1989

Il faut les mouiller pour qu'elles ne se fendent pas et les bouillir pour éliminer la sève.

Une bruyère met trente ans pour former une souche de trois kilos. Les pipiers achetaient les ébauchons prêts à l'emploi.

A Soccia, les flancs de montagne dominant l'ancien hameau de l'Aghja produisaient des racines de bonne qualité.

Vers 1955, Gino CAPRINO arrachait de quoi produire près d'un quintal de souches par jour.

Un artisan socciais eut une célébrité peu enviable.

Jean SANTONI était né à Soccia en 1866. Il eut un frère, Joseph Antoine, né en 1877, qui devint prêtre en 1904 et termina sa carrière comme curé d'Orto de 1922 à 1952. Jean était armurier à Cargese quand il creva un oeil à un camarade de beuverie. Après cinq ans de prison (1893-1898), il s'établit dans son village de naissance comme forgeron puis comme scieur d'ébauchons et fabricant de pipes, dont il avait peut-être appris la technique en détention.

S'étant querellé le 28 juillet 1907 avec le maréchal des logis Jean MICHEL, il le blessa d'un coup de fusil et tua le gendarme Marius LATOUR le 2 janvier 1909. Le 6 janvier, Jean SANTONI fut tué par d'autres gendarmes lors d'une embuscade qu'il avait organisée à Guagno-les-Bains.

 

Plus de renseignements dans l'article "Du sang à Guagno-les-Bains"

 

On trouva dans son atelier un millier d'ébauchons et de pipes plus ou moins finies.

 

Petit à petit, la fabrication locale de pipes disparut.

Certains de nos lecteurs auraient-ils chez eux des exemplaires de cet art disparu?

Photo Pierre-Jean Luccioni

Photo Pierre-Jean Luccioni

-------------

Cet article a été rédigé grâce aux documents suivants:

- notes de Jean-Baptiste PAOLI et du Père DOAZAN

- "La Corse" 20/12/1989

- "Tempi fà, Arts et traditions populaires de Corse" par Pierre-Jean LUCCIONI, Albiana, 2007

- "Corse, Almanach de la mémoire et des coutumes" par Claire Tiévant et Lucie Desideri, Albin Michel, 1997

Repost 0
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 17:59
Une festa de transition
Une festa de transition

La cinquième Festa di a natura s'est bien déroulée dimanche à Vico, même si le public a été moins nombreux que prévu.

Lisez le compte-rendu paru dans "Corse-Matin".

Une festa de transition
Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Chez nos voisins Natura corsa
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

Le calendrier poggiolais

Fête de la Toussaint

Mercredi 1er novembre:

SOCCIA 11h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

ORTO 15h messe Toussaint et bénédiction du cimetière;

GUAGNO Les BAINS 16h30 bénédiction du cimetière

Jeudi 2 novembre:

SOCCIA 11h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

ORTO 15h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

GUAGNO 11h messe Défunts et bénédiction du cimetière;

POGGIOLO15h messe Défunts et bénédiction du cimetière;

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907