Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 18:01

Un excellent dossier de deux pages sur Vico a été publié dans "Corse-Matin" de vendredi 28 avril. Annoncé en première page par un titre parodiant un slogan publicitaire d'une marque homonyme: "Le roi de la bonne terre, c'est Vico", il montre comment cette commune attire de plus en plus d'habitants.

Un excellent dossier et une grosse erreur

Seulement, une erreur s'est glissée dans le texte de présentation qui est signé par Véronique Emmanuelli. Elle a écrit qu’il existe «un foyer d’accueil médicalisé sur la commune de Guagno, à quelques kilomètres, depuis 2014».

Or, ce foyer se trouve dans le village de Guagno-les-Bains qu’il ne faut pas confondre avec la commune de Guagno.
Le territoire de Guagno-les-Bains est rattaché à la commune de Poggiolo depuis le décret du Prince-Président Louis-Napoléon Bonaparte en date du 19 septembre 1852. Il répondait ainsi à une délibération du 17 septembre 1850 du Conseil Général de la Corse, propriétaire de la source thermale.
Il aurait donc fallu écrire que ce foyer se trouve à Guagno-les-Bains, sur la commune de Poggiolo.
Un message demandant rectification a été envoyé à la journaliste qui nous en a remercié.
 
Le décret de 1852.

Le décret de 1852.

En dehors de ce point, la lecture de des deux pages est particulièrement réjouissante. Depuis 2012, Vico connaît un regain démographique et un véritable réveil économique et culturelle. La liste est longue des nouveautés de toutes sortes qui ont eu lieu en seulement une année:

- parution du livre "Vico-Sagone, Regards sur une terre et des hommes" (voir présentation en cliquant ici) en juillet 2016

- ouverture d'une crèche associative en septembre 2016

- réouverture de la pharmacie (voir l'article "La pharmacie de Vico revit") le 6 mars

- déménagement et modernisation du bureau de Poste en mars 2017 (voir l'article "un nouveau bureau de poste")

- remise à neuf du monument aux morts en mars dernier (cliquer ICI)

- l'inauguration du presbytère rénové le 23 avril 2017 (voir l'article "inauguration")

 

Il est recommandé de lire ce dossier qui montre que les villages de l'intérieur peuvent vivre si les habitants ont de la volonté et sont aidés par leur municipalité. L'extrait ci-dessous donne les témoignages de quatre jeunes qui veulent vivre au pays.

Un excellent dossier et une grosse erreur
Un excellent dossier et une grosse erreur
Repost 0
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 18:00

Grâce à un tableau représentant une ruelle de Poggiolo, il a été possible d'apprendre qu'il avait existé un café, maintenant complètement oublié (voir l'article "Le café de la ruelle derrière St Roch").

Il existe aussi dans le village un café caché. Ce débit de boissons est resté dans les mémoires car il a fermé plus récemment. Il se trouvait devant la chapelle Saint Roch. C'était le bar de Jean-Marie ORAZY.

Jean-Marie en 1977.

Jean-Marie en 1977.

Il n'avait pas de nom officiel mais cet endroit était parfois surnommé "le bar des hommes". Il y régnait une ambiance très corsiste avec un large emploi  de la lingua nustrale et des bruyantes conversations dans lesquelles les récits de chasse dominaient. Les soirées se terminaient souvent par des chants.

 

Pourquoi écrire qu'il s'agit d'un "café caché"?

D'abord, parce que rien ne permet de reconnaître son existence depuis la rue. La porte n'a aucune inscription, aucun vestige d'enseigne ou d'écriteau.

Après le café oublié, le café caché

Mais, une fois à l'intérieur, on se retrouve dans une salle de bar où le temps semble s'être arrêté. Les chaises sont bien rangées autour des tables en bois. Le petit comptoir est toujours intact, au fond, avec les verres et les bouteilles, sur des étagères, comme si tout était prêt à reprendre vie trente-quatre ans après sa fermeture. 

Après le café oublié, le café caché

Depuis le décès de Jean-Marie, le Belvédère reste le seul bar du village à exister et à maintenir l'esprit traditionnel.

Repost 0
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 17:43

Pour ce premier tour d'élection présidentielle, Marine LE PEN a obtenu la première place dans l'ensemble de la Corse.

Des éléments pour comparer les résultats des élections à Poggiolo et chez les voisins

Avoir placé Marine LE PEN en tête des suffrages exprimés n'est pas une nouveauté pour POGGIOLO. Il en avait été de même en 2012 où la candidate du Front National avait obtenu 38 voix dans la commune, comme cette année, mais elle était alors ex-aequo avec HOLLANDE et SARKOZY.

23 avril 2017
CandidatsSuffragesPourcentages
Marine LE PEN3831,93%
Emmanuel MACRON3630,25%
François FILLON2319,33%
Jean-Luc MELENCHON97,56%
Jean LASSALLE75,88%
Nicolas DUPONT-AIGNAN21,68%
Benoît HAMON21,68%
Philippe POUTOU21,68%
autres candidats00%

 

Résultats du premier tour de 2012:

Des éléments pour comparer les résultats des élections à Poggiolo et chez les voisins

On peut donc constater que LE PEN a un socle important dans ce village qui a longtemps été très à gauche.

Emmanuel MACRON recueille 36 voix. Si on lui ajoute les deux bulletins HAMON, le total correspond parfaitement aux 38 voix socialistes de 2012, pour HOLLANDE, et de 2007, pour ROYAL. 

Les 28 voix de SARKOZY en 2012 sont devenues 23 pour François FILLON (mais elles étaient 31 en 2007).

Dans le même temps, les électeurs de Jean-Luc MELENCHON sont passés de 6 à 9.

Quant à Philippe POUTOU, il garde toujours deux "fans".

 

Dans les villages voisins,

François FILLON est en tête à ORTO, SOCCIA, GUAGNO et VICO.

Mais LE PEN a la première place à MURZO (32,43%).

Il serait injuste d'oublier Jean LASSALLE qui est troisième à GUAGNO et qui, surtout, fait jeu égal avec FILLON à ORTO (26 voix, soit 26,8% chacun).

Pour mémoire,

En 2007, le premier tour avait donné à Poggiolo:

Inscrits: 151

Votants: 124

Blancs et nuls: 3

Exprimés: 121

Résultats 2007
Candidats Suffrages obtenusPourcentages
Ségolène ROYAL3831,4 %
Nicolas SARKOZY3125,62 %
Jean-Marie LE PEN1915,70 %
François BAYROU 1714,05 %
Olivier BESANCENOT64,96 %
Frédéric NIHOUS43,31 %
Marie-Georges BUFFET32,48 %
José BOVÉ21,65 %
Philippe de VILLIERS10,83 %
Trois autres candidats00 %

 

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Actualités vie municipale
commenter cet article
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 19:58

Voici comment ont voté les électeurs de la commune de Poggiolo pour ce premier tour de l'élection présidentielle.

Inscrits: 157

votants: 120

blancs et nuls : 1

exprimés: 119

Premier tour présidentielle 23 avril 2017
CandidatsSuffragesPourcentages
Nathalie ARTHAUD00
François ASSELINEAU00
Jacques CHEMINADE00
Nicolas DUPONT-AIGNAN21,68
François FILLON2319,33
Benoît HAMON21,68
Jean LASSALLE75,88
Marine LE PEN3831,93
Emmanuel MACRON3630,25
Jean-Luc MELENCHON9

7,56

Philippe POUTOU21,68

 

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Actualités vie municipale
commenter cet article
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 18:00

Samedi 29 avril va être une journée très chargée pour les Corses de Marseille. En effet, deux grands événements vont avoir lieu en même temps dans la cité phocéenne.

 

Premier événement: La traditionnelle journée des vocations sacerdotales pour la Corse.

Elle en sera à sa quatre-vingt-troisième édition. Cette journée qui doit aider au recrutement de prêtres pour la Corse comprendra: rencontre avec Mgr de Germay, l'évêque de Corse, repas, concert du groupe ARAPA et grande messe à la cathédrale.  

 

Deuxième événement: Les quinze ans de la RHFC (recherche sur l'histoire des familles corses).

L'association, hébergée par la Maison de la Corse (69 rue Sylvabelle) fera le bilan de ses recherches généalogiques et donnera conférences et ateliers pour faire découvrir la généalogie corse.       

 

On verra, ci-dessous, que les programmes sont intéressants et bien fournis. Mais le télescopage des dates est vraiment bête!                                                                                                           

Les Corses de Marseille sont trop gâtés
Les Corses de Marseille sont trop gâtés
Les Corses de Marseille sont trop gâtés
Repost 0
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 07:15
Un enterrement à Poggiolo vendredi

Toutes nos condoléances.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Dans nos familles
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 18:19

La campagne électorale actuelle n'est pas toujours très intéressante. Surtout, elle évite les problèmes  les plus importants pour l'avenir et se complaît dans des sujets très à ras de terre. Parfois, on sent le besoin de s'élever un peu. Ce serait le moment de chercher de l'air frais, de l'altitude mentale (comme a écrit Marcel PROUST), auprès de Jean BARTOLI.

Jean BARTOLI est connu à Poggiolo sous le prénom de Jean-José. Fils de Dominique BARTOLI et de Jéromine DESANTI, son épouse, il est le petit-fils de Jean Hyacinthe DESANTI, gouverneur du Dahomey et du Soudan, dont la biographie a été publiée dans l'article "Un Poggiolais au Mali". Il est le frère de Rose-Marie CHABROLLE et de François BARTOLI.

Né à Paris en 1950, il vit au Brésil depuis 1975, après des études de philosophie à Paris et de théologie à Rome.

Jean BARTOLI est devenu consultant en ressources humaines et intervenant en entreprise sur les questions d'éthique dans les affaires à l'Université Pontificale Catholique de Sao Paolo.

Sa biographie complète se trouve dans l'article "Un lien au-dessus de l'océan".

 

Prenons un peu de hauteur avec Jean Bartoli

Jean a tenu un blog de philosophie très intéressant et très suivi. Il écrit maintenant sur Linkedin à l'adresse https://www.linkedin.com/in/jean-bartoli-91b946112/

Ses trois ou quatre billets mensuels sont écrits en portugais mais la fonction "Traductions" de Google permet d'en avoir la version française, qu'il faut parfois corriger. Ces textes courts sont marqués par une grande profondeur d'esprit. Les penseurs français y ont une grande part. Ainsi, dans le dernier article, le 3 avril, il est fait référence à Jacques ELLUL et à Blaise PASCAL.

Prenons un peu de hauteur avec Jean Bartoli

Son avant-dernière réflexion, parue le 10 mars, porte sur "la vérité et la confiance", deux notions bien utiles en période électorale. Saint Augustin fait la distinction entre "veritas lucens" (la vérité qui éclaire) et  "redarguens veritas" (la vérité qui nous confronte, qui accuse ou nous ordonne l'humilité).

Pour la première forme, il faut constater que "la vérité est plus démocratique que nous pensons  et dépend plus de la pureté du regard que de la sophistication du raisonnement".

La seconde sorte de vérité est tout à fait d'actualité: "Les surprises récentes créées par des décisions collectives telles que les élections américaines, le Brexit et l'élection française en cours montrent une confrontation profonde entre ce que certains annoncent comme la pensée correcte et ce que pensent vraiment les gens".

"Le vide de certains discours politiques, économiques, commerciaux et religieux ne supporte pas la confrontation avec le simple bon sens. La langue fleurie est facilement vaincue par la crudité de la réalité."

"Pourquoi ne pas être vrai? C'est le moyen d'établir des relations durables fondées sur la confiance mutuelle."

Souvenir: Jean-José à la fontaine de Poggiolo en 1966.

Souvenir: Jean-José à la fontaine de Poggiolo en 1966.

Repost 0
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 18:02
Comment transmettre dans notre société?

Un blog est un ensemble de textes et d’images accessibles au public pour transmettre des informations et des idées. Même destiné à des personnes particulières, un blog est inséparable de l’idée de transmission.

Le blog qui est sous vos yeux veut être un lien entre les Poggiolais et amis de Poggiolo quel que soit l’endroit où ils habitent. Il publie des articles sur l’actualité du village et du canton. Il donne aussi des textes et des documents sur l’histoire de la communauté poggiolaise. Le but est bien de permettre la transmission. 

 

La transmission des connaissances et des valeurs est une question fondamentale dans une société entièrement obnubilée par l’immédiateté, comme le prouve la désolante campagne électorale des présidentielles.

 

Une réflexion sur la transmission est proposée par «l'Association des Amis» au couvent St François de Vico, sous la forme d’une joumée-rencontre

 

Ie samedi 22 avril avec Nathalie Sarthou-Lajus,

rédactrice en chef adjointe de la revue «Etudes»,

sur le thème:

 

 «Qu'avons-nous à transmettre? la charge et le goût de transmettre»

 
Comment transmettre dans notre société?

Afin d'aider les participants à entrer dans Ie temps d’échange, Nathalie Sarthou-Lajus a fait parvenir ce message qui a été publié dans «Inseme» d’avril et repris dans le «Corse-Matin» de lundi 17 avril.

 

Le goût de transmettre

 

La difficulté de transmettre que les éducateurs de toutes sortes s'accordent à reconnaître ne porte pas tant sur le contenu de la transmission (quel savoir? quelle valeur? quelle croyance? ... ) que sur l'acte de transmettre lui-même dont nous avons perdu la saveur. C'est donc cet acte de transmettre que je propose d'interroger, non pour en déplorer la faillite, mais pour en retrouver le goût.

 

Qu'est-ce qu'il se passe quand «ça passe» ou au contraire quand nous constatons que «ça ne passe pas» entre nous? Il s'agit bien de faire passer quelque chose de soi à d'autres. L'acte de transmettre met en jeu une relation entre des personnes qui décident du sens et de la valeur de ce qui est transmis. 

La qualité de la relation va faire que la transmission est vivante ou mortifère. Nous redoutons de transmettre car certains héritages imposés pèsent lourd et écrasent nos fragiles épaules. Mais le vide de transmission est aujourd'hui tout aussi violent qu'a pu l'être autrefois l'autorité des maîtres et des pères.

 

Comment redonner sens et saveur à des actes de transmission très concrets et fondamentaux tels que «cuisiner», «raconter» ? Comment, loin de rivaliser avec les enseignants et Ies parents, les nouvelles technologies peuvent-elle réhabiliter la fonction première de l'éducateur qui est d'être un passeur? A cette occasion, serons relus certains épisodes de transmissions qui sont nombreux dans l’Evangile: l'Annonciation, la parabole des talents, le retour du fils prodigue... ».

 

S’inscrire à la journée et au repas de midi en appelant le Couvent de Vico de préférence le matin au 04 95 26 83 83 ou par courriel: accueilcouventvico@orange.fr

 

 

Nathalie Sarthou-Lajus a déjà animé une journée de réflexion le 16 avril 2016 sur le thème «Pourquoi je suis encore chrétienne».

 
Article paru dans "Corse-Matin" 17/4/17

Article paru dans "Corse-Matin" 17/4/17

Repost 0
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 17:42

L'annonce de la mise en vente par la marque Oxbow d'un polo nommé Poggiolo (article du 8 avril) a suscité des étonnements. 

Interrogé, le service clients de la marque de vêtements de sports a répondu:

"La collection "capsule 1985" dont fait partie  cette référence est en effet un clin d’œil à la Corse."

 

Le site internet de la société montre cette collection sous le titre: "La ligne 1985, destinée à l'homme en mouvement!"

Il est vrai que Poggiolo a toujours rimé avec mouvement !

 

Le sens de cette collection est expliqué ainsi:

"Cette saison, en guide d'inspiration, la ligne 1985 fait voile sur le cap corse. Terre de contraste, authentique et préservée."

Poggiolo n'est pas dans le Cap mais il en est de même pour d'autre lieux choisis pour cette collection: Gravona, Cruzzini, Prunelli...

 

Il ne semble pas possible de savoir pourquoi, parmi les nombreux noms de lieux corses possibles, celui de notre village a été choisi.

Or, dans un commentaire publié sur Facebook, Michel DESANTI fait une bonne observation:

" La loi Hamon relative à la consommation publiée au JO en 2014 accorde aux collectivités territoriales un véritable droit sur l’exploitation de caractéristiques existantes sur leur territoire."

 

Le nom de la commune est bien une caractéristique de son territoire. On pourrait imaginer de discuter de cet emprunt avec Oxbow. Pas question d'être trop exigeant: il suffirait de demander un don de polos à tous les Poggiolais!!!

 

Avec Oxbow, les Poggiolais sont en mouvement
Avec Oxbow, les Poggiolais sont en mouvement
Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Actualités vie municipale
commenter cet article
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 17:53
Les traditions de Pâques vues par Francine

La fête chrétienne de Pâques a longtemps eu une telle importance que les habitudes alimentaires en ont été marquées. Les œufs en chocolat n'en sont qu'un avatar finalement très récent en comparaison de traditions séculaires que Francine MASSIANI vient de présenter dans "Prima Inseme"

Diffusée sur France 3 Via Stella du lundi au vendredi  à partir de 12h25, ce magazine d'informations pratiques est présenté par Celia PETRONI qui sert de chef d'orchestre aux divers chroniqueurs. Jeudi 6 avril, Francine a donné l'inventaire des plats corses de Pâques en donnant leurs caractéristiques et leurs explications religieuses:

- la morue

- les pois chiches en sauce

- l'agneau et le cabri

- le broccio (dont il faut rappeler que la saison dure de novembre à juin et dont le meilleur serait celui de Piana, d'après un invité))

- le fiadone et l'ambrucciata

- le cacavellu en forme de couronne (mais allongé à Cargese)

- la panetta

De quoi se régaler!

Dans la vidéo ci-dessous, vous verrez que tout est expliqué dans la bonne humeur.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

Le calendrier poggiolais

Fête de la Toussaint

Mercredi 1er novembre:

SOCCIA 11h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

ORTO 15h messe Toussaint et bénédiction du cimetière;

GUAGNO Les BAINS 16h30 bénédiction du cimetière

Jeudi 2 novembre:

SOCCIA 11h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

ORTO 15h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

GUAGNO 11h messe Défunts et bénédiction du cimetière;

POGGIOLO15h messe Défunts et bénédiction du cimetière;

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907