Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2018 3 23 /05 /mai /2018 18:03

Les deux journées consacrées à la mémoire du Père ALBINI ont rassemblé 150 pèlerins  à Vico. Cette année, pour célébrer l'apôtre de la Corse, qui mourut au couvent le lundi de Pentecôte en 1839, le Père Louis LOUGEN, supérieur général des oblats de Marie Immaculée, avait fait le déplacement.

Il est au centre de cette photo.

En Corse, loin de la mondialisation

En cliquant sur l'extrait de journal ci-dessous, vous pouvez lire le texte de l'entretien accordé par le Père LOUGEN à Pascale CHAUVEAU et paru dans "Corse-Matin" du mercredi 23 mai.

Il fait le point sur l'évolution du nombre des vocations et explique comment combattre la désaffection envers l'Eglise. Il conclue en disant avoir été émerveillé par sa découverte de la Corse où "les gens sont extraordinaires" et où il a ressenti "une culture particulière, loin de la mondialisation".

En Corse, loin de la mondialisation
Partager cet article
Repost0
20 mai 2018 7 20 /05 /mai /2018 18:03
C'et le printemps, c'est la Festa di a natura!
L'édition 2018 de la 
FESTA DI A NATURA se déroulera Dimanche 27 mai :
Découvrez-en le programme !

Permaculture : Biodiversité et autonomie

A Festa di a Natura oeuvre à transmettre les valeurs d’un mieux vivre ensemble et à valoriser notre patrimoine naturel et culturel en créant des espaces d’échange de savoirs et de réflexions, fédérant autour d’elle particuliers, commerçants, artisans, association et institutions.

Cette année, pour sa 6ème édition, A Festa di a Natura a souhaité mettre en lumière un modèle alternatif à la société industrielle, qui permet de vivre plus en phase avec la nature, de produire des aliments sains sans la dégrader, d’optimiser ses ressources qui sont désormais comptées. En Corse, notre environnement est majoritairement rural, exceptionnellement préservé, il offre une biodiversité incroyable qui tend à s’effondrer. 

Face à la croissance démographique et à la pression progressive sur le foncier, l’introduction de la permaculture dans nos modes de vie et nos systèmes de production agricole peut nous permettre de préserver nos ressources et de créer un socle solide sur lequel pourra prospérer une société plus solidaire, égalitaire et résiliente. 

C’est de cette manière que nous développerons profondément notre autonomie. 

Merci à tous de votre soutien !
 
(texte publié sur Facebook)

_________________________________


····· LE PROGRAMME ·····

10H : Messe 

À partir de 14h : Conférences

** Permaculture appliquée à l’agriculture et agroécologie
Sebastien Bonardi, Maraîcher en permaculture à L'orti Taveracci

** Utilité des fonctionnalités du vivant en agriculture
Olivier Audibert, Conseiller productions végétales chez INTER BIO CORSE

** Eau, sourcellerie et habitat 
Cécile Jolin, Géobiologie en Corse

17h00 : Tirage au sort de la tombola 

17h30 : Concert de clôture avec le groupe Gruppu Primura

····· & TOUTE LA JOURNÉE ····· 

* Parcours découverte des plantes sauvages (sur inscription au stand de l’association A Natura)
* Initiation à la préparation du purin d’ortie avec Denis Buffignani
* Présentation du lombricompostage - @Association Corsica Lombric, Cargèse
* Démonstration de greffes - Olivier Gauthier et Charles Santoni, Afa
* Techniques d’élagage - Christophe Chauveau : I Sigantin, Vico
* Démonstration de vannerie - Noelle Figarella, Silvarecciu
* Initiation au tressage du jonc - Foyer Rural de Riventosa
* Initiation à la sourcellerie avec Cécile Jolin, Géobiologue
* Exposition sur la biodiversité - Parc naturel régional de Corse
* Découverte de la faune Corse - Fédération des chasseurs, Corse du Sud
* Exposition d’outils anciens - Jean-Claude Morati, Casaglione
* Présentation du Cursinu, confirmation et démonstration de sociabilité - Club du Cursinu
* Atelier d’écriture - Association De Plumes et d’Esprit, Vico
* Promenades à dos d’âne - Dominique Corrieras, Poggiolo
* Visite de la caserne des pompiers et minicaserne pour enfants
Partager cet article
Repost0
17 mai 2018 4 17 /05 /mai /2018 17:41

JE VAIS VOUS DIRE POURQUOI J'ADMIRE

 PERE CHARLES DOMINIQUE ALBINI

 

 

Parce qu'il s'est tordu la cheville en fuyant les habitants de Linguizzetta et de Canale di Verde.

En fait, le 17 septembre 1837 après une mission particulièrement réussie, les habitants de ces villages voulaient célébrer leur héros, lui montrer leur enthousiasme et reconnaissance... Charles Dominique, selon les témoins, a préféré s'esquiver, filer à l'anglaise immédiatement après la plantation de la croix. C'est pendant cette fuite précipitée que l'accident advint. Sollicité par le P. Guibert pour décrire ses succès missionnaires, il se montre sobre et même évasif dans ses rapports à propos de lui-même. Il n'aimait pas parler de lui. Il était là pour parler de Jésus Christ. «Etre compris, c'est l'essentiel». Il disait: «être applaudi, c'est de la sauce!», c'est-à-dire c'est futile, sans importance... Il y a dans cette contusion au pied droit faite en se dérobant à la démonstration de reconnaissance des fidèles tout un symbole. 

Je sens qu'il a dû passer des heures à méditer les paroles de Jésus. «Quand vous aurez exécuté tout ce qui vous a été ordonné, dites: «nous ne sommes que des serviteurs simples, nous n'avons fait que notre devoir» (Lc 17, 10). Il a dû vraiment faire sien ce secret évangélique. «Qui veut être le premier, qu'il soit votre serviteur» (Mt 20,27). Il a vécu 3 ans en Corse, en missionnaire extraordinaire, et il a fait aussi de son mieux pour passer discrètement, humblement, sans vouloir attirer l'attention sur lui et sans vouloir laisser derrière lui des traces. 

Il ne nous a laissé qu'une seule image de lui-même de toute sa vie! Impensable à notre époque de selfies! C'est seulement après sa mort en 1839 que le P. Eugène de Mazenod fait faire rapidement son portrait par un célèbre graveur aixois Marius Reinaud. 

tableau inspiré de la gravure de Marius Reinaud

tableau inspiré de la gravure de Marius Reinaud

Nous ne gardons à Vico aucun souvenir matériel de son passage - même si, selon les chroniques du couvent, encore en 1945, les pères couvrent le Père Joseph Puchala souffrant avec le manteau du Père Albini en espérant sa guérison. Ce jeune oblat accidenté a en effet servi encore de longues années missionnaires. Père Albini nous a laissé peu de lettres, peu d'écrits... 

Même après sa mort il semble fuir à notre désir de l'honorer, le célébrer, le glorifier. Père Audric en l884 se plaint que la tombe de P. Albini était mal indiquée, qu'il a vu pendant plus de vingt ans «de nombreux fidèles se tenir à genoux et prier avec ferveur devant une blanche muraille qui ne leur disait autre chose que ces mots: Ici reposent probablement, les restes unanimes du saint Père Albini ! ». Et même aujourd'hui peu sont ceux qui connaissent malgré des décennies d'effort aboutissant à des maigres résultats... Comme si notre frère Charles Dominique continuait à se dérober, à fuir Linguizzetta et Canale di Verde ... 

Nous vivons dans une société où une autopromotion est à la mode... Nous sommes si souvent friands de reconnaissance, de considération. Si souvent nous cédons à la tentation de paraître pour avoir une illusion d'être. Parfois il nous semble ne pas exister si nous ne brillons pas, si nous ne sommes pas sur les lèvres des autres... parfois c'est tellement ridicule…

Oui, je l'admire, il m'intrigue ce frère dont nous gardons le portrait dans notre chapelle où chaque matin à 8h nous célébrons eucharistie ouverte à tous, sur un autel placé à peu près où il y avait son lit et où il est mort le 20 mai 1839. 

Comme chaque année nous allons nous retrouver le 20 mai pour célébrer cette date mémorable, pour célébrer cet homme extraordinaire. Cette année nous aurons la joie d'avoir le Père Louis Lougen, le supérieur général des oblats qui présidera l'eucharistie en l'honneur de notre Père Albini. Et j'aime à penser que, s'il pouvait y être en chair et en os avec nous, il aurait... rougi. Oh, non! il n'était pas timide! Il était humble, c'est à dire vrai. 

 

Père Grégoire Skikki omi

(texte publié dans le mensuel «Inseme» du mois de mai 2018)

Je vais vous dire pourquoi...
Partager cet article
Repost0
16 mai 2018 3 16 /05 /mai /2018 18:00
Vers un nouveau projet de réhabilitation de la station thermale?


Y aura-t-il vraiment un projet de réhabilitation des Bains de Guagno-les-Bains dans le cadre d'un véritable développement du thermalisme?
Une visite vient d'avoir lieu par des représentants de la CdC dont Véronique Arrighi, conseillère des Deux Sorru pour Femu a Corsica, Jean Biancucci, président de l'AUE, et de Jean-Christophe Angelini, président de l'ADEC et de l'Office Foncier. Des élus locaux comme le maire de Vico, le maire et le premier adjoint de Poggiolo, étaient présents.

Ils ont pu voir des endroits agréables.

 

Vers un nouveau projet de réhabilitation de la station thermale?

Mais ils ont surtout pu constater l'immensité des travaux nécessaires.

Vers un nouveau projet de réhabilitation de la station thermale?
Vers un nouveau projet de réhabilitation de la station thermale?
Vers un nouveau projet de réhabilitation de la station thermale?
Vers un nouveau projet de réhabilitation de la station thermale?
Partager cet article
Repost0
15 mai 2018 2 15 /05 /mai /2018 17:50

Poggiolo a un passé historique qui est souvent méconnu ou négligé. Les Poggiolais ont pourtant besoin de connaître cette histoire pour garder le lien avec leurs origines.

Une occasion de renforcer ce lien est fournie cette année avec le 11 novembre, centenaire de la fin de la première guerre mondiale.

 

Les familles du village, comme des autres localités, ont largement participé à la Grande Guerre. 

Un travail est en cours pour découvrir et faire connaître ces années difficiles.

Les "trente héros" dont les noms sont gravés sur le monument aux morts communal n'ont pas été les seuls Poggiolais à avoir montré leur vaillance. A ce jour, 79 fiches biographiques ont été réalisées et elles permettent de se rendre compte de certaines particularités comme par exemple:  

- les combattants issus de Poggiolo et de Guagno-les-Bains étaient de tout âge, de Jean-Baptiste PINELLI (62 ans en 1914!) à Nicolas COLONNA, né le 2 décembre 1899;

- seulement six d'entre eux portèrent l'uniforme du 173e RI (régiment d'infanterie), célèbre pour avoir été "le régiment des Corses";

- ils furent présents aussi bien à Verdun que sur les eaux de la Manche, à Constantinople, au Togo... et même en Sibérie!

- leurs actions furent récompensées par de nombreuses citations et médailles, parfois avec quarante ans de retard;

- deux Poggiolais furent intoxiqués par les gaz asphyxiants mais en réchappèrent;

- deux autres furent faits prisonniers et passèrent leur captivité en Allemagne... et en Suisse!

- Au moment de l'appel sous les drapeaux, certains étaient cocher, greffier, ecclésiastique, employé des Postes ou des chemins de fer.

 

Tous ces faits ne sont pas très connus, sauf par les descendants de ces hommes. Il serait utile de les étudier plus profondément et de les diffuser.

L'aide des lecteurs du Blog des Poggiolais est indispensable.

Les familles ont certainement chez elles des documents sous forme de photos, de lettres, de diplômes, d'objets, de souvenirs. Nous leur demandons de bien vouloir en envoyer des images ou des copies à Michel Franceschetti en utilisant l'adresse:

 

larouman@gmail.com

 

Grâce à vous tous, un livre pourrait peut-être voir le jour à la fin de cette année et la mémoire des poilus poggiolais serait conservée.

Jean-Antoine Franceschetti et Jean-Baptiste Paoli en permission à Marseille en 1917 ou 1918.

Jean-Antoine Franceschetti et Jean-Baptiste Paoli en permission à Marseille en 1917 ou 1918.

Partager cet article
Repost0
14 mai 2018 1 14 /05 /mai /2018 20:26

Alors que l'on pense aux journées de mai 1968 où les manifestations se déroulèrent sous le soleil, la pluie et le froid persistent en Corse et dans tout le sud-est.

Le 2 avril, sur son compte twitter, Romain COLONNA (qui a été présenté récemment ici) avait souhaité de bonnes Pâques à ses abonnés en publiant cette jolie photo de la chapelle Saint Elisée sous la neige.

L'hiver joue les prolongations

On pouvait penser qu'il s'agissait aussi d'un au revoir à l'hiver.

Mais, depuis, le mauvais temps s'est bien fait sentir. Poggiolo, Soccia et les villages voisins ont connu une forte humidité, les cheminées ont bien fonctionné et les bottes ont été indispensables.

Patientons encore un peu et tout le monde profitera du beau temps. Comme le disent les proverbes:

 

Muna, Muna, Soga un ci esse u sole e la luna?

et

U sole luce per tutti.

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2018 7 13 /05 /mai /2018 17:59

Après Pâques et l'Ascension, Pentecôte est la troisième fête religieuse du printemps. Ce jour, qui est celui de la descente de l'Esprit Saint sur les apôtres, n'a pas le même retentissement que la fête pascale, surtout en Corse où, paraît-il, la seule grande cérémonie se déroulait à Loreto di Casinca.

Dans les Deux Sorru, le pèlerinage au tombeau du Père ALBINI a lieu cette année le dimanche de Pentecôte.

Cependant, Vico pense toujours à Pentecôte grâce au cardinal FESCH. L'oncle de Napoléon Ier avait rassemblé une immense collection d'œuvres d'art dont la Corse hérita. Si Ajaccio en reçut la plus grande partie, plusieurs villages en bénéficièrent. Vico reçut douze tableaux en 1864.

Parmi eux, il y eut une des rares représentations de la Pentecôte, sous la forme d'une peinture italienne du XVIIe siècle. Elle est accrochée dans la nef de l'église Sainte Marie.

Pentecôte est visible en permanence à Vico.

 

Le tableau accroché dans l'église de Vico.

Le tableau accroché dans l'église de Vico.

Photo extraite du site https://eglisesetchapellesdecorse

Photo extraite du site https://eglisesetchapellesdecorse

Le don du cardinal Fesch a été décrit dans ce blog avec l'article "La présence de Fesch à Vico".

Des détails supplémentaires se trouvent sur le site de la mairie de Vico (cliquer ICI).

Le Père Jean-Yves, du diocèse d'Ajaccio, explique le sens de la Pentecôte dans cette vidéo:

Partager cet article
Repost0
11 mai 2018 5 11 /05 /mai /2018 17:54

Le traditionnel pèlerinage auprès du tombeau du Père ALBINI aura lieu les 19 et 20 mai à Vico.

Cette année, le Père Louis LOUGEN, supérieur général des Oblats de Marie Immaculée, sera présent.

Cheminons avec l'apôtre de la confiance
Partager cet article
Repost0
9 mai 2018 3 09 /05 /mai /2018 17:44
Que faites-vous le 4 août prochain?

L'associu pà u ricordu di Circinellu organise un concert qui se déroulera à Guagnu le samedi 4 août 2018 à partir de 21 heures.

Il sera animé par les groupes Quilapayùn et A Primavera

Les places, au prix de 25 euros, sont désormais en vente à la FNAC Aiacciu.

Que faites-vous le 4 août prochain?
Partager cet article
Repost0
7 mai 2018 1 07 /05 /mai /2018 17:59
Mary Poppins et les poubelles

 

Une phrase historique a été prononcée à Guagno jeudi 3 mai par le préfet de Corse:

"Je ne suis pas Mary Poppins, je n'ai donc pas de solution miracle!".

 

En faisant référence au personnage du film de Walt DISNEY, Bernard SCHMELTZ reconnaissait l'impasse dans laquelle se trouvent la CdC, le SYVADEC et l'Etat pour régler le problème des déchets sur l'île.

Des sites d'enfouissement ont été bloqués; des poubelles n'étaient plus ramassées; les saletés de toutes sortes se sont accumulées dans les rues des agglomérations.

Un sursis de trois mois vient finalement d'être accordé par les bloqueurs mais il faut agir rapidement et se décider entre enfouissement, tri, incinération... Le mal vient d'un laisser-aller qui dure depuis plus de trente ans.

En attendant, chacun, citoyens et élus municipaux, doit faire preuve de civisme.

Et distrayons-nous avec cette excellente vidéo...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

 

Lisez "INSEME" de janvier en cliquant ICI:

--------------------------------------

 

CALENDRIER DES MESSES

Fête de Saint Antoine abbé:

Chapelle de Guagno-les-Bains

Samedi 15 janvier

à 15 h

 

Dimanche 16 janvier:

messes à 11h

à Soccia, à Guagno et à Letia St Martin.  

 

--------------------------------------

Le marché communal de Vico aura lieu place Padrona mercredi 5 janvier de 9h à midi.

--------------------------------------

Vacances scolaires:

- Février: du 19 février au 7 mars

- Pâques: du 23 avril au 9 mai

- Fin des classes: 8 juillet

 

 

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907