Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 18:36

Les travaux de rénovation du réseau électrique poggiolais de ces derniers mois ont entraîné des transformations importantes. Des câbles ne sont plus visibles, d'autres se voient beaucoup mieux. La transformation la plus visible est l'installation d'un gros cube sur le bord de la route, près du monument aux morts. Cette nouveauté est un transformateur.

Un coin à transformations

Il permet à l'alimentation électrique d'être plus régulière et d'éviter ces variations qui ont souvent mis à mal des appareils dans les habitations du village.

Mais cette transformation n'est pas la première dans ce lieu.

Avant la guerre de 1939, une des rares cartes postales à avoir été éditées sur le village permettait de savoir qu'une cabane en planches, servant de garage, se trouvait près du monument et de la croix qui était alors en bois.

Un coin à transformations

Une autre photo, datée de 1947, transforme cette vision.

Un coin à transformations

Derrière cette bande de joyeux drilles qui profitent des premières vraies vacances après la guerre, la cabane apparaît en entier. Surprise: la façade donnant vers le village est en pierres. Restes d'une maison qui a été transformée?

Mais la transformation reprend avec cette image, tirée cette fois d'un film de souvenirs familiaux tourné par J-M F, vers 1952 ou 1953. Il n'y a qu'un mur de pierre, ce qui permet d'apercevoir au fond la maison Colonna. Les bords de la route n'ont pas encore été transformés par la construction, à droite, de l'actuel bar "Le Belvédère" (celui de l'époque était plus haut) ni, à gauche, de la maison de Fosca, plus récente.

Un coin à transformations

La transformation suivante a été, après la disparition de la ruine, l'utilisation de cet espace comme parking. Certains se souviennent certainement de l'engin de couleur kaki qui y resta longtemps vers 1968-1970.

La transformation fut mise en valeur par l'aplanissement, l'élargissement et le goudronnage de cet endroit, ce qui permettait à plusieurs voitures de se garer en épi.

Quant à la croix en bois, elle a été transformée en croix en béton.

Un coin à transformations

La dernière transformation a donc fait disparaître une place de stationnement mais Poggiolo y gagne en sécurité d'alimentation électrique.

Il reste encore des lieux où mettre les automobiles. Et puis, quand le rush des deux mois d'été est passé, il faut se rappeler que le village se transforme en un lieu quasi déserté sans véritable embouteillage.

Un coin à transformations
Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Actualités
commenter cet article
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 12:00

Les autocollants d'U Pighjolu -I Bagni sont arrivés. Ils sont en vente au prix de deux euros au bénéfice de l'Association Artistique et Culturelle de Sorru in Sú.

Passez vos commandes

en téléphonant au 06 28 34 90 47

ou

par internet: larouman@gmail.com

ou en envoyant un chèque

à l'Association Artistique et Culturelle de Sorru in Sú

Place de la Mairie

20125 - Poggiolo

Les autocollants sont arrivés
Repost 0
Published by Blog Poggiolo
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 21:38
Un nouveau sourire poggiolais

Une bonne nouvelle pour tous les Poggiolais.

Christian PILTERS et Mathilde BENDLER, son ėpouse, sont heureux de vous annoncer la naissance de

MATTÉA

le 16 juin 2013.

Elle mesure 51 cm et pèse 3,925 kg.

Les heureux parents s'étaient mariés le 2 août 2012 à Poggiolo.Ce blog avait publié le reportage de cet événement.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo
commenter cet article
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 17:56

En montant en division supérieure, l'Associu Sportivu di A Soccia savait que la saison 2012-2013 serait difficile. Et elle le fut, à tel point que l'équipe socciaise a fini neuvième des onze équipes de la Division d'Honneur Entreprise Sud après avoir gagné six matches et en avoir perdu treize (et un nul). 47 buts ont été marqués mais 73 ont été encaissés.

Toutefois, ces péripéties n'ont pas entamé l'ardeur et la bonne humeur des joueurs. Ils ont remporté le tournoi de l'AS Coudon qui réunissait 12 équipes le 29 juin à La Valette du Var.

Et, maintenant, ils préparent la prochaine saison.

Du nouveau à l'AS Soccia

Parmi leurs récentes initiatives, il faut noter un nouveau blog:

http://www.wmaker.net/as-soccia/

Il existe aussi une page Facebook:

https://www.facebook.com/groups/assoccia/

Et même, c'est tout récent, un compte Twitter:

https://twitter.com/ASoccia

Tout est mis en place pour être informé en permanence de leurs exploits

Et, enfin, pour les soutenir, il est possible d'acquérir le nouveau polo de l'AS Soccia (superbe quand il n'est pas froissé).

Du nouveau à l'AS Soccia

Vous pouvez télécharger et lire le compte-rendu de l'assemblée générale du 13 juillet dernier.

Repost 0
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 17:52

Rencontres et échanges. Que le débat continue!

Comme chaque année, l'été est propice à la connaissance et à la réflexion à Vico dans l'enceinte du couvent. Le format est fixé par l'association des amis du couvent Saint-François de Vico. Il se caractérise par la diversité des questions abordées.
Au menu aussi, des intervenants venus d'horizons divers aux propos captivants et qui témoignent tous de leur engagement dans la société civile.


- Soirée inaugurale. Samedi 3 août à 18 h 30. "Quelles sont les chances de l'avenir de la langue corse?" Avec Pierre Ghionga, conseiller territorial, président de l'office de l'environnement en charge de la langue, et Marcu Biancarelli, enseignant, écrivain.

- Vendredi 9 août à 21 h 30. "À quelles conditions le tourisme peut-il contribuer au développement durable de la Corse?" Avec Vanina Pieri, conseillère territoriale, présidente de l'office de tourisme, et Jean-Louis Moretti, responsable du pôle développement-promotion de l'ATC.

Ça débat au couvent de Vico

- Vendredi 16 août à 21 h 30. "La douleur, une question en pleine évolution". Avec François Natali, médecin.

- Vendredi 23 août à 21 h 30. "Quelles sont les causes de la recrudescence de la criminalité en Corse?". Avec Laurent Mucchielli, sociologue, et Sampiero Sanguinetti, journaliste, écrivain .

- Vendredi 30 août à 21 h 30. Soirée de clôture. "Dans une économie productive, quelle place pour l'agriculture ?". Avec Stéphane Paquet, président de la chambre d'agriculture de la Corse-du-Sud, et Olivier Bardin, agriculteur à Sisco (Haute-Corse).

(texte et illustration extraits de "La Corse Votre Hebdo" du 26 juillet)

Repost 0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 17:44
L'août vicolais

Le mois d'août est devenu la période qui connaît une frénésie d'événements, de spectacles et de fêtes à l'occasion de la présence des vacanciers. Tous les villages sont concernés mais, cette année, Vico se distingue particulièrement par le nombre des activités proposées. Pour l'occasion, "Vico Sagone Magazine", une publication de 16 pages sur papier glacé et en couleurs, réalisée en partenariat avec ouestcorsica.com, est diffusée à 5.000 exemplaires.

On peut le feuilleter en se connectant à:

http://www.calameo.com/books/002527826cf33ef259fe7

Voici le calendrier du mois d'août vicolais:

  • Jeudi 1er et vendredi 2: célébration de N. D. des Anges en présence de l'évêque de Corse.
  • Samedi 3: première réunion des débats de l'été au couvent (plus de renseignements dans le prochain article)
  • Dimanche 4: loto du comité des fêtes à la salle polyvalente. Buvette à partir de 20h. Début du loto à 21 h.
  • Mardi 6: bal des Pompiers
  • Mercredi 7: animations pour enfants (maquillage, sculpture de ballons, karaoké)
  • Vendredi 9: débats de l'été
  • Mercredi 14: concert I MUVRINI sur le stade à 22 heures.
  • Jeudi 15: fête de la Sainte Marie, animations pour les enfants.
  • Vendredi 16 août: débats de l'été
  • Vendredi 23 août: débats de l'été
  • Vendredi 30 août: débats de l'été

Mais il ne faut pas oublier les événements habituels que sont:

  • Samedi 10: fête de Saint Laurent à Murzo
  • Vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18: fiera di San Roccu à Rennu

ET SURTOUT LA SAINT ROCH À U PIGHJOLU VENDREDI 16 !

Repost 0
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 17:54

Tous les 2 août, à l’occasion de la fête liturgique de Notre-Dame des Anges célébrée dans la famille franciscaine, tous les fidèles peuvent obtenir une indulgence plénière particulière, dite indulgence de la Portioncule.

Cette année, au couvent de Vico, les cérémonies seront présidées par Mgr Olivier de GERMAY, évêque de Corse.

Petit rappel: Ce sont des franciscains qui, avec l'aide du seigneur Giovan Paolo de LECA, construisirent à Vico en 1481 le premier couvent de Vico. Il est administré depuis 1836 par la congrégation des Oblats de Marie Immaculée.

L'évêque de Corse à Vico
Repost 0
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 18:00

Les Poggiolais ont de l'imagination, y compris dans les assiettes.

La pizzeria du Belvédère, accolée au bar, qui a été ouverte l'été dernier, le démontre.

Goûtez les spécialités poggiolaises

Elle propose une carte de pizzas originale.

Dans le canton, on connaît depuis longtemps les spécialités de Finfin à Soccia: Machjaghjola, Veranina, Croce Maio, Pasturella et Tritore.

Mais chacun se régalera également en dégustant à Poggiolo les pizzas dont les noms diront quelque chose aux habitants de Sorru in Sù:

  • A Leccia (tomates, emmental)
  • A Filetta (tomates, jambon, emmental)
  • A Scopa Fiurita (tomates, poivrons, anchois, chorizo)
  • A Bocca e Porte (tomates, jambon, champignons, emmental)
  • A Spargula (crème fraîche, panzetta, oignons, emmental)
  • A Paglia Orba (tomates, emmental, roquefort, fromage corse)
  • La Belvedère (tomates, emmental, mozzarella, chorizo, basilic)
  • A Nustrale (tomates, figatellu, panzetta, fromage corse, emmental)

Et il ne faut pas oublier l'assiette de charcuterie locale, l'entrecôte et la côte de bœuf, et aussi les desserts.

Tout pour passer un très agréable repas.

Les pizzas peuvent aussi être emportées. La pizzeria est fermée le jeudi.

Goûtez les spécialités poggiolaisesGoûtez les spécialités poggiolaises
Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Actualités Fêtons la vie
commenter cet article
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 23:30

Toi, petite fourmi, tu fais lever lever mes yeux

Vers ces mondes géants qui roulent dans les cieux

Car je crois qu’en plein jour, à travers le bleu voile,

Tu sais prendre pour guide une lointaine étoile,

Tu as, comme autrefois le mage et le berger,

Ta boussole céleste quand tu dois voyager.

Oui, le ciel te conduit, diligente ouvrière,

Unie à l’astre d’or par un fil de lumière !

Et malgré cette gloire, au travail, ton ami,

Modestement tu vas, toi, petite fourmi !

Poggiolo, septembre 1922

Ainsi que l'indique la dernière ligne, ce poème a bien été écrit à Poggiolo mais pas par un Poggiolais ni par un écrivain. Il est l’œuvre d’un Suisse et d’un savant, Félix SANTSCHI, dont la découverte est exposée dans ces vers.

DE LA SUISSE À POGGIOLO

Né à Bex (canton de Vaud, en Suisse) en 1872 et mort à Lausanne en 1940, la carrière de Félix SANTSCHI est résumée ainsi par le «Dictionnaire historique de la Suisse» :

Sa famille s'installe à Menton, puis à Buenos Aires, avant de revenir à Lausanne. Aide-préparateur à l'université de Lausanne, engagé comme assistant d'anatomie par Edouard Frédéric Bugnion (1895-1897). En 1896, S. voyage en Colombie et au Venezuela avec Auguste Forel et Bugnion pour récolter des fourmis. Soutenu par celui-ci, il fait des études de médecine (1895-1900, doctorat), mais, n'ayant pas de maturité fédérale, il n'est pas autorisé à pratiquer. Il s'établit à Tunis en 1901, puis à Kairouan (premier médecin étranger autorisé à y ouvrir un cabinet). S. a décrit quelque 2000 espèces et variétés de fourmis, découvrant certaines de leurs capacités de navigation (d'après le soleil et les odeurs qu'elles sécrètent). Membre de la Société suisse d'entomologie. S. revient en Suisse en 1940. Une fondation créée à l'université de Zurich en 1985 porte son nom.

http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F41562.php

Les fourmis poggiolaises ont fait progresser la science

Observateur infatigable du monde des fourmis, il observa près de 2.000 types de fourmis et publia 188 articles ou ouvrages entre 1906 et 1939 (liste complète sur le site spécialisé: http://www.antcat.org/references pages 266 à 272). Les Tunisiens le surnommaient Tabib-en-neml, le docteur des fourmis.

Dans ses listes de fourmis, il cite plusieurs variétés observées à Poggiolo. Il est difficile, dans l’état actuel de notre documentation, de préciser combien de séjours il fit dans le village mais il est certain qu’il y passa trois mois entre juillet et septembre ou octobre 1922.

L'entomologiste y fit une expérience fondamentale, dont il sera question ci-dessous, le 12 août 1922. Il nous fournit des indications sur la nature poggiolaise de cette époque, même sur les pluies de septembre de cette année-là en écrivant «A Poggiolo (Corse), par 750 m. d’altitude, j’ai pu observer par les nuits étoilées mais fraîches du 17 au 26 septembre (il avait plu abondamment les jours précédents) les Crematogaster scutellaris dont j’ai déjà parlé, se presser nombreuses, alertes et actives, comme en plein jour, dans leurs longues files» («L’orientation sidérale des fourmis…», Mémoires de la Société Vaudoise des Sciences Naturelles, n°4, 1923, page 151).

Nous savons à quelle heure il commençait sa journée car il nota : «Poggiolo, 30 août 1922. Une seule femelle (de Bothriomyrmex meridionalis Rog., v. corsica), prise au vol pendant mon déjeuner à 7 ½ h du matin. Je n’ai pas pu trouver d’autres individus ni aucun nid durant trois mois de recherches.» ( «Note sur les fourmis paléoarctiques», Boletin de la Real Sociedad Espanola de Historia Natural, marzo 1923, page 136).

Ce spécimen était particulier par rapport à d’autres variétés proches car «elle diffère par ses antennes, surtout les scapes (partie des antennes), plus minces.». Félix SANTSCHI remarquait que de nombreuses fourmis poggiolaises ont des différences par rapport au modèle général, comme la Bothriomyrmex corsicus ou la Leptothorax tuberum, «découverte par moi-même sous l’écorce d’un abricotier» à Poggiolo et dont la reine est «plus robuste que le type» ( «Messor et autres fourmis paléarctiques» dans «Revue suisse de zoologie», vol. 30, n°12, septembre 1923, p. 331-332).

Il serait fastidieux d’énumérer toutes les observations faites dans notre village mais elles furent très nombreuses et fructueuses.

Ce spécialiste des fourmis ne dédaignait cependant pas les autres insectes puisque, dans «le compte-rendu de l’administration municipal de la ville de Genève pendant l’année 1922», il est fait mention d’un don de «une série d'Araignées de la Corse», effectuée par «M. le Dr F. SANTSCHI, à Poggiolo per Soccia (Corse)»

LA BOUSSOLE CÉLESTE

Mais la célébrité de ce savant et de Poggiolo vient de ses travaux sur la façon dont les fourmis pouvaient s’orienter.

L’article, déjà cité, sur «L’orientation sidérale des fourmis…», publié dans les "Mémoires de la Société Vaudoise des Sciences Naturelles, n°4, 1923", montre que, après avoir éliminé diverses hypothèses, SANTSCHI pensa que le soleil jouait un grand rôle dans les déplacements de ces animaux.

En utilisant un miroir, il fit déplacer l’image du soleil selon des angles différents et, chaque fois, les fourmis modifièrent leur déplacement. Les expériences décisives eurent lieu à Poggiolo le 12 août 1922. Les cobayes étaient des Aphaenogaster spinosa de fourmilières différentes et qui avaient été isolées de leur nid. Chaque fois, le reflet solaire artificiel entraîna une déviation. Le miroir retiré, les fourmis rejoignirent leurs congénères sans encombre. La figure reproduite ci-dessous décrit l’expérience.

Les fourmis poggiolaises ont fait progresser la science
Les fourmis poggiolaises ont fait progresser la science

L’énigme était résolue. L’émotion que ressentit alors Santschi se manifesta avec la composition du poème cité au début de cet article. Cet homme cultivé, ami du peintre Paul KLEE, rédigea ces vers à Poggiolo même.

SANTSCHI accomplit en Afrique du Nord d’autres essais qui donnèrent les mêmes résultats.

Ces travaux firent autorité pendant cinquante ans, jusqu’à ce que Karl von Frisch complète l'explication en apprenant que la lumière du Soleil est polarisée, et en vérifiant que les insectes peuvent le percevoir.

Les fourmis poggiolaises ont permis à la science de faire un pas important. Nous devons donc les respecter en souvenir de leur contribution.

Nous pouvons aussi sourire en imaginant le spectacle de ce Suisse moustachu et barbichu, armé de loupe, pinces, carnet de notes, miroir, etc., examinant les herbes, les mousses, les arbres et les pierres des murs du village sous les yeux de nos aïeux.

Précision: tous les documents cités sont en libre accès sur internet.

Ci-dessous: fourmis poggiolaises photographiées au village, la première à Piedi Pidocchio et la suivante à Vignarella.

Les fourmis poggiolaises ont fait progresser la science
Les fourmis poggiolaises ont fait progresser la science
Repost 0
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 17:53

Le concours de logos poggiolais, initié par le Blog des Poggiolais, a obtenu un réel succès.

Six projets étaient en compétition. Ils ont été abondamment diffusés par le Blog et sont parus dans le numéro 27 (juillet 2013) des "Nouvelles U Pighjolu". Les habitants et amis de Poggiolo ont bien répondu à cette initiative. 23 personnes ont voté par internet et 38 se sont déplacées pour glisser leur bulletin dans l'urne placée dans la bibliothèque, soit 61 au total.

Le dépouillement public a eu lieu dimanche 21 juillet à 11 heures et a donné les résultats suivants:

  • Projet n°1: 4 voix
  • Projet n°2: 2 voix
  • Projet n°3: 29 voix
  • Projet n°4: 12 voix
  • Projet n°5: 4 voix
  • Projet n°6: 10 voix

Le projet numéro 3 a ainsi obtenu la majorité absolue.

Les résultats du concours de logos poggiolais
Les résultats du concours de logos poggiolais

Le dessin est centré sur la silhouette de l'église Saint Siméon qui est bien la caractéristique visuelle du village. Ce clocher domine largement toutes les habitations et se remarque immédiatement quand on regarde Poggiolo de quelque endroit que ce soit.

L'auteur de ce projet est François ORAZY qui recevra le prix attribué au modèle obtenu le vendredi 23 août, lors du vernissage du Salon des Artistes Peintres.

A la demande générale, le logo lauréat a été modifié pour intégrer Guagno-les-Bains.

Les résultats du concours de logos poggiolais

Ce logo sera prochainement imprimé et mis en vente au prix de 2 euros au profit de l'association AACSIS.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

Le calendrier poggiolais

Fête de la Toussaint

Mercredi 1er novembre:

SOCCIA 11h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

ORTO 15h messe Toussaint et bénédiction du cimetière;

GUAGNO Les BAINS 16h30 bénédiction du cimetière

Jeudi 2 novembre:

SOCCIA 11h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

ORTO 15h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

GUAGNO 11h messe Défunts et bénédiction du cimetière;

POGGIOLO15h messe Défunts et bénédiction du cimetière;

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907