Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 18:47

En Corse, le 11 septembre a une signification particulière depuis 1968.


Ce jour-là, la Caravelle de la Compagnie Nationale Air France qui assurait le vol AF 1611 Ajaccio-Nice s'est abîmée en mer. Pendant sa descente, au large du cap d’Antibes, elle a subi un incendie violent et a piqué dans la mer tuant les 6 membres d'équipage et 89 passagers. Deux Poggiolais faisaient partie des 95 victimes.

L'enquête officielle sur l'accident fut publiée le 14 décembre 1972. Ses conclusions indiquèrent qu'un incendie s'était déclenché dans la cabine à partir des toilettes arrières. Cette hypothèse n'a pas convaincu toutes les familles des victimes. Certaines trouvent que  la thèse d'un tir accidentel de missile, lors de manœuvres de l'armée, n'a pas été sérieusement étudiée.

Dans le cimetière de Poggiolo, une plaque garde la mémoire de ce drame.

 

 

caravelle plaque

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 18:09

Les enfants ont retrouvé le chemin de l'école le 2 septembre sur le continent et le 9 septembre en Corse. Il s'agit de la cent-dixième rentrée scolaire depuis 1900, date à laquelle a été prise cette photo des écoliers de Poggiolo.

En 1900, pour la dernière année du XIXème siècle, ils étaient alors cinquante-quatre à être bien alignés sur trois rangs, avec 29 filles d'un côté, 26 garçons de l'autre et l'instituteur Xavier OTTAVI (originaire de Soccia) au centre.

Photo émouvante d'un temps révolu où Poggiolo était un village peuplé et actif. Photo émouvante qui montre les visages d'ancêtres de nombreux Poggiolais de ce début de XXIème siècle.

 

école 1900

(cliquer sur la photo pour l'agrandir)

 

Ce document historique se trouve dans la salle des délibérations de la mairie, bien protégé par une vitre et un cadre. Au verso, une inscription précise qu'il a été "donné le 1er mai 1990 à la municipalité par Françoise, Marie-Jeanne et Dominique-François DESANTI, en souvenir de leur mère Marthe DESANTI née DEMARTINI (n°4 du groupe)."

L'intérêt de cette photo est que les donateurs ont pris la peine de numéroter chaque personnage et d'inscrire au verso leur identité avec dates de naissance et de décès, quand ils les connaissaient. 

 

école 1900 avec n°

(cliquer sur cette version de la photo pour l'agrandir elle aussi)

 

Voici les identités données pour chaque numéro:

1: PINELLI Laurence (7/6/1892 - 8/1/1922)

2: PAPADACCI Marie-Cécile (1/1/1894 - 19/1/1977)

3: PINELLI Damienne-Marie (23/9/1893 - 3/12/1987)

4: DEMARTINI Marthe (9/3/1892 - 23/10/1982)

5: PAOLI Marie-Mattéa (30/11/1891 - ?)

6: DEMARTINI Marie-Dominique (9/10/1892 - 25/6/1979)

7: CELLI Pauline (16/2/1895 - 3/7/1964)

8: CELLI ? (? - ?)

9: MARTINI Ange-Marie (3/7/1893 - 21/2/1901)

10: MARTINI Joséphine (11/7/1889 - ?)

11: DESANTI Jules-François (6/8/1887 - 25/6/1955)

12: CECCALDI Jean-Jules (4/6/1889 - 22/12/1959)

13: CECCALDI Joseph-Marie (1/6/1892 - 11/3/1971)

14: MARTINI Jean-Noël (1/3/1891 - 13/4/1965)

15: PINELLI Laurent-Antoine (20/9/1891 - 26/4/1974)

16: VINCIGUERRA Paul-Joseph (8/10/1893-21/12/1913)

17: PINELLI Antoine-François-Léonard (30/6/1893 - 15/12/1964)

18: FRANCESCHETTI Antoine-François (31/7/1893 - 23/9/1913)

19: DESANTI Jean (8/10/1892 - 28/2/1915)

20: DESANTI François-Marie (5/1/1893 - 21/12/1962)

21: ? ? (? - ?)

22:VINCIGUERRA Marie-Lilla (3/11/1888 - 23/12/1957)

23: MARTINI Pauline-Félicité (29/2/1888 - 28/3/1920)

24: MARTINI Marie-Baptistine (14/8/1890 - 7/7/1980)

25: MARTINI Angèle (29/2/1892 - ?)

26: FRANCESCHETTI Thérésine-Marguerite (29/3/1889 - 2/2/1968)

27: FRANCESCHETTI Marie-Françoise (15/12/1896 - 26/11/1987)

28: DESANTI Marie-Célestine (8/8/1890 - 10/9/1971)

29: OTTAVI Xavier, de SOCCIA (instituteur), né en 1866

30: DEMARTINI Joseph (29-1-1886 - 4/4/1957), d'Orto

31: DESANTI Joseph (1/2/1889 - 16/6/1959)

32: DESANTI Dominique-Xavier (31/1/1890 - guerre de 14-18)

33: ? Toussaint de GUAGNO (? - ?)

34: VINCIGUERRA Charles-Marie (10/3/1891 - 13/2/1917)

35: ? (? - ?)

36: PINELLI Laurent-Antoine (20/4/1893 - 25/5/1918)

37: PAPADACCI Paul (31/12/1895 - 12/9/1975)

38: DESANTI Paul-Baptiste (11/3/1884 - 16/11/1948)

39: ANTONINI Angèle, de SOCCIA, nièce du curé (? - ?)

40: PINELLI Marie (? - ?)

41: VINCIGUERRA Marie-Thérèse (6/9/1886 - 6/9/1956)

42: CELLI ? (? - ?)

43: CELLI ? (? - ?)

44: LECA Marie-Dominique (16/11/1886 - 25/9/1954)

45: MARTINI Marie-Catherine (12/10/1885 - ?)

46: PINELLI Suzanne (? - ?)

47: enfant de l'instituteur

48: enfant de l'instituteur

49: CELLI Jérôme (? - ?)

50: FRANCESCHETTI Jean-Baptiste (9/2/1885 - 9/7/1906)

51: DESANTI Valère (31/10/1882 - 24/6/1947)

52: PAOLI Jean-Noël François (2/1/1885 - 24/3/1906)

53: ? Paul, de SOCCIA, fils de Padoue (? - ?)

54: CELLI Toto (? - ?)

55: DEMARTINI Jean-Toussaint (3/12/1893 - 23/1/1972)

 

Les familles présentes

Les noms des familles présentes au village depuis pratiquement toujours sont bien là. Les DESANTI sont 8, les MARTINI  et les PINELLI 7, les DEMARTINI, VINCIGUERRA et FRANCESCHETTI 4 chacun. On compte aussi 2 PAPADACCI, 2 PAOLI et 2 CECCALDI. Il y a aussi 1 ANTONINI (de SOCCIA) et 1 LECA.

Une curiosité est la présence de 6 CELLI. Elle s'explique par le fait qu'il s'agissait des enfants du garde-forestier Charles CELLI. Plusieurs étaient nés hors de POGGIOLO. Pauline (n°7) naquit dans le village (ainsi que deux frères qui moururent très vite et n'étaient pas sur cette photo). Combien de temps le garde-forestier fut-il en poste ici? Difficile à savoir mais les registres d'état-civil dépouillés par Pierre LECCIA apprennent que Pauline se maria en 1925 au Maroc et y resta jusqu'à la fin de sa vie en 1964.

Autre famille de fonctionnaire: les n° 47 et 48 sont les enfants de l'instituteur Xavier OTTAVI, originaire de SOCCIA. Faut-il supposer qu'ils venaient chaque jour à la suite de leur père ou bien que celui-ci logeait à POGGIOLO?

 

Natalité et mortalité

Les familles nombreuses étaient-elles importantes? Le nombre de fratries peut donner des idées sur ce sujet. La famille DESANTI qui a fait le don de cette photo a énuméré les frères et sœurs suivants:

- 2 et 37 (PAPADACCI)

- 4, 30 et 55 (DEMARTINI)

- 7, 8, 42, 43, 49 et 54 (CELLI)

- 9 et 10 (MARTINI)

- 11, 20, 32 et 38 (DESANTI)

- 12 et 13 (CECCALDI)

- 16, 22, 34 et 41 (VINCIGUERRA)

- 19, 28, 31 et 51 (DESANTI)

- 23 et 24 (MARTINI)

- 26 et 27 (FRANCESCHETTI)

- 40 et 46 (OTTAVI)

 

 La plus jeune de toutes ces personnes était FRANCESCHETTI Marie-Françoise (n°27) qui était née le 15/02/1896 (4 ans au moment de la photo), alors que le plus vieux était DESANTI Valère (n° 51), né le 31/10/1882, et qui avait alors 18 ans. 14 ans de différence entre eux!

 L'espérance de vie peut être calculée. Pour les 35 sujets dont les dates de naissance et de décès sont données, l'âge moyen de la mort fut de 61 ans et 1/3.

L'existence la plus longue fut celle de PINELLI Damienne-Marie (n°3) qui vécut jusqu'à 94 ans.

 

Un monde disparu

 Parmi ces 50 visages, au moins 10 (sur les 35 dont nous avons les dates) avaient disparu vingt ans plus tard.

Celle qui mourut la première, dès février 1901, fut MARTINI Ange-Marie (n°9). Le n° 18, FRANCESCHETTI Antoine-François, engagé dans l'armée, périt de dysenterie amibienne à Rabat en 1913. Quatre (n° 19, 32, 34 et 36) ont leurs noms gravés sur le monument aux morts de 14-18: DESANTI Jean (n°19), DESANTI Dominique Xavier (n°32), VINCIGUERRA Charles Marie (n°34) et PINELLI Laurent Antoine (n°36) (voir l'article qui leur est consacré en cliquant ICI).

 

Le cadre dans lequel cette jeunesse de 1900 a vécu a été complètement bouleversé au XXème siècle. L'école n'existe plus. Les enfants qui vivent toute l'année au village sont très rares. Le travail agro-pastoral a presque totalement disparu. Les relations avec le reste du monde sont bien plus importantes. Mais nous descendons de ces jeunes de 1900 qui croyaient en leur village et qui voudraient que nous y croyions encore.

 

Aux lecteurs de ce blog:

si vous voyez des erreurs ou si vous avez des éléments permettant de supprimer les points d'interrogation, votre aide sera bienvenue.

 

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 20:21

Les Polyphonies d'Orto sont formées de jeunes Ortigais qui se réunissent depuis quelques années pour le plaisir du chant traditionnel. Ce groupe a eu un grand succès dans l'église de leur village le 21 juillet dans le cadre du Festival Sorru in Musica. Ecoutez Popaul et ses amis dans deux extraits de paghielle de cette excellente prestation.

 

 

Les trois premiers articles de cette série ont été publiés le 26 août, le 30 août et le 3 septembre.

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 20:34

Il est exagéré de vouloir annexer Canta u Populu Corsu au haut-canton de Sorru in sù. ButeauNéanmoins, le principal animateur du groupe est bien le Socciais Ceccè BUTEAU. Celui-ci  répond à des questions de Pascale CHAUVEAU dans le numéro de septembre du mensuel "INSEME".

Il y fait le bilan de la tournée de cette année (qui a fait l'objet d'un reportage sur France 2: cliquer ICI). Il revient sur le concert tenu le 4 août à ORTO pour indiquer que le but n'est pas toujours la rentabilité. Les chanteurs tiennent aussi à "être présents dans l'arrière-pays et les villages". L'animation culturelle participe à l'idée de "vivre et travailler au pays".

L'intégralité de l'interview peut se lire en cliquant ICI et LÀ.


 

PS: dans la même livraison de "INSEME", on pourra voir également l'interview du Père DOAZAN qui revient à VICO où il a été si longtemps et qui a tant œuvré pour sa mission spirituelle et pour la protection des traditions corses (voir la collection DOAZAN au musée de CORTE).

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 13:59

Nous apprenons le décès, à l'âge de 93 ans, de Suzanne CUSENIER. Née BONIFACI, de famille ortigaise, elle eut quatre enfants dont Marie Madeleine (Mady), épouse d'Edouard MARTINI, bien connu à Poggiolo.

Toutes nos condoléances à ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants.

La cérémonie religieuse aura lieu lundi 6 septembre à Grenoble, suivie de la crémation dans l'intimité. Condoléances sur registres. Ni fleurs ni couronnes.

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 18:18

Le groupe des enfants de Poggiolo, Guagno-les-Bains et Orto a fait merveille lors de sa  participation aux animations du Festival Sorru in Musica le 21 juillet. Ces deux petits films, enregistrés lors des répétitions chez Marie-Ange, montrent comment ces jeunes se sont préparés.

 

Les deux premiers articles de cette série ont été publiés le 26 août et le 30 août.

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 19:54

corrieras4  Cette année a été prolifique en succès de toute sorte pour les Poggiolais. Toutes nos félicitations vont cette fois à Jean-Mathieu CORRIERAS qui vient d'obtenir le brevet professionnel de tourisme équestre.


  Né le 17 septembre 1991, Jean-Mathieu a suivi sa scolarité à l'école et au collège de Vico, puis au lycée agricole de Borgo. Il a ensuite participé à Poggiolo aux travaux agricoles et équestres de son père Dominique.


  Ce diplôme, significatif de la volonté de "vivre et travailler au pays", reconnaît à Jean-Mathieu les compétences pour guider et promener en toute sécurité jeunes et vieux au lac de Creno et à travers les montagnes corses. Il saura faire partager aux promeneurs son amour des animaux et du patrimoine naturel de Sorru in sù.


 

 

 

Papa âne 15-08-08_1415.jpgCorrieras3

Partager cet article

Repost0
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 19:02

A pied ou à cheval, jeunes ou âgés, les Sorrinesi ont été aussi nombreux que les autres années à "faire Saint Elisée". 

Dimanche, comme chaque 29 août, les pélerins venant surtout par Orto ont gravi le mont Saint Elisée jusqu'à la chapelle qui domine le lac de Crena. Il y eut la messe; il y eut les coups de feu accompagnant la bénédiction; il y eut le pique-nique; il y eut la promenade autour du lac. La tradition fut bien respectée et elle le sera encore bien longtemps.


st élisée 2010-1

 

st élisée 2010-2

 

 

 

st élisée 2010-3-2

 

st élisée 2010-4

Partager cet article

Repost0
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 19:10

(suite de l'article du 26 août)

On aurait tort d'être persuadé que les Poggiolais ont toujours été des paroissiens irréprochables. Ainsi, parmi diverses anecdotes, on peut citer la tentative de sabotage de la procession du 15 août 1966.

   Le film de la vidéothèque poggiolaise (cliquer ICI) déjà évoqué le 15 août dernier  montre en apparence une population manifestant  ce jour-là une grande ferveur en 66 jacques antoine promenant la statue de la Vierge. Mais le groupe des adolescents qui fermait le cortège et qui donne l'impression de bien participer aux chants n'était pas vraiment très recueilli.

   Certains, partie pour s'amuser, partie pour montrer des opinions anticléricales, chantèrent volontairement n'importe 66 calderoniquoi pendant la messe, et continuèrent pendant la descente de la Stretta. Ils  fredonnèrent même quelques mesures de "L'Internationale". Les jeunes durent finalement déclarer forfait, la chorale féminine officielle ayant plus de voix.

   Ces dessous n'apparaissent pas sur le film réalisé par Michel Franceschetti, sa caméra n'ayant pas de micro, mais ces adolescents, maintenant devenus de sérieux sexagénaires souvent grands-parents, se souviennent encore bien de leur tentative de sabotage.

Partager cet article

Repost0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 16:41

Les très nombreuses associations des Deux-Sorru ont pris l'habitude de se réunir une fois par an pour faire la fête. Elles peuvent ainsi échanger les expériences vécues dans chaque village et montrer leurs savoir-faires. Cette année, ce sera à Vico dimanche 5 septembre. Toute la journée, des stands exposeront les activités d'une soixantaine d'associations du canton. Chacune participera à sa façon à l'animation de ce jour.


A 10 heures, ouverture de la fête.

Animations fête associations 2009sur les stands:  jeux d'enfants, fabrication d'objets, démontration par l'association cycliste A Reginella di Vicu (voir ICI et ICI). Compétition de "Questions pour un champion", dotée par "Corse-Matin".

A 11h: concours de pétanque sur le terrain du city-stade. Trophée offert par le Conseil Général de Corse-du-Sud.

Après-midi: tournoi de mini-foot.

A 15 h: concours de dessins pour enfants avec prix de la Collectivité Territoriale de Corse.

Spectacle de danse country.

A 20h: repas-concert (soupe au pistou) à la salle polyvalente (10 euros).

S'inscrire auprès de Patricia PASSONI:

06-86-67-11-29 ou passoni.christian@aliceadsl.fr.

 

 

 

L'Association Artistique et Culturelle de Sorru in Sù

Coco Scènes de cuisine

s'était faite remarquer en 2009 par son stand de peintures (cf photo ci-dessus qui peut être agrandie en cliquant dessus). Elle crée l'événement cette année en accueillant Coco (Colette SEREN-MARTINI) qui proposera et  signera son livre  "Scènes de cuisine, recettes de Coco et mélanges d'artistes", déjà présenté sur ce blog. Une bonne occasion de discuter d'art...  et pas seulement culinaire!


Venez faire la fête! Venez connaître les associations! Participez et adhérez!

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

"Portraits d'union", un beau cadeau

Renseignements en cliquant ici.

 

 

 

Vacances de Noël:

Fin des cours: samedi 19 décembre

Reprise des cours: lundi 4 janvier

---------------------------

"Inseme", le bulletin interparoissial des Deux Sorru de novembre, est paru. 

 

Pour le lire, cliquer ICI.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907