Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 17:29

L'ASSOCIU SPURTIVU DI A SOCCIA continue sa belle série évoquée dans l'article du 2 as soccia final.jpgmars dernier.

 

Samedi 3 mars, un score magnifique a été réalisé par les bleus et jaunes:

8 contre 2 pour Pietralba St Joseph !!! (le résumé détaillé du match en cliquant ICI).

Mercredi 7 mars, Soccia a battu le Haut Taravo 3 à 1 et s'est positionné à la 4ème place du classement de P.H. FOOT/ENTREPRISE SUD

Mais attention, mars est chargé avec la programmation de 6 matchs en 1 mois. Pire que les pros!

   - Samedi 17 mars 2012 à 13 h 30 contre Grosseto, le premier du classement avec 10 points d'avance sur Soccia (stade de Stiletto)

   - Mercredi 21 mars 2012 20 h 45 contre Bastelica ( match en retard, Stiletto)

   - Samedi 24 mars 2012 à 14 h 30 contre Ocana (match en retard, Ocana)

   - Vendredi 30 mars 2012 à 20 h 45 à contre Bastelica (Stiletto)

 

Que vous soyez ou non de Soccia, pensez à encourager ces représentants de Sorru in Sù.

Site: http://www.as-soccia.com/

Partager cet article
Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 10:47

Samedi 10 mars, France 3 a consacré un reportage à l'incendie de Soccia.

Il permet de voir où a eu lieu le feu et d'avoir les explications de la part des pompiers et du maire Jean-Baptiste SABIANI.

"A l’origine du sinistre, une opération visant à débroussailler une canalisation sur le terrain communal, en contrebas du village. L’entreprise privée, employée pour l’occasion par la mairie, a accidentellement déclenché l’incendie, en allumant un feu de branchages. Le vent et la végétation très dense sur les lieux ont fait le reste, conduisant rapidement les flammes aux portes du village." (texte de France 3 qui, comme Alta Frequenza, écrit "en contrebas" alors que, dans le reportage, on entend bien "au-dessus" et que les images n'offrent aucune contestation).

La vidéo montre également quelques jolies vues de Soccia.


Pour voir le reportage, cliquer sur la photo.

Soccia pompiers

Partager cet article
Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 07:47

Voici l'article publié aujourd'hui dimanche 11 mars par "Corse-Matin" au sujet du feu qui a eu lieu à Soccia.

Cliquer sur la coupure de presse pour l'agrandir.

Soccia feu C-M

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 07:32

Contrairement à ce qu'écrivait Radio Alta Frequenza, le feu ne s'est pas produit en bas de Soccia mais près du lavoir. Pour ceux qui connaissent, les maisons de Nico et Sylvain ont été menacées. A minuit, des châtaigniers brûlaient toujours car le vent soufflait très fort.

Soccia incendie

photo de Marie Ottavy. De nombreuses autres se trouvent sur sa page Facebook.


Partager cet article
Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 18:44

 En-tete-inseme-copie-1.jpg  Le bulletin mensuel "Inseme" est toujours un lien indispensable pour les habitants des deux-Sorru.


    Dans le numéro de mars, on peut retenir l'éditorial de Pascale CHAUVEAU qui se demande si le succès du film "The Artist" ne traduit pas une nostalgie d'un passé rassurant.

    Annie ABBAMONTE décrit comment les employés des différents services publics ont réagi à "l'épisode neigeux dans la région de Vico" des 31 janvier et 1er février. Elle les félicite pour leur rapidité et leur efficacité. Elle reconnaït cependant que "Pour les villages du haut-canton, la situation a été plus compliquée, et le retour à la normale s'est fait plus lentement". Sur ce sujet, voir les articles de notre blog: Elle est bien arrivée  et retour à la normale?.

 

    Une biographie du Père ESTEVE, décédé le 29 janvier, rappelle que ce prêtre passa un bon tiers de siècle au couvent de Vico et dans les paroisses de Sorru in Sù. Une messe sera célébrée à sa mémoire samedi 24 mars à 14 h 30 au couvent de Vico.

 

   Tous les numéros de "INSEME" sont disponibles sur le site:

http://inseme-bulletin.hautetfort.com/


Partager cet article
Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 18:40

Radio Alta Frequenza annonce aujourd'hui à 18 h 15 qu'un incendie vient de se produire à Soccia:

 

(Maria Lanfranchi - Alta Frequenza) - Incendie cet après-midi (vendredi) en Corse-du-Sud. Un hectare et demi de maquis ont été détruits à Soccia, en contrebas du village. D’importants moyens ont été déployés, d’autant que deux habitations ont été, un temps, menacées. Trente sapeurs-pompiers, six véhicules et un hélicoptère de reconnaissance ont été dépêchés sur les lieux. Des sapeurs qui prévoient également un important travail de forestage durant toute la nuit.

soccia 016

Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 18:08

voceri   Le livre du docteur A. L. A. FÉE sur les voceri (voir article "Voceru sorrinesu") comprend une première partie intitulée "Une excursion", dans laquelle l'auteur décrit la visite qu'il fit en Corse pendant l'année 1845.

   Vico y est décrit avec sympathie. Par contre, pour Guagno-les-Bains, les bâtiments sont qualifiés de "mesquins, groupés sans symétrie et généralement incommodes". La cure est efficace mais il y a peu de distractions pour les baigneurs et, en partant, "on a connu l'ennui mais point le regret". Décrivant la population locale, Monsieur FÉE écrit au sujet des femmes: "j'ai vu peu de jolies figures". Même s'il atténue la critique en ajoutant: "mais les traits sont réguliers et les yeux ont de l'expression et de la vivacité", la critique est dure.

   Heureusement, le jugement sur la gent féminine de chez nous n'a pas été le même dans tous les écrits de cette époque.


   En 1900, est paru "Soixante ans de la vie d'un prolétaire", écrit par X. EPAGEL prolétaire(pseudonyme de Constant LEPAGE), qui racontait sa propre vie.

   Né en 1825 au HAVRE, fils de riche industriel, il passa par de très nombreux métiers avant de finir professeur de dessin. Ce qui nous intéresse est le moment où, engagé dans l'armée et en garnison à Belfort, il fut atteint de malaises. Le médecin l'envoya suivre une cure de six mois à Guagno-les-Bains où il arriva en mai 1846, un an après A. L. A. FÉE. Cette prescription prouve la renommée nationale qu'avait alors la station thermale. 


   Il ne s'y ennuya pas car, à partir de l'hôpital militaire de St Antoine, il faisait une promenade quotidienne de l'autre côté "d'une petite rivière, charmante dans ses allures pittoresques et traversée par un pont conduisant de l'autre côté à un monticule assez élevé aussi (aussi élevé que celui où se trouvait l'hôpital militaire) et garni de sapins. Cet ensemble offrait une perspective de toute beauté. Il y avait un endroit d'où la vue était admirable". Ceux qui connaissent les lieux pourront chercher à retrouver cette émotion.


   Un jour, avec un zouave de ses amis, il arriva dans une petite ferme. Sa localisation n'est pas donnée mais elle n'était pas très loin car l'auteur indique qu'il existait, à proximité du hameau, un "cordon de limite", c'est-à-dire un périmètre que les soldats n'avaient pas le droit de dépasser.

   "Dans la ferme où nous sommes entrés, la mère et ses filles n'avaient pour tout vêtement qu'une longue chemise de toile écrue, allant jusqu'aux pieds: l'aînée des filles avait bien dix-huit ans (...).

   Ce petit peuple est hospitalier. On nous reçut très bien dans cette ferme (...). L'aînée des filles était grande et belle et contrastait singulièrement avec son entourage, elle me faisait l'effet d'une perle perdue dans un fumier! Plus d'une fois, elle est revenue dans mes souvenirs lorsque, jeune artiste, j'étais à la recherche d'un type accompli.

   Aujourd'hui, vieux philosophe, elle m'apparaît encore comme le plus bel idéal que j'aie pu rêver. Pure imagination! me direz-vous, puisque je ne l'ai pas vue dans le simple costume d'Eve? Peut-être! Laissez-moi à mes rêves!!!"


   Mais les rêves ne résistèrent pas à la réalité la plus matérielle. Sa cure terminée, notre héros rembarqua pour le continent. Il était chargé des provisions pour son groupe.

   "Si la jolie fille de Guagno avait frappé mon imagination, un magnifique homard, que j'avais payé trente-cinq centimes, avait touché ma sensualité; surtout quand je l'eus transformé, dans les réservoirs d'eau bouillante de la chaudière du bateau, en superbe cardinal de la mer!

    "Voilà deux souvenirs de Corse que je n'oublierai jamais: Une belle fille inestimable et un beau homard pour presque rien."

 

   Heureusement que la jeune fille n'en sut jamais rien. Elle aurait eu le cœur brisé de se savoir préférer un homard!

http://imblog.aufeminin.com/blog/D20080227/287112_143790840_coeur-brise_H153628_L.jpghttp://imblog.aufeminin.com/blog/D20080227/287112_143790840_coeur-brise_H153628_L.jpghttp://www.secrets-de-filles.fr/wp-content/uploads/coeur-brise.jpg

   En tout cas, nous pensons comme Enrico MACIAS: "Ah! Qu'elles sont jolies, les filles de mon pays".

 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 07:50

    Une nouvelle fois, hier dimanche 4 mars, à 4 h 47, un  tremblement de terre a été enregistré en Corse. Sa magnitude a été de 4,4 et son épicentre se situait en mer, à 80 km à l'ouest d'Ajaccio, plus exactement à une latitude de 41.99°N et une longitude de 7.68°E.

    Une secousse équivalente (magnitude 4) avait été ressentie le 2 juillet dernier, puis elle avait été de 5,2 le 7 juillet, toujours à partir du même épicentre.

    Trois tremblements de terre en neuf mois, cela fait beaucoup plus qu'à l'accoutumée. Les spécialistes nous diront quelles sont les failles responsables et comment elles sont en train d'évoluer. Pour cela, ils recueillent les témoignages que l'on peut envoyer au site:  http://www.franceseisme.fr/

   En attendant, si, dans notre zone, de Cargese à Appietto, en passant par Guagno, quelques personnes ont senti le sol bouger, il n'y a pas eu d'affolement.

 

carte séisme

    Au sujet de la secousse du 7 juillet, lisez l'article paru alors dans ce blog sous le titre de "Magnitude 5,2" en cliquant ICI.

 

    Le blog des Poggiolais avait aussi publié un dossier sur l'historique des séismes dans notre partie de la Corse, notamment ceux de 1775, 1963 (le plus important du XX° siècle) et 1970. Voyez-le en cliquant ICI.

Partager cet article
Repost0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 18:23

Si la journée internationale des femmes est fixée au 8 mars, ce sera deux jours plus tard qu'une journée leur sera consacrée à Vico.

En effet, c'est samedi 10 mars qu'aura lieu la journée de réflexion sur "La place des femmes dans la société et dans l'Eglise" avec Sylvie ROBERT, théologienne, enseignante à l'Institut Catholique de Paris, de 9 h 30 à 16 h 30, au couvent de Vico.


Sylvie ROBERT a été amenée, par son enseignement et son expérience, à s'intéresser de près aux évolutions concernant la place des femmes et aux questions qui restent en suspens:

- Où en est l'égalité homme/femme? Faut-il et comment faut-il maintenir et justifier la différence, en même temps que l'égalité?

- Que nous dit l'expérience quant à la vie de société et la vie de l'Eglise?

- Où sont les difficultés? Où sont les vrais progrès?


Exposés et débats devraient permettre d'y voir plus clair.

Inscriptions et renseignements: 04-95-26-83-83.

Partager cet article
Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 12:17

as soccia final.jpg   Notre canton est représenté sur le plan sportif par les footballeurs de l'AS Soccia. Même s'ils ne font pas beaucoup de tintamarre, il ne faudrait pas les oublier car ils ont beaucoup de courage. Leur courage est d'ailleurs bien récompensé car, depuis le début de la saison, leurs résultats ont été bons.

    En dehors des deux défaites en Coupe, le Championnat a donné six victoires (contre CP Menuiserie, Pietralba-St Joseph, les Portugais, Ota-Porto, le 6ème canton 2 et Cuttoli), un nul (contre Cuttoli) et trois défaites.

    Chaque match fait l'objet d'une analyse très complète et détaillée sur le site du club:

http://as-soccia.com/

 

Pourtant, les moyens financiers ne sont pas importants. Le site l'écrit d'ailleurs:

 

    "Cela coûte relativement cher pour le club qui reçoit (donc l’AS Soccia) 75 euros +35 euros+35 euros+15 euros = 160 euros  pour un match  quand on sait que l’on doit payer pour une douzaine de matchs + les frais à régler à la ligue corse de football  (à ce jour 1600 euros pour la saison 2011/2012) cela représente un budget assez lourd pour un petit club comme l’AS.
    C’est bien pourquoi, les recettes du 15 août ainsi que la subvention de la mairie sont très importantes pour la survie du club. Merci à tous."

 

    Pour aider les sportifs socciais, un geste simple serait à accomplir: venir les soutenir lors des matches.

    Les prochains sont prévus pour :

- samedi 3 mars au stade du Stiletto, à Ajaccio, à 17 h contre Pietralba

- et mercredi 7 mars à 20 h 45, dans le même stade, contre le Haut Taravo.

 

   Merci de soutenir leur courage!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907