Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 10:43

La livraison du bulletin paroissial gratuit "INSEME" d'octobre contient de nombreuses annonces de diverses associations, démontrant ainsi la vitalité du milieu associatif des Deux Sorru:
   - Patricia Passoni décrit la fête des associations organisée le 5 septembre à Vico.
    - J-M F donne une impressionnante liste des activités de l'Association des Amis du Couvent.
    - Marcel Verne raconte la réception du club de Saint-Barnabé (à Marseille) par le bridge-club de Coggia.

http://inseme-bulletin.hautetfort.com/media/02/01/3659203720.jpg

Deux pages et demi sont consacrées à l'interview du Père BONNAFOUX, prêtre maintenant retiré à Lyon et qui a eu une grande importance dans le canton.


Lucien Delfini continue sa série d'articles sur la publication du dénombrement des Corses (fin XVIII° siècle) avec un des plus petits villages de la piève de Sorro in Giu: Appriciani.


L'éditorial est consacré aux images respectives que donnent d'elles-mêmes la France et la Corse.
Dans le billet spirituel, Marie-Thérèse Ottavioli rappelle l'importance du catéchisme.

L'indispensable page 2 donne la liste des célébrations, en n'oubliant pas les bénédictions de cimetières de l'époque de la Toussaint.


Pour lire ce numéro, cliquez ICI.







Partager cet article
Repost0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 18:45

Communiqué du conseil paroissial de SOCCIA:

 

"Reprenant la tradition de Notre-Dame du Rosaire, le église Socciaconseil paroissial de SOCCIA invite les fidèles du village, de POGGIOLO et de toutes les paroisses des Deux-Sorru à participer à la messe prévue samedi 9 octobre à 16 heures église Sainte-Marie.

La célébration eucharistique sera suivie d'un moment de convivialité et de partage autour du verre de l'amitié."


P.S.:

La fête de Notre-Dame du Rosaire s’appelait d'abord Notre-Dame de la Victoire pour fêter la victoire de Lépante le 7 octobre 1571, bataille qui unit l’Espagne, la république de Venise et les États pontificaux contre l’envahisseur turc, victoire qui fut attribuée à la récitation du rosaire demandée alors par le pape saint Pie V. Son successeur Grégoire XIII changea en 1573 le nom de cette fête locale en fête du Saint-Rosaire, fixée le premier dimanche d’octobre. Elle a donc été instituée pour méditer les mystères mariaux et s’unir à la vie de la Vierge, ainsi que pour se souvenir secondairement de la libération de l’Occident devant la menace ottomane.
Clément XII étend la fête du Saint-Rosaire à l’ensemble de l’Église catholique de rite latin en 1716 et saint Pie X en fixe la fête le 7 octobre en 1913. Paul VI change une nouvelle fois son nom en Notre-Dame du Rosaire en 1969. (encyclopédie WIKIPEDIA)

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 19:15

Le festival de musique organisé dans notre canton a rassemblé d'importants publics en juillet dernier. Le bilan détaillé va en être donné lors de l'assemblée générale de l'association "Sorru in Musica" qui se tiendra le dimanche 10 octobre à 15 heures, salle Albini, au couvent St François de Vico.

 

L'ordre du jour prévoit:

- rapport moral présenté par le président Bertrand CERVERA

- présentation et vote de la situation financièreAffiche festival 2010

- manifestations à venir

- élection du bureau

 

Les membres présents pourront avoir des renseignements sur le futur festival de l'été prochain. Mais la programmation prévoit également un festival à Noël 2010 (à Murzu et Soccia) et à Pâques 2011.


"Sorru in Musica" a une vitalité qui a fait connaître le festival d'été dans toute la Corse et même au-delà. Soutenez-la. Donnez votre adhésion pour qu'elle se développe encore plus.

Contact: 06-75-43-82-35 ou 04-95-26-60-08 ou marcelle.paoli@wanadoo.fr

Site de "Sorru in Musica": http://www.sorru-in-musica.com/

 

Pour voir des images du festival à Poggiolo, cliquer ICI et ICI.

Des images du festival à Ortu sont LÀ.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 17:42

La famille MARTINI vient de s'agrandir avec la naissance d'Elisa, née à Montpellier ce mardi soir 28 septembre. Elle est la fille de Nicolas et de Sandrine, son épouse. Nous les félicitons, ainsi que le grand-père Jacques-Antoine.
Tous nos vœux de santé et de bonheur à Elisa.


 Sur la photo, de gauche à droite: Nicolas, Lola (sa fille aînée), Elisa et Sandrine.

elisa-martini

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 17:07

En raison de difficultés d'organisation de calendrier, l'assemblée générale de l'Association Artistique et Culturelle de Sorru in Sù, fixée au dimanche 3 octobre, est renvoyée à une date ultérieure.

Renseignements: 04-95-24-58-87

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 18:58

 Dimanche 26 septembre, la foire "U mele in festa" à Murzo, destinée à mettre en valeur l'apiculture corse, a été un grand succès. Voici le texte du compte-rendu publié dans"Corse-Matin".

 

Il fallait être hier à Murzo. Le village des Deux-Sorru et ses cent habitants ont vu déferler des milliers de visiteurs et de nombreux élus de la région et d'ailleurs. Une affluence record qui, quatorze année après la première de Mele in Festa, consacre de nouveau Murzo comme la vitrine incontestée du miel de Corse. Un vrai succès à mettre au crédit de toute une équipe de bénévoles regroupé autour du maire Dorothée Colonna-Vellutini, Josée Cipriani-Dacunha, présidente de l'association Saint-Laurent, et Pierre Torre du syndicat A.O.C. du Miel de Corse - Mele di Corsica.

 

80 stands disséminés dans les rues du villages

 

Pour célébrer le nectar des Dieux,quelle meilleure entame qu'une messe chantée par I Muvrini? C'est ce qu'a proposé Murzo avant la découverte de quatre-vingts stands disséminés dans toutes les rues du village.

25 apiculteurs ont partagé leur passion en mettant à l'honneur la production de miel. Par un savant mélange, la venue d'artisans, d'agriculteurs et d'éleveurs, a mis en valeur le savoir-faire insulaire dans les arts, la culture, l'agroalimentaire, le bois...

Dans la continuité s'une politique d'échange et d'ouverture, les apiculteurs de Provence étaient à l'honneur de la journée. Une présence bien sympathique. Débarqués avec une impressionnante ruche sur roues (et vitrée pour des besoins évidents de sécurité), ils ont ajouté à cette 14e édition une touche spectaculaire qui a complété la fête.

 

foire du miel

 

La Maison du miel

 

Soutenue par une stratégie de développement de la filière et une professionnalisation accrue de ses acteurs, l'apiculture corse est en progression constante. Cette répercussion sera encore plus visible en 2011 avec l'ouverture de la Maison du miel à Murzo. Retenue dans le cadre du pôle d'excellence rural, la concrétisation de ce projet permettra de conforter l'apiculture comme un maillon du développement économique de l'île. Une ambition partagée par l'Odarc, le Crepac et les chambres d'agriculture qui participent à l'effort de développement de "l'or jaune" de Corse. Avec toutes ses richesses.

Au cours des dégustations, tous ceux qui avaient fait le déplacement jusqu'à Murzu ont pu ainsi apprécier les mille miels de Corse, avec leurs saveurs (fruité, doux, délicat...) et leur personnalité.

 

300 convives pour un repas au miel

 

Au chapitre animations et attractions de Mele in Festa, le restaurant sous chapiteau mérite une mention particulière. Il a permis à plus de 300 convives de déguster un repas miel A.O.C. concocté par les 90 membres bénévoles de l'association Saint-Laurent. Sans oublier Cucina Corsa qui a confectionné sur place toute la journée des plats inédits à base de miel. Quant à l'animation, elle était assurée par les chanteurs issus du canton des Deux-Sorru. Jeunes et doyens étaient associés dans des polyphonies qui ont ravi l'assistance.

On oublie souvent. La Corse est la région d'Europe qui commercialise le plus fort tonnage de miel AOC. Murzo et tous les visiteurs du canton des Deux-Sorru ont pu y goûter, sans aucune retenue.

 

J-M F

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 19:56

En dehors de ce blog, Poggiolo apparaît rarement sur internet. Quand l'occasion de voir ce nom (ou celui d'U Pighjolu) se présente, il ne faut pas bouder son plaisir. C'est une heureuse surprise de voir que, cet été, une série de photos de notre village, et des autres villages du canton, a été publiée sur le blog de ANTO' : U RUMENZULAGHJIU.

L'auteur du blog écrit qu'il veut "Faire découvrir la Corse profonde et donner mon sentiment sur les événements politiques du pays. Mettre mon grain de sel là où il semble en manquer."

Douze photographies poggiolaises ont été mises en ligne le 27 août avec le commentaire suivant:

"Ce joli village d'une centaine d'habitants est proche de ceux que nous avons vus recemment, et les conditions de vie y sont semblables. Dans ces petits villages où tous les commerces ont fermé le lien social est assuré par les commerçants ambulants (boucher,boulanger) et par le facteur dont il faut souligner le rôle important, mais qui de plus en plus sont supprimés pour cause de rentabilité."

Seize vues de Guagno-les-Bains ont été publiées le 1er septembre. Le 29 août, Soccia a droit à treize clichés et Ortu à douze le 28 août. Murzo, Vico, Sagone, Letia... sont visibles aussi. Par contre, Guagno est absent.

L'initiative est excellente. Nos villages gagnent toujours à se montrer. Merci beaucoup à l'animateur de ce blog.


MAIS, MAIS, MAIS...


Mais quelque chose est bizarre.

Publiées en été, ces clichés montrent une végétation bien automnale:

automne

 

La neige est même présente sur les hauteurs. 

neige

 

Le chemin de Bernard n'a pas sa barrière.

chemin Bernard

 

A Guagno-les-Bains, l'Indigence restaurée par Christophe n'apparaît pas comme sur cette photo et sur celles publiées dans l'article du 16 avril 2010.

indigence travaux 3

 

La vérité est que ces images viennent de Google Maps.

Quand on se connecte à ce service, on peut demander à voir n'importe quel lieu de la planète. Celui-ci apparaît sous forme de carte ou de photo satellitaire. En appuyant dans la marge de gauche sur l'option "plus", il est possible d'utiliser "Street View". Ce système montre les photos prises par les caméras de Google qui, montées sur le toit de voitures, enregistrent tout ce qu'il y a sur le chemin et sur ses côtés, mais pas les rues éloignées des principales artères. Ainsi, la Stretta de Poggiolo n'est pas présentée.

La date des prises de vue est facile à retrouver car, en suivant la route, on arrive au calicot qui était alors installé à la hauteur de la salle des fêtes et de la maison Tramini.

  Street View

Il annonce le marché de Noël du 30 novembre 2008. Le passage de la voiture Google a eu lieu près de cette date, ce qui fait pratiquement deux ans.

Notre société est de plus en plus surveillée. Micros, caméras, internet... nous espionnent sans cesse tout le temps et partout. Situation très inquiétante. Des libertés peuvent-elles encore exister?

Le bon côté est que l'emploi de ces techniques permet d'avoir facilement des images et de pouvoir les utiliser pour faire connaître nos villages, comme l'a fait le blog de Anto.

Street View avait déjà été utilisé par une artiste américaine qui s'est inspirée de ce qu'elle avait vu sur son ordinateur pour réaliser une peinture de la maison Dubreuil (voir article du 11 février 2010).

 

P.S.: n'oublions pas que le marché de Noël de cette année 2010 aura lieu le dimanche 5 décembre. Il faut y être.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 19:50

Le Blog Poggiolo vient de s'enrichir d'un nouveau lien avec le blog que Jean BARTOLI a ouvert le 10 juillet dernier à l'adresse: http://www.jeanbartoli.com.br/ .

Plusieurs sites et blogs sont placés dans la partie "liens", dans la colonne de droite de cette page, et ont un rapport avec Poggiolo ou sont l'œuvre de Poggiolais.

Jean BARTOLI est connu au village en tant que Jean José. Fils de Dominique BARTOLI et de Jéromine DESANTI, son épouse, il est le frère de Rose-Marie CHABROLLE et de François BARTOLI. Mais sa vie personnelle et son travail le tiennent très loin de la Corse. Son image est présente dans plusieurs films de la vidéothèque poggiolaise.


Jean José fontaine1

A la fontaine du Lucciu en1966

(photo extraite du film "La corvée d'eau")

 

 

Jean José St Marcel

 

A Saint-Marcel, en compagnie de Jacques-Antoine MARTINI, en1966

(photo extraite du film "Des Poggiolais en montagne")

 

Jean José 45 tSur la terrasse de la maison Bartoli

(photo extraite du film "Le temps du 45 tours")

 

Il décrit lui-même sa carrière dans le texte publié sur internet et qui est donc public:

"Né le 17 mai 1950 à Paris et vivant au Brésil depuis 1975, j'ai étudié étudié la littérature et de philosophie à la Sorbonne et obtenu un diplôme en philosophie de la Faculté de Philosophie comparée à Paris et un de théologie à la Faculté de Théologie San Domenico à Bologne (Italie). J'ai été prêtre dominicain jusqu'en 1981.

Après avoir quitté le ministère pour des raisons personnelles (et Jean BARTOLIpas religieuses), je suis traducteur technique à Embraer jusqu'en 1985 et ai servi dans le domaine du transport international de marchandises en 1988. Pendant cette période, j'ai obtenu un diplôme en sciences économiques de la FECAP.

En 1988, ma carrière connut un tournant: j'ai été embauché, en raison de mes antécédents, directeur national des Ressources humaines de l'entreprise grossiste Makro SA (...) J'ai alors réalisé que je n'avais pas la vocation de direction et, après une période de réflexion, je suis devenu consultant, et directeur du conseil en ressources humaines et l'organisation de Coopers & Lybrand, responsable du recrutement et sélection de cadres, de Septembre 1990 à Mars 1994 .

Depuis 1994, j'étudie les problèmes de relations et d'éthique dans les affaires. J'organise des ateliers pour initier les participants à la pratique de la philosophie. J'ai continué mes études en faisant maîtrise et doctorat en sciences religieuses de PUC (Pontificia Universidade Católica) de São Paulo. Je suis professeur à la Fondation Getulio Vargas et la FIA, et également professeur invité à la Fundação Dom Cabral.(...)"


Jean José ajoute qu'il a eu l'occasion d'intervenir dans de nombreuses sociétés Jean José Ser executivoprésentes au Brésil, d'Accor à Volkswagen en passant par Mc Donald's. Il a écrit de nombreux articles et publié un livre ("Ser Executivo: Um ideal? Uma religião?") qu'il présente dans une vidéo de juillet 2006. Pour la visionner, CLIQUER ICI.


  Petit détail: tout ceci est écrit en portugais puisque Jean vit au Brésil. Mais, avec GOOGLE Translate, il est possible d'obtenir instantanément une version française de ses notes qui sont consacrées aux questions éthiques dans la gestion de l'entreprise. Parodiant Georges CLEMENCEAU, il pense que "l'économie est trop importante pour être laissée aux économistes".

Les références à des Français sont nombreuses dans ce blog: Robert Rochefort, Cynthia Fleury, Alain Badiou, François Mitterrand, Alain Slama, Emmanuel Levinas, Emmanuel Todd, Jacques Duhamel... Jean José rappelle d'ailleurs qu'il n'est pas électeur brésilien et qu'il veut préparer les esprits en vue des élections brésiliennes du 3 octobre.

En dehors des notes, ce blog présente des fiches de lecture sur de nombreux philosophes et des vidéos d'interviews de Jean (CLIQUER ICI).

Avec un peu d'attention, ses propos filmés peuvent être compris car, derrière le luso-brésilien, il a gardé un accent français assez net.

Et la Corse dans tout ça? Il ne l'oublie pas. Il a passé quelques jours à Poggiolo lors d'un récent été. Peut-être le reverra-t-on bientôt...

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 19:42

L'AACSIS (Association Artistique et Culturelle de Sorru in Sù) vient d'envoyer à ses adhérents une copieuse feuille d'informations. Il y est rappelé le succès du salon des peintres, avec le caricaturiste Plantu comme hôte de marque (voir le compte-rendu et le diaporama du 21 juillet).

 

Le bilan de toutes les activités de l'année et la préparation des nouveaux projets seront débattus lors de l'assemblée générale qui est fixée au dimanche 3 octobre, à 11 heures, salle de la bibliothèque.


Le 6ème marché de Noël aura lieu le dimanche 5 décembre prochain, de 10 heures à 20 heures, dans la salle polyvalente et sur le parking de celle-ci. La priorité des emplacements de stands est donnée (jusqu'au 30 septembre) aux participants du marché de 2009. Les adhérents, artisans ou producteurs de Sorru in Sù, voulant tenir un stand doivent téléphoner au 04-95-24-58-87.AACSIS

 

  

Par ailleurs, il est possible d'adhérer ou de renouveler sa cotisation pour 2011 en envoyant 10 euros au siège de l'AACSIS, place de la Mairie, 20125 POGGIOLO. Compte CCP: AAC 00230159 K.


Vous contribuerez ainsi à l'animation du canton.

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 20:18

Pour se reposer des tracas de la vie quotidienne et entendre de la façon la plus amortie possible les fracas de la politique nationale ou internationale, il n'existe pas de meilleur moyen que le journal de 13 heures de TF1.

Les reportages sur les petits villages, les artisans et les traditions y ont une très grande place. L'été permet de multiplier les belles images de paysages. Pendant la semaine où la Corse a eu un traitement privilégié, les télespectateurs ont pu admirer, le 5 août, les lacs de Melu et de Capitellu.

Ce reportage complète fort bien celui de Tatie boulette récemment publié.

Il suffit de cliquer sur la photo ci-dessous pour revoir des lieux que connaissent bien certains des lecteurs de ce blog.

 

Lac de Melo

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de mars et avril dans les Deux Sorru:

cliquer ici. 

 

VACANCES SCOLAIRES COVID

-fin des cours: 

samedi 10 avril

-reprise des cours:

lundi 26 avril (classes maternelles et primaires)

lundi 3 mai (collèges et lycées)

 

 

Le mensuel "INSEME" d'avril vient de paraître:

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907