Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 17:52

Le FAM (foyer pour adultes médicalisé) qui vient d'être inauguré se trouve dans l'ancien Hôtel des Thermes. L'architecture extérieure est donc restée la même.

Images du FAM

A l'intérieur, les chambres tout autant que les espaces communs sont très modernes et agréables, comme le montrent ces photos publiées sur le site du conseil général de Corse-du-Sud.

Images du FAM
Images du FAM
Images du FAM

Partager cet article

Repost0
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 17:52

""C’est au cœur de l’ancienne station thermale des Guagno-Les Bains qu’a été inauguré le nouveau Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) pour adultes handicapés. Ce nouvel établissement est le fruit d’une collaboration entre l’Etat et le Département de la Corse-du-Sud autour du programme de pôle d’excellence rural. Ce projet était très attendu avec un double objectif, au cœur des préoccupations du Département: répondre d’une part à un constat et un besoin au vu du nombre peu élevé de places d’accueil pour les personnes adultes handicapées, et d’autre part revitaliser le canton des Deux-Sorru autour de cet établissement avec pas moins d’une soixantaine de créations d’emplois.
Il s’agit d’un investissement considérable, près de 2 millions d'euros entre rénovation et installation, mais «celui-ci s’inscrit comme un levier des emplois dans une région dépeuplée», a précisé Jean-Jacques Panunzi, président du Conseil général de la Corse-du-Sud.
Pour François Colonna, conseiller général des Deux-Sorru et à l’initiative de cette réalisation, «Ce travail d’études a été réalisé au sein de la commission départementale du développement rural que je préside, avec une inscription au pôle d’Excellence Rurale, dont l’objectif est de soutenir des dynamiques d’initiative rurale et d’encourager l’innovation. Aujourd’hui, cette dynamique a bien eu lieu et nous sommes fiers d’inaugurer officiellement le premier volet de la reconquête de Guagno-Les Bains avec ce foyer d’accueil médicalisé pour personnes adultes handicapés qui a une capacité de 40 places pour la création d’une soixantaine d’emplois».
Ce FAM n’est que le premier volet d’une opération qui va se poursuivre avec la restructuration des thermes pour finaliser le projet PER.

Etaient Présents : Christophe MIRMAND Préfet de Corse, Jean-Jacques PANUNZI Président du Conseil général de la Corse-du-Sud, Jean-Jacques COIPLET Président de l’ARS, François COLONNA, conseilller général du Canton, Laurent MARCANGELI Député-Maire, Jocelyne FAZI Présidente de l’Association des Maires de Corse-du-Sud, José ROSSI ancien Ministre, et de nombreux maires de l’ensemble du territoire.""

 

Le texte ci-dessus a été publié sur le site internet du conseil général de Corse-du-Sud pour rendre compte de l'inauguration qui a eu lieu lundi 16 juin 2014 du FAM (Foyer pour Adultes Médicalisé) de Guagno-les-Bains. L'événement est d'importance pour la revitalisation de notre micro-région.

Un article de Pascale CHAUVEAU décrit également la cérémonie dans "Corse-Matin" de jeudi 19 juin.

Il est reproduit ci-dessous. Pour le lire, on peut cliquer sur l'image ou télécharger le dossier.

Le foyer de Guagno-les-Bains: le début officiel a été donné

Partager cet article

Repost0
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 17:58

Il est conseillé d'aller admirer l'exposition d'automobiles postales du XXème siècle qui se trouve au bureau de Poste de Guagno et qui est présentée dans l'article de "Corse-Matin" de mardi 10 juin.

Au XIXème siècle, les facteurs effectuaient leur tournée à pied ou à cheval. Mais en 1905, ils purent utiliser une voiture grâce à l'union de Vico, de Soccia et de Poggiolo (alors que l'inter-communalité n'existait pas encore). Voir l'article: Comment communiquer? (n°3): à la pointe du progrès ...en 1905

 

http://poggiolo.over-blog.fr/article-36491581.html
Exposition à la Poste de Guagno

Depuis un mois, les usagers du bureau de poste de Guagno ont le plaisir de découvrir, bien exposée dans une vitrine, une collection complète de véhicules de La Poste. L'heureux propriétaire en est Pascal Pinelli, responsable des bureaux de Guagno et de Soccia, qui partage désormais sa passion avec les visiteurs du bureau.

Au départ, il a souscrit à une collection modeste des éditions Atlas, puis a fini par se prendre au jeu et chiner dans les brocantes, jusqu'à constituer en quinze ans une collection d'une centaine de véhicules, des plus récents aux plus antiques Juva 4 et autres Panhard. Mme Marcelli, directrice de La Poste pour le secteur, n'a pas hésité une seconde à donner son accord pour cette exposition permanente, qui crée un peu d'animation et incite les gens à entrer dans le bureau. Pour les messieurs, il y a parfois la nostalgie de revoir des véhicules qu'ils se souviennent avoir conduits, les dames s'intéressant davantage à l'esthétique des modèles présentés.

Beaucoup voudraient acheter, mais Pascal Pinelli n'est pas vendeur, et il rappelle que La Poste vend un modèle réduit de l'actuelle Kangoo jaune. Mais si vous voulez lui faire plaisir, il collectionne égaiement les capsules de champagne et les boîtes de whisky en fer.

P. C.

Pascale Chauveau

Partager cet article

Repost0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 18:00

LE SECRÉTARIAT

A gauche du hall d'entrée, se trouvent le bureau du maire et le secrétariat. C'est ici que l'essentiel du travail se fait.

Depuis que la photo a été prise, un ordinateur a été installé sur le bureau. Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Depuis que la photo a été prise, un ordinateur a été installé sur le bureau. Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Des armoires permettent de classer documents et archives. L'une d'elles contient les registres d'état-civil, la mémoire des naissances, décès et mariages de la commune, du moins depuis 1820.

Les registres plus anciens, dont certains sont lacunaires, se trouvent aux Archives Départementales d'Ajaccio.

La première page montre que, à cette époque, en 1820, les Poggiolais n'écrivaient pas encore les actes officiels en langue française.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

(à suivre)
(à suivre)
(à suivre)

(à suivre)

Partager cet article

Repost0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 17:41

Le domaine artistique n'est pas oublié par les Poggiolais.

Le plus connu dans le domaine de la peinture est Jean Martin PINELLI. Sa carrière et ses œuvres ont été présentées dans un article intitulé "Jean-Martin, l'artiste". Il est accompagné par un diaporama qui présente ses principaux tableaux.

Mais il est d'autres amateurs comme Françoise ERCOLI et Marie SUSINI photographiées dans "La Corse-Votre Hebdo" du 7 décembre 2006.

Les qualités poggiolaises (6/7): les Poggiolais sont des artistes

Dans le secteur de la joaillerie, Valère CECCALDI a longtemps produit de très belles œuvres, comme celles qui sont évoquées dans cet article de "Corse-Matin" du 27 août 2003.

Les qualités poggiolaises (6/7): les Poggiolais sont des artistes

Maintenant, le relais a été pris par Cécile GRIMALDI qui est présente en de nombreuses occasions comme le dernier marché de Noël à Poggiolo.

Des renseignements sur sa technique et sa carrière se trouvent dans le reportage que lui a consacré FR3 le 21 mars 2009 et que l'on peut voir dans la vidéothèque poggiolaise à l'adresse:

http://www.dailymotion.com/video/x8y8za_creer-des-bijoux-a-poggiolo_people

Poggiolo n'est pas un village de rustres ignares. Il n'est donc pas étonnant que le salon des artistes peintres des Deux Sorru attire un grand public. Regardez ce reportage sur le salon de 2010.

Partager cet article

Repost0
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 18:01

En s'adressant aux services officiels d'Ajaccio, il a été possible d'obtenir la liste définitive et officielle des électeurs de la commune de Poggiolo.

Ce blog a le plaisir de publier ci-dessous l'intégralité des trois pages de cette liste. 

.

L'examen de ce document amène quelques remarques:

- Les électeurs sont au nombre de 113.

- La distinction n'est pas faite entre les habitants de Poggiolo et de Guagno-les-Bains.

- Les familles les plus nombreuses sont DEMARTINI et MARTINI (22 personnes pour chacune), puis DESANTI (17 individus) et forment 54% du corps électoral.

- Ensuite, viennent dans l'ordre: FRANCESCHETTI (15 électeurs), PINELLI (9), LECA (5), CECCALDI (4), COLONNA et PAOLI (3 chacune).

- 13 familles sont représentées par un seul nom: ANGELI, ARRIGHI, BATTESTI, CAMILLI, CROS, de la ROCCA, DEBIENVILLE, LOVICHI, MARCELLI, PAPADACCI, PIETRI, OTTAVJ, RICCI.

.

Comme les professions et les fonctions sont mentionnées, d'autres observations peuvent être faites:

- La catégorie socio-professionnelle la plus importante est celle des cultivateurs (65 soit 57,5% du total). En y joignant les 5 bergers, la domination agricole est forte.

- Les artisans sont au nombre de 9 (3 forgerons, 3 maçons, 2 cordonniers et 1 boulanger).

- En troisième position, arrivent à égalité les 8 prêtres et les 8 militaires (dont 2 gendarmes).

- Les commerçants sont 5 (3 débitants et 2 aubergistes).

- L'Etat est représenté par 6 fonctionnaires et officiers ministériels (instituteur, facteur rural, garde-champêtre, notaire, greffier, huissier).

 - 3 employés (dont 1 du chemin de fer et 1 de l'octroi) sont marqués sur la liste.

- Il y a aussi 1 étudiant et 1 propriétaire.

Enfin, le maire est présent avec cette seule fonction.

Mais, problème, son nom n'est pas celui du maire actuel car il s'appelle Pierre MARTINI...

D'autre part, seuls des hommes sont sur ces pages. Les femmes sont exclues, tout comme elles l'étaient des élections françaises jusqu'en 1944...

.

Ah! Bon sang! Mais, c'est bien sûr! Ce document est 

 

LA LISTE ÉLECTORALE DE 1874 !

 

Désolé mais, 140 ans plus tard, pour la liste de 2014, il faudra attendre encore un petit peu.

La liste de 1874 se trouve aux Archives Départementales d'Ajaccio.

 

P.S.: cependant, cette liste officielle de 1874 fut ensuite modifiée par la Préfecture pour en éliminer les éléments les plus hostiles à la République, en vue des élections municipales de 1878. Cette manipulation a été expliquée dans l'article Péripéties municipales: une urne très convoitée

En exclusivité. Voici la liste officielle des électeurs de Poggiolo
En exclusivité. Voici la liste officielle des électeurs de Poggiolo
En exclusivité. Voici la liste officielle des électeurs de Poggiolo

Vous pouvez aussi télécharger cette liste en PDF pour l'étudier plus commodément.

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 20:44

Une amie de Soccia vient de publier sur sa page Facebook cette image extraite de Espace relaxation (https://www.facebook.com/#!/espacerelaxation).

Un joli petit texte à retenir.

Les relations entre frères et sœurs sont souvent agitées mais l'amour est toujours présent.

Il en est peut-être ainsi des Poggiolais qui peuvent parfois se déchirer mais qui sont tous frères et sœurs car ils aiment leur village.

Poggiolais frères et sœurs

Partager cet article

Repost0
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 09:58

Il a fallu attendre la veille de Noël pour apprendre ce que sera le nouveau visage du département de Corse-du-Sud. Le préfet a transmis la carte du futur découpage cantonal au conseil général qui ne pourra émettre qu'un simple avis consultatif. Le projet devant être bouclé un an avant les prochaines élections de 2015, la carte sera définitivement arrêtée en mars 2014.

Finalement, le canton des Deux-Sorru fusionnera avec celui des Deux-Sevi et celui de Cruzzini-Cinarca pour former le canton le plus étendu du département mais aussi le moins peuplé avec 7369 habitants alors que la moyenne s’établit à 13.000 habitants. Il reste à se demander si la représentation doit être purement mathématique ou s'il ne faudrait pas tenir compte des difficultés des transports, de l'histoire et des particularités. Seulement, les ciseaux et la calculette ne font pas dans le sentiment.

Voici les grandes lignes de ce nouveau découpage, telles qu'elles ont été présentées par le très intéressant site corsenetinfos

 (http://www.corsenetinfos.fr/).

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 17:54
L’association Corsica Diaspora et amis de la Corse organise le 3 décembre 2013, une manifestation au palais du Pharo, gracieusement mis à disposition par la Communauté d’agglomération Marseille-Provence Métropole. Voici le programme détaillé avec la liste des intervenants.

Programme Marseille 2013 – Corsica Diaspora

MARSEILLE - 3 décembre 2013
au Palais du Pha
ro
58, boulevard Charles Livon
13007 Marsei
lle

Programme prévu

  • Mardi 3 décembre :
  • 14 h 30 : accueil officiel par le Dr Edmond Simeoni (Président de Corsica Diaspora et amis de la Corse)
  • 14 h 45 : Table ronde « La Corse d’aujourd’hui et de demain » Modérateur : Jacques Mattei (Corsica Diaspora)
  • Économie et entreprenariat, les filières
  • Les enjeux de la formation (L’Université et sa Fondation)
  • Le rôle de la Diaspora

Intervenants :

Jean François Stefani (Directeur de Femu Qui) ou son représentant

Thierry Casanova (Directeur du Centre Economique Rural de Gestion CERG),

Jean-Baptiste Calendini (Directeur de Cabinet du Président de l’Université)

Vannina Bernard-Leoni (Directrice de la Fondation de l’Université de Corse)

Sébastien Simoni (Campusplex, Editeur d'Application de Internet))

Philippe Meynier, Président de l’Organisme de Sélection de la Race Ovine Corse

Pierre-Paul Calendini (Président de l’Amicale des Corse d’Aix-en-Provence)

Jean Grazi (Président de la Fédération des groupements corses de Marseille)

José lapina (Président de l’Amicale des Corses et Amis de la Corse)

Le bien-être et la santé (Le travail des associations)

Intervenants :

Ghislaine Sansonnetti (Association la Marie Do)

Laetitia Cucchi (Association Inseme)

Marie Christine Taddei-Battesti (Présidente de l’Association Nea)

Laurent Demola (Association Un Jour La Vie)

Dr Jean Dominique Battesti (Président Association Un toit pour mes parents)

  • 16 h 30 : Pause café
  • 16 h 50 : Présentation de l’annuaire des Corses du Monde
  • 17 h 00 : Projection : Film Documentaire 52 minutes en DVD
  • « Une réserve, des hommes. Quel avenir pour Scandola ? »

    de Albert Saladini.

    Débat :

    « Entre conservation et valorisation, les enjeux de l’équilibre. »

    En présence du réalisateur Albert Saladini et du conservateur de la Réserve de Scandola, Jean-Marie Dominici

  • 19 h 00 : clôture

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 18:00

Cette année, une seule messe en a remplacé trois. Les prêtres du couvent de Vico ne sont pas assez nombreux pour desservir tous les villages du canton en même temps et ils doivent organiser des rotations. Ainsi, jeudi 31 octobre, la cérémonie valait à la fois pour la Toussaint du 1er novembre, pour les Trépassés du 2 et pour le dimanche 3.

Et le culte des morts étant toujours très important en Corse, il n'est pas question de l'oublier.

La messe du 31 (et donc du 1er, et du 2, et du 3) fut célébrée à 15 heures par le Père Dominique dans l'église Saint Siméon qui mériterait d'être bien plus utilisée et connue (voir Une partie du patrimoine poggiolais mise en valeur).

Toussaint 2013: la tradition a été maintenue

Ensuite, les participants se rendirent au cimetière et se rassemblèrent autour de la grande croix en bois. Suivant la tradition, le prêtre bénit les tombes et l'on pria pour ceux qui reposent ici.

Toussaint 2013: la tradition a été maintenue
Toussaint 2013: la tradition a été maintenue

Pour cette occasion, les tombes avaient été abondamment fleuries. L'endroit n'était pas sinistre mais, au contraire, reflétait la tranquillité et l'espérance.

Toussaint 2013: la tradition a été maintenue
Toussaint 2013: la tradition a été maintenue

Situé à l'autre bout du village, le monument aux morts n'avait pas été oublié et des fleurs avaient été déposées pour ce jour de tous les morts, en attendant le 11 novembre, dédié aux seuls soldats.

Toussaint 2013: la tradition a été maintenue

Le côté mal placé du monument aux morts (voir La face cachée du monument) avait même eu droit à un lumignon.

Toussaint 2013: la tradition a été maintenue

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

 

 

FÊTE DE ST ANTOINE ABBÉ

Messe samedi 16 janvier à 15 heures

chapelle de Guagno-les-Bains.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907