Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 11:12

Les Poggiolais connaissent bien Nicolas PINELLI qui est aussi talentueux dans le domaine médical que dans les arts.

Sa biographie est parue dans le blog de Poggiolo à l'occasion de sa soutenance de thèse en juillet 2010: Nicolas, un nouveau docteur poggiolais

Nos amis parisiens n'ont plus beaucoup de temps

Nos amis parisiens ont encore quelques jours, jusqu'au 7 mars prochain, pour aller admirer son exposition de peintures surréalistes, avec 70 toiles inédites dans une galerie parisienne, le Centre Culturel Anatolie, 77 rue La Fayette, dans le 9ème. 

ALLEZ-Y !

 

Nos amis parisiens n'ont plus beaucoup de temps

Cette vidéo donne une petite idée de ce nouveau concept pictural présenté par Nicolas.

Pour connaître les multiples facettes de Nicolas PINELLI (dans la peinture, la poésie, la chanson, ...), vous pouvez consulter sa page Facebook:

ou sa chaîne de films sur Youtube:

BRAVO L'ARTISTE !

Partager cet article

Repost0
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 18:05

Aujourd'hui, dimanche 22 février, a été un bon jour pour les Poggiolais: à l'occasion de la fête de Saint Siméon, la croix du Fragnu est revenue.

Cette croix qui s'était écroulée le 26 décembre (voir l'article La croix n'a pas tenu jusqu'en 2015) signale de nouveau l'entrée du village. Elle est l'œuvre de Christophe CHAUVEAU, suite à une commande de la mairie. Comme les photos de Nicolas MARTINI le montrent, elle n'est pas encore vernie. Elle le sera prochainement.

La croix est revenue
La croix est revenue
La croix est revenue

Partager cet article

Repost0
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 18:29

Le nouvel invité de l'émission "U Caffè" de FR3 Via Stella concerne encore les gens de Poggiolo et des villages voisins.

François Paoli vient prendre son café du 16 au 20 février, à 20 h 10...
Restaurateur, apiculteur, ancien animateur radio, organisateur de foires, footballeur et même... Président du comité régional Miss France, cet homme a décidément beaucoup de "corses à son arc"... Il vient parler de lui, de son village de Murzo et plus généralement du canton des Deux-Sorru...

Murzo après Poggiolo

Les personnes qui n'ont pas pu voir toutes les émissions consacrées à Poggiolo et Cécile GRIMALDI ont droit à une session de rattrapage cette semaine de lundi 16 à jeudi 19 février à 13 h 50. 

Partager cet article

Repost0
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 17:59

Les quatre parties de l'émission "U Caffè" consacrée à Cécile GRIMALDI ont permis, du 9 au 12 février, d'avoir une présentation de Poggiolo et, surtout, de mieux connaître l'itinéraire de la joaillière. 

Il est quand même dommage de ne pas avoir vu un seul de ses bijoux. Un reportage diffusé sur France 3 Corse Via Stella en mars 2009 avait montré Cécile travailler dans son atelier du village. 

Nous le publions ici. On voudra bien excuser le léger décalage entre les images et les paroles.

Et, surtout, venez voir de près et achetez les œuvres de Cécile lors des foires de cet été! 

Partager cet article

Repost0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 18:04

Voici juste un mois, le 9 janvier 2015, s'est éteint l'abbé Paul Filippi, plus connu sous le nom de "Gregale", à l'âge de 93 ans.

Originaire de Tox, il n'avait pas d'attache particulière avec les villages de Sorru. Mais il fut, comme les violoneux évoqués dans deux articles précédents (A la recherche du violoneux et  Cumandante et Martinchjinu), un représentant du chant populaire corse. Après la guerre (pendant laquelle il fut déporté en Allemagne), son rôle fut important par ses compositions, ses disques et l'aide fournie aux chanteurs insulaires, comme Charles Rocchi ou le groupe A Manella qu'il fonda en 1958 et qui fut le premier à chanter une paghiella sur scène. 

Le chanteur et parolier Iviu Pasquali a écrit dans un billet hommage"Il savait avec des mots simples et souvent dans sa langue maternelle capter précieusement l’attention des fidèles émouvoir l’assemblée et ainsi faire passer le véritable message d’Amour du Christ".


 

 

 

Souvenir de Gregale

Pour connaître son œuvre, on peut se référer à la toujours excellente émission "Corsica ... ou la musique corse dans tous ses états", animée par Patricia Baudoux, dont l'édition du 1er février 2015, est une "Spéciale hommage à l'Abbé Paulu Filippi dettu Gregale". 

Liste des chants de l'émission:

Corsica; Petru Guelfucci; Corsica

U re ; Gregale; La Corse chantée par Gregale

Requiem; A-Filetta; Ab eternu

Ritornu in Corti; Gregale; La Corse chantée par Gregale

A musa ; Gregale; La Corse chantée par Gregale

Paghjella in trè; Sarocchi; Orìgine

U païsolu; Gregale; La Corse chantée par Gregale

Anima; Canta u populu corsu; Altrimenti

U mare ; Gregale; La Corse chantée par Gregale

Gand amore (per tè); Battista Acquaviva; Che notte !

Casa abandonata ; Gregale; La Corse chantée par Gregale

Versu tè; Henri Olmeta; Cuscenza

Moriani; Gregale; La Corse chantée par Gregale

Gloria; I Fratelli; Gloria

In a torra d'un castellu ; Gregale; La Corse chantée par Gregale

U me manifestu ; Charles Marcellesi; Corsicaboverde

U tragulinu ; Gregale; La Corse chantée par Gregale

Meridiani; Adjam; Meridiani #1 - Abbaccà si

Dio Vi salvi Regina; Anghjula Potentini; A lettera d'amore

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 12:12

Stefanu PINELLI est à la recherche des photos de son arrière-grand-père Martin PINELLI (Martitinu) avec son violon.

Quelqu'un pourrait-il l'aider?
 

A la recherche du violoneux

U VIOLINU
L’instrument principal du bal fut très souvent le violon, même si l’on a le témoignage d’utilisation de cetari (cistres), instruments destinés d’avantage aux gens aisés. Ceux qui ne pouvaient s’offrir un violon fabriquaient un instrument à vent muni d’une anche, la cialamedda, appelée viulinu di i scalzi (violon des pauvres).
Le violon, tout comme la guitare ou l’accordéon, n’est pas un instrument typiquement corse. Il fut cependant certainement introduit dans l’île assez tôt et fut associé au répertoire traditionnel corse par les possibilités qu’il laisse à l’instrumentiste d’accompagner les chanteurs qui passent d’un mode à l’autre, majeur ou mineur, sans se poser de questions. Ici, le fait de ne pas avoir de frettes sur le manche devient un avantage certain. C’est ainsi que longtemps, on n’imagina pas un sirinatu, une danse voire une improvisation sans un violon.
Une étude de la technique ancestrale des anciens sunadori nous porte à croire que le violon remplaça en Corse le rebec ou l’un de ses cousins. Il n’était pas rare et même naturel de jouer deux ou trois cordes en même temps, produisant des accords puissants et forçant la résonnance car il s’agissait d’être entendu en extérieur.
Certains violoneux adoptaient des accords qui aujourd’hui peuvent déranger des oreilles peu habituées à la chose (accords de quinte), ou adoptaient un bourdon continu aigu ou grave selon la note jouée. On retrouve ce jeu dans d’autres campagnes de ce monde.
Peu à peu, les violoneux corses, comme les autres, ont adoptés une technique empruntée à la musique classique et plus à la mode. C’était le temps des valses viennoises. La technique ancestrale faillit disparaître des mémoires villageoises et l’on ne doit sa sauvegarde qu’à l’action de quelques musiciens et collecteurs, célèbres ou inconnus.

"21 pièces pour découvrir la musique corse traditionnelle" CRDP de Corse (2011)

A la recherche du violoneux

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 18:02
Salon du livre corse à Marseille

Les Corses et amis de la Corse de la région marseillaise vont, comme chaque année en janvier, se retrouver à la Maison de la Corse (69/71 rue Sylvabelle, 13006 Marseille) pour le Salon du Livre Corse.

Samedi 24 et dimanche 25 janvier 2015, de nombreux auteurs corses seront présents pour dédicacer leurs livres. Sont prévues des démonstrations culinaires, des conférences et une exposition de peinture (pour les détails, voir ci-dessous).

A ne pas manquer ! 

Cliquer sur l'image pour pouvoir lire le programme.

Cliquer sur l'image pour pouvoir lire le programme.

Samedi 24 janvier de 10 heures à 19 heures: ouverture au public de l'exposition-vente de livres corses et dédicaces d'auteurs avec l'association des éditeurs corses.

10 heures: démonstration culinaire par Vincent Tabarani, président de l'association Cucina Corsa.

14 heures: conférence: «Accompagnement financier des entreprises corses» par les responsables de Femu Qui.

15 heures: démonstration culinaire par Vincent Tabarani.

16 heures : conférence: «L'internement à Corbara en Corse de civils austro-allemands» par Simon Giuseppi.

 

Dimanche 25 janvier de 10 heures à 17 heures: ouverture au public de l'exposition-vente de livres corses et dédicaces d'auteurs.

 10 heures: démonstration culinaire par Vincent Tabarani.

14 heures: conférence: «Une page glorieuse de l'histoire de la Corse» par Sixte Ugolini.

15 h 30 : conférence: «La Corse et les Amériques» par Michel Vergé-Franceschi et Anna Moretti-Gnedina.

16 h 30 : tirage de la tombola (à gagner: deux billets aller/retour pour la Corse pour deux personnes et un véhicule offerts par la SNCM et La Méridionale ainsi que de nombreux lots offerts par nos exposants).

 

Samedi et dimanche

Stand de produits corses (Ionzu, coppa, figatellu, pâtisseries, confitures, vins, apéritifs, liqueurs et bien d'autres produits corses).

Tournage sur bois de stylos haut de gamme (présentés par Christian-Louis Mallet-EmmanuelIi).

Exposition du peintre Anna Grazi : «Le monde d'Anna Grazi» et exposition: «Résistance et libération de la Corse 1941-1943».

Dédicaces d'auteurs: Jean-Claude Beltramo; Marguerite Bourdet-Rosselini; Jean-Paul Ceccaldi; Berbard Cantie; Ivan Chiaverini; Paul di Giovanni; Marie-Hélène Ferrari; Rolande Giacometti; Simon Giuseppi; Jean-Pierre Lovichi; Anna Moretti-Gnedina; Jean-Pierre Nucci; Jean-Pierre Orsi; Marie Peretti-Ndiaye; JeanPierre Simoni; Sixte Ugolini; Michel Verge-Franceschi, etc.

 

Fédération des Groupements Corses de Marseille et des Bouches-du-Rhône - Maison de la Corse – 69/71, rue Sylvabelle. Bureau ouvert du lundi au vendredi de 14 h à 18 h.

Tél. 04.91.13.48.50.  Email: maisondelacorse@hotmail.fr 

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 17:55

Une cinquantaine de personnes étaient venues de tout le canton participer aux états-généraux du couvent, les 5 et 6 décembre dernier, sous la présidence de Vincent Gruber, Provincial de France des Oblats de Marie Immaculée, et de Jean-Yves Coeroli, vicaire général. Pour échanger et débattre, mais pas que: des ateliers de travail devaient remonter des questions et propositions concrètes, qui seront mises en place dès l'année 2015. Petit compte-rendu des différents carrefours.

L'atelier « lien social » 

   Les problèmes de lien social sont liés à la géographie du canton et la désertification des villages. On peut les résoudre au quotidien dans notre comportement de chrétien, et les prêtres en s'insérant davantage dans la communauté paroissiale.

   Participer aux événements locaux, personnaliser ies sermons, notamment pendant les obsèques, ouvrir les messes à toutes sortes de chants, créer une aumônerie pour les jeunes, identifier leurs centres d'intérêts, sont autant de pistes à creuser. 

L'atelier « précarité et famille » 

   Il existe plusieurs types de précarité:

      -de la mère de famille isolée aux retraités en rupture de lien social,

     -des familles extérieures au canton et marginalisées avec plus de suspicion que de compassion

     -aux toxicomanes, alcooliques, et chômeurs.

  Il serait envisagé de désigner une personne par village pour recenser les personnes en souffrance. Quant à la famille, la catéchèse locale ne doit plus être dogmatique, mais devenir une catéchèse d'animation, à tous les stades de la vie, et à toutes les occasions. Privilégier ies contacts avec les jeunes, et instaurer le dialogue avec les jeunes parents. 

L'atelier «accueil et spiritualité» 

   Ou «comment améliorer l'accueil missionnaire du couvent» (et non pas « au » couvent). Le souhait est que les prêtres aillent dans les foyers, visitent les malades et les personnes en difficulté. Qu'ils restent discuter après la messe, rencontrent les personnes de passage au couvent. 
   Mais la question se posait également de savoir ce que représente le couvent pour les jeunes du canton. Une enquête auprès d'eux cernerait leurs désirs, leurs centres d'intérêt, ... par le biais d'un questionnaire anonyme ou par contact direct. 
   Enfin, si la création d'un site internet du couvent a été de nouveau évoquée, il existe déjà Inseme qui est un outil indispensable et incontournable et peut devenir un véritable support pour la mission. 

L'atelier « couvent » 

   Cet atelier a eu à débattre de deux aspects:

     -le pôle culturel, animé par l'association des Amis qui organise des ateliers hebdomadaires (peinture, iconographie, cartonnage, scrabble), des conférences et débats de l'été, des soirées (couscous, pulenda, soupe corse). Et d'autre part ... 

     -le pôle économique, puisque l'association pour l'accueil, qui emploie trois salariées, accueille toute i'année des particuliers, familles et groupes.
   Le constat est que peu de gens de la région pensent à utiliser le couvent et ses nombreuses salles, que les jeunes sont cruellement absents, et qu'il n'y a pas de coordination entre les différentes associations. Par ailleurs, l'association pour l'accueil est gérée par un comptable du continent, et la structure pourrait être gérée plus efficacement. 

Les solutions à mettre en place:

  L'ouverture aux jeunes et l'harmonisation des associations pourra se faire avec l'utilisation des moyens actuels: la création d'un site internet dédié au couvent devient une évidence.

   Par ailleurs, un expert-comptable locai serait plus au fait des particularités régionales, et la restructuration des décisions prises par le conseil d'administration est nécessaire. 

En conclusion,

le Provincial et le vicaire générai se satisfaisaient de la réussite des états-généraux, qui ont amené des propositions non pas divergentes mais complémentaires. Citant un participant qui déclarait: «la démocratie, je ne l'ai pas trouvée dans l'état français et les partis politiques,mais c'est l'Eglise qui me l'a proposée au couvent!» Un groupe d'animation va lancer les commissions de travail dès le lendemain des fêtes, pour que ies propositions des Etats-généraux prennent vie dans les mois à venir. 

Enfin, la nouvelle communauté de pères a vu l'installation officielle de: 

* Jean-Pierre Bonnafoux en tant que supérieur du couvent, qui mènera conjointement sa mission de pastorale de la santé sur Ajaccio. 
* Aurélien Wengué trésorier 
* Joseph Thévenet administrateur des paroisses. 

 

Pascale Chauveau 

(article publié dans "Inseme" de janvier 2015)
 

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 17:51
Deux occasions de convivialité à Vico

- Samedi 10 janvier: la communauté des OMI et l'association des Amis du Couvent de Vico vous invitent à venir fêter la nouvelle année autour de la traditionnelle galette des rois au Couvent St François à 16 h 30.

- Samedi 24 janvier: soirée pulenda et figatellu, au couvent St François de Vico, à partir de 20 h 30. Participation: 20 € par personne, vin non compris.

Inscription au secrétariat du couvent au 04-95-26-83-83 uniquement le matin, ou auprès de Mme Bassi au 04-95-26-62-29.

Il est important de réserver: les organisateurs doivent prévoir les achats, et beaucoup de travail doit être engagé dans la préparation du repas, de la salle qui doit être chauffée, des tables à dresser, des bénévoles à trouver...

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 18:04

Noël est une fête qui mérite d’être bien célébrée et ce fut le cas cette année.

Noël est la fête des enfants

Comme chaque année, la municipalité de Poggiolo avait organisé un arbre de Noël mardi 23 décembre à la salle polyvalente. L'après-midi récréatif comportait une animation de qualité, une distribution des cadeaux et un excellent goûter. Les chères têtes blondes en ont bien profité.

Les deux grands moments de Noël
Les deux grands moments de Noël
Les deux grands moments de Noël

Noël est la fête chrétienne. 

Comme indiqué dans l’article "Pas de messe de Noël à Poggiolo et à Guagno-les-Bains", aucune messe n’était prévue cette année à Poggiolo, le manque de prêtres nécessitant un roulement avec Orto où la messe de Noël eut lieu mercredi 24 décembre à 19 h.

Martine CHITI nous a donné son témoignage de la cérémonie:

« En tout cas, cette année à Ortu, l'événement de la naissance de Jésus a été divinement fêté (grâce aux participants et une chorale représentatifs des deux villages)...

L'église était bondée et la messe s'est déroulée dans le plus grand partage : lectures, chants.... Une bien belle messe ! »

L'église d'Orto

L'église d'Orto

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907