Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 22:55

La récente installation de ralentisseurs a déjà été saluée ici (article Mauvaise surprise pour les chauffards), surtout car elle permet d'un peu mieux sécuriser le débouché de la partie haute de la Stretta sur la route départementale.

La pente est forte mais, heureusement, la couche de ciment est bien granuleuse pour empêcher les glissades. Le seul élément qui intrigue est la couleur rosée du revêtement.

 

Stretta: la descente dangereuse

Cette voie n'a été cimentée qu'en 1964 ou 1965. A quoi ressemblait-elle auparavant?

Une indication est donnée par le texte écrit par Michel Franceschetti en 1963 et qui a été publié et étudié sous le titre Poggiolo vu par un adolescent de 1963 - 2/8: comment on circulait.

A part la petite route qui traverse le village, les rues sont étroites et pavées de cailloux aux arêtes vives qui font trébucher les promeneurs.

 

Grâce à l'amabilité de Marie-Thérèse MARTINI-LECCIA, une photo d'une procession ou d'une communion datant de septembre 1936 permet de voir la réalité d'avant le béton. 

Stretta: la descente dangereuse

La chaussée était dallée de grosses pierres plus ou moins plates. Les "arêtes vives" ne sont pas évidentes. Elles semblent plutôt assez émoussées. La descente était coupée de plusieurs marches qui ont maintenant disparu. Il n'en reste maintenant que juste avant la maison CHABROLLE.

La photo de 1936 et celle de 2014 peuvent être mises en parallèle:

 

Cliquer sur la photo pour mieux voir les détails.

Cliquer sur la photo pour mieux voir les détails.

Une conclusion s'impose d'elle-même:

à toutes les époques, la descente de la Stretta est un exercice dangereux.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Joséphine Colonna 08/09/2014 17:46

Effectivement la descente de la Stretta a toujours était dangereuse;;; mais goudronnée, elle est tentante
pour être descendue............en carriole. Heureusement, ce n'est plus la mode, je crois.

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907