Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 18:08

     Jean-Baptiste MARY a eu les honneurs de la "une" et de la deuxième page de "Corse-Matin" mercredi 3 avril car il dénonçait les risques que faisait courir la construction projetée d'une villa sur un site d'intérêt historique (du XIIème siècle), près du hameau de Rondulino.

Cette situation fait penser au baptistère San Ghjuvà d'Ajaccio déjà évoqué dans un autre article récent. Le patrimoine corse est en danger.


http://www.corsematin.com/media_corsematin/imagecache/article-taille-normale-nm/image/protec/2013/04/03/20644834.jpg

(photo Corse-Matin, 3 avril 2013)


 

 

   Rondulino est un des hameaux qui constituaient le village de Paomia, maintenant dans la commune de Cargese.

   Jean-Baptiste MARY, chercheur étudiant en mastère d'archéologie, est habilité à faire de la prospection à Paomia. En dehors du cri d'alarme lancé dans "Corse-Matin", son travail est expliqué dans les pages 6 et 7 du bulletin "INSEME" d'avril (lire le texte entier de l'article en cliquant ICI et ICI). Ses découvertes de nouveaux sites et l'approfondissement des sites déjà connus l'ont amené à "remettre en question l'idée que le territoire de Paomia était désertée à l'arrivée des Grecs.".

   Quand, en 1676, les Génois accueillent des chrétiens grecs de Vitylo fuyant l'occupation turque (voir l'article sur la mousse corse), ils les installent entre Sagone et l'actuel Cargese (qui n'existait pas encore) sur des lieux que tous les historiens décrivent comme abandonnés à cause de la malaria et des raids des barbaresques pillards et chasseurs d'esclaves (voir l'article sur Louis XVI et les barbaresques). Mais, pour MARY, les Corses ont été chassés de leurs propriétés. "On peut donc penser aujourd'hui que l'attaque des Corses sur la colonie grecque, au XVIIIème siècle, n'est pas une forme de campanilisme, comme cela a été suggéré autrefois. Il s'agit en fait de vengeances ayant pour but de récupérer les terres dont ils ont été expropriés".

    Campanilisme signifie: attachement exclusif à sa terre d'origine et hostilité aux étrangers.

Paomia église

Paomia plaque

(photos Michel Franceschetti, juin 2011)


    Les raids contre ces étrangers protégés par l'Etat (génois puis français) ont eu lieu le 30 avril 1731, en 1793 et en 1814.

    Ils ont pris la forme de groupes armés nombreux (plus de deux mille en 1731) et rassemblant tous les groupes des habitants des villages de montagne. Quels villages? Vico, Letia, Renno et Balogna étaient concernés en premier lieu car ils étaient coupés de leur débouché littoral et des lieux de pâturage hivernaux où mener les troupeaux en hiver. Mais les textes mentionnent parfois des gens de Soccia et Guagno dans ces expéditions militaires.

   Rien n'interdit de penser que des Poggiolais se soient solidarisés avec le reste de la juridiction de Vico pour chasser les Grecs. Il y  a là matière à creuser, non pas la terre comme MARY, mais en dépouillant les vieux documents.

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Tempi fa
commenter cet article

commentaires

Administrateur blog 17/06/2015 08:39

La règle de ce blog est de refuser tout commentaire dont l'auteur n'a pas donné sa véritable identité et sa véritable adresse mail. Les attaques diffamatoires ne sont pas non plus publiées. Tout cela a été rappelé le 17 novembre 2014 (http://poggiolo.over-blog.fr/2014/11/rappel-des-regles-du-jeu-pour-les-commentaires.html).
Un lecteur, certainement occasionnel, s'en prend aux conclusions d'un archéologue. Il en a le droit s'il a des arguments autres que l'âge. La discussion permet de faire avancer la connaissance historique.
Ce même lecteur trouve que les Cargésiens sont trop critiqués. Ce n'est pas une critique que de rappeler qu'il y eut des incidents très violents entre les Corses de l'intérieur et les Grecs de Paomia et Cargese. Heureusement, sous la Restauration, les plaies se sont vite cicatrisées.
Pour démontrer l'inanité de cette accusation, il serait bon de lire l'article du 12 novembre 2012:"La mousse corse doit être relancée" (http://poggiolo.over-blog.fr/article-la-mousse-corse-doit-etre-relancee-111227627.html). Il y est fait un long éloge des remarquables efforts de Dimo STEPHANOPOLI pour faire connaître les bienfaits de ce médicament issu des algues de Sagone et Cargese.

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

Samedi 16 septembre:

Messe à POGGIOLO à 17 h.

Dimanche 24 septembre: foire du miel à Murzo.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907