Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 08:50

Vous avez pu constater que le blog POGGIOLO ne se contente pas de donnner des nouvelles de ce seul village mais fait également des incursions "chez nos voisins" (ce qui est d'ailleurs le titre d'une de nos catégories). Aujourd'hui, c'est au tour de MUNA qui a la caractéristique d'avoir été le dernier village du canton à être relié par une route goudronnée, et depuis fort peu de temps.
Pour le présenter, le plus judicieux est d'utiliser l'article paru dans le numéro d'octobre du bulletin "INSEME". Le texte est illustré par des photos de Christiane GAUBERT qui a découvert notre micro-région depuis peu et qui l'apprécie beaucoup.


Ce mois-ci un petit clin d'œil sur Muna. Elu à Murzu et adjoint de Muna, je ne veux pas oublier le village de mes ancêtres.
Muna est un hameau de la commune de Murzo créé vers 1740 pour permettre l'exploitation forestière. Le bois était acheminé par le fleuve du Liamone afin d'être expédié, pour faire des traverses de chemin de fer et des mâts de bateau.

Autrefois Muna était desservi par un sentier muletier prenant naissance au bout de Belfiore (sur la route D 849). Ce sentier ombragé et accidenté côtoyait le torrent du Liamone sur 12 kilomètres, surplombé par la montagne du Libbiu et la pointe de la Sposata en traversant les calanche pour arriver jusqu'à Rosazia.

Au détour de la forêt on découvre le village de Muna qui malgré le manque de communication vivait de ses ressources propres, les cultures, les oliviers, les châtaigniers, arbres fruitiers, troupeaux de chèvres. Le pain qui se faisait dans des fours qui existent toujours.

Le village de Muna, perché à flanc de montagnes, s'étage à partir de 50 mètres d'altitude.

Parcouru par des chemins de pierre, abrupt, longés de maisons de pierres imposantes, avec une église datant du XVIIème siècle.

Malgré le manque de communication, l'école avait jusqu'à 50 élèves et une centaine d'habitants étaient présents jusqu'aux années 1960. Hélas, peu à peu, le village s'est vidé, les maisons se sont fermées les unes après les autres et Muna s'est mis à mourir petit à petit.

En 1977, le syndicat Intercommunal a ouvert une piste carrossable et, 10 ans après, elle a été goudronnée puis devenue route départementale Murzu /Rosazia.
Membre fondateur de l'association« A Munesa» que nous avons créée, soutenue par la nouvelle équipe municipale de Murzu/Muna avec à sa tête Madame le Maire Dorothée Colonna-Vellutini, met un point d'honneur à tout tenter pour revitaliser le hameau de Muna.
La toiture de l'église étant refaite, celle de la sacristie va aussi être restaurée.

L'eau a été captée et amenée au pied de chaque maison. Des emplacements de poubelles ont été matérialisés.
Le dossier récurant de l'électricité toujours d'actualité, ardemment défendu auprès des instances par Madame le Maire et moi-même, semble prendre une tournure favorable afin de permettre à chacun aimant son village de retrouver sa maison et y vivre.

Ignace Cianelli


P.S.: pour avoir une idée de l'effort que représentait l'utilisation du vieux sentier, regardez le film de la vidéothèque poggiolaise intitulé "Sur la route de Muna" en cliquant sur l'image.





Partager cet article

Repost0

commentaires

DePauw Georges 13/05/2012 09:43

Merci pour votre réponse. Je crois que je vais passez par Murzo pour en prendre plein la vue

DePauw Georges 11/05/2012 18:09

Bonjour, je voudrais me rendre à Muna cette année. Est-il préférable (en auto) de s'y rendre via Murzo ou via Rosazia. Je suppose que depuis Rosazia on y arrive facilement à pied.
Merci de me répondre, ce serait sympa

Blog Poggiolo 13/05/2012 08:28



Il est maintenant assez facile de joindre Muna. La route la plus courte est celle qui part de Rosazia. Celle de Murzo est plus longue et permet de voir des panoramas sauvages. De toute façon, on
arrive au pied de Muna. Il faut alors garere la voiture et gravir la côte du village.



cuisine en fête de tatie Boulette 26/10/2009 21:46


Merci pour tout ces cours d'histoire sur les villages et les traditions Corses , je revoie tout cela avec beaucoup de plaisir Bonne semaine Manuela


Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

"Portraits d'union", un beau cadeau

Renseignements en cliquant ici.

 

 

 

Vacances de Toussaint:

Fin des cours: samedi 17 octobre

Reprise des cours: lundi 2 novembre

 

Calendrier des messes d'octobre:

cliquer ICI.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907