Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 17:44

(suite des articles précédents)

 redac p3
   Sur le devoir, à la quatrième ligne de la page 3, il est question du téléphone en 1963.

------------------
Il n’y a que deux téléphones pour tout le village.
-------------------


    Cette question a été évoquée dans l'article intitulé "Comment communiquer?" publié le 8 août 2009 (le lire en  cliquant ici). En voici un extrait:


"Dans les années 60, deux ou trois personnes avaient une ligne téléphonique. La maison de Rosine et Jean-Antoine FRANCESCHETTI faisait quasiment office de cabine téléphonique, ce qui arrangeait beaucoup de personnes. Mais ce n'était pas forcément l'avis de leurs petits-enfants qui y passaient leurs vacances et qui étaient réveillés très tôt par les conversations des uns et des autres, ainsi que par le sempiternel: "Allo Vico. Ici, le 6 à Soccia. Je voudrais le ...". L'automatique n'était pas encore installé et il fallait passer par la standardiste de Vico."



    Le téléphone mural noir ressemblait à celui de cette photo, http://www.teslogos.com/uploads//products/Ancien%20téléphone%20mural.jpgsauf que le cad ran était  remplacé par une manette qu'il fallait actionner de gauche à droite et de droite à gauche pour alerter la standardiste de Vico.
    Suivant un bon mot de l’époque, il y avait deux catégories de Français: ceux qui attendaient d’avoir le téléphone et ceux qui attendaient d’avoir la tonalité.
    Petite remarque: il n’y avait pas encore de téléphone dans notre appartement marseillais.


-----------------


Il neige beaucoup en hiver et Poggiolo est alors coupé du reste du monde pendant des semaines.


----------------


    Je n'avais jamais été en hiver au village et, la neige à Marseille étant un phénomène exceptionnel, j'ai eu tendance à exagérer pour Poggiolo. En tout cas, le déblaiement de la route se faisait moins facilement qu’aujourd’hui.


-------------------
L’électricité est souvent coupée.
----------------------

http://www.hellopro.fr/images/produit-2/1/0/2/lampe-a-petrole-des-annees-1920-161201.jpg
    Le courant électrique n’atteignit le village qu’en 1948 (bien après Soccia). Les coupures des lignes étaient  nombreuses, surtout lors des orages, même en été. Je me souviens de plusieurs repas qui se déroulèrent à la lueur des lampes à pétrole qui, ordinairement, trônaient à portée de mains, sur la cheminée de la cuisine, avec la boîte d’allumettes. L'absence d'électricité pouvait durer un ou deux jours entiers. On s'y habituait et les aliments gâchés par les coupures étaient peu importants car les congélateurs n'existaient pas et certaines maisons (mais pour peu de temps) n'avaient pas encore de réfrigérateur. 

   En 1963, l'éclairage public était fourni par quelques ampoules jaunâtres, souvent brisées par des jets de pierres  ou des tirs d'armes à feu, qui furent remplacées par des lampes plus modernes en août 1966.


-----------------------
On prend l’eau potable à une petite fontaine à la sortie du village.
---------------------------


    L’eau au robinet ne fut installée qu’en 1968 mais sa future arrivée était l'objet de nombreuses discussions dans les familles et au conseil municipal, dont je feulletai parfois les registres de délibérations, apportés à la maison par Rosine, ma grand-mère secrétaire de mairie.porteuse d'eau

    Aller remplir seaux et brocs au Lucciu était une activité qui occupait une grande partie des  habitants chaque jour. Ce blog a édité, le 4 janvier 2010, un article à ce sujet, avec l'historique de la fontaine et de nombreuses photos de cette époque: cliquer ICI.

    Dans ce devoir, je n'avais pas évoqué les femmes vêtues de noir qui portaient les cruches d'eau sur la tête, comme on le voit sur les gravures qui veulent montrer la Corse "typique". Il en existait encore, mais de moins en moins. La photo ci-contre (non datée) a été publiée dans le numéro d'août 2007 de "L'Info - U PIGHJOLU".

 

    Un film de la vidéothèque poggiolaise montre des scènes de cette "corvée d'eau" qui entretenait un va-et-vient continuel dans la matinée et permettait de rencontrer presque tout le monde.

 

 

 

 (à suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Franceschetti - dans Les années 60
commenter cet article

commentaires

calderoni 17/02/2013 07:58

j'ai connu bien sûr moi aussi cette époque où les portables n'existaient pas et les téléphones rares! Mais il y avait une autre maison aussi fréquentée que celle de Rosine et Jean- Antoine: c'était
celle de Xavière Martini ; Je pense même que le 1er téléphone du village se trouvait chez Xavière, j'y ai connu le téléphone avec manivelle et en bois ( en 1957 j'en ai un souvenir bien précis
puisque c'est l'année de la mort de notre grand-père et je me revois chez Xavière ayant ma grand-mère au téléphone avec ce genre de téléphone)

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

 

Fête de Saint Elisée: messe mardi 29 août à 10h30 à la chapelle.

 

Rentrée des classes:

lundi 4 septembre pour les enseignants

mardi 5 septembre pour les élèves.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907