Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 15:36
Avec le décès du Père Doazan, la Corse perd un de ses grands amoureux

 

Le Père Louis Doazan, OMI, nous a quittés dans la nuit du 23 mai 2018.

 

Ses obsèques auront lieu Vendredi 25 mai 2018

à 16 heures dans l'Eglise du Couvent Saint François de Vico.

 

Que Dieu de Tendresse l'accueille dans sa demeure éternelle!

 

(annonce publiée sur le site du couvent de Vico)

 

 

Le Père DOAZAN n'était pas Corse mais, dès son arrivée en 1951 à Ajaccio où l'ordre des Oblats de Marie Immaculée l'avait envoyé, il tomba littéralement amoureux de cette île et de son peuple. Il fit un travail considérable de documentation sur les traditions corses et rassembla un grande quantité d'objets qui sont la base principale des collections du Musée de Corte.

Nous reproduisons ci-dessous le texte du site du Musée qui le présente.

Après une vie bien remplie, il s'était retiré au couvent de Vico.

Parmi ses publications, il faut citer "Monnaies corses du XIIIe au XVIIIe siècle" (Editions Alain Piazzola, 2008), "Le couvent Saint François de Vico" (Editions Alain Piazzola, 2001), indispensable pour connaître l'histoire de ce couvent, et sa contribution, intitulée "Présence de religieux à Vico", dans l'ouvrage collectif "Vico Sagone, regards sur une terre et des hommes" (Editions Alain Piazzola, 2016).

Et de nombreux habitants des deux Sorru et des Deux Sevi se souviennent de son esprit pétillant et de la foi qui l'animait.

Avec le décès du Père Doazan, la Corse perd un de ses grands amoureux
Avec le décès du Père Doazan, la Corse perd un de ses grands amoureux

Natif de Lourdes, le révérend père Louis Doazan vient en Corse en 1951. Il est alors âgé de 26 ans. Il est nommé professeur de sciences naturelles au petit séminaire d’Ajaccio, tenu par les pères Oblats de Marie depuis 1836. Il y crée un centre de documentation pédagogique et un musée scolaire constitué par les objets et spécimens collectés par ses élèves.

Nommé en 1970 curé de La Porta d’Ampugnani, il aménage dans les salles du presbytère un musée privé ouvert au public. En 1972, il a constitué une importante collection d’objets dont il fait don à l’Etat sous réserve qu’elle soit exposée en Corse.

De 1973 à 1978 il est déchargé provisoirement de son ministère et le musée national des Arts et Traditions populaires lui confie une étude approfondie sur le pastoralisme. C’est à cette période qu’il rassemble dans 64 cahiers d’ethnologie, les commentaires, les photographies et les croquis constitués au cours de ses nombreuses enquêtes de terrain. Ces cahiers sont indissociables des 3000 objets collectés auxquels ils se réfèrent.

Après avoir été présentée au domaine des Milelli à Ajaccio dans l’attente de la création d’un musée, la collection est, conformément au souhait du père Doazan, déposée en 1997 au musée régional d’Anthropologie de la Corse.

Elle est composée d’environ 3000 objets et ensembles d’objets provenant principalement de Castagniccia, Balagne, Niolu, des régions de Vico et d’Ajaccio : différents lieux dans lesquels il a enseigné, exercé on sacerdoce ou choisi de travailler. Cette collection d’ethnologie rurale et d’art populaire, dont les pièces les plus anciennes datent du XVIIIe siècle, est représentative des modes de vie, des pratiques religieuses, des croyances populaires, de la Corse rurale et pastorale du milieu du XXe siècle.

(extraits du site du Musée de Corte)

 

 

Avec le décès du Père Doazan, la Corse perd un de ses grands amoureux
Avec le décès du Père Doazan, la Corse perd un de ses grands amoureux

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907