Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 18:00

Les Poggiolais ne sont pas réputés pour avoir le sang plus chaud que d'autres Corses. Ils savent garder leur calme dans des circonstances parfois difficiles. En tout cas, un exemple du milieu du XIXème siècle semble le prouver.

L'affaire fut révélée par une lettre du maire de Soccia au préfet de la Corse, en date du 12 août 1851. L'élu informait le représentant de l'Etat que "les nommés franceschetti Laurent Antoine et Antoine françois, tous deux propriétaires à Poggiolo au lieu dit Sialello" exploitaient des terres qui "étaient séparées d’avec les biens communaux de Soccia par un mur très ancien et d’une date inconnue aux habitants de Soccia âgés de quatre-vingt et même de quatre vingt dix ans". 

Malgré la présence de cette séparation, les frères Franceschetti auraient empiété sur les terres socciaises. En 1851, "la commune de Poggiolo s’étant pourvue de deux gardes Champêtres ces derniers se faisaient un plaisir d’après ce qui m’a été dits (sic) par différents habitants de Soccia, de se fixer des journées entières à côté d’une source qui se trouve tout près dus (sic) susdit mur". Ils empêchaient ainsi vaches et chevaux de Soccia de s'y désaltérer.

Le 11 août, le maire de Poggiolo (qui, depuis 1848 et jusqu'en 1860, était Antoine François Franceschetti) s'opposa à la restauration du mur par des Socciais et fit venir deux gendarmes de Guagno pour menacer les villageois.

Du moins, voilà la version socciaise.

Les qualités poggiolaises (4/7): les Poggiolais sont calmes

Une autre version fut donnée par le rapport adressé du lieutenant de gendarmerie de Vico. L'affaire s'étant envenimée, le Préfet lui avait demandé, en octobre, des renseignements "sur les torts attribués à M. le Maire de Poggiolo par celui de la commune de Soccia".

L'officier rapporta le récit du commandant de la Brigade de Guagno.

"Le 11 août dernier, le Maire de Poggiolo a demandé deux gendarmes pour maintenir l’ordre sur le lieu dit Fialello, objet d’une contestation entre les communes de Soccia et Poggiolo, les gendarmes Maestrato et Versini s’y rendirent et trouvèrent le maire de Poggiolo, accompagné seulement par deux habitants de cette commune, tandis que le maire de Soccia avait avec lui plus de cinquante personnes en arme que les gendarmes ont contenus avec beaucoup de peine.

Dans cette circonstance, le Maire de Soccia, au lieu d’en imposer àses administrés par une attitude digne et calme, les excitait au contraire par ses gestes et ses propos irréfléchis; le silence du Maire de Poggiolo a rendu impuissantes les mauvaises dispositions de ses adversaires."

 

Les qualités poggiolaises (4/7): les Poggiolais sont calmes
Les qualités poggiolaises (4/7): les Poggiolais sont calmes

Ce texte officiel disculpait les Poggiolais de l'accusation d'avoir causé du désordre. Il montrait également que les Franceschetti, sûrs de leur bon droit, avaient crânement résisté à un groupe nombreux et armé. Au lieu de faire dégénérer l'affaire en affrontement violent, ils avaient préféré s'en tenir à la légalité. L'officier de gendarmerie les disculpait ainsi de tout soupçon de trouble à l'ordre public.

Le calme poggiolais l'avait emporté sur la fureur socciaise.

 

Bien entendu, comme le temps a passé depuis 1851, il n'est pas possible d'imaginer que les Socciais aient encore un tel comportement envers leurs voisins !!!

 

------------------------

Les habitués du blog auront pu remarquer que cette querelle de terrains limitrophes entre deux communes ressemble beaucoup à celle qui opposa les habitants de Poggiolo à ceux de Rosazia en 1863 et 1865. Voir l'article:  La fièvre monte à Libbiu

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

 

Fête de Saint Elisée: messe mardi 29 août à 10h30 à la chapelle.

 

Rentrée des classes:

lundi 4 septembre pour les enseignants

mardi 5 septembre pour les élèves.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907