Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 17:22

 

Quand l'été débute, la Corse bénéficie toujours de l'attention des magazines qui publient leurs numéros "spécial vacances". "GÉO" se plie à cette habitude avec son numéro de juillet qui vient à peine d'être mis en kiosque. Nous ne citerons pas tous les articles dédiés au "meilleur de la Corse" mais seulement celui qui concerne notre micro-région (il était annoncé dans la note du 12 juin dernier).

Pages 94 et 95, sous le très bon titre "Ils balisent les chemins des ancêtres", Sylvie BUY décrit le travail de redécouverte des sentiers d'autrefois dans la vallée de LURI et à SORRU IN SÙ.

couverture Géo

 

 

"Avec 250 habitants et quatre villages, la vallée s'étiole, seuls les vieux restent.

   Autre lieu, même combat. Près de Vico, en plein centre de l'île, se trouve une vallée perdue. Petite, blottie au pied du vertigineux Ritondo (2.622 m), Sorru in Sù est enclavée. A trois heures de Bastia, idem de Corte. Panoramas à couper le souffle, lacs cristallins, hameaux cramponnés à la roche... un paradis pour les randonneurs, pas pour ceux qui vivent là. Avec 250 habitants pour quatre villages, la vallée s'étiole. «Seuls les vieux s'accrochent», commente François Tomasi, lui aussi accompagnateur en montagne. Et les passionnés. Comme lui, comme Paul, le berger, Jean-Claude, éleveur de porcs ou encore Jean-Marie et Marie-Ange, hôteliers restaurateurs, et ceux qui vivent de multi-activités ancestrales: charcuterie, fromages, miel, bois, farine de châtaignes, etc. En 2002, François et quelques amis ont créé l'association Chjassi è monti ("chemins et montagnes"). Objectif, là encore: rouvrir d'anciens sentiers pour dévoiler ces sites sublimes et, du même coup, doper l'économie locale. Pendant six ans, Chjassi è monti a cherché des fonds pour démarrer. En vain. «On n'intéressait pas les politiques. Quatre-vingts pour cent des Corses vivent près de la mer. Qui se soucie des montagnes?» grince François. Mais l'homme a la tête dure. "En 2008, on a décidé d'y aller seuls."

   Avec les moyens du bord, l'association a extirpé quarante kilomètres de chemins de la broussaille, misant sur la proximité du GR 20 et du sentier Mare a mare qui relie les deux côtes. En s'y raccordant, Chjassi è monti a créé neuf boucles de randonnée. Un maillage qui dessert les plus beaux sites autour de Soccia, Orto, Guagno et désenclave la vallée.

 


   Leur but? Eviter à tout prix la folklorisation de la Corse de l'intérieur

 
   Le GR 20 est désormais à deux heures de marche, et un nouveau sentier conduit au très prisé lac de Creno, où, selon la légende, le diable sommeillerait pour l'éternité. Les randonneurs, qui peuvent désormais «décrocher» vers la vallée, ont commencé à venir. Les élus eux-mêmes ont fini par faire le déplacement et apprécier le travail. Résultat, en 2009, la collectivité territoriale a décidé de financer un chantier. Une bouffée d'oxygène pour ceux qui choisissent de rester au pays, comme Dumé (Dominique), éleveur, charcutier et muletier, qui s'est installé à Poggiolo, vingt habitants. «Avec ses quatre enfants, il a repeuplé le village! rigole François. Nos chemins sont là pour conduire les randonneurs vers des gens comme lui, qui ont des choses à proposer. On veut des rencontres.»

   Les «faiseurs de chemins» se ressemblent. De l'énergie pour quinze, pas un sou. L'amour de leur terre, une dent contre les autorités. Et une idée fixe: réussir un tourisme durable dans leur microrégion. Ils savent tous que ça ne sera pas facile; déjà, pour ne pas avoir de côtes bétonnées à la Miami Beach, «ça a coûté des centaines de kilos de plastic et des années de prison». Alors, face à un intérêt croissant pour la Corse de l'intérieur, on veille au grain. Pas question de la folkloriser, «du type: jour 1, rencontre avec un faux berger à qui on a collé une barbe blanche; jour 2, soirée danse traditionnelle ... », ironise Robert. «Il faut qu'il y ait une vraie vie, c'est tout.» Et dans ces montagnes dures et magnifiques, c'est bien le problème."

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

New DAWN 30/06/2010 21:27


C'est bien, battez-vous pour garder votre authenticité et votre vérité...


Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de mars et avril dans les Deux Sorru:

cliquer ici. 

 

VACANCES SCOLAIRES COVID

-fin des cours: 

samedi 10 avril

-reprise des cours:

lundi 26 avril (classes maternelles et primaires)

lundi 3 mai (collèges et lycées)

 

 

Le mensuel "INSEME" d'avril vient de paraître:

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907