Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 18:09

Témoignage écrit par Michel FRANCESCHETTI  


   Voici un demi-siècle, l’exercice le plus redouté au premier trimestre par les élèves était la rédaction (ou composition française) portant sur les vacances. Il fallait expliquer ce qui avait plu ou déplu, raconter un moment heureux ou triste, décrire une personne dont on avait fait la connaissance en été...
   Mais ce pensum peut s’avérer être également un document historique.
   Sans vanité mal placée, le devoir que j’ai rédigé en décembre 1963 peut être classé dans cette catégorie car il permet de reconstituer une partie de la vie de Poggiolo voici cinquante ans. 

   Cette série de huit articles aura donc un ton très personnel, avec l'emploi de la première personne du singulier et l'utilisation de nombreux souvenirs familiaux.


lycée Pierre Puget

(plaque photographiée en 1967)

 

   Elève de 3ème IV dans ce qui était alors le lycée Pierre Puget de Marseille (202 rue Paradis), j’ai rendu le 9 décembre 1963 à M. Maurel, mon professeur de Français, le devoir qui répondait au sujet suivant:


-------------------------


Au cours d’un séjour dans un village assez isolé vous avez l’occasion de ressentir vivement le contraste entre la ville et le village aussi bien en ce qui concerne les choses que les êtres. Faites ressortir d’une manière vivante et en choisissant les détails caractéristiques l’impression dominante que produit sur vous la vie rurale et les différences qui vous frappent le plus avec la vie à Marseille. Dites quelles réflexions cela vous inspire et le genre de vie que, finalement, vous préférez.


-------------------


  Cliquer sur l'image pour l'agrandir.redac p1

    Ce sujet donnait un cadre très strict et pouvait être traité à partir d’un lieu imaginaire mais j’écrivis le devoir à partir d’expériences réelles.
    La classe ayant repris depuis deux mois et demi (les vacances avaient duré cette année-là du 29 juin au 23 septembre, et il n'y avait pas d'interruption pour la Toussaint), les souvenirs n’étaient peut-être pas parfaitement frais et ils furent adaptés au sujet. Ce sujet donnait un cadre strict sur le “contraste” et “les différences” entre ville et campagne. Il ne demandait pas une simple description mais il voulait une argumentation.
      Le devoir tient sur 4 pages petit format, ce qui faisait 3 pages de rédaction ou 58 lignes.

   Dans cette série d'articles, nous allons en suivre le texte et en retirer les divers renseignements sur le Poggiolo de 1963, le Poggiolo d'il y a cinquante ans.
    Ma rédaction débute ainsi:

-----------------------------------------


   Chaque année, je passe mes vacances dans un petit village de Corse situé assez loin des routes importantes.

(fin de la première page)

Il se nomme Poggiolo.

--------------------------------------------------

  Mon premier séjour en Corse eut lieu le 13 août 1950 (j'avais alors huit mois) mais je ne suis pas venu "chaque année". En réalité, j'étais à Poggiolo lors des étés 1961 et 1963 mais pas en 1962, ni ensuite en 1964. A partir de 1965, chaque été se passa au village.


    La seconde page commence ainsi:

------------------------------------------------

 
   Cette année, pendant les grandes vacances, je me promenais dans les rues de Poggiolo quand, tout à coup, je pensai à mon appartement de Marseille. Je vis immédiatement les énormes différences qui séparaient un petit village isolé d’une grande ville.
   A Poggiolo, les maisons sont faites, pour la plupart, de grosses pierres mêlées à un peu de ciment et sont moins solides que nos immeubles modernes.


----------------------------

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
  redac p2 Avec 50 ans de recul, on a pu vérifier que la solidité des immeubles modernes était très relative. L’immeuble du quartier d'Endoume, dans lequel je vivais avec ma mère Marie et mes deux sœurs Monique et Marie-Claude, avait alors onze ans d’existence. Il existe toujours (voir ci-dessous photo de gauche extraite de Google Street View) mais il a peut-être moins bien vieilli que les maisons corses (à droite, maison Martini).
 

 

133 rue d'Endoume                          vieille maison

 

   Cette réflexion est caractéristique de l’illusion du progrès dans laquelle baignait alors la France prospère des “trente glorieuses” qui s'urbanisait à toute allure.

   
(à suivre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jean Pinelli 08/02/2013 20:12

Merci pour cet article. Je suis ému, car je revis les séjours à Nesa avec les cousines, il y a si loin. Je n'ai pourtant jamais oublié.

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907