Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2017 3 22 /11 /novembre /2017 17:59
Visite des thermes endormis

La station thermale de Guagno-les-Bains est abandonnée depuis longtemps mais l'installation existe toujours. Sophie Romano, artiste designer, et François-Xavier Bartoli, architecte, tous deux animateurs du blog architecture-design-corse.com ont pu s'en rendre compte en 2013. Ils ont posté un article intitulé "Guagno-les-bains" le 2 décembre 2013. Ils y décrivent une visite clandestine de l'intérieur de l'établissement thermal.

Malgré l'habituelle erreur sur la prétendue cure de Napoléon III et de son épouse, le petit texte rend une atmosphère très étrange accentuée par des photos des pièces désertées.

Depuis quatre ans, que sont devenues ces installations?

Les prochains élus à la nouvelle collectivité territoriale vont-ils agir pour éviter leur dégradation totale?

Guagno-les-bains

Guagno-les-bains

 

Ce dimanche, ayant renoncé sous l’effet des fortes rafales à faire une balade jusqu’au lac de Creno (mais ce n’est que partie remise), nous sommes descendus jusqu’à Guagno-les-bains. Les bains, aujourd’hui fermés bien qu’ouverts au quatre vents, sont cités depuis les XVIème siècle. Mais c’est à Napoléon III que l’on doit l’exploitation commerciale de ces sources et la création des thermes.

Dans son écrin minéral, le bâtiment aux appareillages de pierre traditionnels, se fond dans son décor naturel. C’est une belle construction sur trois niveaux, en forme du U autour d’une cour centrale, aux fenêtres en arc, la grande loggia à l’étage supérieur appartient aux appartements, seulement accessibles par ascenseur. A l’entrée une plaque nous rappelle l’année de construction, et la baignoire où Napoléon III et l’Impératrice Eugénie se sont baignés est fièrement installée là.

Hésitants, nous avons poussé les portes des lieux, et avons pénétré ces murs. Le temps semble s’être cristallisé à l’intérieur des thermes dans un instantané étrange… Les chaufferies fonctionnent encore dans les couloirs déserts, on entend l’eau couler dans les machineries. La poussière a lentement recouvert les installations, les murs se sont décrépis.
On se sent cependant happé par l’esprit du lieu, des voutes en briques, des couloirs ou les portes des cellules de soin se succèdent, des lumières douces qui traversent le bâtiment.

Quelques frissons et un plein d’adrénaline plus tard, nous refermons doucement la porte de ce décor de cinéma.

guagno026

guagno023

guagno019

guagno008

guagno014

guagno015

guagno024

guagno009

guagno012

guagno017

guagno025

guagno007

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Maryse 01/12/2017 23:51

le maire de Poggiolo pourrait donner un avis ....

Contrairement à "Casteljaloux les Bains" les thermes de Guagno les Bains fonctionnaient encore très bien dans les années 50/60 et je ne pense pas du tout que "les progrès de la médecine" soient la cause du déclin et de l'abandon voire du "massacre" de notre établissement -
Apparemment, il a fallu près d'un siècle pour remettre "Casteljaloux "à flot".... il en faudra probablement beaucoup plus pour notre petit village .... eh oui... la folie des grandeurs... On va faire.. On va modifier... On va construire un hôtel... On va... On va.... On casse tout... et pffttt.... NOUS n'avons plus rien... pas même le droit de recueillir un broc d'eau chaude !!!! eh ou Dominique... futur très improbable.... on ne fait pas revivre une momie a qui on a arraché le coeur et les entrailles !!!! les élus ont d'autres priorités C'est vrai... c'est une bâtisse UNIQUE, ....mais ce n'est pas suffisant

jfsadys 08/12/2017 09:30

Peut-être que la nouvelle organisation de la Corse va permettre aux élus corses de remettre en état les thermes surtout si c'est un projet porté par la population locale?

jfsadys 29/11/2017 12:55

J'habite Casteljaloux en Lot-et-Garonne. Avant 14/18 il y avait des sources chaudes et Casteljaloux s'appelait alors Casteljajoux les Bains. Mais tout est tombé "à l'eau" à cause des progrès de la médecine à coups de médicaments. Et Barbotan les Thermes et Dax les Thermes ont effacé Casteljaloux les Bains. Puis est venu le temps de la désindustrialisation de la ville. Deux maires successifs ont alors décidé de faire revivre Casteljaloux les Bains. Cela a pris beaucoup de temps. Beaucoup de dossiers, beaucoup de commissions, beaucoup de travail plus tard et aujourd'hui ça y est Casteljaloux s'appelle de nouveau Casteljaloux les Bains. Voir liens suivants: http://www.thermes-casteljaloux.com/ et http://www.bains-casteljaloux.com/ . De grandes stations thermales en France vont bien et veulent s'agrandir mais ont du mal à le faire faute de terrains, de place pour le faire et c'est difficile de mener des projets en ville. Des petits lieux où faire du neuf les intéressent. Voici maintenant le lien de la chaîne thermale qui a "ressuscité " Casteljaloux les Bains: http://www.eurothermes.com/ .

Dominique-Marie BATTESTI 27/11/2017 20:57

Son âme sans doute pas, on ne peut rattraper le passé...Et le futur est très improbable, mais on peut donner une nouvelle vie à cette batisse unique. De la volonté, des "élus" un peu (beaucoup) plus impliqués et qui ne se trompent pas d'objectif. Cela devrait suffire pour "essayer" de commencer....

Maryse 28/11/2017 12:28

Donner une nouvelle vie Dominique ..... comment ?????? ... c'est toute la question .....les travaux sont titanesques - tout est à refaire .. les sols.. les peintures, les aménagements sanitaires, sans parler de trouver du personnel médical, du personnel d'entretien, et j'en passe... et QUI serait à même de gérer tout cela.. on voit aujourd'hui le résultat d'une précédente gestion lamentable , les sommes gaspillées , probablement mal utilisées, Il y aurait d'abord une très sérieuse étude à faire dans tous les domaines.... et je doute qu'un jour notre "établissement" retrouve un semblant du "faste" qu'il a connu... petit "faste" certes... mais il faisait notre fierté - aujourd'hui.... même ses fenêtres regardent tristement la petite place vide où se trouvait un arbre superbe sous lequel se détendaient les curistes ......d'Avant... mais ça... c'était... avant....

Peggy 27/11/2017 18:24

Il faut absolument faire revivre ces thermes, c est une richesse sur tous les plans. Beaucoup de gens recherchent ce type de soins, le thermalisme à encore de l avenir et de plus en plus recherché. Quant à la Corse, il lui faut mettre en avant tout ce qui complète ce magnifique patrimoine naturel. Je lis ci-dessous le commentaire de Maryse, oui bien sur elle a raison. Mais on peut refaire vivre, et que des curistes reviennent avec bonheur malgré les moins beaux atours du lieu.

Dominique-Marie BATTESTI 29/11/2017 09:08

Oui! Comment faire? Eh bien l'idée d'une très sérieuse étude serait déja un début pour essayer de mettre en place un projet même sous une forme différente. Je veux l'espérer. Mais bon je poursuis sans doute des chimères....

Maryse 28/11/2017 00:36

Peggy, j'ai bien peur que les sommes à investir dans la rénovation de l'établissement thermal soient bien trop importantes pour la région - et puis... où loger les curistes ??? à Vico ?? Soccia ? Poggiolo ??? un peu loin à mon avis.. même avec un bus - un curiste doit pouvoir regagner sa chambre très rapidement, sans se refroidir en attendant un bus ou pendant le trajet - tout était parfait il y a quelques années et malgré les baignoires en marbre ou la robinetterie en place , tout était très propre et bien entretenu , ce qui n'a jamais était le cas après la mise en place du gerflex et les baignoires en fonte émaillée - aucune hygiène - j'en parle en connaissance de cause - j'ai bien peur que cela ne reste qu'une utopie - mais je me trompe peut être .......

Maryse 22/11/2017 18:58

un décor qui pourrait rappeler "shinning" tellement il est "froid et vide"- dramatique d'avoir démoli les fabuleuses cabines avec des voûtes de briques, dispersé les magnifiques baignoires de marbres, avoir osé poser du "gerflex" sur des sols en dalles, défiguré cet établissement thermale pour en faire aujourd'hui un bâtiment vide , sans vie, sans espoir où rodent encore probablement les fantômes de Mr Géronimi et des rares curistes qui venaient encore dans les années 50/65 - les habitués qui habitaient à "l'établissement" comme on disait, ou chez Madeleine Pinelli ou encore au "Continental" , sans oublier "le Café des Amis" et Gisèle - le profit, toujours le profit....pour quoi ??? pour rien aujourd'hui .... - cette bâtisse aurait due être inscrite comme "monument historique régional" - tout a été "massacré" et RIEN JAMAIS ne pourra rendre son âme à cet édifice . Dommage et triste

philippe noret 07/08/2020 14:45

Et pourtant cet établissement a très bien fonctionné, après avoir été restauré par un continental, en la personne de Monsieur Houver, bien oublié à ce jour. Personnellement j'y ai travaillé, le découragement de continuer a été, entre autre, le fait de quelques manifestations du type "pinsuti fora" alors ne vous étonnez pas de l'abandon de ce bâtiment, quelques uns d'entre vous y ont leur responsabilité.

Peggy 29/11/2017 13:24

Je sais, j imagine que rien n est simple à présent Maryse. Alors qu avant tout cela fonctionnait bien et tout est ainsi. Quel désastre généralisé ! Enfin gardons espoir, il ne faut jamais perdre de vue que l Homme s il sait détruire, sait aussi construire et créer.

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

"Portraits d'union", un beau cadeau

Renseignements en cliquant ici.

 

 

 

Vacances de Noël:

Fin des cours: samedi 19 décembre

Reprise des cours: lundi 4 janvier

---------------------------

"Inseme", le bulletin interparoissial des Deux Sorru de novembre, est paru. 

 

Pour le lire, cliquer ICI.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907