Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 18:21

On croit être tranquille dans nos villages éloignés des grandes villes. Pourtant, des faits divers peuvent se produire. Ainsi, un vol et une agression ont eu lieu le même jour à Poggiolo.

 

Le journal raconte ces deux incidents:

- M. CARLOTTI, habitant Poggiolo, a donné l'hospitalité à un nommé MAÏSANI qui s'est enfui après l'avoir dépouillé.

- Alors qu'il marchait sur la route, le Poggiolais François POLI a été frappé par deux personnes, COLONNA Marc Ange et son fils Martin. 

 

De tels faits sont totalement inadmissibles!

 

L'insécurité: vol et agression à Poggiolo

 

Une petite précision a toutefois son importance: ces articles sont parus dans le journal "L'éveil de la Corse"... le 9 octobre 1921!!!

"L'éveil de la Corse" était le quotidien de François COTY, qui avait été élu conseiller général du canton de Soccia le 11 septembre 1921 (voir les articles ICI et ICI).​​​​​​​

L'insécurité: vol et agression à Poggiolo

La sécurité des citoyens n'était donc pas bien assurée voici presque un siècle?

 

De plus, en étudiant les documents, on peut s'apercevoir que ces affaires se sont vite dégonflées.

"L'agression" est expliquée dès le 18 octobre:  Martin COLONNA descendait à Poggiolo quand il vit François POLI et COLONNA Marc Ange se disputer. Il intervint pour aider son père et des coups de poing furent échangés. Il n'y a pas eu d'agression et il n'est pas possible de savoir qui a frappé le premier.

L'insécurité: vol et agression à Poggiolo

 

Les protagonistes de cette querelle étaient:

- François POLI né en 1896 à Marseille

- Archange (Marc Ange) COLONNA (1874-1938)

- son fils, Martin COLONNA, né en 1897 à Orto et décédé en 1961 à Poggiolo.

 

Et le vol?

L'affaire alla jusqu'au tribunal correctionnel d'Ajaccio. Finalement, François MAÏSANI était accusé seulement d'avoir dérobé un pantalon à Dominique CARLOTTI et il fut acquitté, nous apprend "L'éveil de la Corse" du 27 novembre 1921.
 

L'insécurité: vol et agression à Poggiolo

Bizarrement, le jugement est publié sous le titre "Balogna", alors que l'article du 9 octobre indiquait bien que l'auteur du vol était "de passage à Poggiolo".  D'autre part, CARLOTTI n'est pas un nom poggiolais mais est courant à Balogna. Dominique CARLOTTI aurait-il été originaire de ce village et se serait ensuite installé à Poggiolo? 

Peut-être qu'un de nos lecteurs pourrait donner la solution.

---------------

En tout cas, ces deux exemples poggiolais montrent le danger des médias: réagir à chaud sans réfléchir et faire grossir démesurément des petits faits.

Partager cet article

Repost0
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 11:43

Après le premier tour de l'élection législative, un article de ce blog (voir ici) avait additionné les résultats des trois communes de l'ancienne pieve de Sorru in sù. En faisant de même pour le second tour, nous obtenons les chiffres suivants.

Deuxième tour
 POGGIOLOSOCCIAORTOGUAGNOTotal
FERRARA72 (85,71%)64 (56,64%)62 (73,8%)27 (55,1%)225 (68,18%)
GUIDICELLI12492222105

 

 

En obtenant 68,18% dans ces quatre villages, le candidat LR fait mieux que dans l'ensemble de la circonscription qui lui a donné 64,99% et en a fait l'un des députés les mieux élus de toute la France.

Poggiolo lui donne le meilleur résultat du haut-canton, alors que Orto a longtemps été la commune la plus à droite de cette zone.

Mais les électeurs corses ne sont pas au bout de leurs peines: il ne faut pas oublier que les prochaines élections territoriales auront lieu dans six mois !

Jean-Jacques FERRARA, le nouveau député.

Jean-Jacques FERRARA, le nouveau député.

Partager cet article

Repost0
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 19:50

Le candidat des Républicains Jean-Jacques FERRARA arrive largement en tête à Poggiolo pour le second tour de l'élection législative:

Inscrits: 157

Votants: 93

Nuls: 9

Exprimés: 84

FERRARA (LR): 72 (85,71%)

GUIDICELLI (LREM): 12 (14,29%)

 

-----

 

 

​​​​​​​Rappel des résultats du premier tour:

Aucun problème pour Ferrara à Poggiolo

Partager cet article

Repost0
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 18:00

Nicolas JB Pinelli, dont les talents artistiques ont été présentés dans un article récent, voulait installer un atelier de peinture à Poggiolo. Son projet a été débouté, ce qui motive son "coup de gueule" suivant.

--------------

"Le corsaire hurlant", tableau de Nicolas JB Pinelli.

"Le corsaire hurlant", tableau de Nicolas JB Pinelli.

 

Après une demande de certificat d'urbanisme pour construire un atelier d'artiste à Poggiolo, j'ai reçu un premier refus en mars 2016 qui m'a été notifié par la mairie de Poggiolo. Les raisons invoquées n'étaient pas très claires (code de l'urbanisme, PADDUC, Loi montagne...?). J'ai donc demandé les conseils d'un avocat qui a saisi le tribunal administratif de Bastia, à la suite de quoi le conseil municipal de Poggiolo s'est réuni pour soutenir ce projet de construction en novembre 2016.

De ce fait, j'ai déposé une deuxième demande, mais cette fois il s'agissait d'une simple autorisation de travaux (donc moins contraignante car surface inférieure à 20m²), mais à ma grande surprise je reçois un deuxième refus en mars 2017 de la préfecture de la Corse du Sud et de la DDTM (et ce, malgré les avis favorables de la commune et du Syndicat Départemental de l'Energie de le Corse-du-Sud!). 

Les refus de Mr BOURDELON et Mme DUHAMEL de la DDTM et de Mr LEGUEULT de la préfecture d'Ajaccio sont incompréhensibles et ne correspondent absolument pas à la réalité de la situation. En effet, ils font référence aux articles L122-5 du code de l'urbanisme ("l'urbanisation doit être réalisée en continuité avec le village") et R111.14.1a ("...urbanisation incompatible avec la vocation des espaces naturels environnants en particulier lorsque ceux-ci sont peu équipés") alors que le terrain est en bord de route, dans la commune (non pas perché en pleine montagne!). Il est donc parfaitement viabilisable et même déjà viabilisé en partie puisqu'il y a l'eau, l'électricité est à 3 mètres et que d'autres constructions ont été réalisées sur des parcelles encore plus éloignées que la mienne...(bref leurs critères d'évaluation ne sont pas clairement explicités!?)

En conclusion, lorsque j'ai acheté ce terrain en 1994, je pouvais, d'après le notaire, construire puis une nouvelle répartition des zones constructibles et agricoles a tout modifié... Cependant, en tant que propriétaire, je n'ai été ni informé, ni consulté pour ces modifications, de plus cela a entraîné une dévaluation importante du bien (prix au m²) puisque le terrain n'est plus constructible alors qu'à l'époque je l'avais acheté au prix du m² constructible (évidemment, je n'ai reçu aucune proposition de dédommagement par les administrations compétentes).

Enfin, ce projet d'atelier d'artiste est en conformité avec toutes les normes actuelles de construction et parfaitement adapté à l'environnement du village. C'est pourquoi ces deux refus sont en totale incohérence avec la politique de développement et d'aménagement en zone rurale car il s'agit de créer une activité professionnelle dans le village qui aurait pu générer des revenus pour la commune, la région (taxes, impôts), pour les artisans locaux (maçons, électriciens...) et aurait permis de dévélopper des projets culturels, etc...

Alors quoi faire, me reconvertir dans l'agriculture, mettre une roulotte ou m'installer dans une autre commune ou repartir à Paris, au Brésil ou aux USA car curieusement c'est beaucoup plus facile pour moi d'y travailler! 

 

Nicolas PINELLI

Partager cet article

Repost0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 23:42

La mairie de Poggiolo vient d'annoncer que la distribution d'eau sera désormais coupée de 22 heures à 6 heures du matin. Elle demande aux habitants de faire acte de civisme pour ne pas gaspiller l'eau.

Un geste citoyen demandé aux Poggiolais

En dehors du fait qu'une partie des installations poggiolaises devient vétuste, cette décision de coupure montre les difficultés de la Corse à l'arrivée de l'été.

L'avis municipal se base sur un arrêté préfectoral du 2 juin demandant la vigilance sur la consommation d'eau. Cet arrêté a été approuvé par le comité  de suivi de la sécheresse réuni le 6 juin et dont le compte-rendu a été publié dans "Corse-Matin" dimanche 11 juin.

Le texte intégral de l'arrêté préfectoral peut être lu en cliquant ICI.

Cliquer pour l'agrandir.

Cliquer pour l'agrandir.

Partager cet article

Repost0
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 18:00

L'ancienne pieve de Sorru in Sù, devenue ensuite le canton de Soccia, a disparu depuis longtemps des cartes administratives. Mais, comme géographiquement, elle forme toujours une unité, il peut être intéressant de voir, à l'occasion des élections législatives, si elle a aussi une unité politique.

Ensemble de l'ancienne pieve
 POGGIOLOSOCCIAORTOGUAGNOEnsemble
CARROLAGGI (nationaliste)35412257155 (37,26%)
FERRARA (LR)46443417141 (33,89%)
GUIDICELLI (LREM)927101157 (13,70%)
NADIZI (FN)10141429 (6,97%)
CASAMARTA (Corse insoumise)2911022 (5,28%)
AMZIANE (PCF)41038 (1,92%)
JAQUET (LO)10023 (0,72%)
BUCCHINI (Avvene Corse)00011 (0,24%)

 

En regroupant les résultats de Poggiolo, Soccia, Orto et Guagno, on voit que le nationaliste CARROLAGGI arrive en tête avec 37,26% des voix. A Guagno, il obtient une large majorité de 60%.

 

Ensuite, le Républicain FERRARA, qui est premier dans toutes les communes sauf Guagno, représente 33,89% des suffrages.

 

Ces deux candidats ont donc plus de succès que dans l'ensemble de la circonscription (21,41% à CARROLAGGI et 33,5% pour FERRARA).

 

La candidate de la République En Marche n'a pas réussi dans la pieve où elle a 13,70% des bulletins contre 21,46% dans la circonscription.

 

Bien sûr, ces quatre communes ne représentent pas grand-chose: il y a eu 416 suffrages exprimés chez elles contre 411 pour la seule Vico (où FERRARA est en tête)... mais ce sont nos villages.

Résultats de l'ensemble de la circonscription.

Résultats de l'ensemble de la circonscription.

Partager cet article

Repost0
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 19:51
Qu'a donné le premier tour de l'élection législative à Poggiolo?

Election législative 2017 (1er tour)

Les Poggiolais ont voté en nombre pour élire leur député: 108 votants sur 157 inscrits (68,79% de votants), plus qu'en 2012.

On a compté 1 nul et 107 bulletins comportant un nom de candidat.

NOMSVOIXPOURCENTAGES
FERRARA Jean-Jacques (LR)4643%
CARROLAGGI Jean-Paul (Pè a Corsica)3532,71%
NADIZI Francis (FN)109,34%
GUIDICELLI Maria (LREM)98,41%
AMZIANE Anissa Flore (PCF)43,74%
CASAMARTA Jacques (Corse insoumise)21,87%
JAQUET Estelle (LO)10,93%
BIANCHI Jérôme (UPR)00
BUCCHINI Corinne (Avvene Corsu)00
COMITI Jean-Jacques00
SANTINI Jean-Yves (Allons Enfants)00

 

On peut remarquer que le trio droite, nationalistes et FN regroupe les trois quarts de l'électorat de la commune, comme en 2012, mais avec une droite plus forte. La candidate de la majorité présidentielle est pratiquement au même niveau qu'avait atteint le social-démocrate Simon Renucci.

 

Résultat du premier tour de l'élection législative de 2012

 

102 électeurs avaient exprimé leur choix de candidat.

NOMSVOIXPOURCENTAGES
Romain COLONNA (Femu a Corsica)

46

45,10%
Laurent MARCANGELI (UMP)1716,67%
José RISTICONI (Front National)1413,73%
Simon RENUCCI (social-démocrate)1211,76%
 Paul-Mathieu LEONETTI (Corsica Libera)65,88%
Paul-Antoine LUCIANI (Front de Gauche)43,92%
Jean-Marc CRESP (Parti Radical)32,94%
Jean-Luc ALBERTINI (A voce paesana)00%
Pierre-Noël TUCCI (Génération Ecologie)00%
Yves DAIEN (Lutte Ouvrière)00%

Partager cet article

Repost0
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 18:16

Les lecteurs assidus du Blog des Poggiolais étant intéressés par ce qui se passe ou ce qui s'est passé à Poggiolo et dans les villages voisins, ils le seront certainement aussi de savoir que trois sites concernant notre micro-région se sont récemment ouverts sur internet.

 

Depuis un an, le site de la mairie de Vico (http://www.mairie-vico.comprésente une mise en page claire et aérée. Il donne des renseignements pratiques sur le fonctionnement des services municipaux, l'école et le collège mais il publie aussi de nombreux articles historiques très intéressants. Ils sont dus à Emilienne CALLEGARI et fourmillent de détails.

Parmi les plus récents, on peut citer:

- celui sur  "Le Calvaire"  qui se trouve à la sortie du village, au croisement des routes menant à Létia et à Sorru in Su,

- ou encore celui sur la bénédiction du "Binadizzione di a casa prete Franchi" 

- ou bien "Quand Nesa et Chigliani demandèrent leur indépendance..."

- ou encore "Les maires qui ont fait l'histoire de notre village"

 

 

N'oubliez pas d'admirer la galerie de photos qui est extrêmement riche de clichés d'autrefois et de maintenant.

 

Il est possible de s'inscrire à la lettre d'informations (newsletter en corsoanglais) pour être informé des parutions de nouveaux articles.

Des nouveautés sur internet pour les Deux Sorru

Egalement à Vico mais rayonnant bien au delà, le couvent Saint François vient de se pourvoir d'un site internet en partenariat avec les OMI et le Diocése d'Ajaccio.
Très beau site, clair et bien illustré, vous y trouverez tout ce que vous voulez savoir sur le couvent et les événements religieux ou profanes qui s'y déroulent. 
Il vous est possible d'y créer un compte afin de pouvoir interagir avec les administrateurs. 


Différentes rubriques vous y sont proposées : 
     -Secteur Pastoral. 
     -Associations. 
     -Hébergement. 
     -Couvent. 
     -Connexion. 
     -Infos Pratiques. 


En voici le lien : 
http://www.couventdevico.fr/

Des nouveautés sur internet pour les Deux Sorru

Enfin, pour la commune de Poggiolo, n'oublions pas l'hôtel-restaurant des Deux-Sorru à Guagno-les-Bains.

A l'occasion de la nouvelle saison qui a débuté le 1er avril, le site a été remis à neuf. Jean-Marie et Marie-Ange BONIFACJ présentent toutes les qualités de leur établissement admirablement placé près de la chapelle St Antoine, au-dessus de la station thermale.

 

Des nouveautés sur internet pour les Deux Sorru

Depuis plusieurs années, cet endroit possède une page Facebook assez active. Consultez-là pour être au courant des promotions éventuelles.

Des nouveautés sur internet pour les Deux Sorru

Partager cet article

Repost0
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 18:00

L'histoire de la Poste à Poggiolo est très simple car le village n'a jamais eu de bureau de Poste. Mais la commune en avait une dans le hameau de Guagno-les-Bains.

 

Le 25 octobre 1912, Charles Chaumet, sous-secrétaire d'Etat aux Postes et Télégraphes, décida la création d'un établissement de facteur-receveur à Guagno-les-Bains (décision publiée au "Journal Officiel" du lendemain). Le nombre important de curistes fréquentant les lieux à l'époque avait certainement pesé sur cette décision.

Par la voix d'Antoine LECA, alors conseiller général du canton, le village de Guagno avait pourtant demandé l'année précédente (le 2 octobre 1911) l'ouverture d'un bureau de Poste particulier car les Guagnais devaient parcourir dix kilomètres pour retirer des mandats au bureau de Soccia. Mais le gouvernement lui avait répondu quelques mois plus tard que cette commune n'était pas prioritaire et qu'il n'était "pas possible d'indiquer, même approximativement, l'époque à laquelle pourra être réalisé le vœu que" le Conseil général avait adopté...

 ... et Guagno-les-Bains passa devant Guagno!

Demande de création d'un poste de facteur-receveur à Guagno (réunion du Conseil Général de Corse du 2 octobre 1911)

Demande de création d'un poste de facteur-receveur à Guagno (réunion du Conseil Général de Corse du 2 octobre 1911)

 

Désormais, pour envoyer une lettre à Poggiolo, à une époque où, jusqu'en 1964, le code postal n'existait pas encore, il fallait écrire sur l'enveloppe:

 

"Poggiolo par Guagno-les-Bains".

 

Le courrier était oblitéré avec un cachet particulier.

Des bureaux de Poste très nomades. 2/2: Poggiolo, Guagno et Guagno-les-Bains

Même si l'inscription est difficile à lire, on peut voir sur cette carte postale de 1922 qu'il est écrit dans la couronne:

"GUAGNO-LES-BAINS CORSE"

Au centre, on a la date qui montre que l'envoi a été effectué pendant l'été 1922:

"10 - 8

22"

 

En 2013, les commentaires suscités sur le blog par l'article "Poggiolo vu par un adolescent de 1963" avaient permis de préciser où se trouvait le bureau de Poste et l'importance qu'il avait jusqu'à sa fermeture.

 

maria canale chailloux14/02/2013 22:57


La poste se trouvait derrière l'établissement dans une maison occupée maintenant, de façon épisodique, par la famille Colonna. Elle se situait au troisième niveau et le soir à l'arrivée du car nous étions regroupés sur le muret en attendant la distribution du courrier. Elle a dû disparaître dans les années 68-70.

 

 

 

 

Maryse moretti15/02/2013 19:35

Bonjour, juste pour confirmer que la poste de Guagno les Bains se situait derrière l'établissement thermal, derrière la maison des FRANCO (où se situait d'ailleurs l'école de Guagno les Bains que j'ai pu fréquenter avec quelques enfants du village et quelques enfants d'ouvriers italiens de l'époque).

 Quant au"courrier" comme nous disions, nous allions le chercher tous les soirs vers 18 ou 19 h à l'arrivée du car de Toussaint et le facteur de l'époque (dont j'ai oublié le nom et qui avait 3 petites filles), puis ensuite M. Roméo, qui a pris la relève au poste de receveur, faisait la distribution et l'on attendait tous sur la petite passerelle de bois devant le bureau de poste - tout près se situait une ruine qui est devenue bien des années plus tard le gîte - cette ruine était pleine de puces et n'avait plus de toit - le "courrier" était un rituel que nous n'aurions manqué pour rien -
on s'y retrouvait tous les soirs, puis ensuite venait la corvée d'eau chaude à l'établissement puisque à l'époque, nous n'avions pas l'eau courante dans les maisons -et des rituels, nous en avions:
-aller chercher l'eau fraîche à la fontaine vers 11 h 30, l'eau chaude à l'établissement pour la vaisselle, la rivière l'après-midi (laver le linge et baignade) et le courrier le soir, avant le grand tour du "Genice" pendant que les "vieux" jouaient à la pétanque devant la maison de mon grand-père. De merveilleux et inoubliables souvenirs. Pace et Salute à tuti

 

Maintenant, le bureau des Bains n'existe plus et les enveloppes doivent afficher le code 20125 qui est aussi celui de Soccia, prétexte pour des Socciais d'annexer Poggiolo à leur commune !!!

 

 

Informations pratiques:

Dans le haut-canton, le bureau de Poste de Guagno (Guagno-Village) est ouvert le matin de 8h30 à 11h. de 8h30 à 11h.

A Soccia, les heures d'ouverture sont de 13h30 à 16h15. de 9h à 11h30.

La Poggiolaise Jeanne Grimaldi au guichet de la Poste de Soccia.

La Poggiolaise Jeanne Grimaldi au guichet de la Poste de Soccia.

Partager cet article

Repost0
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 09:25

Si le nouveau président de la république a été élu avec environ 66% des voix de l'ensemble des Français, son avance a été plus faible en Corse où il a recueilli 51,48%. Dans le département de Corse-du-Sud, l'avance a été plus courte (50,59% contre 49,41% à LE PEN).

Si Poggiolo a voté MACRON à 52,87%, qu'en a-t-il été des communes voisines?

L'élection présidentielle autour de Poggiolo

Juste à côté, GUAGNO a voté LE PEN à 55,41%.

Par contre, SOCCIA a donné 70,09% à MACRON, ce qui est le record pour les Deux-Sorru.

Orto a choisi le nouveau président avec 61,54%, Murzo avec 55,22% et Vico avec 57,44%. 

En élargissant à l'ensemble du nouveau canton de Sevi-Sorru-Cinarca, on peut s'apercevoir que huit communes n'ont pas accordé leur confiance au vainqueur de l'élection présidentielle.

Le record du vote LE PEN revient à Rosazia avec 78,85% mais ce n'est pas la première fois.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

"Portraits d'union", un beau cadeau

Renseignements en cliquant ici.

 

 

 

Vacances de Toussaint:

Fin des cours: samedi 17 octobre

Reprise des cours: lundi 2 novembre

 

Calendrier des messes d'octobre:

cliquer ICI.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907