Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2020 6 23 /05 /mai /2020 16:00

 

Depuis le 13 mai, le couvent St François de Vico a désormais sa page Facebook intitulée "Couvent Vico". Elle a débuté par une initiative originale à l'occasion du cinquième anniversaire de l’encyclique "LAUDATO SI" du pape François sur l’attention que nous portons à notre maison commune - la Terre.

 

Chaque jour de cette semaine, du 18 au 24 mai, une couleur particulière du couvent de Vico a été présentée. En voici des extraits.

 

- lundi 18 : BRUN

Brun, comme les habits des franciscains qui ont habité ce couvent pendant des siècles...

Brun, comme les vieilles portes du couvent en bois de châtaignier. Jamais verrouillées! Entrouvertes, elles invitent et accueillent... 

 

 

Les couleurs du couvent

 

- mardi ROUGE

Rouge, comme les pétales de pivoines. Celles de notre cimetière. 
Comme des lumignons, des veilleuses qui nous rappellent qu’ils sont bien là, nos confrères - depuis père Charles Dominique Albini jusqu’au père Noël Leca ils sont 30 précisément...

 

 

 

Les couleurs du couvent

 

- mercredi VERT

Vert, comme le tilleul séculaire au printemps dans la cour de notre couvent. Il est magnifique ! Même sous la pluie !...

 

Les couleurs du couvent

 

- jeudi GRIS

Gris, comme les pierres d’attente de l’aile sud du couvent. En fait, il n’a jamais été achevé notre couvent ! Mais, ce n’est pas son défaut, du tout. Ces pierres grises sont comme une promesse, un appel. Ici rien n’est fini, tout est tendu vers l’avenir et attend nouveaux visages, nouveaux bras, nouveaux cœurs...

 

Les couleurs du couvent

 

- vendredi OCRE

L’ocre, à proprement parler, n’est pas une couleur, mais une matière, une terre. 
Depuis toujours on attribue à ce pigment naturel les propriétés apaisantes,

cicatrisantes et même...magiques!...

 

 

 

Les couleurs du couvent

 

- samedi OR

Or, comme l’habit de St François dans l’église du couvent. Ce qui est un peu inhabituel, rare dans l’iconographie chrétienne. Nous savons tous que François d’Assise n’a pas hésité de se mettre à poil en publique plutôt que porter de fringues de luxe! Mais notre « Poverello » nous pardonnera cette dorure de son image. Il devine notre intention. Lui-même et son idéal de vie c’est de l’or de notre couvent. Son choix de vie simple, le retour à l’essentiel...

 

 

 

 

 

 

Pour finir cette semaine des couleurs en beauté, la page du couvent propose de partager un moment de prière ce dimanche, le 24 mai, à midi, l’heure locale, là où nous sommes, seuls ou avec les autres...

Les couleurs du couvent

Partager cet article

Repost0
21 mai 2020 4 21 /05 /mai /2020 10:30

Les gens sont contents: l'anniversaire de la capitulation allemande de 1945, la fête de l'Ascension et le lundi de Pentecôte se suivent et permettent, éventuellement, de profiter de "ponts". Mais que savez-vous sur l'Ascension, du moins l'Ascension en Corse?

Marthe POLI, sur son blog http://marthepoli.blog.club-corsica.com/, maintenant fermé, avait publié un texte que nous recopions et qui montre les coutumes corses de cette fête.

 

L’Ascension est, d'abord, une fête pour les chrétiens.

Célébrée 40 jours après Pâques, elle intervient toujours un jeudi.

L’Ascension rappelle l’élévation de Jésus vers Dieu, son Père, après sa résurrection.

Jésus n’est plus présent sur terre. Mais il n’abandonne pas les hommes pour autant et leur envoie une force, L’ESPRIT SAINT (que l’on célèbre tout particulièrement lors de la Pentecôte).

Depuis, les Chrétiens vivent sa présence à travers l’Eucharistie (qui est le rappel du dernier repas avant sa mort, où il partage le pain et le vin avec ses apôtres).

Mais, en Corse, nous avons aussi des traditions..des croyances...

 

 

L'HERBE ET L'OEUF DE L'ASCENSION

Aujourd'hui c'est jeudi de l'Ascension.

C'est ce jour-là qu'il faut cueillir l'herbe dite justement "Herbe de l'Ascension" (Arba di l'Ascinzioni en corse).

Cette herbe pousse dans les murs, dans les coins des rochers. Ses feuilles sont très petites. Il faut la cueillir avec ses racines.

François Bianchini, héritier de certains dons transmis par ses aînés, cueillait cette herbe qui guérit et apaise, spécialement à la Trinité de Bonifacio; puis il en faisait de petits paquets à l'intention de ses amis. ("La Trinité de Bonifacio et du Grand Sud Corse" F. Canonici. A Sramperia)

Mais attention, il y a tout un programme à respecter.

Il faut se lever de très bonne heure le matin de l'Ascension pour aller cueillir cette fameuse herbe.

Il s'agit du "Sedum étoilé pourpier" que, depuis des générations, les Corses vont chercher dans la campagne avant l'aube (dès que le soleil est levé surtout ne pas cueillir !).

Rapportée à la maison, l'erba di l'Ascinziune est attachée au mur avec un clou, la tête en bas.

Au cours des jours suivants, les tiges remontent lentement; puis la plante fleurit le jour de la Saint Jean (24 juin) et se conserve jusqu'à Sainte Anne (26 juillet).

Mais attention ! ses vertus protectrices peuvent se retourner contre ceux qui la cueillent trop tard, quand le soleil est déjà levé.

Dans ce cas, la plante meurt et cela ne présage rien de bon pour les habitants de la maison.... (La plupart des informations de cet article sont tirées de "l'Almanach de la Mémoire et des coutumes de la Corse" . Claire Thiévant. Lucie Désideri. Albin Michel et de "La Trinité de Bonifacio et du Grand Sud Corse" François Canonici. Stamperia).

 

 

L'OEUF DE L'ASCENSION

Il y a aussi l'oeuf de l'Ascension qui possède également ses vertus magiques.

L'œuf doit, bien entendu, être pondu précisément le jour du Jeudi de l'Ascension, sinon il n'a aucune vertu,

Phénomène magique ou don de Dieu ?

La première caractéristique de l'œuf de l'Ascension est qu'il est imputrescible.

En effet, l'œuf de l'Ascension, à la différence des œufs ramassés à d'autres périodes de l'année, si il est cassé l'année d'après a simplement séché, il n'a ni pourri ni dégagé durant ce temps aucune odeur de décomposition.

Sa seconde vertu est, dit-on, de préserver les habitants de la maison de plusieurs maladies, ou à tout le moins de diminuer leur fréquence ou leur gravité.

Quand il est posé sur le rebord d'une fenêtre, Il protège également les membres de la famille qui se trouvent éloignés du foyer,

L'œuf de l'Ascension protège enfin les habitations de la foudre et des incendies. Il détourne l'éclair et éteint les flammes qui menacent de destruction l'ensemble d'une bâtisse.(source: Corsica News)

 

Cet article avait déjà été publié en 2013.

Partager cet article

Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 18:00

Si elle avait pu "bouter les Anglais hors du royaume de France" au XVe siècle, Jeanne d'Arc est chassée cette année par le coronavirus.

 

Plus exactement, les cérémonies qui étaient prévues au mois de mai en son honneur ont dû être annulées alors qu'elles devaient être particulièrement importantes.

 

En effet, 2020 marque à la fois le centenaire de la canonisation de "la bonne Lorraine", comme la nomma François Villon, et de l'instauration de sa fête comme fête nationale du patriotisme.

 

L'Eglise reconnut Jeanne d'Arc comme sainte le 16 mai 1920, sa fête étant placée au 30 mai, anniversaire de sa mort sur le bûcher de Rouen. En 1922, elle fut proclamée sainte patronne secondaire de la France.

La même année, sur proposition de Maurice Barrès, la loi du 10 juillet créa une fête nationale du patriotisme fixée au "deuxième dimanche de mai, jour anniversaire de la libération d'Orléans".

 

Extrait du "Journal Officiel" du 14 juillet 1920.
Extrait du "Journal Officiel" du 14 juillet 1920.

Extrait du "Journal Officiel" du 14 juillet 1920.

 

Il n'est donc pas étonnant d'avoir, comme dans presque toutes les églises de France continentale et de Corse, une statue de Jeanne d'Arc dans l'église Saint Siméon de Poggiolo. 

 

Elle est placée dans la chapelle placée dans le bras droit du transept (la plus proche du chœur). La sculpture de celle qui permit le sacre de Charles VII à Reims est placée à gauche, entre le tableau du baptême de Jésus  et l'autel dédié à saint Jean-Baptiste.

 

 

Leca Anna-Maria ; Medurio Noelle, “église Saint-Siméon,” Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses

Leca Anna-Maria ; Medurio Noelle, “église Saint-Siméon,” Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses

Photo extraite du numéro 2 de "L'Info U Pighjolu" (mars 2007).

Photo extraite du numéro 2 de "L'Info U Pighjolu" (mars 2007).

Il faut reconnaître qu'elle n'est pas un chef d'œuvre.

Photo Michel Franceschetti

Photo Michel Franceschetti

 

Des nationalistes corses peuvent s'offusquer de la place faite à "la sainte de la patrie" (de la patrie française), à l'instar de Christian Mondoloni qui, à la page 187 de son livre "Corse: Indépendance", écrit:

L'Eglise catholique corse avait été l'une des colonnes de soutienne la révolution au XVIIIe siècle. Elle fut mise au pas dès le commencement de l'occupation, cette politique fut accentuée au moment de la Révolution française, poursuivie jusqu'à nos jours. Rome en Corse se couche, depuis, devant les exigences de Paris. A la fin du XIXe et au début du XXe siècles l'évêché d'Ajacciu astreignit toutes les paroisses à installer dans les lieux de cultes des statues de Jeanne d'Arc, sainte politique proclamée en 1922 sainte patronne secondaire de la France. Elle exalte le nationalisme français, ses statues sont inexistantes hors de France. Cette sainte étrangère à la catholicité des Corses fut brûlée par les Anglais en 1431 soit 338 ans avant que les Français n'envahissent et n'occupent la Corse.

 

Cette démonstration contient une erreur chronologique. Jeanne d'Arc a été canonisée en 1920. Elle a bien été béatifiée en 1909 mais il n'est pas possible de penser que des statues à son effigie aient été installées dans des églises avant sa béatification.

 

Pour Poggiolo, un document prouve que Jeanne d'Arc n'était pas présente à Saint Siméon en 1905. Cette année-là, alors que la loi de séparation entre l'Eglise et l'Etat était en discussion, "l'évêché [d'Ajaccio], pour contrer la "spoliation" annoncée, lança une enquête diocésaine destinée à dresser l'état des paroisses et à inventorier leurs biens" (Michel CASTA, page 193, dans "Histoire de la Corse", tome 2, dirigée par Antoine-Marie GRAZIANI, ed. Piazzola).

 

La liste de Poggiolo, rédigée le 2 juin 1905 et signée par les membres du conseil de fabrique (on distingue bien les noms de Desanti, Franceschetti et Pasquilini parmi les signataires), est très précise, détaillant chaque objet, avec sa valeur marchande, ainsi que la nature (don ou achat) et la date de son acquisition.

 

Aucune statue de Jeanne d'Arc n'est mentionnée. L'actuelle est venue plus tard, après 1905. 

 

Jeanne d'Arc est-elle corse?

 

Que Jeanne d'Arc n'ait pas été Corse ne pose aucun problème pour un catholique qui invoque des saints de toutes les époques et de toutes les origines.

 

Quant à son instrumentalisation au profit de la francisation de la Corse, la question peut être posée et débattue mais cela dépasse le cadre de ce blog.

Partager cet article

Repost0
6 mai 2020 3 06 /05 /mai /2020 18:00

Avec l'isolement imposé à tous, et malgré les moyens électroniques appelés réseaux sociaux, il existe un réel besoin de sortir et de rencontrer du monde pour discuter et pour faire quelque chose ensemble. Il va être possible de réaliser des photos de groupe qui montrent que l'on est membre d'une communauté.

 

A Poggiolo, un tel cliché fut réalisé, place Inghio, en 2001 (dix-neuf ans déjà!), le 16 août, à l'issue de la procession de Saint Roch.

 

Il vaut la peine d'être republié. Il donne l'impression de gens heureux d'être ensemble. Il est l'occasion également de reconnaître ceux qui ont disparu et de voir ceux qui ont bien grandi depuis cette époque. 

 

Les mêmes visages se trouvent aussi dans le film qui montre des jeux, la procession et l'apéritif partagés durant cette journée. 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Partager cet article

Repost0
2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 17:27
Inseme: le numéro 2 du confinement
Comme le mois dernier, le deuxième numéro du confinement pour le bulletin inter-paroissial «INSEME» a été rédigé uniquement en version numérique afin de continuer à maintenir un lien entre les communautés des Deux Sorru.
 
La présentation de ses 11 pages a été modernisée et rendue agréable par des illustrations en couleurs.
 
Vous le trouverez en cliquant ci-dessous sur le lien du fichier.
 
Bonne lecture !!!
 
 
Principaux articles:
- éditorial, «Les temps suspendus» par Annie ABBAMONTE et Nathalie PREVOST
- Billet spirituel sur Pentecôte par le Jean-Pierre BONNAFOUX
- «Mina nous a quittés» par Elisabeth BERFINI
- «Appel aux p’tites mains» par Pascale CHAUVEAU
- «Les inquiétudes des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration» par Pascale CHAUVEAU
- «L’île «O» saveurs et le covid 19» par Patricia PASSONI
- «Prière» par Pierre Alain LEJEUNE
- «Le confinement, le bon moment de prendre soin de son alimentation» par Celia SARROSSY 
- «Faldenkrais: redécouvrir la liberté intérieure» rencontre avec Gwenaëlle Bouget par Nathalie PREVOST
- Le billet d’humeur de Jean-Martin TIDORI: «Nouveau monde!»

 

Tous les numéros de "INSEME" sont publiés sur le site:

 http://inseme-bulletin.hautetfort.com

Partager cet article

Repost0
24 avril 2020 5 24 /04 /avril /2020 09:37

Mgr de Germay vous propose, pour vous distraire intelligemment pendant cette période de confinement, une sélection de films à regarder chez vous.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 07:00

 

BONNES PÂQUES

 

malgré la situation sanitaire

car cette fête est celle de l'espérance. 

 

Pâques malgré tout

Partager cet article

Repost0
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 17:55

Malgré le confinement, il est possible de commémorer le Vendredi Saint, la crucifixion et la mort du Christ, par exemple en exposant la croix dans l'église d'Ortu.

Très belles images tirées de la vidéo de Christian Paul Didier.

Vendredi Saint à Orto
Vendredi Saint à Orto
Vendredi Saint à Orto
Vendredi Saint à Orto
Vendredi Saint à Orto
Vendredi Saint à Orto
Vendredi Saint à Orto

Partager cet article

Repost0
6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 18:09

Avec l'interdiction des rassemblements, les catholiques ne sont jamais trouvés aussi désemparés pendant les jours précédant Pâques.

On a vu que les réseaux sociaux ont rempli un rôle appréciable pour les Rameaux.

De même, l'évêché d'Ajaccio et la communauté des oblats du couvent de Vico ont publié sur internet leurs calendriers pour la Semaine Sainte.

Quelles célébrations pour la Semaine Sainte?
Quelles célébrations pour la Semaine Sainte?

Partager cet article

Repost0
5 avril 2020 7 05 /04 /avril /2020 18:00

 

La fête des Rameaux n'a pas pu avoir lieu dans les conditions habituelles. Mais elle a eu lieu.

Pour faire la comparaison, nous vous offrons des photos "d'après" et "d'avant" la pandémie.

 

"APRÈS", c'est-à-dire maintenant:

La bénédiction des rameaux devant la cathédrale par l'évêque d'Ajaccio a retransmise en direct par internet. Et, dans toute la Corse, les branches d'oliviers qui avaient été préparées ont été bénies.

Plusieurs paroisses avaient préparé la bénédiction. A Orto, les rameaux ont été posés dans l'église et devant l'entrée pour les fidèles qui viendraient en chercher.

 

Rameaux anciens et nouveaux
Rameaux anciens et nouveaux
Rameaux anciens et nouveaux

 

"AVANT", par exemple le 17 avril 2011 à Poggiolo devant et à l'intérieur de la chapelle Saint Roch.

 

 

Rameaux anciens et nouveaux
Rameaux anciens et nouveaux
Rameaux anciens et nouveaux
Rameaux anciens et nouveaux
Rameaux anciens et nouveaux
Rameaux anciens et nouveaux

 

En cadeau, vous pouvez regarder, datant également de 2011, un diaporama de Marthe POLI qui montre la fabrication des crucette, ces traditionnelles croix de palmes tressées, à Guagno.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907