Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 17:53

Dix ans après l‘excellent travail de l’Association pour la restauration de l’église St Siméon de Poggiolo (voir article précédent intitulé Les Poggiolais donnent pour leur église : 1985 et 1987 (2/4)), il fut encore fait appel à la générosité des fidèles.

Cette fois, l’initiative vint de l’équipe du comité paroissial. L’argent n’était plus déposé au Crédit Agricole mais au CCP de la Poste. Les responsables n'étaient plus que des dames : Angèle, Marie-Ange, Marie et Santa, comme le montrent leurs signatures placées au bout d’une lettre manuscrite dont la photocopie fut envoyée aux Poggiolais en novembre 1997.

Marie-Ange PAOLI (juillet 2011)

Marie-Ange PAOLI (juillet 2011)

Le message donnait un très bon résultat: 18.100 francs avaient été récoltés alors que le nouveau chemin de croix et son encadrement valaient 16.100. La commande avait été faite et l’installation était prévue pour les mois suivants.

Les Poggiolais donnent pour leur église : 1997 (3/4)

Cette lettre ne précise pas que les fonds obtenus ne venaient pas seulement de dons mais des diverses activités qui avaient été mises en place pour la fête de saint Roch. En dehors de la procession, ventes de tee-shirts et de gâteaux au bord de la route, china (loto), tombola et repas dans la Stretta avaient été autant d’occasions de rentrées d’argent.

La lettre n’indique pas non plus que les gains étaient destinés aux deux églises de Poggiolo. 

photo du 16 août 1997.

photo du 16 août 1997.

Le diaporama suivant montre une partie de cette journée du 16 août 1997, qui se déroula dans une excellente ambiance. Cette initiative fut renouvelée pendant quelques années.

(à suivre)

Repost 0
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 18:00

Onze ans après les dons reçus pour l’église de Poggiolo et son clocher, un nouvel appel fut organisé par une «Association pour la restauration de l’église Saint-Siméon de Poggiolo».

La création de celle-ci fut annoncée officiellement aux Poggiolais par une lettre du 4 mars 1985. Elle était dirigée par un comité de gestion à la composition suivante :

 Président d’Honneur : Père ESTEVE, curé de la paroisse

Père ESTEVE, dernier curé résident de Guagno, Soccia, Orto et Poggiolo.

Père ESTEVE, dernier curé résident de Guagno, Soccia, Orto et Poggiolo.

 Président : Raymond MARTINI

Raymond Martini en 1968 (photo de Jacques Antoine MARTINI)

Raymond Martini en 1968 (photo de Jacques Antoine MARTINI)

Vice-Président : Charles TRAMINI

 Trésorier : Dominique DESANTI

 Secrétaire : Angèle PINELLI

L’argent recueilli devait servir d’abord à la réfection complète de la toiture et au crépissage intérieur et extérieur du soubassement de l’église.

Les Poggiolais donnent pour leur église : 1985 et 1987 (2/4)

Quelle somme fut rassemblée ? Nous ne le savons pas. Mais un nouvel appel fut envoyé le 4 mars 1987 pour des travaux urgents.

Le 16 novembre 1987, un bilan très positif était dressé dans une nouvelle lettre circulaire. :

« Grâce au produit de la dite collecte et aux subventions du Département, de la Commune et de la Paroisse, les réparations les plus importantes ont été effectuées au cours des deux années écoulées, à savoir :

- la pose d’une toiture neuve en tuiles ciment couleur brique sur une charpente en partie rénovée

- la pose d’un équipement complet de gouttières

- la restauration de la façade principale

- le remplacement des volets de fenêtres (greniers) et de la porte du clocher.

De plus, a été créé, joint au cimetière, un incinérateur de fleurs séchées, vieux mobilier et emballages divers

Enfin, une commande est en cours : des bancs neufs devant remplacer, dès livraison, les chaises de l’église très dégradées ».

 

Les Poggiolais donnent pour leur église : 1985 et 1987 (2/4)

Les appels aux dons avaient donc été entendus et l’église était sauvée. Mais l’histoire n’est pas finie.

(à suivre)

Repost 0
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 09:12
Souvenir du Père Albini (précisions)

En cette année des 200 ans de la fondation des missionnaires OMI,

fête et pèlerinage à la tombe du Père ALBINI au couvent St François de VICO, samedi 21 mai, à 21 heures avec procession à la grotte.

 

Dimanche 22 mai:

- à 10 h 30: eucharistie

- apéritif offert et repas

- 14 h 30: projection et conférence-débat: "Les OMI - La cause du Père ALBINI"

- 16 15: procession à la grotte et clôture

 

Participation au repas et inscription en téléphonant au couvent le matin au 04-95-26-83-83.

Repost 0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 18:00

Le patrimoine religieux est en danger quand il n'est pas régulièrement entretenu. Les subventions publiques sont toujours insuffisantes et il faut faire appel aux bonnes volontés. Ce n'est d'ailleurs pas tout à fait nouveau.

Les appels aux dons lancés pour rénover le clocher de Sagone (voir l'article: "Le clocher de Sagone est menacé") ou pour les églises de Letia (voir l’article "Sauver Choupik et Rifflard") font penser à des initiatives semblables qui eurent lieu à Poggiolo voici quelques années.

 

Xavier PAOLI, dans le texte reproduit récemment (La Laïcité en action dans les Deux Sorru : La fabrique part dans la dignité (2/6)), avait montré la ferveur des Poggiolais lors de la construction de la nouvelle église et la multiplicité des formes de dons en nature qu’ils firent pendant les années de construction (de 1863 à 1874 pour le gros œuvre) et de décoration.

Dans les années 1960, l’église Saint Siméon se délabrait peu à peu. La municipalité en était propriétaire depuis la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat votée en 1905 mais elle avait trop peu de moyens financiers. Un comité pour «la réfection de l’église et de son clocher» se forma et sollicita l’aide des Poggiolais de Corse et du continent. Ils furent nombreux à répondre, comme le démontre le document suivant.

 

Les Poggiolais donnent pour leur église : la liste de 1974 (1/4)

Cette coupure de presse, qui vient du quotidien «Le Provençal Corse» du 13 février 1974, présente la troisième liste de donateurs. Quarante-cinq personnes sont citées, chacune avec le montant de son aide (en francs). L’ordre n’est pas alphabétique et certains noms sont mal orthographiés : Cotona au lieu de COLONNA, Oulliè au lieu de OULIÉ, Aerz au lieu de HERZ. Mais on peut reconnaître de nombreux représentants de familles poggiolaises connues. Beaucoup sont décédés, et certains très récemment, et voir leurs noms dans cet article réveillera de nombreux souvenirs.

Un détail: les trois FRANCESCHETTI ont été soulignés à l’époque par le membre de cette famille qui a fourni le document.

On peut remarquer, vers le milieu de la liste, un don de 50 francs par «Milliliri curé». Il s’agit de l’abbé Paul MILLELIRI qui fut curé de Soccia, Poggiolo et Orto de 1955 à 1972. Depuis un an et demi, il avait été nommé à Bonifacio mais il n’avait pas oublié son ancienne paroisse. Un article sur l’abbé MILLELIRI sera publié prochainement sur ce blog.

 

Les Poggiolais donnent pour leur église : la liste de 1974 (1/4)

Les 45 donateurs ont versé pour un total de 7.560 francs, soit, en tenant compte de l’érosion monétaire, l’équivalent du pouvoir d’achat de 5.779,93 euros. Le don le plus important est de 1.000 francs, de la part de «Vve PAOLI Françoise». En dehors de cette somme, le don moyen a été de 149,09 francs.

Les Poggiolais eurent à cœur de montrer leur attachement à leurs racines cultuelles et culturelles. Mais ce ne fut pas la seule occasion.

(à suivre)

-------------------------

APPEL : nous serions heureux de pouvoir publier les autres listes de donateurs de cette époque-là. Un de nos lecteurs les possède-t-il ?

--------------------------

PS : l’équivalence franc-euro a été calculée au moyen du convertisseur de l’INSEE.

Repost 0
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 17:57
Souvenir du Père Albini

Comme chaque année, le Père Charles ALBINI, «l’apôtre de la Corse», sera fêté à Vico pour l’occasion de l’anniversaire de sa mort qui eut lieu le 20 mai 1839.

 

Samedi 21 mai:

     procession à la grotte du Père Albini.

 

Dimanche 22 mai:

   - Messe au couvent St François à 10 h 30

   - Procession à la grotte à 16 h 30.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Chez nos voisins Religion
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 18:00

Le couvent de Vico joue un rôle culturel et spirituel important dans les zones de Sorru et Sevi grâce à la présence des Oblats de Marie Immaculée.

Cette congrégation célèbre cette année le bicentenaire de sa fondation, en février 1816, sous le nom de Missionnaires de Provence, par Eugène de MAZENOD qui fut aussi évêque de Marseille.

La personnalité et l'œuvre de celui qui a été proclamé saint par l'Eglise catholique en 1995 seront évoquées à Marseille par Michel Franceschetti le vendredi 20 mai.

Mazenod: un bicentenaire important
Repost 0
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 18:00

Les ruines de la cathédrale Saint Appien sont, avec sa tour génoise, un des symboles de Sagone.

Son clocher est également bien connu. Autrefois, il était bien visible de la route ou de la mer, comme le montre cette carte postale qui a presque un siècle.

Le clocher de Sagone est menacé

Maintenant, sur cette photo du même endroit publiée sur Google, les plantations d’arbres et les villas cachent l’édifice.

Le clocher de Sagone est menacé

Le beffroi s’aperçoit encore depuis la route à l’embranchement des routes de Vico et de Cargese.

Le clocher de Sagone est menacé

Ce clocher est en danger. N’ayant jamais été restauré depuis sa construction au milieu du XIXème siècle, il «voit aujourd’hui sa façade se fissurer ; son beffroi menace de s’effondrer tandis qu’une des cloches s’est déjà détachée et a subi de gros dégâts», comme l’indique le site de la mairie de Vico.

La commune présidée par François COLONNA vient de lancer un programme de restauration complété par une souscription populaire pilotée par la Fondation du Patrimoine. Pour en savoir plus sur ce projet, connectez-vous au site de la Fondation Patrimoine en cliquant ICI.

Vous saurez aussi pourquoi Sagone a un clocher sans véritable église.

 

Un bon de souscription est disponible ci-dessous.

Repost 0
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 18:00
ND de Lavasina (commune de Brando)

ND de Lavasina (commune de Brando)

En cette année de la Miséricorde, le secteur pastoral Deux Sorru-Sevi in Grentu et l'Association des Amis du Couvent organisent un pèlerinage pour le passage de la Porte Sainte à Notre Dame de Lavasina, le dimanche 1er mai.

Départs:

     - de Sagone (parking du Spar) 7h15

     - de Vico (devant le monument aux morts) 7h30

     - de l'embranchement d'Evisa 7h45.

Participation: 20€ par personne.

Programme:

     -11h: messe

     -12h30: repas tiré du sac (dans une salle prévue à cet effet)

     -16h: retour.

Inscriptions auprès de la Communauté OMI (06 47 36 72 96) ou auprès de Marcelle Paoli (06 75 43 82 35) jusqu'au 24 avril.

 

Pour avoir des renseignements sur le sanctuaire de Lavasina, suivre le lien: http://www.curagiu.com/lavasina.htm

A Lavasina le 1er mai
Repost 0
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 18:00

Samedi 16 avril de 9h30 à 17h au Couvent St François de Vico, journée-rencontre de réflexion et d'échanges avec Nathalie SARTHOU-LAJUS, rédactrice en chef adjointe de la revue "Etudes" sur le thème :

 

 « Pourquoi je suis encore chrétienne ».

 

Pour les croyants, pour ceux qui s'interrogent, pour tous ceux qui se préoccupent de notre avenir chrétien dans une société en mutation.

 

Les participants peuvent manger sur place le midi (15 €).

Une inscription est demandée pour le repas au 04 95 26 83 83 (le matin seulement).

La journée est organisée par Gaston PIETRI pour l'association des Amis du Couvent de Vico.

 

Pourquoi je suis encore chrétienne

Philosophe chrétienne, Nathalie Sarthou-Lajus est titulaire d’un doctorat de 3ème cycle en philosophie et d’un DEA de philosophie sur Walter Benjamin. De retour d’un long séjour à San Francisco en 1994, elle enseigne, dans un premier temps, la philosophie à des lycéens sur Paris et la région parisienne puis aux étudiants de Sciences Politiques à l’ICES (Institut Catholique d’Études Supérieures) de La Roche-sur-Yon en Vendée de 1996 à 1999. Après avoir travaillé comme éditrice aux Éditions Fleurus durant 7 ans de 2000 à 2007, elle est maintenant rédactrice en chef adjointe de la revue « Etudes ». (biographie publiée sur le site de France-Inter).

Elle a écrit :

L’Éthique de la dette (PUF, 1997)

La culpabilité (Armand Colin, 2002)

La défaite de la volonté (Le Seuil, 2005)

2012 Éloge de la dette (PUF, 2012)

Sauver nos vies  (Albin Michel, 2013)

Peut-on croire à l’amour ?  (avec J.-P. Winter), (Le Passeur Éd., 2015).

Vous pourrez appécier sa pensée en regardant la vidéo de présentation de « Sauver nos vies » :

Comment se relever d'une catastrophe, qu'elle soit individuelle ou collective ? Comment traverser les crises ou les épreuves ? Aujourd'hui, nous voudrions guérir de tout et par nous-mêmes, mais cette obsession de la thérapie et du sauvetage ne suffit pas toujours à étancher notre soif de sens. Dès lors resurgit la question : comment sauver nos vies ?

Repost 0
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 18:03

Célébration des Rameaux

Samedi 19 mars

15 h: Coggia et Poggiolo

16h: Marignana

17 h: Balogna

17 h 30: Sagone

 

Dimanche 20 mars

9h à Murzo

9h30 couvent de Vico

11h Vico et Soccia

11h30 Evisa

15 h Renno et Guagno

 

Jeudi Saint (jeudi 24 mars) :

15 h: Adoration du St Sacrement à Poggiolo, Balogna, Sagone, Letia St Roch et Marignana

célébration de la Cène pour le secteur : 18 h à Vico

 

Vendredi Saint (vendredi 25 mars)

16 h : Letia St Martin

17 h: Sagone et Poggiolo

20h30: Evisa (avec procession)

A Vico, à 20h, adoration de la croix avec confrérie

21h : chemin de croix et procession à Soccia

 

Vigile pascale (samedi 26 mars)

19 h :  Marignana

21h : Sagone et Guagno

22 h : Arbori

 

Pâques (dimanche 27 mars)

9h30 couvent de Vico

11h Vico, Letia St Roch et Soccia

16 h : Coggia et Balogna

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

 

Fête de Saint Elisée: messe mardi 29 août à 10h30 à la chapelle.

 

Rentrée des classes:

lundi 4 septembre pour les enseignants

mardi 5 septembre pour les élèves.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907