Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 17:48
Saint Roch peut vous "en faire baver"

Les messes et les processions en l'honneur de Saint Roch se déroulent d'année en année sans anicroche et sans surprise. Il est donc étonnant d'écrire que l'on peut "en baver" à cette occasion.

Pourtant, cette expression a bien été accouplée au protecteur de Poggiolo par Ghjuvan-Ghjaseppiu FRANCHI dans les colonnes de "La Corse, Mon Hebdo" le 30 avril 2010. Dans le cadre du dictionnaire français-corse qu'il remplissait semaine après semaine, l'écrivain, ancien directeur de la revue "RIGIRU", en était arrivé au verbe "baver" qui, de façon familière, donne l'expression "en baver" et "en faire baver à quelqu'un" qui se dit: "falli vede a San Roccu in lu stagnarone". Littéralement: "lui montrer Saint Roch dans un récipient étamé".

Pour comprendre cette curieuse expression, le rédacteur citait l'explication donnée par le grand universitaire Fernand ETTORI (1919-2001) dans son ouvrage: Anthologie des expressions corses, éd. Rivages, Marseille, 1984.

Saint Roch peut vous "en faire baver"

"Aux fêtes patronales, arrivaient des ermites portant sur la poitrine, suspendu au cou, une sorte de petit cadre en bois dans lequel était exposée, sous verre, l'image du saint qu'ils servaient, le plus souvent saint Roch. Ces cadres s'appelaient "paci" (paix); d'où le nom de "paciaghji" (porteurs de paix) donné dans le sud de la Corse à ces ermites qu'on appelait ailleurs "rimiti".

Moyennant aumône, chacun était admis à baiser l'effigie du saint, tandis que l'ermite effaçait, à chaque fois, avec un chiffon la trace des lèvres. On glissait l'aumône dans une sorte de tronc en fer blanc appelé "stagnalonu" par analogie avec le seau du même nom.

Vénérer ainsi saint Roch était gage de prospérité, mais si quelque jeune impertinent faisait mine d'esquiver l'aumône, l'ermite, furieux, menaçait de le prendre par les cheveux et de lui plonger la tête dans le bidon pour lui faire voir saint Roch".

Repost 0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 18:01
Les 15 et 16 août dans les villages

La fête de la Vierge Marie et le jour de Saint Roch sont l'occasion de nombreuses fêtes dans nos villages à la mi-août.

Vendredi 15 août, des messes de l'Assomption seront notamment célébrées à Vico et à Soccia à 11 h, avec une procession à 21 h 30.

Samedi 16, la Fiera di San Roccu di Rennu débutera par la messe traditionnelle à 10 h. Pour le programme des deux jours de cette Foire, consulter le programme à l'adresse:

http://inseme-bulletin.hautetfort.com/media/02/02/3378024614.jpg

.

MAIS SURTOUT N'OUBLIONS PAS POGGIOLO:

SAMEDI 16 À 18H: MESSE ET PROCESSION

SUIVIE D'UN BON MOMENT DE CONVIVIALITÉ:

- APÉRITIF OFFERT PAR LA MUNICIPALITÉ

- ACCOMPAGNEMENT SALÉ ET SUCRÉ À L'INITIATIVE DES HABITANTS DE POGGIOLO ET DE GUAGNO-LES-BAINS.

Repost 0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 17:58

Le dimanche 6 juillet, à 18 heures, une célébration suivie d'une petite fête aura lieu au couvent de Vico autour du père Dominique N'DJOKO, dont l'annonce du départ a suscité beaucoup de tristesse dans le canton, où ce jeune père jovial et chaleureux a marqué son empreinte.

Le numéro de juin du bulletin "INSEME" a publié l'entretien suivant du Père Dominique avec Pascale CHAUVEAU.

-----------

 

PC: Père Dominique, personne ici ne comprend votre départ ...

Père Dominique : C'est pourtant ainsi que fonctionnent les missionnaires Oblats: nos missions durent trois ans et sont renouvelables une fois, exceptionnellement deux. Qui plus est en ce qui me concerne, j'ai été « prêté» par la Province du Congo, car il n'y a hélas plus de vocations chez les Oblats en France, et les effectifs sont vieillissants. La dernière ordination ici remonte à 2009, alors qu'au Congo il y a encore cinq ou six prêtres Oblats ordonnés chaque année. Pourtant, c'est une congrégation qu'on ne connait pas assez bien, mais qui est très ouverte sur le monde. Nous faisons vœu de pauvreté, chasteté, obéissance comme les autres, mais nous faisons en plus un quatrième vœu de persévérance.

PC : Pouvez-vous en dire plus sur votre prochaine mission à Orly?

Père Dominique : Je m'occupais ici d'une vingtaine de paroisses mais à Orly, je vais m'occuper de deux seulement. Comme dans toutes ies banlieues, ii y a beaucoup de problèmes spécifiques à la jeunesse : drogue, délinquance, pauvreté. Cela représente beaucoup de défis. Ma mission sera de trouver comment marquer la présence oblate sur ces jeunes. Là-bas, il n'y a pas de couvent ou de maison oblate: les trois pères déjà en place vivent avec les gens dans un immeuble, assistent aux réunions de quartier, et sont très impliqués dans les différentes associations, à Orly même et en dehors. En partant d'ici, je pensais retourner au Congo. Je n'ai jamais travaillé à Paris. C'est l'inconnu pour moi et j'espère pouvoir m'adapter à la vie là-bas.

 

 

Le Père Dominique à Poggiolo (procession de St Roch, 16 août 2013)

Le Père Dominique à Poggiolo (procession de St Roch, 16 août 2013)

PC: Aviez-vous eu des difficultés d'adaptation ici en Corse? 

Père Dominique : Absolument aucune! J'ai vraiment apprécié l'accueil que j'aÎ reçu en arrivant ici, on aurait dit que tout le monde m'attendait. D'ailleurs, c'est quelqu'un d'ici qui m'avait appuyé auprès de l'ambassade de France au Congo pour que j'obtienne un visa au plus vite. J'ai ensuite expérimenté un accueil formidable dans chaque paroisse, où j'étais souvent invité à manger après les messes. Quand je sors du couvent, dans les villages, dans les bars, les gens se précipitent vers moi pour bavarder. A la récente Festa di a Natura de Vico, on m'a même offert quelques produits. Je sais déjà qu'à Paris ce sera différent.

PC : Je sais en revanche que vous aviez été déconcerté par le peu de gens assistant à la messe le dimanche.

Père Dominique : C'est vrai qu'à mon arrivée cela m'avait profondément choqué, mais j'ai vite compris que je ne pouvais pas faire de comparaison avec la foule dominicale dans mon propre pays.

Mais je me suis adapté à cette situation, d'autant qu'ici il y a de fortes mobilisations aux processions, fêtes patronales, et aussi aux enterrements. Je dirais qu'il faut réinventer la manière d'évangéliser les gens. Ce n'est plus le dimanche? D'accord! Je délivrerai mon message quand les gens viennent vers moi: à une fête patronale, mais aussi dans un bar pourquoi pas: on a le temps de discuter, et c'est plus profitable. Il ne faut pas attendre les gens, on ne les verrait jamais, mais quand on est parmi eux, notre présence est une bonne nouvelle.

 

Procession de St Roch à Poggiolo, 16 août 2013

Procession de St Roch à Poggiolo, 16 août 2013

PC : Qu'est-ce que la Corse et les Corses ont de plus que les autres?

Père Dominique : je ne dirais pas çà comme çà. Chaque peuple est unique, et il faut le respecter comme tel. Je suis embarrassé quand j'entends les gens me dire que je les abandonne, çà me fait beaucoup de peine et je souffre vraiment intérieurement. Ça me montre aussi que les gens m'appréciaient et j'en suis très heureux. J'ai beaucoup aimé cette terre corse.

PC : Peut-on se prendre à espérer votre retour?

Père Dominique : oh oui! Si le Provincial me demandait de revenir à Vico, j'accepterais sans hésiter. Je sais déjà que je viendrai de temps en temps de Paris pour aider. Je me suis fait beaucoup d'amis ici. Ce n'est qu'un au-revoir et je remercie vraiment tout le monde, sans citer de noms pour n'oublier personne, mais merci aussi à tous ceux qui ont travaillé à mes côtés dans les équipes paroissiales du canton et aux élus qui m'ont beaucoup encouragé. Les souvenirs que j'ai eus ici, je les garde dans mon cœur.

Recueilli par Pascale Chauveau. 

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Chez nos voisins Religion
commenter cet article
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 18:00
Samedi 24 mai: l'anniversaire de Sorru

Parmi les traditions de notre micro-région, figure un anniversaire qui n'est célébré nulle part ailleurs. Il est tout simplement l'anniversaire de l'inauguration, le 22 mai 1887, de la chapelle située au col de Sorru.

.

Cette chapelle privée, construite par François PASTINELLI et entretenue par ses descendants, est un lieu de rassemblement des Sorrinesi deux fois par an (l'autre est le 8 septembre).

.

Cette année, la messe anniversaire aura lieu

SAMEDI 24 MAI à 10 h 30.

Vous êtes tous attendus.

.

Pour avoir plus de renseignements sur ce lieu, regardez l'article En passant par Sorrù

Repost 0
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 18:04
Le pèlerinage au tombeau du Père ALBINI

Couvent Saint François de Vico

SAMEDI 17 ET DIMANCHE 18 MAI

pèlerinage au tombeau du Père ALBINI

"Peuple de baptisés, soyons des pierres vivantes"

 

Ces fêtes seront présidées par l'abbé Jean-Yves COEROLI, vicaire général du diocèse de Corse.

SAMEDI 17 MAI: à 21 h, procession à la grotte, animée par la Cunfraternita di u Padre ALBINI.

DIMANCHE 18 MAI:

accueil des pèlerins

10 h 30: célébration eucharistique

Apéritif offert à tous, suivi du repas.

Participation au repas: 15 euros (vin non compris). Inscriptions au 04-95-26-83-83 (le matin).

14 h 30: rencontre-débat avec le vicaire général.

16 h: procession à la grotte et clôture.

 

Le pèlerinage au tombeau du Père ALBINI

Charles-Dominique ALBINI s'installe au couvent de Vico en 1836 avec la congrégation des Oblats de Marie Immaculée sur demande de Mgr CASANELLI d'ISTRIA, évêque d’Ajaccio.

Les Oblats doivent agir en missionnaires et le Père Albini s’emploie sans relâche à ce travail intense: prédications, catéchismes, confessions. Il aurait même fait des miracles.

En 1839, il s’éteint dans sa chambre qui sera transformée en chapelle par la communauté. Déclaré officiellement par l’Eglise « Vénérable » en 1968, Charles-Dominique ALBINI est fêté solennellement au couvent le 20 Mai, date anniversaire de sa mort.

Repost 0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 17:43

Un concert gratuit de chants traditionnels et polyphoniques aura lieu samedi 3 mai à 15 heures en la Cathédrale de la Major de Marseille, avec l’Archiconfrérie St Joseph de Bastia, le groupe Fior Di Machja, et la présence de Philippe Gueit aux grandes orgues et des trompettes de René Perinelli. Le spectacle sera également rehaussé par les contributions de Battista Acquaviva, fameuse chanteuse de l’Île Rousse, et de son accompagnateur Ceccè Pesce, membre fondateur du groupe I Chjami Aghjalesi.

Cette belle affiche n'annonce pas un spectacle isolé. Elle ne concerne qu'un moment de la journée du 3 mai: celle des la journée des vocations sacerdotales de la Corse.

Depuis 80 ans, les Corses de Marseille et de Provence soutiennent les vocations de l’Île lors d’une rencontre avec l’Evêque d’Ajaccio.Le 3 mai 2014, la communauté corse de Marseille et de Provence et leurs amis, accueilleront l’Evêque de Corse, Monseigneur Olivier de Germay, à l’occasion de la journée annuelle pour les vocations sacerdotales. Cette journée de rencontre, d’échange et de partage présidée par l’Evêque de Corse permet, depuis 80 ans, d’apporter un soutien spirituel et matériel aux séminaristes.

A Marseille, foi, générosité et chant pour la Corse

Dans une ambiance amicale, elle participe également au renforcement des liens entre les Corses de la région Marseille-Provence et ceux qui vivent en permanence sur l’Ile, dans un même élan de foi et de générosité au service de notre Diocèse de Corse. Cette journée, ouverte à toutes les bonnes volontés, débutera à 9h30 par un petit déjeuner, suivi à 10h00, d’une rencontre avec Monseigneur Olivier de Germay, au 5, Place Sadi Carnot 13002 Marseille. (Entrée libre).

A 15 heures en la Cathédrale de la Major, aura lieu le concert gratuit.

A 16h30, la messe présidée par Monseigneur Olivier de Germay, sera concélébrée en la Cathédrale de la Major, avec l’animation musicale de ces intervenants. Après la messe, un apéritif réunira tous les participants à la Cathédrale et la soirée se terminera par un dîner à 20 heures, présidé par l’Evêque de Corse, avec animations musicales et chants polyphoniques (sur réservation).

Renseignements : Comité des Vocations Sacerdotales pour la Corse 5, Place Sadi Carnot 13002 Marseille. Jean-Baptiste Renucci: 06 81 64 82 69

Repost 0
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 17:23

Invité sur le plateau de l'émission " Cuntrastu", animée par Jean-Vitus Albertini, sur France 3 Corse Via Stella, dimanche 20 avril à 18 heures, le Père Jean-Pierre BONNAFOUX était attendu à la suite des révélations sur l'escroquerie dont a été victime un frère de la communauté de Vico (voir l'article La situation du couvent de Vico). 

Ancien père supérieur du couvent de Vico pendant 9 ans et oblat de Marie Immaculée, responsable depuis peu de la pastorale de la santé pour la région d’Ajaccio et auteur de plusieurs publications, le Père Bonnafoux a une forte personnalité qui s'est exprimée dans cette émission.

Le Père Bonnafous: "pardon aux gens du canton"

Au sujet de l'affaire d'escroquerie, il a dit que "C'est à la justice d'aller jusqu'au bout" affirmant que "la présence oblate au couvent sera maintenue".

 Il a aussi constaté que, "A Ajaccio, cette affaire suscite plutôt de la compassion, tandis que dans le canton, il y a davantage de réactions de fureur, liées à un sentiment de trahison que je comprends" car le couvent est le lieu des gens du canton. La salle de réunion Albini et la cuisine ont été financées par les fidèles.

Le Père BONNAFOUX a aussi demandé "pardon aux gens du canton, qui ne méritaient pas ça, à l'Eglise de Corse, qui est le diocèse le plus pauvre de France, et aux pauvres". Et les pauvres ne sont pas loin car il y a "Plus de quinze personnes qui à Vico dépendent presque totalement des Restos du Coeur".

Ces propos se trouvent dans les 7 premières minutes de l'émission qui en a duré 50 et où des sujets passionnants sur l'Eglise et la Corse ont été abordés.

http://www.corsematin.com/article/corse/video-jean-pierre-bonnafoux-invite-de-cuntrastu-%C2%ABtout-repli-identitaire-est-dangereux-.1351677.html​

Repost 0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 17:49

Chacun sait que Poggiolo a la particularité d'avoir Saint Siméon comme saint patron et protecteur depuis des temps immémoriaux. L'église qui lui est consacrée domine le village et se voit de loin. Sa fête est donc un moment important. 

Elle aura lieu

SAMEDI 22 FÉVRIER à 15 HEURES.

La fête du patron

La messe sera suivie d'un goûter, réalisé par les paroissiens, qui aura lieu au fond de l'église ou sur le parvis, selon le temps.

Une belle occasion de se retrouver et de montrer une unité qui dépasse les divisions passionnées et artificielles du moment.

Repost 0
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 18:28

La commune de Poggiolo compte deux hameaux et forme une seule paroisse catholique.

Poggiolo a deux lieux de culte: Saint Siméon et Saint Roch. De plus, à Guagno-les-Bains, une chapelle est dédiée à Saint Antoine. Pas saint Antoine de Padoue mais l'ermite égyptien qui est célébré le 17 janvier. Il a déjà été présenté dans plusieurs articles et notamment dans: Quel est le vrai Saint Antoine?

Donc, les trois lieux de culte ne font qu'une communauté. Cette unité a été bien montrée par la création d'un tee-shirt, voici plusieurs années, regroupant les trois bâtiments et proclamant:

"de Saint Antoine à Saint Siméon en passant par Saint Roch".

Les trois n'en font qu'une

Cette photo date du 16 août 2013. Reste-t-il encore des exemplaires de ce vêtement? Serait-il intéressant de réaliser un nouveau tirage?

-------------------------

La cérémonie en l'honneur de Saint Antoine aura lieu à la chapelle de Guagno-les-Bains samedi 18 janvier à 15 heures.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Fêtons la vie Religion
commenter cet article
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 16:00

Le moment de Noël est habituellement un jour de joie et, à Poggiolo, comme dans d'autres endroits, l'habitude est de partager un verre à l'issue de la messe de la Nativité. Cette année, avec les tout récents décès, il n'en était pas question.

Mais, pour marquer le coup et faire un partage, des paroissiens ont eu l'excellente idée de donner à chacun, à la fin de la cérémonie religieuse, une reproduction de l'image de l'ancienne église de Saint Siméon qui avait été publiée ici à la mi-décembre. Un moyen également de se souvenir de ses racines.

Un cadeau de Noël pour les Poggiolais
Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Dimanche 19 novembre:

messe à Soccia à 11h.

Samedi 25 novembre au couvent de Vico, à partir de 19 h:

 soirée de rencontre, partage et débat sur le thème "La Mission aujourd'hui, pour nous" avec Bertrand EVELIN, omi.

Dimanche 26 novembre:

fête du marron à Evisa.

Samedi 2 décembre:

soirée soupe corse au couvent St François à partir de 20h. Prix: 20€.

S'inscrire auprès de Mme BASSI (04-95-26-62-29) ou au secrétariat du couvent, le matin uniquement, au 04-95-26-83-83.

Vacances de Noël:

du samedi 23 décembre au lundi 8 janvier.

 

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907