Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2019 3 22 /05 /mai /2019 18:10

 

Parmi les traditions de notre micro-région, figure un anniversaire qui n'est célébré nulle part ailleurs.

 

 

Il est tout simplement l'anniversaire de l'inauguration, le 22 mai 1887, de la chapelle située au col de Sorru.

 

Cette chapelle privée, construite par François PASTINELLI et entretenue par ses descendants, est un lieu de rassemblement des Sorrinesi deux fois par an (l'autre est le 8 septembre).

 

 

Cette année, la messe anniversaire aura lieu

 

SAMEDI 25 MAI à 10 h 30.

 

Vous êtes tous attendus.

 

 

Pour avoir plus de renseignements sur ce lieu, regardez l'article En passant par Sorrù.

 
 
 

 

Partager cet article

Repost0
20 mai 2019 1 20 /05 /mai /2019 18:06

Le pèlerinage au tombeau du Père Albini au couvent de Vico est un grand moment de l'année. Un reportage rassemblant plusieurs témoignages a été publié lundi 20 mai dans "Corse-Matin" sous la plume de Pascale Chauveau. En voici le texte.

--------------------

Les pèlerins restent fidèles au souvenir du père Albini

 

PASCALE CHAUVEAU

Malgré le temps qui passe, la dévotion envers le père Albini ne faiblit pas. Chaque 20 mai, le couvent Saint-François de Vico accueille les pèlerins venant célébrer la mort du père missionnaire Oblat de Marie (1790-1839). Cette année, pas moins de 200 fidèles avaient fait le déplacement, de Vico et de ses environs bien entendu, mais aussi une vingtaine de Sainte-Marie-Siché et une trentaine d’Ajaccio.

Si la plupart viennent tous les ans, Madeleine a participé pour la première fois au pèlerinage, l’an passé, pour mieux connaître l’histoire "du père qui a fait tant de bien en Corse", glissait-elle hier. "Il faut continuer à parler de lui pour ne pas l’oublier."

À Vico, les enfants entendent régulièrement parler du père Albini au catéchisme, et son tombeau dans l’église du couvent, ainsi que sa chambre reconvertie en chapelle, attirent des fidèles toute l’année.

"Il y avait beaucoup de misère dans nos villages, raconte Jean-Louis. En s’employant à soulager cette misère, il a aidé à renforcer la foi, et maintenu ce qui risquait de disparaître." À 84 ans, ce pèlerin reconnaît que son épouse est la plus pratiquante du couple, mais le souvenir du père Albini le touche particulièrement.

 

Pèlerinage Albini

Demande de canonisation toujours en cours

À ses côtés, Marie-Thé explique que cette ferveur populaire est liée aux qualités d’humilité du père Albini, et à sa volonté de s’adresser aux plus humbles pour vivre une foi simple. Depuis quelques années, une demande de canonisation suit son cours, car de nombreux miracles lui sont attribués. Mais le Vatican ne semble pas pressé de faire du père Albini un saint...

"J’ai l’impression que le père Albini ne voudrait pas être canonisé, remarque néanmoins le père Grégoire Skikki avec malice. Il fuyait la gratitude des gens, et était contre toute forme de reconnaissance. Le vrai miracle qu’il a accompli, c’était de réussir à réconcilier les gens, et c’est à ce niveau que je l’admire le plus."

Quant à la pluie incessante et violente qui a semblé vouloir gâcher la journée d’hier, si beaucoup s’en plaignaient, ne faut-il pas y voir un petit miracle supplémentaire du père Albini, aidant du haut des cieux à pourvoir la Corse de cette eau qui paraissait tant devoir lui manquer cet été…

Partager cet article

Repost0
17 mai 2019 5 17 /05 /mai /2019 17:58
Le filleul poggiolais de Pascal Paoli. 2/3: le mandataire di u Babbu

 

Il est bon de s’interroger sur l’identité de l’homme qui représenta Pascal Paoli au baptême de Carlo Francesco Pasquale PINELLI le 30 septembre 1795 à Poggiolo.

 

Le parrain étant absent, la procuration («mandato di precara») avait été attribuée «nella persona del Signor Dottor Giovantonio pinelli».

 

Il est facile de reconnaître sous ces mots Gian Antonio PINELLI, surnommé «l’homme le plus cultivé de Corse».

 

Né le 6 septembre 1760, Gian Antonio était le grand-oncle du jeune enfant baptisé en 1795 car il était le frère de son grand-père Anton Francesco. Dans le document, il est qualifié de «Signor Dottor» car, entré dans les ordres, il devint docteur en théologie (1785) et en droit (1789).

 

Au début de la Révolution, il fut élu à l’assemblée départementale puis à la consulte de 1794 qui désigna le roi d’Angleterre comme roi de Corse.

 

D’après la notice d’Eugène GHERARDI parue dans le «Dictionnaire historique de la Corse» (sous la direction d’Antoine-Laurent SERPENTINI, éditions Albiana, 2006), Gian Antonio serait allé habiter Florence pendant la période du royaume anglo-corse. Il était pourtant bien présent au baptême de son petit-neveu le 30 septembre 1795.

 

Etait-il en vacances? Etait-il venu spécialement pour représenter Pascal PAOLI à cette cérémonie?

 

Toujours est-il qu’il fut bien «procuratore» du Père de la Patrie. La «madrina», la marraine, était Angela Francesca PINELLI qui ne signa pas l’acte de baptême car «dichiara di non sapere scrivere».

 

La signature du diplômé Gian Antonio PINELLI est bien visible en bas du document, ainsi que celle du curé Giovanni BONIFACY qui s'opposa à l'administration française pour conserver le titre de "piévane" à l'église St Siméon. Il a été question de lui dans l’article "Les origines et l'organisation religieuse de la pieve".

 

 

 

Signatures de Gian Antonio Pinelli et du curé Bonifacy.

Signatures de Gian Antonio Pinelli et du curé Bonifacy.

 

La vie très remplie de «L’homme le plus cultivé de Corse» a fait l’objet d’une série de trois articles sur ce blog.

 

(à suivre)

 

 

Partager cet article

Repost0
12 mai 2019 7 12 /05 /mai /2019 17:58
Les 180 ans du Père Albini

Pour les 180 ans de la mort du Père ALBIBI, plusieurs cérémonies et activités sont prévues au couvent de Vico.

 

 

Charles-Dominique ALBINI s'installe au couvent de Vico en 1836 avec la congrégation des Oblats de Marie Immaculée sur demande de Mgr CASANELLI d'ISTRIA, évêque d’Ajaccio.

Les Oblats doivent agir en missionnaires et le Père Albini s’emploie sans relâche à ce travail intense: prédications, catéchismes, confessions. Il aurait même fait des miracles.

Le 20 mai 1839, il s’éteint dans sa chambre qui sera transformée en chapelle par la communauté.

Déclaré officiellement par l’Eglise «Vénérable» en 1968, Charles-Dominique ALBINI est fêté solennellement au couvent de Vico à chaque anniversaire de sa mort.

 

 

Cette année, le pèlerinage à son tombeau aura lieu samedi 18 et dimanche 19 mai.

 

Les 180 ans du Père Albini

Partager cet article

Repost0
26 avril 2019 5 26 /04 /avril /2019 18:00

Dans l'esprit de beaucoup, les archives sont trop souvent synonymes de lieux sombres et poussiéreux où l'on passe de longues heures à feuilleter des papiers jaunis.

 

La réalité est de plus en plus éloignée de ces clichés grâce au scanner et à internet: de nombreux documents sont désormais numérisés et disponibles sur la Toile.

 

Dans ce domaine, il faut saluer le travail des archives départementales qui viennent de mettre à la portée de chacun les images de plusieurs dizaines de titres de la presse corse, alors que le fameux site Gallica de la BNF n'en propose que huit.

 

Ainsi, chacun peut avoir accès à la mythique "A MUVRA".

 

Parfois, la collection n'est pas complète comme, par exemple, pour "La Corse catholique" où il manque plusieurs numéros de l'année 1936.

 

On peut découvrir des publications moins connues comme "Le bulletin paroissial de Vico" qui exista de 1929 à 1938.

 

Image extraite de "Vico Sagone, Regards sur une terre et des hommes"

Image extraite de "Vico Sagone, Regards sur une terre et des hommes"

Ce bulletin fut créé par le Père Dominique FRANCHI, curé de Vico de 1928 à 1955. Il est cité à la page 253 de l'ouvrage collectif "Vico Sagone, Regards sur une terre et des hommes" (éditions Alain Piazzola) qui est toujours disponible en librairie ou par correspondance (Amazon: https://www.amazon.fr/Vico-Sagone-Regard-sur-terre-hommes/dp/2364790441).

 

Ce périodique fournit de nombreux renseignements sur la vie religieuse à Vico pendant les dix années qui précédèrent la guerre. Mais il permet aussi de connaître les activités de l'association La Vicolaise de Paris ou d'apprendre que l'électricité fut installée en 1938 (dix ans avant Poggiolo).

 

Cette publication apporte même une précision chronologique sur la visite pastorale de l'évêque, Mgr RODIÉ, à Poggiolo, qui a été décrite dans un article précédent.
 

La presse corse (et même vicolaise) accessible sur internet

Le bulletin écrit que cette visite eut lieu le mercredi 10 juin 1936.

 

N'hésitez donc pas à vous plonger, par écran interposé, dans les vieux journaux insulaires !

 

L'adresse du site des archives départementales est: 

http://archives.corsedusud.fr/Internet_THOT/FrmSommaireFrame.asp

Partager cet article

Repost0
24 avril 2019 3 24 /04 /avril /2019 18:00

Mgr de GERMAY, l'évêque de Corse, sera présent à Marseille

 

le 27 avril 2019

 

pour la 84ème journées des vocations sacerdotales pour la Corse.

Les cérémonies se dérouleront à la Cathédrale de la Major à Marseille.

 

L'évêque de Corse à Marseille

 

A 15 heures,

CONCERT

avec la participation de

Philippe GUEIT aux grandes orgues, trompette de René PERINELLI,

Jonathan PILATE baryton, Chorale FIOR DI MACHJA.

 

 

A 16 heures,

MESSE

concélébrée par

Mgr Georges PONTIER,

Archevêque métropolitain de Marseille,

et

Mgr Olivier de GERMAY,

Evque d'Ajaccio pour la Corse.

CHANTS ET ANIMATION MUSICALE

interprétés par 

Chorale FIOR DI MACHJA,

Philippe GUEIT aux grandes orgues et les trompettes de René PERINELLI.

 

 

17 H 30

TEMPS DE RENCONTRE CONVIVIAL

AUTOUR DU VERRE DE L'AMITIÉ

SUR LE PARVIS DE LA CATHÉDRALE.

 

 

Renseignements et réservation:

Comité des Vocations Sacerdotales 42 Quai du Port 13002 Marseille

19 Cours Napoléon BP 36 - 20181 Ajaccio cedex 01

Jean-Baptiste RENUCCI 06-81-64-82-69

Partager cet article

Repost0
22 avril 2019 1 22 /04 /avril /2019 18:01

Pendant l'incendie de Notre-Dame de Paris, un pompier d'origine corse a eu un rôle très important que met en évidence l'entretien publié dans "Corse-Matin" de lundi 22 avril.

 

Stéphane CECCALDI a été appelé dès le début du sinistre au COGIC (centre opérationnel de gestion interministérielle des crises) car ce pompier a une spécialité très particulière d'expert en protection du patrimoine. Il est notamment titulaire d'une thèse sur la naissance du droit canonique au XIIème siècle et d'une autre sur le mobilier intérieur à la fin du XVIIème siècle.

L'article décrit le rôle que cet officier sapeur-pompier volontaire, qui dirige le service de sécurité incendie du Château de Versailles et du Trianon, a tenu pendant ces heures dramatiques et le bilan qu'il dresse de la situation actuelle de la cathédrale.

Issu d'une famille de Cristinacce et ayant passé son enfance à Marseille, Stéphane CECCALDI travaille également avec le SIS 2 A à la sécurisation du patrimoine de Corse du Sud. Il est donc tout à fait qualifié pour expliquer historiquement l'implantation des églises insulaires et leur importance pour l'identité de nos villages.

 

 

Pour le pompier de Versailles et de ND de Paris, l'église est le point de rassemblement identitaire du village

"L’église du village reste le point de rassemblement identitaire du village"

 

L’émotion est très vive dans la population. Preuve, s’il en fallait, de l’absolue nécessité de protéger le patrimoine ?

Oui, l’incendie de Notre-Dame est un vrai traumatisme psychologique qu’il faut prendre en considération, qu’il soit lié à la foi ou à un sentiment d’appartenance à une communauté. Il n’y a pas que les conséquences financières de la reconstruction et la perte patrimoniale. Lorsque j’assure des formations sur la sécurisation du patrimoine aux pompiers, je leur dis toujours de ne pas oublier que l’église du village reste le point de rassemblement identitaire d’une communauté, au-delà de toute croyance. C’est souvent le seul bâtiment ancien que l’on ait conservé dans une petite commune et dont on est fier.

 

Vous parlez des églises de village... Vous travaillez avec le Sis 2A pour la sécurisation du patrimoine. Quelle est votre mission ?

Nous procédons à un recensement des différents lieux culturels religieux, privés, châteaux, etc. C’est un travail que je fais depuis dix ans dans les Yvelines. Ce qui permet de rédiger, avant le sinistre, des fiches opérationnelles pour alerter de l’importance patrimoniale du lieu concerné, comme ce fut le cas à Notre-Dame. Un travail qui, à terme, peut amener, comme c’est le cas dans les Yvelines ou au musée Fesch, à la rédaction d’un plan de sauvegarde des biens culturels (PSBC) qui détermine les œuvres prioritaires à évacuer en premier ou à protéger.

 

Quels bâtiments en Corse devraient-ils, à votre sens, bénéficier de ce plan ?

La maison Bonaparte, la cathédrale d’Ajaccio bien sûr, où se trouve un tableau de Delacroix, l’église de Bonifacio avec ses fameuses statues de procession, le musée de la préhistoire à Sartène et un nombre absolument immense par rapport à la taille du département d’églises très anciennes avec des parties peintes importantes.

La Corse regorge d’un patrimoine religieux qui se trouve davantage dans les campagnes que dans les villes. Pour réévangéliser la Corse, Pise, au XIIe, XIIIe siècles, a implanté des églises dans les campagnes, pour aller plus vite à moindres frais.

Plutôt que de construire une église dans chaque village, un édifice était alors implanté au milieu de rien, une église qui était ensuite partagée, à titre d’exemple, par quatre communes dans un rayon de 3 km. Je travaille pour le Sis 2A mais la Haute-Corse est également remplie de trésors. Le Cap Corse, la Castagniccia… des fresques extraordinaires se trouvent aussi dans les églises du côté de Corte.

 

Propos recueillis par Caroline MARCELIN

 

Dans la pieve de Sorru in Sù, l'implantation de l'église Sant'Anarilla près des Trois Chemins correspond bien à ce récit. Au XVIème siècle, elle fut remplacée par l'église piévane de St Siméon. Cette histoire a été racontée dans l'article de ce blog dont voici le lien:

 

 

A noter: Stéphane CECCALDI a déjà été présenté aux lecteurs de "Corse-Matin" dans son édition du 17 novembre 2018.

Cliquer sur l'image pour lire l'article.

Cliquer sur l'image pour lire l'article.

Partager cet article

Repost0
20 avril 2019 6 20 /04 /avril /2019 23:59

 

Joyeuses Pâques !

 

Que vous soyez croyants ou non, passez une bonne journée de Pâques, symbole de l'espérance qui permet de vaincre tous les malheurs.

 

Fresque sur la voûte de l'église Saint Siméon de Poggiolo (photo Michel Franceschetti).

Fresque sur la voûte de l'église Saint Siméon de Poggiolo (photo Michel Franceschetti).

Partager cet article

Repost0
19 avril 2019 5 19 /04 /avril /2019 18:00
Douleur du Vendredi Saint et défense du patrimoine à Poggiolo

Pour les catholiques, la douleur de l'incendie de Notre-Dame de Paris est d'autant plus vive que cette catastrophe a eu lieu au début de la Semaine Sainte qui, avant l'annonce de la résurrection le dimanche de Pâques, passe par la douleur de la mort du Christ sur la croix le vendredi.

La désolation des parents et amis de Jésus est bien représentée à Poggiolo par le grand tableau de la descente de la croix, réalisé par Damaso MESTRACCI, qui se trouve dans l'église Saint Siméon. 

Ce chef d'œuvre a été présenté dans deux articles précédents de ce blog. Nos lecteurs pourront s'y référer.

 

Cette peinture a été réalisée en 1939.

Ne faudrait-il pas profiter de l'année 2019 pour fêter dignement les 80 ans d'une des merveilles de Poggiolo? Quand on a un patrimoine, il faut bien le protéger, mais aussi le faire connaître.

 

Partager cet article

Repost0
9 avril 2019 2 09 /04 /avril /2019 18:02

Calendrier des cérémonies de la Semaine Sainte dans le haut-canton:

 

Samedi 13 avril:

à 16 h,

Messe des Rameaux à POGGIOLO.

 

Dimanche 14 avril - Rameaux: 

 GUAGNO 11h

 

Jeudi Saint 18 avril

Adoration du St Sacrement :

POGGIOLO 15 h; SOCCIA 15h

 

Vendredi Saint 19 avril: 

à SOCCIA

15h: Office de la passion, 

21h: chemin de Croix et procession.

 

Samedi - Vigile 20 avril:  

SOCCIA 21h

 

Dimanche - Pâques  21 avril :  

GUAGNO 11h

 

A Vico même, voici ce qui est prévu:

Les rendez-vous de la Semaine Sainte

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

 

 

FÊTE DE ST ANTOINE ABBÉ

Messe samedi 16 janvier à 15 heures

chapelle de Guagno-les-Bains.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907