Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 18:00
Une visite en Chine

Les Poggiolais d'aujourd'hui sont de grands voyageurs. Ils ne sont plus obligés de chercher de quoi vivre en s'engageant dans l'armée ou l'administration, comme leurs ancêtres. Maintenant, ils vont dans des pays lointains pour le plaisir de voir de nouveaux paysages et de connaître des gens différents.

Ainsi, voici quelques semaines, Joël CALDERONI est allé en Chine du Sud d'où il nous a ramené quelques images des bâtiments traditionnels, des rizières et des Chinois.

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 18:06

   La Fédération des Groupements corses de Marseille a réussi son Salon du Livre et de l'Artisanat Corse samedi 26 et dimanche 27 janvier.

   Dans les trois étages de la Maison de la Corse, rue Sylvabelle, les visiteurs ont pu faire leur moisson de livres sur la Corse.

 

Sylvabelle01

 

 

    La présentation de livres était accompagnée de conférences-débats comme celui sur "Razzia sur la Corse: des plasticages à la folie spéculative" par la journaliste Hélène CONSTANTY qui fut fortement critiquée pour des textes anti-corses parus dans "L'Express" (voir ICI).

Sylvabelle02

 

   Dominique BUCCHINI, président de l'Assemblée de Corse, venu spécialement pour l'occasion, sut calmer l'assistance et fit une charge très dure contre l'argent qui entraîne la violence et détruit la société insulaire.

Sylvabelle03

  Le premier salon de l'artisanat corse offrait une grande série de stands sur la charcuterie, l'épicerie, la poterie, les bijoux.

  Le peintre Jimmy LORENZI exposait ses œuvres.

 

Sylvabelle04

 

   La capu d'annu fut fêtée samedi avec plusieurs discours. Jean GRAZI (photo ci-dessous), président de la Fédération, présenta ses vœux et annonça les projets de l'association dans le cadre de Marseille capitale européenne de la culture. Il fut suivi par Dominique BUCCHINI, Solange BIAGGI, représentant le maire de secteur Dominique TIAN et le maire de Marseille Jean-Claude GAUDIN, Eugêne CASELLI, président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole, et René OLMETA, représentant le président du conseil général Jean-Noël GUERINI.

Sylvabelle05

 

Puis, ce fut la ruée des gloutons sur la coppa, le lonzo et le figatelli.

Sylvabelle06

Partager cet article

Repost0
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 18:30

    En se promenant sur le plateau ardéchois, au dessus de Ruoms, Joël CALDERONI a eu la surprise de rencontrer ce petit monument et il a ainsi appris  que St-Roch était le patron des carriers. L'inscription photographiée lui attribue bien cette protection.


Ruoms Saint Roch


Ruoms la plaque

    En fait, cette attribution ne vient pas d'un épisode de la vie de saint Roch mais d'une homophonie. L’homophonie est la relation entre des mots qui ont la même prononciation, la même forme orale mais des sens différents.

   Il semble que ce soit l'homophonie du prénom Roch avec le roc, la rocaille, qui soit l'origine du rapport du saint montpellliérain avec le monde des ouvriers du rocher. On trouve des statuettes de ce personnage dans des niches à l'intérieur des galeries de mine. Le mal de saint Roch était la maladie qui provenait de l'introduction de la poussière de grès dans les poumons des ouvriers. Dans notre partie de Corse, un tel risque ne pouvait concerner à la rigueur que les mineurs de Marignana et Osani pendant les quelques années où la mine fut exploitée. Voir: http://www.paese-di-marignana.fr/storia/mines_pumonte.htm

   A Poggiolo, la ferveur, qui s'exprime notamment par la procession du 16 août, est essentiellement tournée vers la protection qu'offre saint Roch à l'encontre des maladies.

    Pour les carriers de Ruoms, il faut se reporter à l'ouvrage très complet intitulé "Carrières et carriers de Ruoms" par Paul Jourdan (Association Cévennes Terre de Lumière n°4 - 1995). Cette association organise de nombreuses promenades en Ardèche (voir son site: http://www.ctl-ardeche.com/xoop/).

Partager cet article

Repost0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 18:29

    Brigitte LOYS a le plaisir de nous faire parvenir des photos originales.

  couvertures 1

 

couvertures 2

 

   Elles nous montrent des couvertures reçues par les enfants de Tananomby, à Madagascar, où l'association ACLES fait un gros travail.

 

  La "ruche des tricoteuses" mise en place cet hiver dans le canton des deux Sorru a bien travaillé. En voici le résultat .... c'est superbe !
En tant que "relais" entre Tananomby et les habitants du canton, je tiens à remercier vivement toutes les participantes.
Ne vous arrêtez pas, un carton va partir début mai avec de la layette (moins de 3 mois). Il manque encore des grenouillères !!! Alors, si vous pouvez en trouver autour de vous, elles seront les bienvenues.
J'y pars le 10 septembre prochain pour un mois et j'ai une valise vide !
Merci pour tout ce que vous faites.
Brigitte

  

Brigitte LOYS
Les Cèdres
20125 SOCCIA
04 95 28 39 79
06 88 14 15 42

 

 Pour avoir plus de renseignements sur cette action, allez sur l'article du blog: cliquez ici

 

et sur le numéro de mai 2011 de "INSEME": cliquez ici

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 17:32

Ne soyez plus en panne d'idées pour décorer votre table à l'occasion de Noël ou du Jour de l'An. Allez rapidement sur le blog Cuisine en fête de Tatie Boulette.

Vous trouverez de nombreux exemples de décoration réalisées avec des objets faciles à trouver. Parmi les dernières suggestions: "Noël sur la route des épices", "Noël enguirlandé", "Luminance de bleu et blanc".

table

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 17:56

Les automobilistes qui utilisent les navires de la compagnie La Méridionale ont pu remarquer, sur les quais du port de Marseille, un des employés qui les aident à embarquer. Ceux qui sont originaires du canton des Deux Sorrù le connaissent bien: c'est Thierry CALDERONI.

Il est peut-être exagéré de le qualifier de "Poggiolais le plus important" mais son travail permet à chacun de voyager au mieux pour rejoindre POGGIOLO.

 

 

Thierry au travail2Quel est le nom de ton emploi? En quoi consiste-t-il exactement?
Assistant clientèle quai avec le grade de chef d'équipe.


Depuis combien de temps travailles-tu ici?
Depuis avril 1999.


N'est-il pas difficile de travailler en plein air?
Tout dépend des saisons. L'été, le hangar nous abrite du soleil et il y a toujours un peu d'air. L'hiver, il suffit d'être bien équipé (sous-vêtements et grosses parkas). Le plus gênant, c'est la pluie. Dans l'ensemble, c'est plutôt agréable.


Pour les passagers, quels sont les atouts de La Méridionale par rapport à la SNCM et à Corsica Ferries?
Notre atout essentiel est la convivialité. Peu de bateau avec des capacités raisonnables. Pour les tarifs avec la SNCM, à prestation égale, tarif égal. Mais la restauration est de meilleure qualité.


Les automobilistes sont-ils disciplinés? Ont-ils des comportements différents selon les moments de l'année?
il y a toutes sortes d'automobilistes: l'habitué et le touriste. Chacune comprend deux sous-catégories.


L'HABITUÉ

  - l'habitué qui connaît la marche à suivre par cœur mais qui écoute l'agent d'accueil
  - l'habitué qui ne calcule personne car il pense tout savoir (une fois sur deux, il se trompe de compagnie) (souvent les insulaires)
LE TOURISTE:
  - Celui dont le trajet s'est bien passé: il arrive détendu et écoute
  - Celui qui s'est pris les embouteillage sur le périph ou un accident sur l'autoroute. Il n'écoute rien et cherche le bateau de partout et râle pour le moindre truc (sortir du véhicule pour faire les formalités d'embarquement...)

 
As-tu une anecdote concernant des Poggiolais ou des gens originaires du canton?

La plus récente s'est passée pour le "pont" de l'Ascension. Deux membres de ma famille habitant Marseille sont partis si tard de chez eux qu'ils sont arrivés sur le quai bien après l'heure fixée pour le départ. Heureusement, des touristes, qui avaient traversé toute la France et étaient bloqués par un embouteillage à l'entrée de la ville, avaient téléphoné à la compagnie et le départ fut retardé de plus d'une demi-heure, pour le bien de chacun.

 

Es-tu parfois de l'autre côté de la barrière? Utilises-tu ces bateaux pour aller au village?

Bien évidemment. Je peux passer un mois à POGGIOLO l'été et je viens plusieurs fois dans l'année en fonction des vacances scolaires de mes enfants.

Thierry au travail1

Partager cet article

Repost0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 17:33

Tatie Boulette continue à diffuser sur son blog de délicieuses recettes de cuisine tout en nous faisant part des merveilles vues lors de son voyage en Thaïlande.

Ainsi, en une trentaine de photos, elle montre toutes les étapes de la fabrication de papier à partir d'écorce de mûrier, de la confection des ombrelles en bambou et de l'élaboration du fil de soie. Des images à la fois très jolies et très pédagogiques pour comprendre le travail artisanal.

Pour les admirer, cliquez sur cette adresse: http://0z.fr/iMO4Q

 

ombrelles


Mais Tatie Boulette lance un appel aux amis habitant en région PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur). Elle envisage une reconversion dans sa vie professionnelle et organise des réunions Tupperware où elle proposerait aussi des recettes. Les renseignements sont à l'adresse: http://0z.fr/Y_tx6.

Si vous habitez dans la région, faites-lui signe. Merci d'avance.

 

 

Partager cet article

Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 16:51

manu gasquetManu Gasquet est bien connue à Poggiolo où elle a ses attaches familiales. Mais elle est célèbre dans la blogosphère sous le nom de Tatie Boulette, pour ses recettes de cuisine et ses originales décorations de table, que l'on peut voir sur son blog: http://www.cuisineenfetedetatieboulette.com/

 

Nous en avons parlé plusieurs fois ici. Nous y revenons car elle a quitté son travail à Aix-en-Provence pour passer 18 jours très loin, en THAILANDE. Comme elle n'est pas égoïste, elle permet à tous d'en profiter par les très nombreuses photos qu'elle en a ramenées.

Allez les voir et régalez-vous (culturellement):


- d'abord, le 5 février, un choix de photos donnant l'atmosphère générale du pays:

http://0z.fr/jJg9K

 

- le 26 février, Bangkok sous toutes les coutures:

http://0z.fr/_NqVQ

 

- le 6 mars: découverte d'Ayuthaya, l'ancienne capitale thaïlandaise, avec une halte à Bang Pa In , où se situe l'ancien palais d'été de la famille royale:

http://0z.fr/K58Nf

 

Et ce n'est pas fini: il est prévu de continuer la série chaque fin de semaine.

  ---------------------

Bien sûr, il est également recommandé d'aller voir son blog pour ses recettes. Ainsi, Manu vient de montrer comment faire des "tagliatelles fraîches aux trompettes de la mort" avec les champignons ramassés près de Poggiolo par ses parents.

Partager cet article

Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 19:28

Des fidèles du canton n'ont pas oublié le Père ESTEVE qui a passé plusieurs années au couvent de VICO. Ils viennent de lui manifester leur attachement en lui envoyant des produits de la gastronomie corse dans la communauté de missionnaires OMI de LYON où il est maintenant retiré.

Le blog de cette communauté (http://ehpadomi.blogspot.com/) vient de nous apprendre que les cadeaux de ses anciens paroissiens ont été bien reçus et appréciés. Voici les extraits concernés:

 

"dimanche 16 janvier 2011

* Au repas de midi, Fernand ESTEVE, rayonnant, a offert à l’ensemble des présents les fromages corses. Ce sont des personnes de SOCCIA, POGGIOLO, ORTO – ses anciennes paroisses en Corse – qui les lui ont envoyés. Et Muriel ZAMOLO notre visiteuse en a été la charmante intermédiaire. Tous, nous les remercions : ces fromages étaient très savoureux !Estève Fernand

 

lundi 17 janvier 2011

* Après les fromages, les différents beignets au « brucciu » corse pour le petit déjeuner : un vrai régal ! Georges PIZET – qui d’habitude prend son petit déjeuner en chambre – avait dû le sentir puisqu’il est descendu de sa chambre avec canne anglaise pour prendre son petit déjeuner…"

 

Par ailleurs, le Père ESTEVE a déclaré, dans une note plus ancienne de ce blog, ce qu'il pensait de la Corse:

 

"J’ai surtout le souvenir des 32 ans passés en Corse, les plus belles années de ma vie de religieux prêtre. La Corse (que les grecs appelaient KALLISTE « la très belle ») ses habitants sont beaux et bons et accueillants et généreux. Liens familiaux très forts. Traditions chrétiennes bien gardées, surtout dans le rural, belles mélodies en latin pour les funérailles, sens de la musique vocale polyphonique. ET SURTOUT LA VIE EN COMMUNAUTÉ."

Partager cet article

Repost0
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 19:28

Ce blog est centré sur la vie passée et présente des Poggiolais. Son regard n'est toutefois pas borné par le col de Sorru et il répercute également ce que peuvent faire des Sorrinesi très loin de Corse. Ainsi, voici ce que "Corse-Matin" a publié le 28 janvier dernier:

 

 

JUMELAGE AVEC TANANOMBY


Tananomby p1
L'association artistique et culturelle de Sorru in Sù a réalisé un jumelage à vocation éducative et sociale avec un village de Madagascar.

Il concerne plus particulièrement l'école de TANANOMBY. Ce village malgache, situé à 1 380 m d'altitude, est composé de cinq hameaux habités par 160 familles. Situé à 314 km au sud de TANANARIVE (1), il faut environ sept heures de route pour l'atteindre. Actuellement, Brigitte LOŸS, membre de l'association de Sorru in Sù, se trouve à TANANOMBY. Dans le cadre d'une mission volontaire, elle participe à la formation des enseignants et à des animations diverses (bibliothèque, expression artistique et enseignement du français aux enfants et aux adultes). Des échanges réguliers sont établis entre l'association de Sorru in Sù et TANANOMBY, avec pour devise "l'avenir des enfants dépend de celui des adultes".

 L'ACLES (association de coopération laïque éducative et sociale), créée en mars 2004 à LA RÉUNION, s'était fixée comme premier but de venir en aide aux familles défavorisées des hameaux de TANANOMBY. L'objectif était de les accompagner en mettant en place avec elles des projets de développement durable. Action à laquelle participe, désormais, l'association artistique et culturelle de Sorru in Sù, dont le siège est installé à Poggiolo (tél: 04.95.24.58.87).


J.-M.F.

 

(1)  Coordonnées GPS: 20° 21′ 00»  S / 47° 23′ 00 E (Visible sur Google earth)

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907