Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 18:08

Toussaint a toujours été un moment important en Corse. En dehors de la visite des cimetières pour nettoyer les tombes, mettre des fleurs et des bougies (toujours en nombre impair) et se recueillir, de nombreux rituels lui sont attachés.

«Settimana», nouveau nom de «La Corse, votre hebdo», le supplément hebdomadaire de «Corse-Matin», lui a consacré un gros dossier le 30 octobre.

Véronique EMMANUELLI y fait une synthèse des traditions insulaires. L’anthropologue Georges RAVIS GIORDANI replace la fête des Morts dans le calendrier des cérémonies de l’année. Le Père Gaston PIETRI précise ce que sont les 1er et 2 novembre pour l’Eglise catholique.

Comme il existe en Corse de nombreuses variantes, le journal propose également une carte de neuf microrégions ayant leurs propres rituels.

Les rituels de la Toussaint dans les Deux-Sorru

Pour les Deux-Sorru et le Cruzzini, on peut lire :

« Se rassembler, vivre quelques jours en toute fraternité. Telle est la feuille de route inspirée par la Toussaint à Guagnu, à Soccia, à Azzana et à Salice. Les mécanismes à l’œuvre renvoient à l’allumage des fours dans lesquels cuiront les chaussons à la courge, à l’oignon, au brocciu et raisins secs, aux blettes ou aux pommes de terre que les femmes ont confectionnées ensemble. Auparavant les hommes se sont réunis pour couper le bois, et pour le ramener au village. Puis vient le moment de se restaurer, tous ensemble, encore, devant le four. On trinque, un verre de vin à la main. Ceux qui sont forcés de rester chez eux (parce qu’ils sont trop âgés, parce qu’ils sont fatigués) recevront leur part, à leur domicile. »

C’est bien ainsi que les Poggiolais ont longtemps fait pour cette fête.

 

L’origine légendaire, la recette et la fabrication des bastelles à Poggiolo peuvent être vues sur l’article publié le 1er novembre 2009 sur ce blog:

Repost 0
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 18:14

CÉRÉMONIES DE TOUSSAINT ET DES DÉFUNTS:

Samedi 31 octobre: messe à POGGIOLO à 15h, suivie de la bénédiction du cimetière.

Bénédiction du cimetière de GUAGNO-LES-BAINS à 16h30.

 

Poggiolo n'oublie pas les fêtes de Toussaint
Repost 0
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 18:20

Pour mieux connaître l’œuvre de Maistrale, voici deux enregistrements de ses plus grands succès (en dehors de «A canzone di u cuccu» présentée la dernière fois).

 

 

- "Sirinata à i sposi" par Tavagna :

- "U lamentu di u banditu" par Tino ROSSI

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Patrimoine et traditions
commenter cet article
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 12:53
La solution de la devinette du mois : les anneaux poggiolais

L’objet proposé par la devinette d'hier était très facile à situer: cet anneau est fixé sur le mur de la chapelle Saint Roch, à la bordure du clocher.

 
La solution de la devinette du mois : les anneaux poggiolais

A priori, on peut penser qu’il permet de fixer la corde de la cloche. Il en a été ainsi mais il y a longtemps que la corde a été raccourcie pour empêcher les jeunes enfants de s’amuser à faire retentir des sonneries intempestives.

Cet anneau pourrait également servir à attacher des animaux. D’autres anneaux existaient autrefois dans les rues du village pour faire patienter les ânes et mulets. Il en reste encore trois autres :

- deux sur la façade de la maison FRANCESCHETTI à la Teghia

La solution de la devinette du mois : les anneaux poggiolais
La solution de la devinette du mois : les anneaux poggiolais

- un sur le mur de la maison MERCURY, où logeait récemment la famille BERNARD.

 

La solution de la devinette du mois : les anneaux poggiolais
La solution de la devinette du mois : les anneaux poggiolais

Si des anneaux existent sur d’autres murs, le blog en publierait volontiers les photos.

En tout cas, quand certains se plaignent du vagabondage des bêtes à Poggiolo, ils peuvent toujours utiliser ces anneaux ou en installer d’autres !!!

 

Repost 0
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 19:59

Une vieille image du lac de Ninu a été l’occasion, en septembre dernier, de poser une devinette à nos lecteurs (voir l'article: Le paysage mystérieux : une devinette proposée par Hervé). Désormais, chaque mois, une nouvelle devinette sera posée à partir d’une image ou d’une photo concernant Poggiolo ou ses environs. Il s’agira d’identifier l’objet ou la scène représentée.

Ce mois-ci, une énigme très facile.

La devinette du mois : le cercle mystérieux

Où se trouve exactement cet objet ? Quelle est la raison de sa présence ?

La solution sera donnée demain.

Repost 0
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 18:00

Soccia célèbrera Notre-Dame du Rosaire samedi 3 octobre à 16 heures.

La célébration eucharistique sera suivie d'un moment de convivialité et de partage sur la place de l’église.

Cet événement, auquel sont invités les habitants des autres villages, est traditionnellement un moment important de la vie socciaise, avec le 15 août.

Contrairement à ce que la proximité du calendrier pourrait laisser croire, elle n'a aucun rapport avec saint François d'Assise fêté le 4 octobre dans le monde catholique. En effet, le village est sous la protection de La Vierge Marie depuis 1713, date de l'érection en église paroissiale de Santa Maria delle Gratie (le bâtiment actuel date de 1843).

L'origine en est le retour au village, à la fin de l'été, des bergers socciais revenant de la montagne avec leurs animaux. Ils faisaient une fête lors du rosaire dédié à la Vierge le 1er dimanche d'octobre. Même si la transhumance concerne beaucoup moins de personnes qu'autrefois, la tradition continue.

 

Donc, à samedi 3 octobre pour ceux qui le pourront.

 

La fête socciaise samedi 3 octobre

Rappel :

La fête de Notre-Dame du Rosaire rappelait la victoire de Lépante le 7 octobre 1571, bataille qui unit l’Espagne, la république de Venise et les États pontificaux contre l’envahisseur turc, victoire qui fut attribuée à la récitation du rosaire demandée alors par le pape saint Pie V. Son successeur Grégoire XIII changea en 1573 le nom de cette fête locale en fête du Saint-Rosaire, fixée le premier dimanche d’octobre.

Clément XII étendit la fête du Saint-Rosaire à l’ensemble de l’Église catholique de rite latin en 1716.

(Encyclopédie Wikipedia)

Repost 0
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 07:10
Une région rebelle aux poubelles

La crise des déchets concerne maintenant toute la Corse. Les différents centres de retraitement sont touchés. Les habitants ne peuvent plus jeter leurs poubelles dont on ne sait plus que faire.

La situation peut évoluer à tout moment. Aussi, pour suivre l’actualité, une page Facebook a été ouverte le 19 septembre sous le titre «VICO RÉGION REBELLE» à l’adresse : https://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100010058087873

Une région rebelle aux poubelles

Pour le moment, elle compte plus de 700 amis. Cette page fournit les actualités les plus récentes sur la crise des déchets en Corse avec des extraits d’émission de radio et de télévision ainsi que des images de sensibilisation.

Une région rebelle aux poubelles
Une région rebelle aux poubelles
Une région rebelle aux poubelles
Repost 0
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 18:08

D’après les programmes diffusés par le Ministère de la Culture, les activités prévues dans les Deux Sorru, pour les habituelles journées du Patrimoine (19 et 20 septembre), auront lieu à LETIA et à MUNA.

Voici comment elles sont présentées sur le site officiel gouvernemental.

 

A MUNA:

Samedi 19 septembre, RANDONNÉE guidée par le Laboratoire Régional d'Archéologie.

Départ à 10 h (prévoir pique-nique, eau).

Le village abandonné de Muna est situé dans la région et canton des Deux Sorru, à la limite occidentale du Cruzzini. Dans une région déserte et escarpée de montagne, à flanc de la Punta di a Sposata (1182 m), le village domine la vallée du Liamone de ses 500 mètres d’altitude, en offrant une vue dégagée sur la plaine et le littoral.

Le village est composé d’une vingtaine de bâtiments dont la plupart ont été édifiés au 18e ou 19e siècle et conservent aujourd’hui encore leurs caractères originaux qui en font tout leur charme.

On découvre à travers leurs fonctions (église, maisons, fours, moulin, remise, enclos) et leurs détails architecturaux (niches, fenêtres, perrons, inscriptions) l’organisation sociale et économique d’une société villageoise des siècles passés.

 

Les Journées du Patrimoine dans les Deux Sorru

A LETIA:

CONFÉRENCE dimanche 20 septembre à 18h00 : « La tradition musicale insulaire dans l’oralité » (église San Martinu).

Projection de diapos, interprétations musicales.

Il s’agit ici de présenter la musique traditionnelle de Corse mais aussi ses principaux instruments. Le thème est abordé par le biais de la transmission orale.

 Les deux intervenants ont baigné depuis toujours dans le milieu dmusical traditionnel.

Intervenants :

- Joseph Figarelli, un pilier du renouveau de la musique traditionnelle, est connue comme le co-fondateur du groupe Caramusa, qui a opéré pour la redécouverte et la valorisation de la musique populaire de Corse.

- Jean-Baptiste Mary (Association pour la Recherche Archéologique en Corse) est le petit-fils du dernier pirulaghju de l’île, Jean-Dominique Poli.

Les instruments comme la cetera, la pifana, la pirula et la cialamella seront présentés et joués pour que les auditeurs apprécient les sons de ces instruments.

 

Par ailleurs, une exposition est organisée ce jour-là sur la Compagnie Arrighi.

Repost 0
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 18:00
Comme d'habitude, n'oubliez pas le 16 août

Dimanche 16 août, les Poggiolais fêteront saint Roch, un de leurs deux protecteurs (l'autre étant saint Siméon).

La messe est prévue pour 18 heures. Elle sera suivie par la procession qui transportera la statue du saint tout autour du village.

Un apéritif est prévu ensuite sur la place Saint Roch.

Repost 0
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 17:53

L’édition 2015 du Festival Sorru in Musica a été une pleine réussite. De l’ouverture à Vico le 20 juillet jusqu’à l’éblouissante soirée de clôture au couvent Saint François le 29, toutes les manifestations ont été magnifiques et de grande qualité.

Photo prise par Juliette BEC lors de la soirée inaugurale dans l’église Sainte Marie de Vico.

Photo prise par Juliette BEC lors de la soirée inaugurale dans l’église Sainte Marie de Vico.

Notre haut-canton n'a été directement impliqué que le 27 juillet à Soccia, mais avec deux parties à la fois émouvantes et instructives.

 

Chaque jour du Festival comporte d'abord un « avant-concert ».

Ce jour-là, à partir de 18 h 30, dans l’église de Soccia, Estru paisanu Territoires sonores fit écouter une quinzaine d’enregistrements collectés entre 1948 et 1983 dans différents villages.

Comme l’indique le rédacteur de la plaquette de présentation, « Estru paisanu Territoires sonores est un projet du Musée de la Corse, en partenariat avec les acteurs locaux de microrégions, né de la volonté de valoriser et de restituer in situ le patrimoine sonore collecté afin de partager cette mémoire collective le temps d’une écoute ».

La séance était présentée et animée par Antoine-Marie LEONELLI et Jean-Baptiste PAOLI.

Soccia a reçu Sorru in Musica : le patrimoine sonore corse (1/3)

Les extraits venant de notre microrégion furent deux morceaux (« Espoirs perdus » et une valse) joués à U Pighjolu au début des années 1970 par Max Battesti d’Ortu et Anton’Dumènicu Paoli de Soccia, dont beaucoup se souviennent encore. Il y eut aussi six morceaux très différents recueillis à Guagnu en août 1962 :

- L’Avalanche, par Maria Caviglioli,

- I difetti d’Argentina, idem

- A Mèrula

- Partenza di cuscritti guagnesi

- Tarascò à a ribèrbula, par Antone Paoli dit « Merrinu » à la guimbarde

 

Les témoignages de «Minicale» (Alain Bitton-Andreotti), Marie-Ange PAOLI et Judith OTTAVI-POLI, ainsi que l’intervention de «Cecce» BUTEAU, rendirent ces auditions très vivantes et permirent d’évoquer des personnes et un monde disparus.

Ce retour vers un passé pas si lointain est un bon moyen de renforcer ses racines et de les faire connaître à la jeune génération. Les élèves de l’Académie de musique le prouvèrent en terminant la partie traditionnelle de l’avant-concert par une chanson de Charles ROCCHI.

Les vidéos ci-dessous vous font entendre quelques extraits de cette séance.

Le très original concert de la soirée fera l’objet du prochain article. 

"Espoirs perdus"

Extrait de "Partenza di cuscritti guagnesi"

Charles Rocchi interprété par les élèves de l'Académie de Musique.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Dimanche 19 novembre:

messe à Soccia à 11h.

Samedi 25 novembre au couvent de Vico, à partir de 19 h:

 soirée de rencontre, partage et débat sur le thème "La Mission aujourd'hui, pour nous" avec Bertrand EVELIN, omi.

Dimanche 26 novembre:

fête du marron à Evisa.

Samedi 2 décembre:

soirée soupe corse au couvent St François à partir de 20h. Prix: 20€.

S'inscrire auprès de Mme BASSI (04-95-26-62-29) ou au secrétariat du couvent, le matin uniquement, au 04-95-26-83-83.

Vacances de Noël:

du samedi 23 décembre au lundi 8 janvier.

 

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907