Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 09:25
Le 11 novembre, pensons à nos héros

lundi 11 novembre à 11 h: cérémonie en l'honneur des soldats tués en 1914-1918 au monument aux morts de Poggiolo-Guagno-les-Bains, suivi d'un apéritif offert par la mairie au bar Le Belvédère.

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 18:00

L'avion ou le satellite sont très utiles pour avoir des images de Poggiolo, comme les articles précédents de cette série l'ont montré (voir les articles du 18 octobre Poggiolo vu du ciel (1/3): des dates oubliées et du 21 octobre Poggiolo vu du ciel (2/3): avec Google).

Il est un moyen plus écologique et beaucoup moins cher pour contempler les villages de Sorru in Sù: le Tretorre.

En grimpant sur les trois sommets de la montagne qui culmine à 1.510 mètres (contre 590 pour Poggiolo), on profite d'un magnifique panorama facile à photographier.

Vu de Poggiolo, le Tretorre ressemble à une bosse tranquille.

Poggiolo vu du  ciel (3/3): du sommet du Tretorre

En réalité, il est formé de trois pains de sucre qui lui donnent son nom de tre torre (trois tours). Mais il faut être de côté, à Guagno par exemple, pour s'en rendre compte.

Poggiolo vu du  ciel (3/3): du sommet du Tretorre

Malgré la quasi-verticalité de leurs parois, on peut grimper à leurs sommets.

Poggiolo vu du  ciel (3/3): du sommet du Tretorre

De là, Poggiolo peut être admiré.

Poggiolo vu du  ciel (3/3): du sommet du Tretorre
Poggiolo vu du  ciel (3/3): du sommet du Tretorre
Poggiolo vu du  ciel (3/3): du sommet du Tretorre

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 17:25

Il est souvent dur, quand revient début novembre, de se souvenir des êtres que l'on a longtemps chéris et que l'on ne voit plus. Mais ils sont encore là. Pour les croyants comme pour les incroyants, leurs souvenirs reposent dans la terre, sous ces tombeaux.

A Poggiolo, ils ont une grande diversité: il y a des tombes de terre toutes simples, des dalles de marbre et des caveaux ainsi que des plaques, des vases et des images. Certaines sépultures sont bien entretenues, d'autres peu soignées.

Toutes sont les rappels de nos ancêtres et montrent quels liens nous rattachent au passé et à nos racines profondes.

Voici quelques images du cimetière communal.

Un article a déjà présenté le cimetière privé qui est également derrière Saint Siméon:

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 21:32

En dehors de la messe et de la bénédiction des cimetières (jeudi 31 octobre à 15 h pour Poggiolo et vendredi 1er novembre à 16 h 30 pour Guagno-les-Bains), le temps de Toussaint va être marqué par les bastelle.

La préparation des bastelle se fera vendredi 1er novembre. Cuisson et dégustation se passeront à la salle des fêtes samedi 2 novembre à midi.

Tous les habitants de Poggiolo et de Guagno-les-Bains sont invités à venir avec leurs amis pour cuire et partager ce plat typique de la Toussaint corse.

----------------------------------------------------------------------------

L'article suivant avait été publié le 1er novembre 2009, puis republié en 2012. Il l'est encore maintenant, car il est d'actualité chaque année, à la Toussaint. D'autre part, il est consulté très souvent pendant toute l'année. Le mois dernier, il a été regardé près de 150 fois.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Le temps des bastelle des morts

Parmi les productions gastronomiques corses, on cite rarement la bastelle alors qu'elle est de consommation courante, notamment dans les Deux Sorrù. Une bastelle est un délicieux chausson aux oignons, aux blettes ou à la courge (il en existe aussi à la pomme de terre) et au brocciu.

La recette complète peut être lue sur le site Marmiton: http://www.marmiton.org/recettes/recette_bastelle-de-ma-grand-mere-corse_37960.aspx

Si la bastella se déguste maintenant toute l'année et se trouve facilement dans les deux boulangeries de VICO, la tradition est d'en fabriquer à la Toussaint. En dehors des Deux Sorru, elle est appelée scaccia et elle parsemée de raisins secs.

A Bastia, on confectionne pour la Toussaint un gâteau particulier, en forme de S (puisque c'est le gâteau d'I Santi), de 20 à 30 centimètres de long, la Salviata. Il est fait à base de farine de blé, d'œufs, de beurre, de liqueur d'anis et de sucre.

Pourquoi ces gâteaux de la Toussaint que l'on s'échange et que l'on mange en famille?

L'origine de ce "pain des morts" (bastella di i morti) est racontée dans la légende suivante (extraite de "L'almanach de la mémoire et des coutumes" de Claire TIEVANT et Lucie DESIDERI, Albin Michel, 1986):

Un soir du 2 novembre, un homme, passant à cheval près de la sépulture commune (l'arca) (1) d'un village, entendit les voix des défunts de sa famille. Ils se plaignaient de n'avoir eu que très peu comme repas: une corbeille de châtaignes, une gourde de vin, un croûton de pain noir... Arrivé à destination, le cavalier jura que chaque année, à cette date, il ne manquerait pas de donner aux pauvres et à chaque famille du village une belle fougace (scaccia). Ainsi, morts et vivants seraient rassasiés.

(1) l'arca a été l'objet d'un article particulier:
htmlhttp://poggiolo.over-blog.fr/article-a-la-recherche-de-l-arca-perdue-38617522.html

En 2008, les Poggiolais s'étaient regroupés pour préparer en commun les bastelle et pour les faire cuire dans le four de Philippe et Hélène DUBREUIL (un diaporama sur les fours poggiolais a été publié dans l'article "Du four au moulin".

Thierry CALDERONI avait saisi l'occasion pour réaliser un superbe reportage diffusé en deux films (un pour la fabrication et un pour la cuisson des bastelle) sur internet (films qui ont été cités sur plusieurs sites).

Regardez-les:

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 17:52
Programme de la Toussaint

- Dimanche 27 octobre: rendez-vous pour les habitants de Poggiolo et Guagno-les-Bains à 9 h salle polyvalente pour aller chercher le bois destiné au four aux bastelle.

- Jeudi 31 octobre: à 15 h, messe à Poggiolo suivie de la bénédiction du cimetière.

- Vendredi 1er novembre: à Poggiolo, préparation des bastelle.

A 16 h 30, bénédiction du cimetière de Guagno-les-Bains.

- Samedi 2 novembre: à midi, cuisson et dégustation des bastelle salle polyvalente.

Toutes les aides sont les bienvenues pour la réussite de ce moment de convivialité.

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 17:58

Une semaine avant les Poggiolais, les Socciais vont avoir leur journée bastelle, comme l'annonce l'article paru dans "Corse-Matin" aujourd'hui 25 octobre.

Rappel du calendrier poggiolais:

Dimanche 27 octobre: rendez-vous à 9 h salle polyvalente pour aller chercher le bois destiné au four aux bastelle.

- Vendredi 1er novembre:à Poggiolo, préparation des bastelle.

- Samedi 2 novembre: cuisson et dégustation des bastelle salle polyvalente.

Soccia se prépare pour les bastelle

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 14:11
Poggiolo aura ses bastelle

Les traditionnelles bastelle de la Toussaint seront présentes à Poggiolo.

- Dimanche 27 octobre: les Poggiolais et habitants de Guagno-les-Bains ont rendez-vous à 9 h salle polyvalente pour aller chercher le bois pour le four.

- Vendredi 1er novembre: préparation des bastelle en commun.

- Samedi 2 novembre: cuisson et dégustation.

Les dépenses sont prises en charge par la municipalité.

Toutes les aides sont les bienvenues pour la réussite de ce moment de convivialité.

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 18:32

Pour voir à quoi ressemble un village, quelle est son étendue, comment ses maisons sont disposées, le mieux est de le voir par en haut. L'IGN (Institut de Géographie Nationale) est chargé de réaliser la photographie aérienne de l'ensemble du territoire français. Chaque année, une nouvelle portion est ratissée par les avions de l'IGN.

Mais il existe des vues aériennes non officielles de Poggiolo (cliquer sur les photos pour les agrandir).

En voici une.

Poggiolo vu du ciel (1/3): des dates oubliées

Cette photo a été fournie par Marie et Germaine dont la maison se trouve au premier plan. Elle semble dater de la fin des années 1950 ou du début des années 1960.

Pour arriver à une plus grande précision, il faudrait connaître le moment du crépissage de la maison FRANCESCHETTI dont un côté était alors couvert par un échafaudage.

_______

Une deuxième photo existe:

Poggiolo vu du ciel (1/3): des dates oubliées

Elle est l'œuvre de Joël CALDERONI qui était monté dans un avion piloté par Hervé OULIÉ. Ce dernier fréquentait régulièrement l'aéro-club d'Ajaccio et proposait parfois à des amis du village de faire une promenade aérienne, moyennant le partage des frais de carburant.

Cette image enregistrée par l'appareil de Joël a été réalisée à la fin des années 1980, sans plus de précision de la part des acteurs du vol.

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 22:19

"O les belles, les sublimes ruines! Quelle fermeté, et en même temps, quelle légèreté, sûreté, facilité de pinceau! Quel effet! quelle grandeur! quelle noblesse!"

Voilà comment s'exprimait DIDEROT en commentant un tableau de Hubert ROBERT présenté au salon de 1767. La poétique des ruines touchait profondément l'écrivain qui se laissait aller à son émotion, exprimant une sensibilité préromantique.

Il aurait peut-être pu employer les mêmes termes en admirant, nom pas une peinture mais un bâtiment bien concret qui se trouve à Guagno-les-Bains.

Pas de poétique des ruines à Guagno-les-Bains

Seulement, quand on regarde bien cette ruine, on se rend compte facilement qu'elle est dangereuse. Des pierres menacent de s'abattre sur les maisons voisines et notamment sur le bâtiment de l'indigence restauré par Christophe BATTESTI (voir en cliquant sur le lien en bas de l'article).

Il convient donc de saluer l'initiative de la mairie qui a décidé, voici quelque temps, de faire démolir ce bâtiment dangereux et de créer une place.

Poggiolo et Guagno-les-Bains ne tomberont pas en ruines.

Pas de poétique des ruines à Guagno-les-Bains

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 18:00

Il est très particulier, l'article publié dans "Corse-Matin" de mardi 8 octobre 2013.

Tout d'abord, il décrit la fête du samedi 5 octobre à Soccia comme étant la fête de tout le canton, une occasion de resserrer les rangs entre les habitants des différents villages, ce qui ne peut que faire plaisir à ceux qui veulent faire vivre notre micro-région.

Ensuite, ce texte permet de rappeler ce qu'était la tradition du retour des bergers.

Puis, cette relation en profite pour évoquer un point d'histoire religieuse: la création d'un livre de messe en langue corse, malheureusement non utilisé.

Enfin, cette publication consacre Pascale CHAUVEAU, déjà bien connue pour ses talents de restauratrice à Soccia et de rédactrice du bulletin "Inseme", comme la correspondante officielle de "Corse-Matin" dans les Deux Sorru.

Nous la félicitons pour cette responsabilité, si importante pour notre communauté.

Pour toute insertion dans le journal, la contacter au:

06-88-27-03-93

La nouvelle correspondante décrit la fête à Soccia

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907