Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 18:01
L'été sera musical

Le festival Sorru in Musica Estate 2014 se prépare activement.

Les organisateurs viennent de nous faire parvenir le calendrier.

Il aura lieu du 21 au 30 juillet.

Tenez-en compte pour la préparation de vos vacances afin de participer à ce grand moment de l'été dans notre micro-région.

Lundi 21 juillet : animations et concert à Vico

Mardi 22 juillet : animations à Murzo ; concert à Arbori

Mercredi 23 juillet : animations à Orto ; concert à POGGIOLO

Jeudi 24 juillet : animations sur le site de Sant’Appianu de Sagone ; concert au Couvent de Vico

Vendredi 25 juillet : animations et concert à Letia St Roch

Samedi 26 juillet : animations et concert à Soccia

Dimanche 27 juillet : animations et concert à Renno

Lundi 28 juillet : animations et concert à Coggia

Mardi 29 juillet : animations et concert à Balogna

Mercredi 30 juillet : animations et concert de clôture au Couvent de Vico

Les détails seront donnés ultérieurement sur ce blog et sur le site du festival: http://www.sorru-in-musica.com/

Partager cet article

Repost0
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 18:00

Les Poggiolais ne sont pas réputés pour avoir le sang plus chaud que d'autres Corses. Ils savent garder leur calme dans des circonstances parfois difficiles. En tout cas, un exemple du milieu du XIXème siècle semble le prouver.

L'affaire fut révélée par une lettre du maire de Soccia au préfet de la Corse, en date du 12 août 1851. L'élu informait le représentant de l'Etat que "les nommés franceschetti Laurent Antoine et Antoine françois, tous deux propriétaires à Poggiolo au lieu dit Sialello" exploitaient des terres qui "étaient séparées d’avec les biens communaux de Soccia par un mur très ancien et d’une date inconnue aux habitants de Soccia âgés de quatre-vingt et même de quatre vingt dix ans". 

Malgré la présence de cette séparation, les frères Franceschetti auraient empiété sur les terres socciaises. En 1851, "la commune de Poggiolo s’étant pourvue de deux gardes Champêtres ces derniers se faisaient un plaisir d’après ce qui m’a été dits (sic) par différents habitants de Soccia, de se fixer des journées entières à côté d’une source qui se trouve tout près dus (sic) susdit mur". Ils empêchaient ainsi vaches et chevaux de Soccia de s'y désaltérer.

Le 11 août, le maire de Poggiolo (qui, depuis 1848 et jusqu'en 1860, était Antoine François Franceschetti) s'opposa à la restauration du mur par des Socciais et fit venir deux gendarmes de Guagno pour menacer les villageois.

Du moins, voilà la version socciaise.

Les qualités poggiolaises (4/7): les Poggiolais sont calmes

Une autre version fut donnée par le rapport adressé du lieutenant de gendarmerie de Vico. L'affaire s'étant envenimée, le Préfet lui avait demandé, en octobre, des renseignements "sur les torts attribués à M. le Maire de Poggiolo par celui de la commune de Soccia".

L'officier rapporta le récit du commandant de la Brigade de Guagno.

"Le 11 août dernier, le Maire de Poggiolo a demandé deux gendarmes pour maintenir l’ordre sur le lieu dit Fialello, objet d’une contestation entre les communes de Soccia et Poggiolo, les gendarmes Maestrato et Versini s’y rendirent et trouvèrent le maire de Poggiolo, accompagné seulement par deux habitants de cette commune, tandis que le maire de Soccia avait avec lui plus de cinquante personnes en arme que les gendarmes ont contenus avec beaucoup de peine.

Dans cette circonstance, le Maire de Soccia, au lieu d’en imposer àses administrés par une attitude digne et calme, les excitait au contraire par ses gestes et ses propos irréfléchis; le silence du Maire de Poggiolo a rendu impuissantes les mauvaises dispositions de ses adversaires."

 

Les qualités poggiolaises (4/7): les Poggiolais sont calmes
Les qualités poggiolaises (4/7): les Poggiolais sont calmes

Ce texte officiel disculpait les Poggiolais de l'accusation d'avoir causé du désordre. Il montrait également que les Franceschetti, sûrs de leur bon droit, avaient crânement résisté à un groupe nombreux et armé. Au lieu de faire dégénérer l'affaire en affrontement violent, ils avaient préféré s'en tenir à la légalité. L'officier de gendarmerie les disculpait ainsi de tout soupçon de trouble à l'ordre public.

Le calme poggiolais l'avait emporté sur la fureur socciaise.

 

Bien entendu, comme le temps a passé depuis 1851, il n'est pas possible d'imaginer que les Socciais aient encore un tel comportement envers leurs voisins !!!

 

------------------------

Les habitués du blog auront pu remarquer que cette querelle de terrains limitrophes entre deux communes ressemble beaucoup à celle qui opposa les habitants de Poggiolo à ceux de Rosazia en 1863 et 1865. Voir l'article:  La fièvre monte à Libbiu

Partager cet article

Repost0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 18:01

"Daniel Istria informe les personnes intéressées par les fouilles archéologiques, qu'il n'y aura pas de fouilles, cette année, sur le site de la cathédrale Sant'Appianu de Sagone, en raison des restrictions budgétaires trop importantes et surtout du retard du versement des crédits (ceux de 2013 ne sont toujours pas arrivés !)."

C'est par ce court texte paru dans le bulletin "Inseme" de mars que les défenseurs du patrimoine des Deux-Sorru ont appris l'arrêt du si important chantier de la cathédrale de Sagone.

L'article suivant montre combien le travail réalisé a été fructueux. Mais il reste tant à faire... 

Partager cet article

Repost0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 08:50

Les fortes pluies de ce début d'année ont entraîné les inondations que l'on sait à Porto et Sagone (voir l'article "Inondations à Sagone et Porto").

Elles ont également miné les pentes des montagnes et provoqué des éboulements. Au-dessus de Soccia, la route de Croce Maio a été coupée par la chute de plusieurs grosses pierres.

Nul doute que les services compétents pourront rapidement déblayer ces obstacles!

Photo de Marie Ottavy.

Photo de Marie Ottavy.

Partager cet article

Repost0
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 18:55

Grâce à ses nombreuses rivières, la Corse offre de multiples occasions de pêcher en toute tranquillité. Le pêcheur a le plaisir de rapporter de belles pièces et de profiter de la sérénité de la nature.

Cette année, la saison commencera le 8 mars et s'achèvera le 21 septembre.

Il est temps pour les amateurs de se préparer. Les permis se trouvent dans les points de vente et dans les associations de pêcheurs, lesquelles peuvent fournir tous les renseignement sur le genre et le type de prises autorisées et sur les parties de cours d'eau interdites.

Les associations de pêcheurs de notre micro-région, trouvées sur le site www.cartedepeche.fr sont les suivantes. Si cette liste est incomplète ou si des éléments sont erronés, les lecteurs du blog ne doivent pas hésiter à le signaler.

.

- LA TRUITE DE L'IZZOLA

Lieu dit Furellu - 20167 AFA

M. CANALE Françis - Tél.: 04.95.22.93.41

- L'ALBELLI

GUAGNO - 20160 GUAGNO

M. GODANI Pierre - Tél.: 04.95.10.35.83

- LA PIEVE DE VICO

20160 VICO
M. GINI Joseph - Tél.: 04.95.26.72.18

- L'ALTU LIAMONE

20160 LETIA

M. ARRIGHI Martin - Tél.: 04.95.21.30.49 - antoinemartin.arrighi@orange.fr

La saison de la pêche commence le 8 mars

Partager cet article

Repost0
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 07:07
Etoile filante et bib stable

Comme chaque année, le guide Michelin vient de donner son verdict sur la qualité des restaurants français.

Il n'a pas été très favorable aux grandes tables corses puisque dans son palmarès divulgué hier l'enseigne Casadelmar à Porto-Vecchio s'est vue retirer une de ses deux étoiles.

Mais le restaurant A MERANDELLA de notre voisin de SOCCIA Michel CAPRINO conserve en 2014 le " BIB GOURMAND MICHELIN " qui lui avait été décerné l'an dernier. Félicitations.

Voir l'article publié le 1er mai 2013 sous le titre: Michel récompensé

Partager cet article

Repost0
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 09:32

Les importantes précipitations de lundi 10 février, s'ajoutant à celles des jours précédents, ont provoqué des inondations dans les zones de Porto et de Sagone.

 

A PORTO, le fleuve est sorti de son lit, inondant les berges du port.

Les premiers dégâts font état d'une dizaine de voitures, qui stationnées sur les berges à la sortie du port de plaisance, se sont retrouvées en partie noyées sous les eaux.
Surpris par l'importance du phénomène, une équipe de reportage de France 3 Corse Via Stella a dû abandonner son véhicule route de la plage, pour trouver refuge sur les hauteurs.

La passerelle enjambant la rivière entre la marine et la plage qui se situe habituellement à près de 2 mètres au-dessus de l'eau émergeait à peine.

Photo extraite de "Corse-Matin" (mardi 11 février)

Photo extraite de "Corse-Matin" (mardi 11 février)

SAGONE, coincée entre les crues du Liamone et du fleuve Sagone, est quasiment devenue une île. La station service Total a été inondée et des immeubles se trouvant en bord de mer étaient également menacés d’inondation en fin d'après-midi.

Un éboulement à la hauteur du Santana a coupé aux deux tiers la route du bord de mer.

 

De nombreux éboulements se sont également produits, sur la route du col de Vergio, à hauteur du Paesolu d’Aitone et dans les secteurs d’Ota, Marignana, ont indiqué les pompiers de Corse-du-Sud.

 

Les deux reportages ci-dessous, réalisés par les équipes de France 3 Corse Via Stella et de Corse-Matin, donnent une idée de ces inondations. Les habitués reconnaîtront facilement les lieux.

Nous y joignons l'article du quotidien d'aujourd'hui qui décrit la situation à Sagone.

Sur la page Facebook de Poggiolo, une petite vidéo montre un Liamone complètement métamorphosé:

 https://www.facebook.com/pages/Poggiolo/167056470125907

Inondations à Sagone et Porto

Partager cet article

Repost0
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 22:23
Tout n'est pas dans "INSEME"

Les lecteurs habituels du bulletin "INSEME" ont dû maintenant tous lire la version papier du mois de février. Autrement, il est possible de se tourner vers la version internet:

http://inseme-bulletin.hautetfort.com/archive/2014/02/10/mois-de-fevrier-2014-5295193.html

Les rubriques habituelles du mensuel inter-paroissial des Deux Sorru sont présentes:

- l'éditorial écrit par le Père THEVENET

- le calendrier des célébrations religieuses du mois

- le billet spirituel sur le Père ALBINI

- une critique de livre ("L'homme qui voulait être heureux")

- le coin du jardinier (les camélias)

- des interviews recueillies par Annie ABBAMONTE (sur le tournage d'un film à Vico et sur les mamies conteuses à l'école du canton)

- des hommages à deux disparus (Battistina Paoli de Letia et Jean-Baptiste Poli de Guagno)

- un article sur plusieurs personnages: Minighella, la centenaire de Soccia, Mathieu-Louis Passoni récompensé pour ses résultats en rallye, et deux jeunes participants du 4L Trophy.

- un compte-rendu du marché de Noël de Vico...

MAIS, MAIS, MAIS...

Et le marché de Noël de POGGIOLO ???

Un oubli très regrettable car ce marché fut une réussite. Voir l'article paru sur ce blog:

Succès d'un marché de Noël très sympathique

Chacun doit d'ailleurs avoir déjà noté sur son agenda la date du 14 décembre, jour où aura lieu le prochain.

Les Poggiolais ont pu voir que "Inseme" n'a pas oublié (en page 2) d'annoncer la messe pour Saint Siméon qui sera célébrée samedi 22 février à 15 heures en l'honneur du protecteur de l'église "d'en haut".

Partager cet article

Repost0
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 06:47

La vingt-huitième édition de la traditionnelle fête du cochon de Renno aura lieu dimanche 2 février.

(article paru dans "Corse-Matin" vendredi 24 janvier 2014) cliquer sur l'image pour l'agrandir.

(article paru dans "Corse-Matin" vendredi 24 janvier 2014) cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 18:01
Pour se régaler en bonne compagnie

Samedi 25 janvier, à partir de 20 h:

SOIRÉE PULENTA ET FIGATELLI

au couvent St François de VICO

Inscriptions:

- au couvent (04-95-26-83-83 le matin)

- ou auprès de Mme Bassi (06-75-33-42-95).

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907