Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2018 5 03 /08 /août /2018 18:55

Après le drame du canyon de Zoicu, la vie habituelle revient petit à petit.

Aujourd'hui, vendredi 3 août, le concours de pétanque a commencé sur l'esplanade de la salle des fêtes vers midi sous un gros soleil... et, vers 16 heures, on a eu droit à l'orage quotidien !!!

A 18 heures, l'activité bouliste pouvait reprendre.

© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti

© Juliette Franceschetti

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2018 3 18 /07 /juillet /2018 18:12
A Sagone, les difficultés provoquées par trop de propreté

 

Les vacanciers veulent profiter du soleil et de la plage. Ils exigent donc que l'eau et le sable soient propres et ils attendent des municipalités qu'elles entretiennent correctement le bord de mer.

Mais le mieux étant parfois l'ennemi du bien, le maire de Vico vient de répondre dans le "Corse-Matin" de mardi 17 juillet (article à lire ci-desssous) aux critiques concernant la grande quantité de posidonies sur le rivage: l'espèce est protégée et il est interdit de les enlever.

On remarquera que, à la fin de l'article de Pascale CHAUVEAU, François COLONNA évoque les dangerosité des plages de Sagone faisant partie de la commune de Coggia (le Grand Large et le Santana). Il ne faut pas oublier que les deux communes partagent le golfe, la limite se situant à peu près au restaurant de La Marine.

 

La ligne rouge montre la limite de la commune de Vico (carte Google Maps)

La ligne rouge montre la limite de la commune de Vico (carte Google Maps)

 

Mais la baignade peut se faire très agréablement en rivière. Et pas de problème: les derniers prélèvements ont montré que, sous le pont de Guagno-les-Bains, l'eau du Fiume Grosso est excellente !

 

A Sagone, les difficultés provoquées par trop de propreté
 

P.C.

D’un côté, quelques mécontents qui se plaignent du peu de propreté de la plage. De l’autre, François Colonna, le maire de Vico-Sagone, qui fait part de son impossibilité d’intervenir... à son grand dam.

"Nous sommes victimes de la pureté de nos eaux de baignade : ici, l’herbier de Posidonie se développe très vite en raison de la qualité de l’eau. Chaque année, nous devons attendre l’équinoxe de fin juin, dernière tempête avant la saison estivale, qui amène ou enlève des touffes entières d’algues (lire ci-dessous)" . L’espèce étant protégée, il nous est interdit d’utiliser le dégrilleur pour nettoyer la plage, car les posidonies se prennent dedans".

Pourtant, la commune dépense chaque année 15 000 euros pour nettoyer malgré tout, même si elle se fait rappeler à l’ordre : l’an passé par la Dreal, cette année par les Affaires maritimes.

"Ils ont fait stopper un engin qui avait entrepris le nettoyage de la plage il y a quelques jours", confirme François Colonna. Si bien qu’il a fallu demander à un prestataire d’enterrer les posidonies pour pouvoir nettoyer en surface. "La plage de Vico est certes moins propre et le sable moins fin que les plages de Coggia-Sagone, glisse le maire, mais ici il n’y a pas de courants, et donc pas de noyades !"

P.C.

Bien que vivant sous l’eau, les posidonies ne sont pas des algues, mais des plantes aquatiques à fleurs, avec des racines, qui se reproduisent grâce à leurs fruits. Les mouvements de la mer les rassemblent en boules, souvent rejetées sur les plages de Méditerranée, dont elles constituent une espèce endémique.

Depuis 65 millions d’années, (le plus ancien herbier se situe dans les Baléares et aurait 80 000 ans), les posidonies jouent un rôle fondamental pour le milieu marin littoral. Les herbiers sont des lieux de frayère et de nurserie pour de nombreuses espèces animales et constituent également une source de nourriture pour certaines espèces herbivores. Autre rôle essentiel, elles produisent aussi du carbone permettant le fonctionnement des écosystèmes et l’oxygénation du milieu marin, contribuant au maintien d’une eau claire. Enfin, l’entrelacement de ses racines-rhizomes en fait le ciment des plages dont elles empêchent l’érosion.

Aujourd’hui, l’herbier de posidonie est menacé de disparition en Italie, en Espagne et sur le littoral marseillais. Il fait partie des cinq espèces protégées sur les côtes méditerranéennes françaises, tout comme l’oursin noir, la grande nacre, le mérou brun et la cigale de mer.

Partager cet article

Repost0
15 juin 2018 5 15 /06 /juin /2018 18:00
Inscrivez-vous pour le  trail

Le TRAIL A VICULESE organise le 24 juin à VICO deux courses:

- une de 14 km avec 1000 m de dénivelé, course qui fait partie du Challenge Découverte Alte Strade,

- une de 11 km avec 400 m de dénivelé, qui ne passe pas par la Cuma.

 

Il y aura aussi une marche solidaire pour l'association La Marie Do de 10 km avec 400 m de dénivelé.

 

Les inscriptions se font sur www.corse-chrono.fr

Attention: elles seront closes le 22 juin au soir.

 

Inscrivez-vous pour le  trail

Le parcours de cette belle course est décrite dans ce texte extrait du site https://altestrade.org:

 

 

Pas de changement pour les habitués. Le parcours essentiellement sur sentiers surplombe le village de Vico.

Le départ est donné de la place Casanelli, au centre du village, en direction du hameau de Chigliani par l’ancienne route.

Au sommet de la Pointe de Tragunato (768 m), courte pause pour les coureurs qui peuvent se ravitailler avant d’entamer un parcours

en ligne de crête avec un point de vue sur le village de Vico, le golfe de Sagone, lavallée du Liamone et la majestueuse Sposata.

C’est aussi un lieu chargé d’histoire où étaient positionnées les pièces d’artillerie pendant la seconde guerre.
La course redescend ensuite vers le col de St Antoine en direction du stade, avant d’affronter la seconde difficulté :
la montée vers A punta di a Cuma (904 m).

Une belle descente ombragée à travers la châtaigneraie mène les coureurs vers le hameau de Nesa, puis le couvent Saint-François.

L’arrivée est proche, encore une petite descente au terme de laquelle les coureurs traversent le ruisseau du Mangano pour remonter

vers le village et une petite boucle dans les ruelles, puis c’est l’arrivée sur la place centrale.

Les coureurs peuvent se détendre dans la fontaine avant de rejoindre la salle des fêtes pour un repas bien mérité.

Contacts :

06 84 81 40 00

poli_ange@orange.fr

http://facebook.com/trailviculese

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2018 7 14 /01 /janvier /2018 13:46
On nous communique que, dans le cadre du partenariat entre l'APF (association des paralysés de France) et le Centre du Sport et de la Jeunesse de Corse, des activités de pleine nature seront présentées  par Cimgo et Joelette
 
mardi 16 janvier à 10 heures devant la mairie de Poggiolo .
 
L'APF est un mouvement pour le soutien, la défense et l'insertion des personnes atteintes de déficience motrice avec ou sans troubles associés
Une journée sports pour tous
Une journée sports pour tous

Partager cet article

Repost0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 18:08

Ceci est le 2000ème article paru sur le blog des Poggiolais depuis sa création en mars 2009.

---------------------------------

 

Les jeunes Poggiolais se sont distingués encore une fois, et même mieux que l'an dernier, dans le traditionnel tournoi de football de Soccia.

 

 

Les champions poggiolais de 2016.

Les champions poggiolais de 2016.

Les matchs entre les villages du canton se produisent chaque été, même s'il y eut des interruptions, depuis très longtemps.

Le journal "L'Eveil de la Corse" du 22 septembre 1922 rapportait le déroulement d'une confrontation Soccia-Guagno qui eut lieu sur un terrain de Guagno-les-Bains. Le score final fut de 4 buts pour les Socciais et de 2 pour les Guagnais. Malheureusement, l'article ne donne aucun nom de joueur. Il est simplement indiqué que l'arbitre s'appelait Simon BONIFACI.

Il est recommandé de lire l'anecdote du dernier paragraphe.

 

Une grand tradition footballistique

 

 

Certains d'entre nos lecteurs ont peut-être déjà vu les films réalisés en 1966 et 1969 à l'occasion de matchs de Poggiolais à Guagno-les-Bains. Mais il n'est pas interdit de les regarder encore.

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 17:00
Le trésor de Livru

Parmi les excursions possibles en montagne près de nos villages, celle des bergeries de Livru commence à être de plus en plus connue. Le lieu est, pour l'instant, protégé des excès du tourisme.

Pour cette raison, ce blog n'en avait parlé qu'une fois, quand "Corse-Matin"  avait cité cet endroit, le 9 juillet 2009, parmi les "100 coups de cœur de l'été" (voir l'article en cliquant ici). L'article était accompagné d'un plan sommaire montrant comment aller du lac de Crenu aux bergeries de Livru. 

 

 

Le trésor de Livru

Après le lac, sous les pins, il faut tourner à droite à partir d'un point de repère de nature diabolique (n'oublions pas que nous passons près du lac de Satan). Nous n'en dirons pas plus.

Après une petite grimpette,  le chemin mène à une cuvette au sol horizontal, entourée de hauteurs et de sommets élevés.

Au fond, se trouve une bergerie qui a été restaurée voici quelques années par des Ortigais. De nombreux restes de murs servaient de clôture et de chemin pour les troupeaux. Et la plus grande originalité est fournie par les cerises que l'on peut cueillir sur les arbres qui ont poussé quand les familles de bergers passaient de longs mois à Livru.

Les photos du petit film suivant sont tirées d'une excursion réalisée le 7 août 2012. Il est conseillé de regarder en plein écran.

Photos Michel Franceschetti.

D'autres photos peuvent être vues sur le site du village d'Orto: http://ortu.free.fr/Livru.htm

L'historique et l'organisation des bergeries, rédigés par les Guagnaises Anna-Maria LECA et Noelle MEDURIO, se trouvent sur le site de la Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses à l'adresse:

http://m3c.univ-corse.fr/omeka/items/show/1099565

 

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 18:10

Un incident électoral a troublé l'assemblée générale de l'AS Soccia dont le compte-rendu est paru dans l'article précédent (voir l'article ici). Nous vous le restituons tel qu'il est conté sur le site du club: http://as-soccia.footeo.com

Le Mobutu du canton ou 105 % des voix !!!

ELECTION DU NOUVEAU PRESIDENT DE

L’AS SOCCIA

Le samedi 24 juin 2017, a eu lieu l’assemblée générale annuelle de l’AS Soccia au Belvédère, situé dans le 20 125 (certains parlent du neuf trois, nous, du 20 125), établissement fort connu et réputé dans le canton des Deux Sorru et qui abrite 5 éléments essentiels au bon fonctionnement de l’AS :

-Alexis Chiti qui est membre du Board de l’AS

-Antoine Chiti qui est le défenseur central titulaire en PH

-Jean-Laurent Chiti qui est un membre du canal historique   

-Mathieu Chiti qui rêve de jouer à l’AS

-Martine Chiti sans qui rien ne serait possible ;-)

Comme il est d’usage, le bureau, dans son ensemble, a présenté sa démission et le Président, Jean-André Bonifacy, a fait valoir son droit à la «retraite» en décidant de ne pas se représenter arguant qu’il "avait été élu pour 2 ans il y a 5 ans" !!!!

Il a donc fallu trouver un volontaire désigné d’office afin de reprendre le flambeau!!!

Et là, les regards des présents convergèrent tous vers un seul homme :

 

Yves Henry !!!!!          

Le Mobutu du canton ou 105 % des voix !!!

 

Moment de flottement chez l’intéressé : «Comment ? Mais non, je suis joueur moi et même parfois capitaine!!!! Vous ne m’aurez pas comme ça, JE déciderai seul de l’heure de ma retraite sportive!! Et puis d’abord j’ai marqué un but cette année, donc mon contrat est automatiquement reconduit!!!». Stupeur dans la salle... et puis Dédé Bonifacy (qui rejoint tous les anciens Présidents dans le Conseil Constitutionnel de l’AS Soccia) fit entendre sa voix tout en douceur: «mais, coco, tu peux encore jouer, hein; il y a la jurisprudence Jeremy !! »

De Jeremy Pardies, le Président qui contribua à relancer l’AS après quelques années de sommeil: il était Président, joueur et parfois capitaine.

Après un temps de réflexion, qui parut très très long à certains, Yves finit par accepter !

Ouf !!!!!!!!!

Le coach et son adjoint s’entretenant en aparté ne purent réprimer un sourire en se faisant cette réflexion: «on peut toujours lui dire «Vous n’êtes pas convoqué au match, Monsieur le Président» ».

Nous passâmes au vote car nous sommes une organisation démocratique, vote à main levée qui eut pour résultats: 20 votants, 20 suffrages exprimés et 21 voix des voix pour Yves !!!

Nous ne sommes pas très forts en code électoral ni en calculs mais il nous sembla vite que quelque chose clochait: comment est-il possible d’avoir 105% des voix ?

Après enquête minutieuse, il s’avéra qu’un des joueurs de l’AS était en train de bailler les 2 bras en l’air pendant le vote!!! Qui? Nous ne sommes pas des balances mais il semble bien que ce soit le petit-fils de Francette, le fils de Juliane, le frère de Karine et le neveu de Jean-Do… Miccà nomi !!!!!

Ne voulant pas passer pour le Mobutu du Canton (Mobutu était le dictateur du Zaïre, devenu République Démocratique du Congo), Yves demanda un autre vote et là, non sans surprise, il n’y eu plus que 19 voix!!! Bizarre!!!

En scrutant plus attentivement les votants et leurs bras levés, nous nous aperçûmes que le joueur qui baillait lors du 1er vote était en train de refaire ses lacets!!!!!!!!!!!!

Fallait-il recourir à un nouveau vote? Non!!!

Yves, dans sa très grande modestie, ça doit venir de son second prénom, accepta le score de 95% des voix, un des scores les plus faibles depuis la création de l’AS mais, bon: l’AS Soccia a un nouveau Président!

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 18:02

L'assemblée générale de l'Associu Sportivu di A Soccia s'est tenue le 24 juin au bar Le Belvédère de Poggiolo.

L'année avait bien commencé pour les trois équipes de football mais la deuxième partie a vu un fléchissement.

Parmi les décisions prises, il faut noter l'élection d'Yves HENRI à la présidence du club et la désignation d'Antoine CHITI comme responsable de l'animation. 

Vous pourrez lire, ci-dessous, le procès-verbal détaillé de cette AG.

L'assemblée générale de l'AS Soccia

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE AS SOCCIA

24 JUIN 2017

**********************************************

 

Lieu : Bar Le Belvédere 

 

Les présents :

BONIFACY Jean André, CHIAPPINI Marcel, BONIFACY Jean François, ZUCCARELLI Olivier, CHIAPPINI Sébastien,

BARTOLI Nicolas, LECA/COQUISART Thomas, MOUILLEVOIS Romain, VALLIER Jacques Antoine, CHITI Antoine,

BARBAGELATA Olivier, MELCHIO Jean Philippe, CHITI Jean Laurent, HENRY Yves, BARTOLI Vincent, COIN Denis,

PINELLI Jean, SABIANI Tony, FILIPPI Dumé

ETC, ETC, …+ les retardataires

 

INTRODUCTION:

Petit discours du président Dédé BONIFACY pour ouvrir les débats.

 

  • Bilan financier

Les dépenses de la saison 2016/2017 s’élèvent à 11 044,49 euros et les recettes à 11 481,00 euros donc un résultat net pour l’exercice de : + 436,16.

Si on enlève les dépenses du bal et l’achat des tee- shirts les dépenses de la saison (purement sportif) se montent à plus de 7 000,00 euros. C’est la somme qu’il faut avoir au minimum pour faire vivre 3 équipes (DH, PH et vétéran) en championnat officiel.

Dont 2 700,00 euros de frais d’arbitres et 2 249,00 euros à la ligue corse de football, les 2 postes de dépenses les plus importants.

Après discussion une proposition d’augmentation du prix des licences est actée par l’AG.

Le montant de la licence pour la saison 2017/2018 est fixé à 100 euros. 

  • Bilan sportif :

Avec 44 licenciés et trois équipes inscrites en championnat, l’AS Soccia a porté haut les couleurs de son village et plus généralement celles de son canton de DUI SORRU

L’équipe de Division d’Honneur termine 5 éme de son championnat sur 9.

L’équipe de Promotion d’Honneur termine 6 éme sur 8.

Ces deux équipes après un début prometteur ont un peu fléchi après la trêve de Noel.

L’équipe de vétérans a terminé 2éme de la première phase, mais malheureusement le championnat fut arrêté dès janvier suite aux incidents du Stiletto.

  • Création d’une équipe d’animation 

Un responsable animation a été désigné en la personne d’Antoine CHITI. Ce dernier avec l’aide de son équipe a proposé d’organiser le bal du 15 aout et prévoit d’autres festivités durant le mois d’aout ou au cours de la saison.

Encore bravo pour cette prise de décision; les plus anciens qui seront toujours présents dans la mesure du possible respirent un peu!

L'assemblée générale de l'AS Soccia
  • Election du bureau.

Le président Jean André BONIFACY après un mandat de 5 ans décide de passer la main.

Une élection à main levée assez mouvementée donne les résultats suivants : 

Président :                                        HENRY Yves

Vice président :                                COIN Denis

Trésorier :                                         HENRY Mathieu

Secrétaire :                                       BARBAGELATA Olivier

Responsable animation :                  CHITI Antoine

 

---------------------------------------------------------------------------------------------

L'actualité de l'AS Soccia se trouve sur le site: http://as-soccia.footeo.com

Partager cet article

Repost0
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 18:00

Non seulement, les deux équipes de football de l'AS Soccia sont très dynamiques cette année mais leur site internet (http://as-soccia.footeo.com) fait constamment preuve d'inventivité.

Par exemple, le 5 avril, a été publiée l'interview des deux entraîneurs de l'Associu Sportivu en pleine séance d'échauffement.

Marcel CHIAPPINI a répondu aux questions très sérieusement. Il est content d'un début de saison qui est le meilleur du club et s'est montré assez optimiste pour la DH malgré les problèmes de disponibilité de stade.

Par contre, Jean-Philippe MELCHIO a dû reconnaître qu'il existait une situation plus compliquée pour les joueurs de PH.

 

Faites bien attention aux toutes premières secondes de la vidéo.

Jean-Philippe MELCHIO rigole en voyant arriver la caméra et s'exclame:

"C'est une plaisanterie. On dirait FRANCESCHETTI".

Bel hommage au souvenir de l'opiniâtreté légendaire du défunt correspondant local de "Corse-Matin"! 

 

PS: le site de l'AS Soccia vient de publier le 7 avril  un sympathique remerciement au Blog des Poggiolais pour les articles le concernant.

Partager cet article

Repost0
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 17:54

L’arrivée du printemps prépare le moment des balades en montagnes. Il faudra d’abord que le beau temps se stabilise. Mais, auparavant, les 23 avril et 7 mai, aura lieu l’élection présidentielle.

Il est hors de question que le blog de Poggiolo prenne parti pour l’un quelconque des onze candidats.

 

On peut seulement remarquer que, parmi  ces onze postulants, Jean LASSALLE s’est bien distingué dans le domaine la marche à pied, en entreprenant en 2013, pendant plus de huit mois, un tour de France à pied de plus de 5 000 kilomètres à la rencontre des citoyens, pour écouter leurs griefs et leur donner la parole.

 
A chacun sa façon de marcher
La marche est d'ailleurs un excellent exercice qui peut transformer le cerveau, comme l'expliquent des médecins dans l'article du blog sain-et-naturel.com:
la randonnée réduit la rumination
la randonnée, en se déconnectant de la technologie, stimule la résolution créative de problèmes
la randonnée dans la nature est un excellent exercice qui stimule l'intelligence.
 

En tout cas, sur cette photo, le député pyrénéen paraît moins fatigué par son périple que n’ont pu l’être certains jeunes Poggiolais, maintenant sexagénaires, par leurs promenades dans les hauteurs corses. Au retour, ils n'étaient même plus capables de porter leur sac sur le dos!

 
Joël CALDERONI à St Marcel, de retour de Camputile, en 1966.

Joël CALDERONI à St Marcel, de retour de Camputile, en 1966.

Michel Franceschetti au pont de Belfiore, au retour de Muna, en 1968.

Michel Franceschetti au pont de Belfiore, au retour de Muna, en 1968.

Mais, après une grosse fatigue, quel bonheur d’arriver au sommet!

 
A chacun sa façon de marcher

De gauche à droite: Michel FRANCESCHETTI, Joël CALDERONI, Rose-Marie BARTOLI (épouse CHABROLLE), Marie-Thérèse MARTINI (épouse LECCIA), Jean-Marc OULIÉ,   Hervé CALDERONI (photo Jacques-Antoine MARTINI, 1968).

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907