Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 18:00

La Fête du Printemps de Murzo est devenue un rendez-vous bien ancré dans les Deux Sorru.

Cette année, elle se tiendra dimanche 20 mars et commencera par la messe des Rameaux en l'église St Laurent à 9h, avec une vente de «crucette» au profit de l'église.

A Crucetta désigne en Corse la croix, formée de deux feuilles de palmier, bénie solennellement le dimanche des Rameaux. Cette croix est placée dans les maisons ou les voitures. Elle rappelle la royauté universelle du Christ qui a triomphé du Monde par la Croix. 


 
Dimanche 20 mars, commencez le printemps à Murzo

Puis de nombreux artisans vous accueilleront tout au long de la journée. Parmi eux, des potiers, couteliers, fabricants de bijoux fantaisie, d'objets en bois, etc...

Des stands de chocolat, charcuterie, miel, confiture, pâtisserie vous permettront de vous régaler tout au long de la journée.

Des jeux pour les plus jeunes sont aussi prévus.

Les organisateurs vous espèrent nombreux pour fêter ce premier jour de printemps.

 

Vous pouvez lire l’annonce et le compte-rendu de la Fête de 2015 :

Repost 0
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 18:00

Dans le cadre des Rencontres de l’hiver au Couvent de Vico - I scontri di l’invernu, la Confrérie du père Albini, en partenariat avec l’Association des Amis du Couvent, organise le samedi 12 mars 2016, à 18 heures, au couvent de Vico, une conférence-débat sur le thème "Comprendre l’Orient aujourd’hui", avec le concours de Jacques ORSONI, professeur émérite à l’université de Corte.

Rappel : Comprendre l’Orient aujourd’hui

Une rencontre qui a pour objet de nous aider à porter

   - un regard plus éclairé sur l’histoire, la géographie, les populations et les croyances d’une région aux multiples facettes, d’où sont largement issues notre civilisation et notre culture;

   - un regard pour comprendre des événements dont l’origine et le sens nous échappent bien souvent;

   - en un mot, un regard pour comprendre, comme le disait le général De Gaulle, cet "Orient compliqué avec des idées simples".

 

Les participants qui le souhaitent pourront, à l’issue de la conférence-débat, poursuivre sur place les échanges avec Jacques Orsoni, autour d’un repas «tiré du sac». 

 

Repost 0
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 18:00
Depuis le 1er mars 2016, le blog des Poggiolais a sept ans.

En effet, c'est il y a sept ans, le 1er mars 2009, qu'était publié sur internet le premier article de cette aventure qu'est le blog des Poggiolais. Il s'agissait du film de la procession du 15 août 1966, film qui peut toujours être vu en suivant ce lien:

En lançant ce blog consacré à un petit village de montagne, il n'était pas prévu qu'il y aurait assez de sujets pour lui assurer une telle pérennité.

Au bout de ces sept années, 1.689 articles ont été diffusés sur ce site qui a eu 242.000 visiteurs et 497.000 pages vues. Les abonnés sont plus nombreux que l’an dernier et chaque article est maintenant lu près de 200 fois. Une progression de l'audience est nette depuis la création de la page Facebook:

https://www.facebook.com/pages/Poggiolo/167056470125907

 

Merci à tous les lecteurs qui suivent cette aventure et font connaître ce blog. Merci à tous les Poggiolais et amis de Poggiolo qui apportent des idées et des documents pour de nouveaux articles.

Repost 0
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 18:00

Dans le cadre des Rencontres de l’hiver au Couvent de Vico - I scontri di l’invernu, la Confrérie du père Albini, en partenariat avec l’Association des Amis du Couvent, organise le samedi 12 mars 2016, à 18 heures, au couvent de Vico, une conférence-débat sur le thème "Comprendre l’Orient aujourd’hui", avec le concours de Jacques ORSONI, professeur émérite à l’université de Corte.

 

Une rencontre qui a pour objet de nous aider à porter un regard plus éclairé sur l’histoire, la géographie, les populations et les croyances d’une région aux multiples facettes, d’où sont largement issues notre civilisation et notre culture; un regard pour comprendre des évènements dont l’origine et le sens nous échappent bien souvent; en un mot, un regard pour comprendre, comme le disait le général De Gaulle, cet "Orient compliqué avec des idées simples".

 

Les participants qui le souhaitent pourront, à l’issue de la conférence-débat, poursuivre sur place les échanges avec Jacques Orsoni, autour d’un repas «tiré du sac». 

Comprendre l’Orient aujourd’hui

Agrégé de sciences de gestion et docteur d'État, Jacques Orsoni est professeur émérite des universités. Praticien du management, il s’est orienté vers l’enseignement et a dirigé l'Institut d'administration des entreprises (IAE) de Nantes avant de fonder l'IAE de Corse en 1990. Il a enseigné dans plus d'une dizaine d'universités du monde entier (pays arabes, Chine, Afrique, notamment).

Jacques Orsoni est l’auteur d’ouvrages traitant du marketing et du management considérés comme fondateurs en France. Il s’est intéressé à l’économie et au management méditerranéen. Il est d’ailleurs directeur de la revue AME (Annales d’économie méditerranéenne). En plus de ses interventions universitaires, Jacques Orsoni a rempli de nombreuses missions à l’étranger : en Syrie, au Liban, en Chine, au Sénégal, au Gabon, en République Centrafricaine, en Algérie, en Tunisie, au Maroc.

Il est membre de Corte 96, groupe de réflexion né d’un colloque tenu à l’Université de Corse en mars 1996 sur le thème :"Réflexions éthiques sur la société corse".

Le groupe informel qui a pris le nom de "Corte-96" s’est donné pour objectif, dès le départ, de prolonger la réflexion du colloque.

Les personnes qui composent ce groupe sont réunies par la préoccupation de l’avenir de la Corse et l’attachement à des valeurs communes.

 Au fil de ses travaux, le groupe est parfois amené à produire des textes et à les rendre publics.

Repost 0
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 18:00

Le saint patron de l’église paroissiale sera fêté à Poggiolo samedi 27 février à 15 heures.

Pensez à St Siméon
Repost 0
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 17:59

Plusieurs églises de Corse occidentale furent décorées par des artistes russes fuyant la révolution de 1917. L'article "Où sont les traces des Russes ?" a notamment insisté sur l'œuvre d'Ivan CHOUPIK.

Or, les fresques laissées par ce peintre dans l'église St Roch de LETIA se sont dégradées et une restauration de ces œuvres et de tout l'intérieur du bâtiment s'avère indispensable (l'extérieur a été refait les années précédentes). Une convention entre une association créée pour ce sauvetage, la municipalité de Letia et la Fondation du Patrimoine a été signée pour tenter de rassembler les financements nécessaires. Le total des travaux nécessaires s'élève à 195.000 euros. 

"Corse-Matin" s'en est fait l'écho le 20 janvier: 

Sauver Choupik et Rifflard

Mais les soucis ne s'arrêtent pas là pour les habitants de Letia. La chapelle St Martin est également à remettre en état. Pratiquement tout est à restaurer, y compris les fresques de Raymond RIFFLARD, qui avait l'habitude de prendre les figures des habitants du village comme modèles.

Une convention tripartite,  semblable à celle de St Roch, a été conclue pour rassembler les 125.000 euros nécessaires pour les seules peintures intérieures. Le "Corse-Matin" de mardi 9 février nous apprend que, en un an, 26.510 euros ont été recueillis.

Le même article, reproduit ci-dessous, donne un très intéressant historique de l'église St Martin.

Les personnes voulant fournir un don peuvent se renseigner au 06-12-23-59-61 ou sur le site http://www.fondation-patrimoine.org

Sauver Choupik et Rifflard
Repost 0
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 18:00

L’année 2016 est celle du bicentenaire de la congrégation des missionnaires oblats de Marie Immaculée (OMI).

C’est en effet en 1816 que saint Eugène de Mazenod a réuni ses cinq premiers compagnons à Aix-en-Provence et qu’ils écrivaient une supplique aux vicaires généraux de ce diocèse pour manifester leur désir de se mettre en communauté missionnaire, afin de prêcher des missions paroissiales dans la région... d'où le nom qui leur fut alors donné: les "Missionnaires de Provence". Ils ne deviendraient "Missionnaires Oblats de Marie Immaculée" que 9 ans plus tard, lors de leur reconnaissance par Rome.

Le bicentenaire des oblats

Une aventure spirituelle qui a rapidement eu des répercussions en Corse. Dès 1835, à la demande de Mgr CASANELLI d’ISTRIA, saint Eugène de Mazenod a en effet envoyé cinq oblats à Ajaccio pour créer un grand séminaire et au couvent de Vico pour les missions dans les villages. Parmi eux, le Père ALBINI qui fut surnommé «l’apôtre de la Corse».

La communauté des oblats de Vico, avec le concours de nombreux laïcs, a donc décidé d’organiser, le dimanche 14 février, une commémoration de cette fondation. En ce premier dimanche de Carême, elle prendra la forme d’une demande de pardon, mais aussi d’une action de grâce pour tous les frères oblats qui se sont succédés, depuis, en Corse.

Le dimanche 14 Février 2016 à 10h30 au Couvent Saint François de Vico, les chrétiens des Deux Sorru et de Sevi in Grentu se retrouveront, unis à la Communauté des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée, à la fois pour ce bicentenaire et pour l’entrée en Carême dans cette année de la Miséricorde.

La célébration commencera donc par l’imposition des cendres, puis suivra une eucharistie intergénérationnelle, continuera avec le «DIO VI SALVE REGINA» devant le cimetière des OMI qui ont vécu en Corse depuis 1835, et s’achèvera dans la convivialité.

Vous êtes tous les bienvenus !

--------------------------------------------------------------------------

Le bicentenaire a déjà été célébré le 24 janvier dans la cathédrale d’Aix par une belle cérémonie qui s’est terminée par une saynète jouant l'appel des premiers Missionnaires de Provence par Eugène de Mazenod.

Repost 0
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 18:04

La Tumbera de Rennu vue par "Corse-Matin" du 1er février.

Succès pour la trentième Tumbera
Repost 0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 17:59

La Tumbera de Rennu se déroulera dimanche 31 janvier. Il est important de se rendre à cette foire dédiée au cochon et à la cuisine corse traditionnelle qui en est à sa trentième édition.

Le 18 janvier dernier, "Corse-Matin" l'annonçait avec cet article:

La Tumbera aura lieu dimanche 31 janvier

En illustration, quelques photos de l'édition 2015, extraites de la page Facebook de la foire.

La Tumbera aura lieu dimanche 31 janvier
La Tumbera aura lieu dimanche 31 janvier
La Tumbera aura lieu dimanche 31 janvier
Repost 0
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 18:01

L’appel de l’équipe de «Inseme» avait été relayé sur ce blog le 13 octobre dernier (article intitulé "«INSEME» a besoin de vous").

Le bulletin interparoissial demandait de nouveaux volontaires pour améliorer sa diffusion.

Ce mensuel très original a vu le jour en décembre 1996. Il a donc tout juste dix-neuf ans et il vient d'entamer sa vingtième.

Déjà, le 10 décembre 2004, «Corse-Matin» signalait les huit ans de la publication par un article, signé J-M F, qui est reproduit ci-dessous. Il montrait les caractéristiques du journal voulu par le Père BONNAFOUX et donnait la liste des collaborateurs de l’époque. Vous pourrez comparer avec l'équipe actuelle.

La photo qui l’illustrait avait été prise par J-M F dans la salle de réception du couvent de Vico dont la présentation a été faite sur ce blog le 5 novembre dernier.

Voir: "Le Vésuve et Pompéi : la solution"

Le bulletin «Inseme» en route pour ses vingt ans

Huit bougies pour le bulletin mensuel lnseme

«Inseme per a communicazione a fraternita e a fedé», édité mensuellement par l'association des Amis du couvent de Vico, vient de souffler sa huitième bougie.

Né en décembre 1996, il en est à son 93ème numéro tiré à 1.000 exemplaires sur 12 pages. Par ce bulletin mensuel, les fondateurs ont eu la volonté de donner la parole et faire circuler l'information.

Tout ce qui se passe dans le canton de Vico y est évoqué. Ainsi, ce mensuel est le lien entre les différentes communautés des Deux Sorru, la vie associative. Il constitue un moyen de rencontre et de débat.

Inlassablement, le directeur de publication, éditorialiste, le Père Jean-Pierre Bonnafoux, a réalisé la prouesse pendant des années de rédiger des éditoriaux réalistes et d'une haute tenue collant à l'actualité du moment, avec une équipe dynamique du comité de rédaction certes renouvelée au cours des ans. Il est agréable de citer parmi les fondateurs Lucie Ottavy-Ottavj, Marcel Herz, Marcelle Paoli.

La particularité de ce mensuel: tout est fabriqué au siége de l'association, de la conception à la diffusion. Son contenu mensuel est fixé par le comité de rédaction qui se réunit réguliérement. Autour de Jean-Pierre Bonnafoux, on note Lucie Quinton, Pascale Chauveau, Marcelle Paoli, Claude Julien, Annie Abbamonte, Jacqueline Beroud, Marie-Jo Mattei, Terri Madisson.

Le tirage et le pliage sont assurés par les bénévoles de nos paroisses du canton.

Dès lors, chaque premier jour du mois, le mensuel est diffusé gratuitement dans les villages auprès des commerçants et des habitants. On peut également le recevoir par poste pour un abonnement de 12 € correspondant aux frais d'envoi.

J.-M. F.

 

Les numéros de "Inseme" sont également disponibles sur internet: 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

 

Début des vacances d'été: samedi 8 juillet midi.

Festival Sorru in Musica: du 21 au 30 juillet.

Fête de saint Roch: mercredi 16 août.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907