Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 22:43

Le prix des lecteurs de Corse, organisé chaque année par la Collectivité Territoriale de Corse passe à sa seconde phase.

Lors de la première, les lecteurs insulaires ont été appelés à voter dans les bibliothèques sur une liste de 25 ouvrages parus en 2009. Les amateurs de lecture de Sorrù in Sù y ont participé (voir les articles parus le 5 janvier et le 16 févrierprix des lecteurs).

Maintenant, dans chaque bibliothèque, les livres choisis (5 en langue corse et 10 en langue française) feront l'objet d'échanges de vue et de débats.

Pour y participer, joignez la bibliothèque de Poggiolo au 04-95-24-58-87.

Le 16 juin 2010 , les membres de tous les comités de lecteurs se réuniront à l'Hôtel de Région à Ajaccio pour élire les deux lauréats du Prix des Lecteurs de Corse 2009.
En septembre 2010, les prix seront remis par le Président de l'Assemblée de Corse et le Président du Conseil exécutif de Corse à l'issue d'une rencontre entre les lauréats et les membres des comités de lecteurs.

Un prix dont l'une des principales vertus est bien d'inciter à lire dans toutes les localités de l'île.


Utiliser internet est une excellente chose (surtout pour regarder le blog Poggiolo) mais il ne faut pas oublier le plaisir de toucher le papier et la joie d'une lecture tranquille.


LA SELECTION:


Scelta in lingua corsa

Ghj. De Zerbi, L'ultima pagina, Settembre 2009, Albiana / CCU (rumanzu)

A. Di Meglio, Vaghjimi spizzati,  Aprile 2009, Albiana (puesia)

N. Paganelli, Canta à i sarri, Ferraghju 2009, À fior'di carta (puesia)

R. Mambrini, A mo vita, Ghjennaghju 2009, À fior'di carta

Domino, Tupinetta, Stamperia Sammarcelli


Sélection en langue française

ADAM Olivier, Des vents contraires, L'Olivier

SHAFFER Mary-Ann, Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, Nil

CARRERE Emmanuel, D'autres vies que la mienne, POL

DE VIGAN Delphine, Les heures souterraines, Lattès

DEGHELT Frédérique, La grand-mère de Jade, Actes Sud

FOENKINOS David, La délicatesse, Gallimard

MAKINE Andreï, La vie d'un homme inconnu, Seuil

MAUVIGNIER Laurent, Des hommes, Minuit

OVALDE Véronique, Ce que je sais de Vera Candida, L'Olivier

WIAZEMSKY Anne, Mon enfant de Berlin, Gallimard

Partager cet article

Repost0
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 18:54

"Pourquoi ne pas faire une vraie fête de printemps dans les Deux Sorru?". Voila ce que suggèrent Annie ABBAMONTE et Brigitte LOYS en rendant compte du concert de l'Ensemble Instrumental de Corse dans le numéro d'avril de "INSEME", publié par l'Association des Amis du Couvent de Vico.


En-tete-inseme-copie-1.jpg

Ce numéro est encore une fois très riche.


Un amusant éditorial prouve que que les anciens nés avant 1940, qui  ne connaissaient pas toute notre modernité, ont finalement été très résistants.


Toutes les célébrations religieuses d'avril sont présentées.


Le billet spirituel explique ce qu'est croire à la résurrection.


Les pages 4 et 5 donnent la sélection des livres pour le Prix des lecteurs de Corse 2010.


Samedi 8 mai, une importante journée de réflexion aura lieu au couvent de Vico sur le thème "Quel avenir pour la foi chrétienne dans le brassage actuel des cultures et des religions?" avec le journaliste et écrivain Michel COOL.


En page 7, Jean-Martin FRANCESCHETTI fait un rappel historique sur la création de "INSEME".


Ensuite, des nouvelles sont publiées sur diverses activités du canton (centre aéré, club des marcheuses, fête des grands-mères).


En page 9,
- le compte-rendu du récent concert de l'Ensemble Instrumental de Corse
- Connaissiez-vous le prénom Aldabella?

Avec la farine de châtaigne, on peut confectionner un excellent flan.

Un petit casse-tête activera vos neurones.

Enfin, la liste des nombreuses activités prévues pour avril dans le canton.


Tous ces articles sont accessibles sur le site http://inseme-bulletin.hautetfort.com/


Mais, pour recevoir le bulletin dès sa parution et participer aux frais d'impression et d'envoi, vous pouvez envoyer un chèque de 12 euros à l'Association des Amis du Couvent - 20160 VICO

Partager cet article

Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 18:13
Bien que paraissant perdu dans un isolement montagnard, Poggiolo n'a pourtant jamais ignoré le domaine artistique.

Poggiolo est le rendez-vous des artistes-peintres grâce à son salon de l'été.

Des Poggiolais sont des artistes, comme Jean Martin PINELLI (voir la note du 3 décembre 2009) ou Valère CECCALDI, qui fera l'objet d'un article ultérieurement.

Des artistes sont venus opérer dans le village. Tout récemment, Mario SEPULCRE a œuvré à Saint Siméon et au cimetière. Il a restauré les fresques de l'église qui sont dues à Jean-Noël COPPOLANI et à Jean-Baptiste BASSOUL.

Ces deux derniers artistes sont bien oubliés en dehors de quelques spécialistes alors qu'ils eurent un grand succès à l'époque.

L'époque en question est la seconde moitié du XIX° siècle. A ce moment, "Jamais la Corse n'a accueilli un aussi grand nombre de peintres. Ils sont quatre fois plus nombreux qu'au siècle précédent: 50% sont éparpillés sur l'ensemble du territoire de l'île; 30% résident à Bastia et 20% à Ajaccio. La moitié sont des Italiens; 40% sont des Corses de souche ou deMarignana deuxième génération et 10% sont originaires de France continentale." (Michel-Edouard NIGAGLIONI, "Corse", ouvrage collectif sous la direction de Francis POMPONI, Éditeur Christine Bonneton, 2006).


Jean-Noël COPPOLANI: peintre né en 1827 à Marignana et mort en 1880. Il travailla surtout dans les Deux-Sevi et les Deux-Sorrù. Il était spécialiste de la statuaire religieuse en bois peint et doré et/ou argenté (voir St François Xavier à Lopigna et St Roch à Renno). Il décora les églises St Martin d'Evisa et St Jacques de Marignana. Rien d'étonnant à ce que les Poggiolais aient fait appel à lui pour la décoration de St Siméon.       (église de Marignana) 
L'argent manquant, il fut surtout rétribué en victuailles diverses. Mais il mourut avant d'avoir terminé.                                                            
       
Jean-Baptiste BASSOUL prit le relève et acheva le travail en 1903.
BASSOUL n'était pas non plus un inconnu.
L'ouvrage "Corse" déjà cité ci-dessus écrit à son sujet:
le vieux médaillé"Jean-Baptiste BASSOUL (1875-1934) consacre une très large part de son activité à la décoration (églises de Bonifacio, Casaglione, Poggiolo, Renno, Vico, château d'Ornano à Sainte-Marie-Sicche, appartements à Ajaccio). Il ouvre en 1912 une galerie de peinture qui devient le lieu de rendez-vous de tous les peintres ajacciens et de passage et fait un premier envoi au salon de la Société nationale des Beaux-Arts avec le "Vieux Médaillé" (voir image ci-contre), puis, en 1926, "Village corse: Bisinchi", "La Treille", et "Bisinchi: La Caisse de basilic"; en 1927, "Vue de Nonza (Cap Corse)", et "Vieilles murailles à Nonza"; en 1929, "Monte Gozzi" (environs d'Ajaccio)."
Il fut à la fois décorateur, peintre portraitiste et paysagiste, et un membre éminent de l'école d'Ajaccio qui produisit de très nombreuses œuvres sur la Corse. En mars 2008, les Ajacciens ont pu découvrir ce courant au musée Fesch dans une exposition intitulée "Images de la Corse 1850-1950". Le commissaire en était Pierre-Claude Giansily, auteur notamment d'un "Dictionnaire des Peintres corses et de la Corse 1800-1950", paru aux éditions La Marge en 1993.

Beaucoup d'autres renseignements sur Jean-Baptiste BASSOUL par son fils François à l'adresse:

http://pagesperso-orange.fr/jeanine.rivais/PAGES/bassoul.htm

Non, Poggiolo n'est pas un pays de rustres ignares!


Partager cet article

Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 20:23
Malgré la concurrence du match final de la Coupe de rugby des Six Nations, l'église de Vico a été bien remplie samedi 20 mars pour le concert de l'Ensemble Instrumental de Corse. Le public a été enchanté et a notamment applaudi le chanteur Sébastien TRAMONI qui bissa "Mal’cunciliu". La qualité de la soirée montre combien il est important d'avoir un orchestre vivant et travaillant au pays.

Ceux qui n'ont pu en profiter vont pouvoir se régaler avec l'enregistrement réalisé à Ajaccio lors de la représentation du 18 mars. Le jeune TRAMONI y interprète "L'anniversariu di Minetta" (de Tavagna) sur des arrangements de Jean-Michel GIANNELLI.


Partager cet article

Repost0
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 18:13
affiches concert
Les affiches annonçant le concert de l'Ensemble Instrumental de Corse sont partout dans le canton, comme ici au col de Saint Antoine.
Vous n'avez donc aucune excuse de ne pas profiter d'une belle soirée musicale (voir le programme dans l'article du 15 mars).
Rendez-vous samedi 20 mars.
Le concert commence à 21 h. Ouverture des portes à 20h. Eglise chauffée. 
Les billets peuvent être retirés:
    - chez les boulangers-pâtissiers de VICO
    - par téléphone au 04-95-28-39-79 (Brigitte, Association Artistique et Culturelle de Sorru in Sù)
    - à l'entrée de l'église.
Prix des places: 10 euros.

 

Partager cet article

Repost0
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 15:30
Ce titre semble un peu hermétique. Il annonce pourtant un événement musical important qu'il serait désolant de manquer.
Samedi 20 mars à 21 h, à l'église de Vico, l'ENSEMBLE INSTRUMENTAL DE CORSE (EIC) se produira pour faire partager différents univers musicaux.
Créé en juin 2002, cet orchestre non permanent et à géométrie variable est soutenu par la CTC. Il a pour but de diffuser le répertoire classique sur l'Ile de Beauté. Il est également un instrument de création pour tous les artistes insulaires. 
Son fondateur et directeur artistique est Bruno JOUVENEL. bruno jouvenel EIC 2010Premier prix de violon et musique de chambre du Conservatoire de Montpellier, celui-ci enseigne le violon à l'Ecole Nationale de Musique et de Danse d'Ajaccio. Certains de ses élèves, devenus professionnels, sont aujourd'hui musiciens de l'EIC, comme Céline PADRONA. Bruno JOUVENEL a été également musicien à l'Opéra de Marseille, au sein des Solistes d'Europe et du Trio Arioso, a participé à des enregistrements avec des artistes insulaires et à plus de 130 concerts classiques avec l'association Musique en Corse.
Après la tournée d'hiver où il a présenté huit concerts en Espagne, l'EIC commence sa tournée de printemps le 16 mars à CORTE avant d'être à VICO samedi 20.
Venez écouter un spectacle de qualité: un patchwork musical avec un répertoire classique ainsi que PIAZZOLLA, Chik COREA et des titres célèbres du répertoire de la chanson corse arrangés pour voix et orchestre.

Chant : Sébastien TRAMONI

- MOZART (1756-1791) - « Petite musique de Nuit »    

1. Allegro brillante   2. Andante Lento   3. Rondeau 

- Edward GRIEG (1843-1907) - Suite Holberg  

1. Prélude   2. Sarabande    3. Gavotte    4. Air     5. Rigaudon
     - Chick COREA - Children’s songs (Vibraphone,Marimba)

     - Astor PIAZZOLLA  - Primavera,Oblivion, Libertango      

          Violoncelle : Cédric LEPREVOST,

        Violons : Violaine DARMON, Florian MAVIEL, Julien POIRIER
     - ROSAURO  -  Concerto pour Marimba et orchestre (1er Mvt)

            Transcription : André NIZARD
     - TRADITIONNEL - Furtunatu
     - TAVAGNA   -      L'anniversariu di minetta
     - JP POLETTI   -      Mal’cunciliu
     - JP POLETTI   -      Pret’Andria
     - S TRAMONI -      Ghjuveddu
Orchestration : Jean Michel GIANNELLI

Le concert commence à 21 h. Ouverture des portes à 20h. Eglise chauffée. 
Les billets peuvent être retirés:
chez les boulangers-pâtissiers de VICO
- par téléphone au 04-95-28-39-79 (Brigitte, Association Artistique et Culturelle de Sorru in Sù)
- à l'entrée de l'église.
Prix des places: 10 euros.

VENEZ NOMBREUX!
Montrez que vous aimez la qualité!
  Des renseignements supplémentaires sur l'EIC sont à voir sur son site à l'adresse:http://www.ensembleinstrumentaldecorse.fr/

Partager cet article

Repost0
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 21:14
Comme d'habitude, en début de mois, "INSEME" est paru.
Une bonne partie de ce numéro est évidemment consacrée à la préparation de Pâques.

Après l'éditorial consacré à "La journée de la femme" (qui est le 8 mars), les pages 2 et 3 donnent les dates et horaires des célébrations religieuses pour préparer Pâques.
La page 4 contient le billet spirituel sur un baptême d'adulte (Vanessa PAOLI).
Grâce à la page 7, on peut apprendre qu'il y aura "Un Vendredi Saint original" avec la présence des musiciens de Sorru in Musica à la veillée et à la procession à Vico.
En-tete-inseme-copie-1.jpg

Mais "INSEME" a la grande qualité de ne pas être seulement une feuille paroissiale. Il est aussi un bulletin d'informations locales. C'est en cela que sa lecture est indispensable.
Un article décrit le tournage d'un film sur Grosso Minutu dans le canton (et rappelle qui est ce personnage emblématique de l'humour corse).
Un autre présente l'Ensemble Instrumental de Corse (renseignements supplémentaires en cliquant ICI) qui donnera un concert le 20 mars à Vico.
Les recettes de cuisine de la page 9 sont des pâtisseries du temps pascal (cacavellu e strena di Pasqua)
En page 11, un article et un témoignage présentent les nouveaux arrivants dans le canton.

L'ensemble des douze pages de la livraison de mars est consultable sur le blog http://inseme-bulletin.hautetfort.com/

Partager cet article

Repost0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 21:56
Comme prévu, le vote a eu lieu dimanche 14 février. Mais rien a voir avec les prochaines élections territoriales. Comme annoncé le 5 janvier, l'Association Artistique et Culturelle Sorru in Sù participe au Prix des Lecteurs de Corse, organisé par la C.T.C. depuis 2005 enprix des lecteurs partenariat avec les bibliothèques de l'île. 

 

Ce prix récompense un ouvrage en langue corse et un ouvrage en langue française. 
45 lecteurs de Sorru in Sù ont mis leurs bulletins dans l'urne installée dans la bibliothèque de Poggiolo. Le dépouillement a donné:   

 - 23 voix pour  DE VIGAN Delphine : Les heures souterraines.

 - 18 voix pour DEGHELT Frédérique : La grand-mère de Jade. 
Les résultats seront communiqués à la CTC pour les ajouter à ceux des autres lieux de lecture, avant d'aborder la phase suivante. Les goûts des Sorrinesi seront-il ratifiés pour l'ensemble de la Corse? 

Partager cet article

Repost0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 22:52
Cette proposition d'achat peut paraître tout à fait saugrenue quand on connaît l'attachement de Philippe et Hélène à Poggiolo et le travail acharné qu'ils ont déployé pour rénover et agrandir leur maison. Cette maison, celle que l'on appelait "le petit four" à cause du four qui la côtoie, est l'avant-dernière du village sur la route allant vers Soccia.
Elle est donc facile à repérer, surtout avec ses portes et volets bleus.
Il n'y a pas de doute, c'est bien elle qui est en vente au prix de 100 dollars. Ou, plus exactement, ce prix est celui du tableau qu'un artiste américain a réalisé.

Sur son blog (http://lesliesblogger.blogspot.fr/), Leslie Hawes (de Tucson, Arizona) a publié son œuvre intitulée "Blue Door" depuis le 12 janvier (http://lesliesblogger.blogspot.fr/2010/01/blue-door-poggiolo.html). Elle précise bien que la maison est située à Poggiolo. Les couleurs et les contrastes l'ont séduites:

"Corsica's houses are awash with colorful doors and shutters. The subtle tones of rock and tile and olive trees are the perfect contrast."
Faites attention: pour tout envoi en dehors des Etats-Unis, il faut ajouter 15 $ pour frais d'expédition.

 

 

maison Dubreuil

La ressemblance avec la réalité n'est-elle pas frappante?

maison Dubreuil photo
A noter qu'il existe aussi des tableaux de Soccia, Casaglione et de quelques autres lieux corses.





Partager cet article

Repost0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 23:05
sc00000fd4
L'exposition des romans policiers devait se terminer samedi.
Devant l'intérêt qu'elle suscite, elle va continuer jusqu'au 13 février, toujours avec les mêmes horaires: de 10 h à 12 h et de 16 à 20 h, sauf le mercredi, à la bibliothèque, voisine de la mairie de Poggiolo.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

 

 

FÊTE DE ST ANTOINE ABBÉ

Messe samedi 16 janvier à 15 heures

chapelle de Guagno-les-Bains.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907