Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 18:00

Le premier tour de la Coupe de France de foootball a été un succès pour les joueurs de l'AS SOCCIA. Après avoir été reportée d'une semaine, la confrontation contre les Finances jeudi 26 septembre a vu la victoire par 2 à 0 (buts de Jeremy PARDIES et de Matteu CAVIGLIOLI) de l'équipe qui représente notre canton dans les matchs insulaires.

Sur son site internet (http://www.wmaker.net/as-soccia/), la nouvelle bannière de l'Associu Spurtivu di a Soccia, qui montre aussi le nouveau logo de l'équipe, la qualifie bien de "A Squadra di i Dui-Sorru".

Les Deux Sorru ont franchi le premier palier

Ce site est à visiter pour connaître toutes les informations sur cette équipe talentueuse.

Il y existe même des vidéos où l'on peut, par exemple, voir comment ces jeunes ont préparé leur premier match de Coupe.

Evidemment, on n'a pas oublié de remettre la vidéo montrant comment l'association recrute même sur le site péruvien de Machu Picchu (présentée dans notre article du 22 avril 2010).

Autre nouveauté: en plus de la page Facebook https://www.facebook.com/groups/assoccia/, il existe désormais un compte twitter (https://twitter.com/ASoccia) qui permet de suivre les matchs en direct.

Repost 0
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 00:29

Ce n'est pas pour le plaisir de se complaire dans les vieilles pierres que nous publions cet article paru dans "Corse-Matin" de dimanche 22 septembre 2013.

Le thème de la conférence évoquée ici est original car Emilie TOMAS a su mettre en parallèle les traditions orales et la vérité historique concernant le village de Letia.

N'avons-nous pas ici des idées sur ce qui pourrait être réalisé à Poggiolo?

(cliquer sur l'image pour une lecture plus aisée)

Légendes et vérités villageoises
Repost 0
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 17:46

Jeter les objets d'un certain volume est toujours un problème. Il est encore plus difficile à résoudre quand on est dans un village comme Poggiolo. Les distances sont grandes pour la déchetterie et le faible nombre d'habitants ne permet pas un passage régulier, sauf pendant la période estivale.

La municipalité poggiolaise a voulu publier des règles claires pour éviter que de gros appareils rouillent dans la rue.

Comment se désencombrer?

Sur le panneau d'affichage de la mairie, a été affiché un avis daté du 22 août et annonçant une collecte d'encombrants pour le 26. Mais le plus important est le second paragraphe du texte:

Dorénavant et afin d'organiser au mieux les prochaines tournées, il est conseillé aux usagers de contacter la mairie par téléphone aux heures de permanence ou par E mail, pour évaluer le volume des encombrants et fixer la périodicité des collectes.

Comment se désencombrer?

L'adresse mail est la suivante:

commune-de-poggiolo@orange.fr

Les permanences à la mairie, non précisées dans ce texte, ont lieu le mardi de 14h00 à 16h00 et le samedi aux mêmes heures.

Le numéro de téléphone n'est pas visible sur la photo. On peut utiliser, même en dehors des heures de permanence, le 04-95-28-31-72.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans vie municipale
commenter cet article
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 15:49
Il reste six mois pour préparer les élections

Lors du conseil des ministres réuni aujourd'hui, Manuel VALLS, ministre de l'Intérieur, a annoncé que les élections municipales auront lieu les dimanches 23 et 30 mars.

"Afin de faciliter la participation des électeurs, le gouvernement a retenu le couple de dates permettant qu'aucune zone ne se trouve en période de congés scolaires", a précisé le porte-parole.

Le détail des vacances scolaires 2013-2014 en Corse se trouve dans la rubrique "Le calendrier poggiolais" (colonne de droite de cette page).

Les candidats ont donc exactement six mois pour préparer leurs listes, leurs programmes et leurs campagnes.

Quant aux élections européennes, elles sont prévues pour le 25 mai.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans vie municipale Actualités
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 18:00

La journée du 16 août n'est pas seulement la fête religieuse de saint Roch. Elle est aussi une occasion pour les Poggiolais de se rencontrer, même pour certains vacanciers qui ne sortent de leur maison que pour aller à la mer.

Après la procession, il est maintenant traditionnel d'offrir un apéritif dînatoire sur la place Saint Roch. Voici un reportage photo du partage qui a eu lieu cette année 2013.

On pourra regretter que les photos soient peu nombreuses (26 clichés) et que de nombreux visages soient absents. Mais le photographe n'a pas toujours l'œil vissé à son objectif. Il est aussi un être humain qui veut boire, manger et bavarder avec les autres.

Pour entendre la musique, cliquer sur l'icône du haut-parleur en bas et à gauche de l'image. Pour le plein écran, cliquer en bas et à droite.

Les petits films présentés dans la vidéothèque poggiolaise

http://www.dailymotion.com/user/michelfran/1

permettent de voir que, selon les années, différentes formules ont été utilisées pour faire participer la population à cette journée du 16 août.

En voici cinq exemples (pour le plein écran, cliquer sur le petit rectangle en bas et à droite de l'écran):

- LE 16 AOÛT 1997, la fête de saint Roch à Poggiolo a consisté en vente de gâteaux (pour rénover l'église), procession, apéritif et chants (diaporama)

- En l'an 2000, après une partie de china dans les rues du village, la procession et la sangria furent suivis d'une paella en plein air, dans la stretta (diaporama) (son assez défaillant).

- En 2003, le repas eut lieu dans la salle des fêtes (diaporama) (son très défaillant).

- En 2008, pas de repas, mais un apéritif dînatoire et un vide-grenier (mélange de photos et de vidéo).

- En 2009, le film de l'apéritif s'est surtout intéressé aux visages des Poggiolais et aux bijoux de Cécile.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Fêtons la vie
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 18:00

Les quelques personnes qui ont profité des journées du patrimoine des 14 et 15 septembre pour visiter l'église de Saint Siméon ont été enchantés par les commentaires du jeune archéologue Pierre CANON, qui avait d'ailleurs œuvré en 2012 dans les mêmes conditions. Elles ont pu se rendre compte de la richesse historique, artistique et archéologique de Poggiolo.

Cette richesse est encore trop peu connue, faute d'une recherche organisée. Pourtant, de nombreuses initiatives existent dans notre partie de Corse.

Ainsi, dans son édition de vendredi 20 septembre 2013, "Corse-Matin" présente l'inventaire du patrimoine public et religieux des treize communes du CRUZINI-CINARCA: sculptures, orfèvrerie, peintures, cimetières et chapelles funéraires, ponts, fontaines, fours, moulins, etc.

Le 9 août dernier, une conférence organisée à l'initiative de la municipalité d'ARBORI avait permis d'apprendre que 90 sites et indices de sites avaient été répertoriés sur 20% du territoire communal. D'autre part, les archéologues ont effectué un gros travail de nettoyage et de relevé du CASTALDU, le château des seigneurs de LECA édifié au XIVème siècle et rasé en 1489 par les Génois, à 3 kilomètres du principal hameau d'ARBORI.

Il faut savoir chercher le château
Il faut savoir chercher le château

Mais il est difficile de bien comprendre les vestiges sans la présence d'un spécialiste ou, au moins, de panneaux explicatifs. Claude MARTINI et Michel FRANCESCHETTI en ont fait l'amère expérience quand, le 10 août dernier, sans avoir eu connaissance de la conférence de la veille, ils sont allés seuls au Castaldu.

Il faut savoir chercher le château
Il faut savoir chercher le château

Ils ont eu beaucoup de mal à identifier les pierres et à comprendre la plan de ce site magnifique qui surplombe le Liamone de ses 397 mètres d'altitude.

Il faut savoir chercher le château
Il faut savoir chercher le château
Il faut savoir chercher le château
Il faut savoir chercher le château
Il faut savoir chercher le château

On peut espérer que le passé de POGGIOLO sera, lui aussi, bientôt mis en valeur.

----------------------------------------------------------------------------------

Le site du LRA (laboratoire régional d'archéologie de Corse) présente ses campagnes de fouilles sur son site. Mais il n'y a encore que les résultats de 2012 et pas ceux de 2013:

http://www.lra-corse.fr/index.php/activites/operations-archeologiques/historique-des-activites/279-prospection-inventaire-de-la-commune-darbori

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Chez nos voisins Tempi fa
commenter cet article
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 18:00

"Faut-il encore présenter cette sympathique foire au miel, pari audacieux d'une poignée de bénévoles soudés, et qui est devenu chaque fin d'été un rendez-vous incontournable et très attendu?

Implantée au cœur même du village de Murzo, on ne se lasse pas d'arpenter les ruelles où seuls les produits agricoles et artisanaux de qualité ont droit de cité. Bien entendu, le miel est à l'honneur avec un grand nombre d'apiculteurs insulaires, mais le visiteur se régalera aussi de charcuterie artisanale, beignets, bastelle et migliacci cuits sur place, glaces et pâtisseries, confitures et conserves et dégustation de bière locale. Côté artisanal, l'offre est riche et variée, avec des stands de bijoux, travail du cuir, paniers, meubles traditionnels, couteaux ...

Un autre atout de U Mele in Festa réside dans son programme d'animation: la compagnie A2B présentera toute la journée des animations de rue avec des échassiers et des cracheurs de feu, la remorque vitrée s'animera toutes les deux heures pour une démonstration très spectaculaire de la vie dans la ruche par un apiculteur; et les promenades à dos d'âne qui restent très prisées par les plus jeunes.

Mais le temps fort sera cette année le concert offert par les organisateurs à 15 h 30, avec le groupe Bande à Part. Ce groupe du Niolu, qui sort d'une grande tournée estivale dans toute la Corse, revisite les grands noms de la chanson française, de la pop-rock internationale, et de quelques standards corses, en leur donnant une nouvelle jeunesse."

(article paru dans "Corse-Matin" du jeudi 19 septembre 2013 sous le titre "U Mele in festa ce week-end")

Dimanche 22 septembre: le rendez-vous du miel

Programme de la journée technique du samedi 21 septembre:

14 h 30 : accueil à la Maison du Miel à Murzo

15 h : le frelon asiatique: quels risques pour la Corse?
16 h: antibiotiques, non merci.
17 h: la production du pollen au Piémont

Programme du dimanche 22 septembre:
8 h : installation des stands et des exposants

10 h 30 : ouverture de la foire.
Prestation de Vincent Tabarani et ses collègues de Cucina Corsa
11 h : la messe sera célébrée par le père Jean-Pierre Bonnafoux, omi, et le diacre François-Aimé Arrighi, et sera chantée par un groupe local
12 h : veau à la broche
15 h 30 : concert du groupe Bande à Part

17 h 30: tirage de la tombola.

Toute la journée: animations sur l'apiculture pour les enfants, buvette, promenades à dos d'âne, exposition et vente de produits artisanaux, animation de rue par la compagnie A2B, visite de la Maison du Miel et de l'exposition, et découverte de la malle pédagogique et du CD-Rom bilingue.

------------------------------

Vincent Tabarani, professeur de cuisine au lycée professionnel de Bastia et président de l'association Cucina Corsa anime chaque samedi à 12h05, une émission culinaire sur France 3 Corse : i salti in bocca. Au cours de celle-ci, une nouvelle recette de famille ou une création de grands cuisiniers est proposée aux téléspectateurs.

Repost 0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 23:06

Afin d'illustrer l'article sur l'engagement des Poggiolais dans la seconde guerre mondiale (http://poggiolo.over-blog.fr/resistenza), Jacques-Antoine MARTINI a eu l'heureuse initiative d'envoyer la photo suivante, publiée par le Mémorial des Corses.

On y voit Joseph CASALONGA (au premier plan) participer à la protection rapprochée du Général de Gaulle à Ajaccio en 1951.

Resistenza (suite)
Resistenza (suite)

Par ailleurs, Jacques Antoine fait remarquer que Marie Madeleine, la mère de Joseph, devenue veuve en 1900, épousa en secondes noces, en 1907, Antoine MARTINI, surnommé Cagnazolu (qui fut instituteur et maire de Poggiolo de 1901 à 1912).

Les liens entre les CASALONGA et les MARTINI furent étroits. C'est ainsi que, plus tard, Joseph et son épouse Lilli furent parrain et marraine de Marie-Thérèse (maintenant mariée à Pierre LECCIA), petite-nièce d'Antoine, qu’ils portèrent sur les fonds baptismaux à Nice.

Repost 0
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 17:11
Resistenza

Le soixante-dixième anniversaire de la libération de la Corse, premier département français libéré (septembre 1943), est l'occasion d'évoquer la mémoire de ceux qui ne voulurent pas se soumettre à la domination italienne ou allemande.

Les Poggiolais furent nombreux à participer à cette lutte.

Certains prirent l'uniforme dans les unités de la France Libre.

Six ont leur nom sur la plaque du monument aux morts (voir: http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-heros-de-39-45-48571952.html).

Parmi eux, Marc Jean OTTAVY a été le sujet d'un article publié sur ce blog le 8 mai 2010: http://poggiolo.over-blog.fr/article-de-l-algerie-aux-rives-du-doubs-48860533.html

D'autres survécurent à la guerre, tels que Pascal VECCHI, membre de la mythique 2ème D.B.,

ou Mimi CANALE (voir l'article sur sa campagne d'Italie: http://poggiolo.over-blog.fr/article-la-campagne-d-italie-de-mimi-canale-104369374.html)

ou Archange COLONNA, tout récemment décédé: http://poggiolo.over-blog.fr/archange

Dans la Résistance intérieure, sans uniforme, on peut citer Jean-Martin FRANCESCHETTI:

http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-anciens-sont-a-l-honneur-60400458.html

Il y eut également Joseph CASALONGA.

Né le 30 août 1899 à Guagno-les-Bains, Joseph était le fils de Mathieu CASALONGA (1867-1900), né à Alata et devenu douanier au Congo.

Sa mère, Marie Madeleine LECA (1873-1955), était née à Guagno.

Son oncle, Paul Jérôme CASALONGA, sergent dans l’Infanterie coloniale, mourut héroïquement en décembre 1904, à Manantenina (à Madagascar), à la tête de ses tirailleurs sénégalais, après avoir résisté pendant dix jours à un grand nombre de rebelles. Une statue le représente à l'entrée du village d'Alata.

Joseph était commissaire de police à Nice. Il entra dans les FFI (Forces Françaises de l'Intérieur) en adhérant au réseau "Ajax" créé par son collègue Achille PERETTI (qui fut ensuite maire de Neuilly jusqu'à sa mort en 1983 où lui succéda Nicolas SARKOZY). Joseph était P1, c'est-à-dire qu'il continuait à assumer ses fonctions officielles malgré son travail clandestin, essentiellement de renseignement.

Ayant pris sa retraite, il s'installa à Guagno-les-Bains où il fut inhumé en mars 1979.

Les Poggiolais prirent bien leur part à la lutte patriotique.

----------------------------

Les renseignements sur Joseph CASALONGA viennent du site http://www.casa-longa.org/fg02/fg02_035.htm et des notices de Pierre LECCIA publiées par Geneanet.

Repost 0
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 17:56
Une bonne nouvelle

La vie va et vient. Cet été aura connu une alternance de décès et de naissances.

La dernière nouvelle (et une bonne nouvelle) date de Mardi 10 septembre: la naissance d'AUGUSTIN, le petit-fils de Philippe DUBREUIL.

Avec ses 3,7 kilos, Augustin ressemble, paraît-il, beaucoup à son père et à son grand-père. En tout cas, il est le premier garçon de sa génération dans cette famille.

Toutes nos félicitations aux parents et grands-parents.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Dans nos familles
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

 

Début des vacances d'été: samedi 8 juillet midi.

Festival Sorru in Musica: du 21 au 30 juillet.

Fête de saint Roch: mercredi 16 août.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907