Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2018 2 10 /07 /juillet /2018 17:30
On peut être Marseillais, Guagnais... et riche!

Une surprise a agréablement touché les Corses quand le magazine Challenges a révélé ce jeudi 5 juillet 2018 le classement des plus grosses fortunes de France:

"Et le footballeur Mathieu FLAMINI, né à Marseille, mais originaire de Guagno (par sa mère, née Caviglioli), y a fait son entrée à la 395e place avec environ 200 millions d'euros selon les estimations de Challenges.

Passé par l'OM, Arsenal, l'AC Milan et actuellement à Getafe en Espagne, le milieu de terrain de 34 ans doit sa fortune à sa carrière de sportif professionnel, mais également à ses investissements dans une société biochimique du nom de GFBiochemicals, fondée en 2008 et spécialisée dans l'acide lévulinique, une molécule qui pourrait potentiellement remplacer le pétrole." ("Corse-Matin" 6 juillet 2018)

 

Mathieu FLAMINI avait déjà été cité par le forum de Davos qui avait publié le 9 mai la liste des cent personnalités de moins de quarante ans les plus créatives et innovantes de la planète.

Elle comprenait trois Français, dont deux Corses: Mathieu FLAMINI... et la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, 35 ans.

 

On peut être Marseillais, Guagnais... et riche!

 

N'oublions pas qu'un autre homme d'affaires marseillais important est d'origine guagnaise: Xavier GIOCANTI.

Cet entrepreneur, qui a dirigé le groupe immobilier Résiliance et Cap au Nord Entreprendre (CANE) groupant des entrepreneurs des quartiers nord de Marseille, a créé la cité de la cosmétique, centre d'affaires situé dans la zone franche phocéenne, et le MIF 68.

Le MIF 68 a été inauguré le 19 février 2018 en dessous du centre commercial Grand Littoral. Regroupant 95 magasins de textiles pour grossistes, il a été réalisé uniquement avec 620 containers maritimes répartis sur 17 500m2

Ce blog lui avait déjà consacré un article en 2011:

 

Etre Marseillais, d'origine guagnaise et avoir l'esprit d'entreprise, combien d'autres réunissent ces conditions?

Partager cet article

Repost0
8 juillet 2018 7 08 /07 /juillet /2018 09:10

Toutes nos condoléances à Jean-Marc.

Avis de décès

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2018 6 07 /07 /juillet /2018 17:21

Un peu plus bas que la chapelle Saint Roch et des deux maisons présentées la dernière fois (voir l'article "Autour de Saint Roch"), il reste à voir autour de la place Inghjo quatre maisons portant des dates de construction très étalées dans le temps: 1766, 1832, 1850 et 1931.

Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village

 

Maison 1766:

A la Teghia, en face de la maison Franceschetti, se trouve une placette dominant la stretta. L'entrée de la maison MICHELANGELI, où habitent Marie-Paule et Jean-Marc FRANCHI, est surmontée par un linteau allongé.

Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village

 

La date gravée est 1766, ce qui en fait la deuxième maison la plus ancienne des maisons datées de Poggiolo, après la maison PINELLI 1702), comme vu dans un article précédent.

Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village

 

 

Maison 1832:

De l'autre côté de la place Inghjo, s'allonge le bâtiment surnommé "la maison de Tata". Une porte à deux battants est en haut d'un terrazzolo, le perron avec quelques marches.

 

Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village

Au dessus du linteau, une pierre bien découpée, de forme presque carrée, porte trois lignes gravées:

 

D.O.M.

M.R.F.

I°. M°. 1832

 

On retrouve l'expression D.O.M., abrégé de l'expression latine Deo optima maximo, c'est-à-dire "à Dieu très bon, très grand", vue dans l'article précédent.

L'un de nos lecteurs pourrait-il donner l'explication de la deuxième ligne?

En tout cas, la date de construction est bien 1832.

Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village
Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village
Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village

 

Le linteau fut à une époque couvert par le mot "CAFÉ" tracé à la peinture. Un tableau analysé dans l'article "Le café de la ruelle derrière St Roch" le montre bien.

Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village

 

 

 

Maison 1850:

En sortant de la place par les marches de droite, on rejoint la stretta. Juste à l'angle que fait la ruelle, se trouve dans le mur une pierre qui a été préservée du crépissage recouvrant cette dépendance de la maison de Louis DEMARTINI.

On peut y voir les quatre chiffres qui forment l'année 1850.

Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village

Très curieusement, elle ne se trouve pas au-dessus d'une entrée mais à environ un mètre de hauteur. Aurait-elle été déplacée d'une autre partie de la maison ou viendrait-elle d'un autre édifice?

 

 

Maison 1931

En face, de l'autre côté de la rue, une inscription plus discrète surmonte la porte de la maison.

Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village
Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village

 

La particularité de cette date est d'être du XXème siècle alors que toutes les autres sont des XVIIIème et XIXème siècles.

La coutume a disparu au siècle suivant. Une seule autre maison porte une date d'après 1900. Elle est près de la fontaine, au début de route vers Soccia. Elle sera présentée dans un autre article. 

Ici, les initiales

D. A.

sont suivies de l'année

1931

 

 

Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village

 

La date interroge: cet édifice a-t-il été construit en 1931 ou n'est-ce que le moment de sa réorganisation?

Le cadastre de 1857 montre qu'une maison existait alors. Elle portait le numéro de parcelle 441 (cercle vert).

Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village

Les photos aériennes récentes montrent une construction un  peu différente (cercle bleu).

 

Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village

Un grand réaménagement a donc dû se produire en 1931.

 

Une autre  modification a eu lieu tout récemment, en 2017: la porte n'existe plus!

 

Elle a été remplacée par une fenêtre moderne à double vitrage. 

Les maisons poggiolaises: 6 - Le bas du village

Vannina BERNARD, qui habite là, explique que cette modification a été imposée pour des raisons d'isolation, d'autant que, lors des orages, la pluie du ruisseau entrait dans la maison.

Mais elle a tenu, et elle a eu bien raison, à conserver la date.

 

Tradition et modernité peuvent parfois s'accommoder.

(à suivre)

 

Photos © Michel Franceschetti (sauf le cadastre et les deux vues aériennes)

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2018 5 06 /07 /juillet /2018 12:32

A l'occasion des 20 ans de l'appellation,

les apiculteurs en AOP Miel de Corse

vous invitent sur leurs exploitations !

Les vendredi 6 et samedi 7 juillet, les apiculteurs vous ouvrent leurs mielleries dans différentes micro-régions de Corse. Venez les rencontrer et déguster la gamme des 6 miels en AOP !

Des animations et visites sont organisées par les apiculteurs pour vous permettre de découvrir ou redécouvrir le monde fascinant des abeilles et le métier «d’éleveur d’abeilles».

A Murzu, atelier et rencontre avec Jean-Luc Battesti à la Casa di u mele.

Réservation au 06 82 89 60 18. 

Les mielleries sont ouvertes pour vous vendredi et samedi

Et n'oubliez surtout pas:

 

U Mele in Festa

Dumenica 23 di Sittembre

in Murzu !

 

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2018 3 04 /07 /juillet /2018 21:47


La 15ème édition du festival SORRU IN MUSICA est placée sous le signe de la Méditerranée avec, notamment,

 
-la soirée d'ouverture du festival dimanche 22 juillet à VICU qui nous invite à "Une aventure musicale en Méditerranée(s)"


-la soirée lyrique du 24 juillet à SOCCIA "De Puccini (Giacomo) à Rossi (Tino)!" avec le ténor Florian Laconi

 
- lundi 30 juilllet, dans la cour du couvent de VICU, le 10ème ciné-concert en partenariat avec la Cinémathèque de Corse, met à l'honneur "La cavalcata ardente " du réalisateur italien Carmine Gallone.

 

Le programme complet et détaillé a été publié. Vous le trouverez ci-dessous.

Cliquez sur les pages pour les agrandir et les lire plus facilement.

Rendez-vous au festival!
Rendez-vous au festival!
Rendez-vous au festival!
Rendez-vous au festival!
Rendez-vous au festival!
Rendez-vous au festival!
Rendez-vous au festival!

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2018 3 04 /07 /juillet /2018 15:48

Suite aux problèmes de santé du docteur Alain Jaffuel, les médecins de Sagone seront présents à son cabinet médical de Vico (à Bararellu) cinq jours par semaine...

 
Important à savoir: les nouveaux horaires du cabinet médical de Vico
 

Horaires du cabinet médical de Vico :

de 9h à 12h00 tous les jours sauf samedi et dimanche 

 

Tour de garde (Permanence Des Soins), Sagone/Vico, géré par le le centre15 tous les jours (24h/24) samedi et dimanche inclus): 

Lundi : Dr Colonna ou Damiano en alternance 

Mardi: Dr Ramis 

Mercredi: Dr Damiano 

Jeudi: Dr Ramis 

Vendredi : Dr Colonna 

Les horaires du cabinet de Sagone sont inchangés. 

Gardes à partir de 20h00 les jours de semaine 
Le samedi à partir de 12h00 jusqu'au lundi 8h00 
Jours fériés à partir de 8h.

 

Annonce publiée sur le site de la mairie de Vico.

Merci à Sophie pour l'information.

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 17:59

Après les Case Suprane et les maisons de notables échelonnées le long de la route, il reste à voir les habitations voisines de la chapelle et de la stretta.

Six portent des dates de construction, sur un total de treize dans l'ensemble de Poggiolo.

Deux sont proches de la chapelle Saint Roch: les maisons 1816 et 1828.

Les maisons poggiolaises: 5 - autour de St Roch

 

 

La maison 1816

A gauche de Saint Roch, l'endroit encore appelé par les anciens "maison de Santa Joffre", a la particularité de présenter une datation gravée en chiffres romains.

Les maisons poggiolaises: 5 - autour de St Roch
Les maisons poggiolaises: 5 - autour de St Roch
Les maisons poggiolaises: 5 - autour de St Roch

On peut lire:

MDCCCXVI

Dans notre écriture, ces lettres signifient:

1816

 

On peut remarquer que le D des 500 a été gravé à l'envers.

D'autre part, l'inscription se trouve au premier étage, contrairement à toutes les maisons précédemment présentées.

 

 

 

 

La maison 1828

Juste après la chapelle, sur le bord droit de la stretta, près de l'entrée de l'ancien bar de Jean-Marie ORAZY (voir l'article "Après le café oublié, le café caché"), voici une autre belle indication.

Les maisons poggiolaises: 5 - autour de St Roch
Les maisons poggiolaises: 5 - autour de St Roch
Les maisons poggiolaises: 5 - autour de St Roch

La partie en demi-cercle est bien visible grâce à un filet récent de peinture noire. 

Elle comprend un cercle surmonté d'une croix au-dessus de l'inscription F.D.O.M., du moins si l'on interprète ce cercle comme servant aussi de lettre O.

Le globe avec la croix se retrouve sur la façade de la maison DESANTI-CHABROLLE déjà présentée dans les Case Suprane (voir l'article ici).

Ne serait-ce pas un orbe? Ce mot vient de l'expression latine orbis terrarum qui se traduit par «cercle des pays» et symbolise la domination du Christ sur le monde.

De plus, F.D.O.M. fait penser à l'expression D.O.M., abrégé de l'expression latine Deo optima maximo, c'est-à-dire "à Dieu très bon, très grand".

Si des lecteurs nous proposent d'autres significations, nous les accueillerons volontiers.

 

Quoi qu'il en soit, l'imprégnation catholique est évidente. Chaque nouvelle construction était placée sous la protection de Dieu, protection renouvelée chaque année avec la traditionnelle bénédiction des maisons (voir les articles sur la "spergiata" ICI et ICI).

 

La base du demi-cercle est encadrée par deux volutes. L'année 1828 est encadrée par deux groupes de deux lettres peu lisibles. 

 

(à suivre)

 

© Photos Michel Franceschetti

Partager cet article

Repost0
30 juin 2018 6 30 /06 /juin /2018 18:00

Les images anciennes provoquent toujours un peu de nostalgie. Mais elles sont également des témoignages à analyser pour découvrir de nombreux éléments du passé, et notamment de la vie quotidienne.

Il en est ainsi de la photo publiée dans "Settimana" vendredi 29 juin. Dans la série "I ricordi di i Tomasi", ce numéro a montré une vue de Soccia dont la date est inconnue mais se situe juste avant ou juste après la seconde guerre mondiale..

On pourra retenir l'erreur contenue dans le titre de l'article: "Jadis dans la verte pieve de Sarroinsù", puisque la pieve se nommait Sorroinsù.

De même, il existe dans le texte de description de cette image deux autres erreurs que sont suivies par la mention (sic).

 

Regardez bien cette belle photo et cherchez quel est l'endroit précis de Soccia qui est montré. Elle peut être agrandie en cliquant sur elle.

Soccia, jadis

"Le village de Soccia, à une date indéterminée. Dans la micro région des Dui-Sorri (sic), le découpage administratif de l'époque en avait fait deux cantons: le Sorru d'en haut, celui d'en bas. Dans la haute vallée, Soccia était le chef-lieu d'une pieve composée des communes d'U Pughjolu (sic), d'Ortu et de Guagnu. 

Sur ce cliché, le village était sans doute plus peuplé qu'aujourd'hui. Plus de 700 âmes au début du vingtième siècle, la population à (sic) chuté à 300 au sortir de la guerre avant de se stabiliser à environ 150 aujourd'hui. 

Dans ce paysage villageois séculaire, les signes d'une certaine modernité sont déjà visibles. Des câbles (pas encore ceux de la fibre) amènent l'électricité et même l'éclairage public dans les ruelles du village, comme en atteste le lampadaire situé sur la façade de droite. La charrette en bois et l'âne en charge de la tirer auraient sans doute besoin d'un peu de lumière à la nuit tombée, mais pas les premières automobiles. 

La rue, large et bétonnée, trahit en effet leur présence à cette époque. Sur la façade de gauche, une cabine de toilette installée sur le balcon indique que l'eau courante est arrivée dans les maisons." 

Jean-François Pacelli 

 

Toutes les photos présentes dans cette rubrique "I ricardi di i Tomasi" sont disponibles chez Photo Hall, 18 Cours Napoléon à Ajaccio. 

Partager cet article

Repost0
28 juin 2018 4 28 /06 /juin /2018 06:45

Toutes nos condoléances.

Décès de Dominique Battesti

Partager cet article

Repost0
27 juin 2018 3 27 /06 /juin /2018 18:00

Du 22 au 31 juillet 2018, revient SORRU IN MUSICA ESTATE, le temps du festival, de ses rencontres, de ses émotions...Le temps de partager et de vivre ensemble la 15ème édition du festival.

En regardant l'affiche du festival 2018, qui donne le véritable calendrier, on pourra constater qu'une seule soirée se déroulera dans le haut-canton:

mardi 24 juillet à SOCCIA. 

Le ténor Florian LACONI, qui se produisait il y a quelques jours au théâtre antique d'Orange, dans le cadre de Musiques en Fête, sera présent, avec Jenny DAVIET (soprano) et Claire CERVERA (mezzo-soprano).

Le véritable calendrier du festival

Cette aventure musicale et humaine a été présentée par Bertrand CERVERA le 14 juin dernier sur Via Stella dans l'émission "Pendant le 20 H".

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907