Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2019 6 10 /08 /août /2019 18:00

La mort de Jean-Mathieu MICHEL, maire de Signes dans le Var, a causé une émotion considérable. Il a été renversé par une camionnette dont le conducteur avait été surpris en train de déposer des décombres dans un lieu non autorisé.

Le travail d'un maire est exigeant, prenant et finalement dangereux, s'il veut accomplir réellement ce qui est nécessaire pour le bien de sa commune.

 

Photo AFP/Gérard Julien

Photo AFP/Gérard Julien

Poggiolo a connu des interruptions de mandats de maire pour cause de décès, mais de façon moins dramatique. Deux cas se sont produits.

 

De nombreux Poggiolais se souviennent encore de Martin PAOLI qui, conseiller général du canton de Soccia depuis 1945, fut élu maire de Poggiolo en 1959. Il s'éteignit brutalement en mai 1968.

 

 

Beaucoup moins connu est le cas de Jean-Martin CECCALDI qui mourut en 1918.

 

Jean-Martin était le troisième des quatre fils de Jean-Noël CECCALDI et de son épouse Toussainte PAOLI. Il naquit à Poggiolo le 27 avril 1883.

 

Comme de nombreux autres Poggiolais, il s'établit en Tunisie. Se destinant à l'enseignement, il était élève-maître au moment du conseil de révision. D'après le registre des matricules militaires, il mesurait alors 1,64 mètre, avait cheveux, sourcils et yeux châtain foncé, un nez long et un menton court dans un visage ovale.

 

Il existe un portrait de lui sous la forme d'une peinture réalisée à partir d'une photo dans un cadre de verdure. Ses frères ont été représentés avec la même technique. 

 

Jean-Martin Ceccaldi (photos Jeanne Grimaldi).
Jean-Martin Ceccaldi (photos Jeanne Grimaldi).

Jean-Martin Ceccaldi (photos Jeanne Grimaldi).

 

Il fit son service militaire à partir d'octobre 1904 dans la 25e section de commis et ouvriers d'administration. Au bout d'un an, le 16 octobre 1905, il fut mis en disponibilité, certainement pour raison médicale.

 

Il commença une carrière d'instituteur à Tunis. 

 

Il se présenta aux élections municipales des 5 et 12 mai 1912 et devint maire de Poggiolo, succédant à Pascal Antoine MARTINI. Il n'avait que 29 ans.

 

Quant éclata la guerre mondiale, Jean-Martin fut rappelé par l'armée mais immédiatement réformé le 15 août 1914 par la commission spéciale d'Ajaccio pour "bacillose pulmonaire", c'est-à-dire pour tuberculose.

 

Cette décision fut confirmée par le conseil de révision de l'année suivante.

 

Son métier d'enseignant ne lui permettant pas d'être présent dans la commune en-dehors des vacances scolaires, la plupart des actes d'état-civil des deux premières années de son mandat était dressée et signée par son premier adjoint, Philippe FRANCESCHETTI (1857-1921), officier retraité.

 

Philippe était le père de Jean-Antoine et, donc, l'aïeul des FRANCESCHETTI actuels.

Philippe Franceschetti

Philippe Franceschetti

 

Jean-Martin et Philippe eurent la pénible tâche d'enregistrer les décès des trente militaires  poggiolais qui moururent pendant la première guerre mondiale.

 

Jean-Martin ne vit pas la fin du conflit car il décéda le 28 avril 1918 "d'une longue et douloureuse maladie", ainsi que l'écrivit le quotidien "L'Œuvre" du 6 mai 1918. Il venait d'avoir 35 ans.

Site RétroNews.

Site RétroNews.

 

Après les élections du 30 novembre et du 7 décembre 1919, le frère de Jean-Martin, Jean-François CECCALDI devint maire de Poggiolo dès le 8 décembre. Il le resta jusqu'en 1959 (avec une interruption en 1941-1943).

Sa carrière a été évoquée dans l'article "Poggiolais sous l'uniforme".

 

Jean-François Ceccaldi (photo Nicolas Martini).

Jean-François Ceccaldi (photo Nicolas Martini).

 

Jean-Martin CECCALDI avait épousé Jeanne PAOLI, née à Coggia mais d'une famille d'Orto. Ils eurent un fils, Antoine, en 1912, qui lui aussi fut instituteur. Il disparut dans l'accident de la Caravelle Ajaccio-Nice en 1968 (voir l'article "Jeanne et Valère parlent de la Caravelle").

 

Le souvenir de Jean-Martin subsiste d'une certaine manière avec les prénoms des deux filles d'Antoine: Jeanne (qui a aussi le prénom de sa grand-mère) et Martine.

 

En dehors des CECCALDI et des GRIMALDI, qui se souvient encore de ce jeune maire mort dans l'exercice de ses fonctions?

Partager cet article
Repost0
8 août 2019 4 08 /08 /août /2019 18:00
Le ruban de Sagone
Une bonne nouvelle: le projet de restauration du clocher de Sagone a reçu le prix départemental des rubans du patrimoine.
 
Lancés en 1994, les prix des Rubans du Patrimoine mettent à l’honneur les actions de réhabilitation des lieux de mémoire qui participent à la transmission des savoir-faire des métiers du patrimoine. 

Les rubans du Patrimoine sont organisés dans le cadre d'un partenariat entre la Fédération Française du Bâtiment, l'Association des maires de Francela Fondation du patrimoine, rejoints en 2014 par les Caisses d'Épargne et, pour cette 25e édition, par le Groupement Français des Entreprises de Restauration de Monuments Historiques.

 

 

 
 

 

Voici les différents éléments qui ont été réalisés:

 

Reprise de la maçonnerie, enduits et désordres intérieurs:

Réalisée par la société Firroloni, spécialiste du patrimoine. Lors de cette réhabilitation, la société a utilisé des méthodes traditionnelles, notamment un travail de la chaux "a fresco". Le choix du nuancier de couleurs a fait l'objet de nombreuses recherches et a été inspiré par des tableaux d'époque. Il a été validé par l'Architecte des Bâtiments de France.

Mise en accessibilité du cheminement et du parvis:

 

 

réalisé par la société Battesti, en granit bicolore.

Restauration des cloches et du beffroi:

Société u Campanile. L'une des deux cloches était tombée et avait été complètement détruite. Il a donc fallu en fondre une nouvelle et la baptiser. La gravure sur son flanc reprend traditionnellement le nom de la cloche "Sant'Appianu", la devise de la commune, l'année de son baptême et les initiales de la marraine et du parrain.

Sur l'autre face, une Vierge à l'enfant, en hommage à la Madunaccia célébrée à Sagone chaque année.

Le baptême a eu lieu à Sagone le 28 janvier 2018 en présence de nombreux fidèles.

L'association paroissiale a organisé, à cette occasion, un déjeuner convivial.

L'événement a déjà été évoqué dans un article de blog intitulé: "Un important baptême".

Habillage lumineux

 

La mise en valeur lumineuse et le travail de réseau électrique ont été réalisés en interne par l'équipe des agents municipaux.

Une nouvelle porte

 

La porte est en châtaignier local, son design, sa poignée et sa croix rendent cette pièce unique.

Travail réalisé par Christophe Chauveau.

 

 

Le budget total de l'opération a été de 63000 euros dont 50% venant de la CdC, 30% de la Commune de Vico et 20% de la souscription Fondation du Patrimoine.

Partager cet article
Repost0
6 août 2019 2 06 /08 /août /2019 18:00

Un très grand succès, il n'existe pas de formule plus appropriée pour qualifier le festival Sorru in Musica de juillet 2019.

 

 

Toutes les soirées ont fait le plein avec 400 à 600 participants et plus encore pour le concert de clôture au couvent de Vico mardi 30 juillet. L'annulation, pour la première  fois en seize ans de festival, d'un spectacle la samedi 27 à cause d'une pluie torrentielle, n'a pas du tout assombri ce bilan.

 

Surtout, ce qui est important, le public a été unaniment content, et même enthousiasmé, par la qualité des interprètes et des œuvres présentées.

 

"Corse-Matin" mercredi 31 juillet

"Corse-Matin" mercredi 31 juillet

 

L'Académie de Musique, qui se déroule pendant la même période, a enregistré une hausse du nombre de jeunes élèves, surtout de ceux originaires de Corse. Un tarif "spécial résident" a pu être institué grâce à l'aide de la CdC (Collectivité de Corse).

 

Bertrand CERVERA a tenu à le déclarer à "Corse-Matin" (édition du 31 juillet): "Cette aide a directement profité aux jeunes Corses à travers ce tarif préférentiel".

 

Les collectivités locales ont participé au succès de Sorru in Musica, d'abord grâce à la CdC, et aussi par la Communauté de communes Spelunca-Liamone dont Poggiolo fait partie. La communauté l'a montré en achetant la page 6 du programme.

 

La communauté de communes dans le programme du Festival.

La communauté de communes dans le programme du Festival.

 

 Sous cette forme très indirecte, par le biais de la cotisation de la commune à Spelunca-Liamone,  les Poggiolais participent à l'organisation du festival.

 

Finalement, on peut voir ici, sous une autre forme, la concrétisation d'une promesse écrite dans le programme électoral par l'équipe réélue en 2014 à la mairie de Poggiolo: "Soutien au Festival de musique Sorru in Musica" (quatrième alinéa de la partie "Patrimoine culturel et cultuel").

 

Excellence artistique et collectivités locales

 

Il est simplement dommage qu'aucune soirée du festival ne se soit déroulée dans le village depuis le 23 juillet 2014.

 

Excellence artistique et collectivités locales
Partager cet article
Repost0
4 août 2019 7 04 /08 /août /2019 18:00

Parmi les sujets habituels à Poggiolo l'été, les coupures d'eau reviennent très souvent mais il y a aussi le ramassage des encombrants. Souvent, on se plaint de ne pas en connaître la date.

 

Maintenant, l'incertitude n'est plus de mise grâce à un Poggiolais (élu ou non?) qui a collé sur divers emplacements des affichettes manuscrites donnant les jours des ramassages sur plusieurs mois, de juin à octobre.

 

Plusieurs ont été détruites par les intempéries mais il en reste encore une apposée sur un conteneur au bord de la route entre les maisons des Martini et de Fosca.

 

Un calendrier fort utile

 

Les jours sont faciles à mémoriser: un mercredi sur deux.

 

Le prochain passage aura lieu ce mercredi 7 août, le suivant le 21.

 

Précision: Poggiolo, Guagno-les-Bains et Soccia sont compris dans la même tournée.

 

Il est recommandé de sortir ses objets le mardi soir car le ramassage a lieu habituellement vers 8 heures du matin. Les agents de la communauté de communes Spelunca-Liamone qui en sont chargés sont très efficaces et rapides. 

 

Pour les ordures ménagères habituelles, la voiture de Spelunca-Liamone passe chaque matin, également le plus souvent entre 7 et 8 heures.

 

La commune est ainsi dégagée du problème des ordures qui, malgré l'évidente bonne volonté de la municipalité poggiolaise, était difficile à résoudre pour une petite commune isolée. Il est possible de se concentrer sur les autres domaines de la gestion communale.

 

Ci-dessous, pour information, la copie de la partie "Environnement et cadre de vie" du programme électoral de l'actuel conseil municipal élu en 2014.

Un calendrier fort utile
Partager cet article
Repost0
3 août 2019 6 03 /08 /août /2019 17:59

Un événement sportif original s'est déroulé voici exactement quarante ans, en août 1979.

 

Sur la route de Soccia, entre les Trois Chemins et les premières maisons du village, eut lieu 

 

une course de karts !

 

Certains doivent encore s'en souvenir. Beaucoup n'en ont jamais entendu parler.

Pourtant, il existe un témoignage incontestable sur la page Facebook du groupe "Socciais et fiers de l'être": un film d'amateur posté par Frédéric OTTAVIOLI.

 

En voici des extraits sous la forme de copies d'écran.

 

 

Le titre donne bien la date et le type de compétition.

Solution de la devinette du mois: du sport sur la route de Soccia

 

Des engins à moteur sont présentés.

Solution de la devinette du mois: du sport sur la route de Soccia
Solution de la devinette du mois: du sport sur la route de Soccia

 

Plusieurs jeunes pilotes sont filmés lors de leur passages.

Solution de la devinette du mois: du sport sur la route de Soccia
Solution de la devinette du mois: du sport sur la route de Soccia

 

Parfois, un kart est poussé pour parvenir à démarrer.

Solution de la devinette du mois: du sport sur la route de Soccia

 

L'arrivée est jugée juste après la première maison de Soccia.

Solution de la devinette du mois: du sport sur la route de Soccia

 

Les résultats sont affichés sur le panneau municipal (qui existe toujours quarante ans après).

Solution de la devinette du mois: du sport sur la route de Soccia

 

La course terminée, la circulation normale peut reprendre. On peut remarquer les types de voitures courantes à l'époque;

Solution de la devinette du mois: du sport sur la route de Soccia
Solution de la devinette du mois: du sport sur la route de Soccia

 

Maintenant que le principe de précaution s'impose partout de façon pesante, est-il possible d'imaginer qu'une telle course puisse se renouveler à cet endroit?

 

Le film entier peut être vu sur la page de "Socciais et fier de l'être" ou en cliquant ci-dessous.

Partager cet article
Repost0
3 août 2019 6 03 /08 /août /2019 11:13
La devinette du mois: du sport sur la route de Soccia

 

Voici exactement quarante ans, une compétition sportive originale eut lieu sur la route de Soccia.

 

De quel sport s'agissait-il ?

 

Réponse ce soir.

Partager cet article
Repost0
2 août 2019 5 02 /08 /août /2019 18:00
Creno ou le Canada en Corse

Il fallait y penser et "L'Express" l'a fait: le lac de Creno ressemble à "un petit air de Canada sur l'Ile de Beauté". L'hebdomadaire titre ainsi un reportage de trois pages sur le lac le plus célèbre de Corse.

 

Au sommaire du numéro du 31 juillet, un dossier est consacré aux "lieux de sérénité",  soit "Vingt splendeurs françaises" présentées dans un cahier spécial de 64 pages. Creno fait parie de la catégorie des "sites de méditation" avec la forêt de Brocéliande, la montagne Sainte-Victoire ou la Vallée des Merveilles.

 

Il est dommage que, dans le bandeau, un "R" ait été oublié dans le mot "concurrence".

Il est dommage que, dans le bandeau, un "R" ait été oublié dans le mot "concurrence".

Creno ou le Canada en Corse

 

Il faut retenir la page 63 qui présente la vie et le travail de Jean-Mathieu CORIERAS, le charcutier-muletier poggiolais.

 

Creno ou le Canada en Corse

 

Malheureusement, en écrivant que "le plus bas des lacs corses est aussi l'un des plus faciles d'accès pour les randonneurs", le journaliste va encourager les touristes à venir plus nombreux encore.

Or, le lieu souffre de la sur-fréquentation touristique.

 

-------------------------

Photos de Juliette BEC.

Partager cet article
Repost0
1 août 2019 4 01 /08 /août /2019 19:09

Tout le canton connaît la pizzeria de Finfin qui se trouve dans la montagne, au-dessus de Soccia et au début du chemin vers le lac de Crena et aussi du sentier vers le canyon de Zoicu.

 

Pour l'anniversaire de la tragédie qui coûta la vie à cinq adeptes du canyoning, "Corse-Matin" est revenu jeudi 1er août sur le renforcement des mesures de sécurité notamment à Bavella et à Zoicu.

 

"Corse-Matin" du 1er août 2019

"Corse-Matin" du 1er août 2019

 

La signalétique doit être améliorée et de nouvelles prises sécurisées installées.

 

La question des transmissions est également importante. Or, les téléphones ne sont pas partout opérationnels car il existe des "zones blanches". Un système de radio mobile a donc été mis en place. Thierry OLIVE, responsable de la politique sportive à la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, a expliqué la solution originale utilisée au-dessus de Soccia:

 

"Les professionnels disposent d'une radio depuis laquelle ils peuvent contacter la buvette, qui en possède une également. Depuis cette buvette, le téléphone passe. C'est donc le responsable du commerce qui contacte les secours en cas d'alerte."

 

Comme l'écrit la journaliste, "une chaîne humaine aussi rudimentaire que salutaire".

 

Ainsi, Finfin est la personne par laquelle passent les informations essentiels pour la sécurité des randonneurs et sportifs de l'été.

 

Merci à lui de tenir ce rôle.

 

Et n'oubliez pas d'aller déguster ses fameuses pizzas.

 

 

La pizzeria de Finfin voici dix ans, en 2009.

La pizzeria de Finfin voici dix ans, en 2009.

Partager cet article
Repost0
1 août 2019 4 01 /08 /août /2019 10:00

Les amateurs de chants corses viendront écouter

 

le groupe ATTALLÀ

 

à l'église de Guagno

 

dimanche 4 août à 20h 30.

 

Attallà à Guagno

 

Ce groupe n'est encore très connu mais il a une forte personnalité, comme on a pu le lire dans "Corse-Matin" du 6 juin 2019.

Composé de huit personnes (chanteurs et musiciens) Attallà renoue avec le chant et la scène. Attallà n'est pas un groupe de plus sur la scène musicale corse contemporaine. Il y a dans leur démarche, quelque chose d'autre. Ce choix de ne pas faire de scène après la sortie de leur premier disque, en dit long et interpelle, et cela, malgré le succès réel de leur création. Il y a chez ces chanteurs une grande humilité, aucune prétention artistique. Et le public l'attend depuis huit ans. Leur objectif, n'est pas de plaire, encore moins de paraître sur la première terrasse de café venue. Ils disent simplement qu'ils sont là, qu'ils existent et c'est pour cela qu'ils ont besoin de créer.

Il y a dans leur création une vraie couleur musicale, une identité propre, une volonté certaine de montrer autre chose, humblement, sereinement. Ils n'empruntent rien à personne. Ces voix remarquables, contrastantes, n'ont rien à prouver. Elles s'unifient dans un respect mutuel et ne sont pas dans la démonstration.

"Lettara muta", projet artistique caractérisé par des thèmes variés mais classiques pour la plupart, avait été salué par la scène corse il y a 8 ans, et réellement apprécié par le public.

Corse-Matin 6 juin 2019
 

 

De son côté, le site Sunemu.net explique l'origine du curieux nom de ce groupe: 

 

L’origine de son nom vient du fait que le groupe répète de façon hebdomadaire à Sainte Lucie de Tallano, et plus précisément au vieux couvent Saint François. A cet emplacement était érigé au moyen age le château de Renucciu di a Rocca, seigneur de la pieve d’ATTALLÀ, qui régna sur la Corse.  Le mahométisme, après s'être répandu dans le nord de l'Afrique, chercha à s'établir dans les île de la Méditerranée. Un missionnaire du prophète vint prêcher en Corse la nouvelle religion. En parcourant le pays, il arriva avec sa suite, composée de nombreux adeptes sur les vertes collines qui enceignent le golfe du Valinco. Devant cette somptueuse vallée aux mille richesses il s'écria émerveillé: Attallà ! Attallà !

Étymologiquement on peut expliquer ce mot par « at » présent et « Allah » Dieu. Le pays était un don de Dieu, le paradis terrestre, la terre promise. La légende était belle, elle a fait du chemin et on la raconte encore...

 

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2019 3 31 /07 /juillet /2019 18:00
Avez-vous préparé les boules?

 

Le challenge Umberto CHITI, la compétition de pétanque bien connue en Corse, se tiendra à Poggiolo samedi 3 août

Inscriptions à la salle des fêtes avant 10h30.

Un grand moment de convivialité.

 

Avez-vous préparé les boules?
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

 

Lisez "INSEME" d'octobre en cliquant ICI:

--------------------------------------

CALENDRIER DES MESSES D'OCTOBRE:

suivre le lien

--------------------------------------

MERCREDI 22 OCTOBRE

MARCHÉ COMMUNAL À VICO - Place Padrona de 9 h à midi.
Et ensuite tous les premiers mercredi du mois, et ,si mauvais temps, le mercredi suivant.

--------------------------------------

Le comité des fêtes organise confection et dégustation de bastelle à Poggiolo

Dimanche 31 octobre.

--------------------------------------

CÉLÉBRATIONS DE TOUSSAINT

Lundi 1er Novembre

BÉNÉDICTION DU CIMETIÈRE

APPRICCIANI 10h ARBORI 10h MURZO 10h
NESA 11h POGGIOLO 10h ORTO 11h BALOGNA 10h LETIA ST ROCH 16h

Lundi 1er novembre (TOUSSAINT)

SOCCIA 15h
VICO 15h
LETIA SMARTIN 15h

Mardi 2 novembre (DÉFUNTS)

GUAGNO 11h MARIGNANA 11h RENNO 11h

GUAGNO LES BAINS 15h: BÉNÉDICTION CIMETIÈRE

--------------------------------------

Vacances scolaires:

- Toussaint: du 23 octobre au 8 novembre

- Noël: du 18 décembre au 3 janvier

- Février: du 19 février au 7 mars

- Pâques: du 23 avril au 9 mai

- Fin des classes: 8 juillet

 

 

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907