Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2018 2 07 /08 /août /2018 18:05

L'emplacement des maisons dites "de notables" et leurs dates de construction ont déjà été évoquées (cliquer ICI). Il reste à voir leur organisation interne et leurs utilisations.

 

L'entrée de la maison est une porte à deux battants donnant sur un long couloir, comme le montre cette photo de l'intérieur de la maison de Marione.

© Michel Franceschetti

© Michel Franceschetti

On distingue bien, à droite et à gauche, les ouvertures vers des pièces qui étaient, en principe, la cuisine et un salon.

Au fond du couloir, se trouve un escalier en bois tournant à 180° à chaque palier.

© Michel Franceschetti

© Michel Franceschetti

Il permet d'accéder à un ou deux étages avec des chambres et souvent, au premier, un autre salon avec balcon. Le balcon, était autrefois signe extérieur de richesse. 

L'escalier allait jusqu'au grenier souvent éclairé par des ouvertures rondes.

Balcon et ouverture du grenier s'observent bien sur la façade de la maison CECCALDI.

 

© Michel Franceschetti

© Michel Franceschetti

Par contre, pas de cave en sous-sol. Une pièce du rez-de-chaussée servait de cave et de cellier.

Des entrées secondaires existaient sur le devant ou sur le côté, l'une étant la porte de la cave.

© Michel Franceschetti

© Michel Franceschetti

Les pièces du bas pouvaient avoir des destinations particulières.

Dans l'actuelle maison de Valère, le salon servait véritablement de bureau de mairie quand le maire était Jean-François CECCALDI (de 1919 à 1941 et de 1943 à 1959). On raconte que la porte de côté servait à faire entrer les conseillers municipaux et les divers solliciteurs.

© Michel Franceschetti

© Michel Franceschetti

Un magasin se tint dans la maison MARTINI. Nous y reviendrons dans un prochain article.

 

L'été, l'atout principal de ces maisons était la présence d'une place ombragée.

On pouvait s'y prélasser comme cet individu à barbe rousse, chemise à carreaux et espadrilles en été 1972.

© Michel Franceschetti

© Michel Franceschetti

Les enfants avaient de l'espace pour s'amuser.

Michel et Jean-Pierre Franceschetti en été 1952. © Michel Franceschetti

Michel et Jean-Pierre Franceschetti en été 1952. © Michel Franceschetti

On pouvait réunir du monde, comme ici devant la maison MARTINI, lors d'une tournée électorale en 1926.

Photo Martini

Photo Martini

On pouvait bavarder avec le facteur (ici, Mimi CANALE) qui apportait le courrier.

Photo Martini

Photo Martini

Bien sûr, l'herbe pousse.

© Michel Franceschetti

© Michel Franceschetti

Mais un minimum d'entretien rend un aspect sympathique à l'endroit.

© Michel Franceschetti

© Michel Franceschetti

Partager cet article

Repost0
5 août 2018 7 05 /08 /août /2018 18:00

La tragédie du canyon de Zoicu a remis en mémoire une légende concernant le Liamone dont les rivières de Soccia, Poggiolo et Guagno sont les affluents.

Cet article est paru en août 2014. Il était le sixième d'une série de sept sur "les légendes de chez nous".

 

 

 

Avec ses 41 kilomètres, le Liamone est un long fleuve pour la Corse. Prenant sa source près de Letia, sur le versant ouest du massif du Cimatella, il descend vers le golfe de Sagone après avoir traversé tout le canton des Deux Sorru. Le Fiume Grosso qui passe à Guagno-les-Bains est un de ses principaux affluents.

Ce cours d'eau qui paraît tranquille l'été connaît de fortes variations de débit en fonction des pluies et des saisons. Le phénomène de la fiumara est particulièrement impressionnant (voir l'article Gare à la fiumara). 

Chaque année, les rives du Liamone connaissent des événements dramatiques (voir les articles Hélitreuillage à Zoicu et Mort dans le Fiume Grosso).

Mais savez-vous que l'origine de ces dangers vient d'un pacte avec le Diable?

Daniela RADUT le raconte dans son livre "Vivant entre deux mondes" paru en 2013 (ed. Société des Ecrivains).

 

 

Golu, Tavignanu et Liamone étaient trois frères, nés dans les montagnes de l’île.

 l'insouciance tragique du Liamone

Un jour, comme ils ne pouvaient plus se résigner à continuer à vivre dans le terrible froid qui s'était installé dans les montagnes, les trois frères ont décidé de descendre vers les plaines, à la recherche d'un endroit avec des températures plus douces et c'est pour ça qu’ils sont partis, chacun sur un chemin, pour se réunir de nouveau, tous les trois, à un certain point sur le rivage.

Golu et Tavignanu ne perdirent pas de temps, ils descendaient donc le plus vite possible de la montagne et, en un temps assez court, ils atteignirent le lieu de rencontre prédéterminé. Ce ne fut pas la même chose avec Liamone qui, après avoir erré à travers les montagnes et les vallées, tout à coup, s'est rendu compte qu'il était très en retard et ne serait pas en mesure d'atteindre le point de rencontre au bord de la mer, selon leur décision prise avant le départ.

Alors, un grand désespoir l'envahit, car il ne savait pas comment tenir sa promesse envers ses frères. Ce fut pour Satan le moment propice, très attendu, et il s'est présenté immédiatement devant Liamone, lui proposant une transaction simple mais horriblement cruelle: lui, Satan, permettrait à Liamone d'arriver à temps au point de réunion avec ses frères sur le rivage et, en échange de cela, Liamone donnera à Satan une âme chaque année. N'ayant pas le choix, Liamone accepta l'accord. 

 

Donc, c'est comme ça que la légende corse explique pourquoi, dans les eaux de la rivière Liamone, ou dans les eaux de l’un de ses trois affluents, Catena, Fiume Grossu ou Cruzzini, chaque année, se noie au moins une personne, son âme étant le prix payé par Liamone à Satan.

Malgré son pont ultra-moderne, l'embouchure du Liamone reste dangereuse.

Malgré son pont ultra-moderne, l'embouchure du Liamone reste dangereuse.

Partager cet article

Repost0
4 août 2018 6 04 /08 /août /2018 18:01
Le Tour de Corse sera à Vico le 11 août

 

Cet été, la caravane du Corsica Giru reprend la route des villages durant tout le mois d'août !

Comme chaque année, retrouvez le marché des producteurs et des artisans de 17h00 à 23h00 ainsi que des animations le soir.

Durant la journée, des structures sportives seront installées par Corsica Sports Loisirs !

Le Corsica Giru, organisé par "Corse-Matin", posera ses valises à Bastelica (31/07), Antisanti (08/08), Monticello (09/08), Venaco (10/08), Vico (11/08), Sari d'Orcino (13/08) et Quasquara (14/08).

 

 

D'autres années, ce Tour de Corse est déjà passé à Soccia et à Guagno. Il était à Poggiolo le 9 août 2012. Vous pouvez en lire ci-dessous le compte-rendu paru à cette occasion sur le Blog des Poggiolais:

Partager cet article

Repost0
3 août 2018 5 03 /08 /août /2018 18:55

Après le drame du canyon de Zoicu, la vie habituelle revient petit à petit.

Aujourd'hui, vendredi 3 août, le concours de pétanque a commencé sur l'esplanade de la salle des fêtes vers midi sous un gros soleil... et, vers 16 heures, on a eu droit à l'orage quotidien !!!

A 18 heures, l'activité bouliste pouvait reprendre.

© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti
© Juliette Franceschetti

© Juliette Franceschetti

Partager cet article

Repost0
2 août 2018 4 02 /08 /août /2018 07:00

Le drame qui s'est déroulé hier dans le canyon de Zoicu est particulièrement atroce avec cinq morts dans un groupe de canyoneurs emportés par la brusque crue de la rivière de Soccia. 

Le drame de Zoicu et la fiumara

 

Le phénomène de la fiumara est connu en Corse, notamment dans les Deux-Sorru: après un orage en montagne, les eaux qui dévalent des versants se réunissent et provoquent une grande vague emportant tout sur son passage.  Malheureusement, on n'est jamais certain de la durée du délai avant le déclenchement de la crue. Dans le cas du 1er août, il semble que la durée ait été assez courte.

 

En juillet 2013, c'est un groupe de 22 canyoneurs qui s'était trouvé bloqué presque au même endroit à cause de la fiumara. Il avait fallu les hélitreuiller un à un.

Par contre, le kayakiste italien qui s'est noyé en avril 2014 se trouvait un peu en amont du pont des Bains.

 

En montagne, la nature peut être très dure.

Partager cet article

Repost0
1 août 2018 3 01 /08 /août /2018 19:51

Partager cet article

Repost0
1 août 2018 3 01 /08 /août /2018 06:49
Deuil à Soccia

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2018 1 30 /07 /juillet /2018 18:29

Vous possédez des documents ou des objets historiques en lien avec la Corse et vous voulez vous en dessaisir? Contactez la Maison Leclere. Celle-ci organise à l'automne sa vente exceptionnelle centrée autour de l'Ile de Beauté et de la Méditerranée.

 

"La Corse est une région qui possède une identité, une authenticité forte. Elle a une position centrale en Méditerranée" explique Guillaume Raoux, Directeur du département Livres et Collections de la Maison Leclerc. "En Corse, qu'il s'agisse d'institutions ou de passionnés, il y a une volonté de faire revenir sur l'île ce qui appartient à son histoire. Les ventes que nous organisons sont devenues des événements référents et des rendez-vous incontournables pour les institutions, les fondations, les collectionneurs... car elles centralisent des objets rares et précieux qui ont été dispersés partout ailleurs à Marseille, métropole méditerranéenne."

 

La Corse sous le marteau, publicité gratuite

La vente, qui se déroulera à l'automne, compte déjà de très beaux lots, comme un très rare manuscrit du roi Théodore Ier datant du XVIIIe siècle et des lettres signées de Pascal Paoli, figure de référence de la Guerre d'indépendance de la Corse et de la République Corse. Tous les objets bénéficient de l'expertise d'Alain Piazzola, expert librairie et éditeur d'Ajaccio, qui garantit leur valeur et leur authenticité.

"Nous recherchons: livres anciens et modernes, manuscrits, documents, dessins, peintures, objets archéologiques, art populaire, cartes anciennes, gravures... ayant un rapport historique est culturel fort avec la Corse et la Méditerranée de l'Antiquité à nos jours. Contactez-nous pour une expertise."

Lors de la précédente vente consacrée à la Corse, une carte de la Méditerranée par Nicolas de Fer de 1709 estimée entre 1000 et 1500 euros a été adjugée 9000 euros.

 

Maison de ventes Leclere

5 rue Vincent Courdouan

13006 Marseille

04 91 50 00 00 

contact@leclere-mdv.com

Partager cet article

Repost0
29 juillet 2018 7 29 /07 /juillet /2018 18:04
Des débats à ne pas manquer

 

PROGRAMME DES DÉBATS DE L'ÉTÉ,

 

 

PROPOSÉS PAR L'ASSOCIATION DES AMIS DU 

COUVENT SAINT FRANÇOIS DE VICO

 

CHAQUE VENDREDI SOIR DU MOIS D'AOÛT,

A 21 HEURES AU COUVENT,

 

 

~Vendredi 03: «La symbolique des églises romanes corses»

Mme Christine COLLETfE, spécialiste de l'art roman.

 

~Vendredi 10: «La femme corse à l'époque médiévale» 

Mme Michèle FERRARA, doctorante en Histoire médiévale, Université de Corse, Corti

 

~Vendredi 17: «1970-2018 : les idées et les évolutions qui ont marqué la Corse». 

Mr André FAZI, maître de conférences en Sciences Politiques, université de Corse, Corti.

 

~Vendredi 24: «L'habitat en Corse et projet de société» 

Mr Sébastien CELERI, architecte, président de l'ordre régional des architectes. 

 

~Vendredi 31: «La précarité aujourd'hui en Corse: la penser autrement pour agir autrement» 

Dr François PERNIN, président du Comité de Lutte contre l'Exclusion, CLE. 

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2018 6 28 /07 /juillet /2018 18:02

fête de la Priziuncula 2018

 

La Fête de la PRIZIUNCULA 2018

COUVENT  St FRANCOIS  de  VICO

Fête de la PRIZIUNCULA  1er et 2 Août 2018

 

 

« Va et répare mon Eglise ! »  Tel est l’appel perçu par François d’Assise.

Poursuivant la tradition Franciscaine nous célèbrerons cette fête au Couvent de Vico :  les Mercredi 1er et Jeudi 2 Août 2018.

« Va et répare mon Eglise !  Quel souffle nouveau pour nos communautés ? »

Mercredi 1er Août :  21h30  Procession de Vico au Couvent  avec la participation des Confréries.

Jeudi 2 Août :  10h30  Messe de la Priziuncula,  apéritif, repas tiré des sacs..

  SOYEZ   LES BIENVENUS !

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907