Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 09:36

Olivier FORCONI, qui nous a envoyé les reproductions du plan terrier de Poggiolo (voir article précédent), a eu l'amabilité de transmettre également celles des villages voisins. Nous vous les montrons. Ces images sont celles des villages et pas de l'ensemble des terrains qui en dépendent, mais elles donnent des informations intéressantes sur leur situation à la fin du XVIIIème siècle.

Cliquer sur les photos pour les agrandir.

Le village de Soccia:

Nos voisins sur le plan terrier

Le village d'Orto:

Nos voisins sur le plan terrier

Le village de Guagno:

Nos voisins sur le plan terrier
Repost 0
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 18:16

Pour savoir à quoi ressemblait le village à la fin du XVIIIème siècle, il existe un document exceptionnel : LE PLAN TERRIER.

Plusieurs articles de blog y ont fait référence mais il faudrait savoir un peu mieux ce qu'est ce document exceptionnel.

Après l’acquisition de la Corse, Louis XV, par un édit royal d’avril 1770, lança un inventaire social, démographique, économique et géographique de l’île, d'abord dans le but de définir les propriétés foncières et d'établir les impositions correspondantes

Une équipe de 28 ingénieurs, géomètres et dessinateurs, dirigée par Dominique Testevuide, travailla pendant 25 ans, entre 1770 et 1795, pour donner un tableau précis et détaillé dans 17 registres de relevés statistiques, une carte gigantesque au 1/172.800 et une centaine de dessins, sous la forme de 39 rouleaux de 74 centimètres de large, à l'échelle 1/10.800. Les habitations, les zones cultivées, les voies de communication... sont figurées avec une extrême précision, avec de très nombreux toponymes.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Deux jeux seulement ont été réalisés. Le premier se trouve à Vincennes, au service historique de la Défense, et le second, acheté en 1829 au ministère de la Guerre, est conservé aux Archives Départementales à Ajaccio où il a été numérisé et est consultable sur ordinateur.  Mais tout faillit être perdu quand les Anglais s'emparèrent de Bastia (3 prairial an II: 22 mai 1794). Les Français furent contraints de leur remettre les documents du plan terrier, mais avec la faculté d'en prendre copie. Pierre Jacotin, neveu de Dominique Testevuide, réussit à remplir sa tâche de copiste malgré la mauvaise volonté de l'amiral britannique Samuel Hood et put rentrer sur le continent en emportant, avec lui, un dossier complet.

(Renseignements tirés de Wikipedia)

 

POGGIOLO SUR LE PLAN TERRIER

 Un de nos lecteurs, Olivier FORCONI, qui n'est pas du tout Poggiolais, a eu la gentillesse de nous envoyer des photos de la partie du plan terrier concernant Poggiolo.

Cliquer sur les images pour les agrandir.

Poggiolo au XVIIIème siècle grâce au plan terrier

Cette première image montre la communauté de Poggiolo. Il n'était pas encore question des communes.

Les limites avec Soccia, Orto et Guagno sont marquées par des gros traits rouges. La partie méridionale, avec les pentes du Tretorre et de Libbiu, est en dehors de ce cadre. Ces terres ont d'ailleurs été l'objet de contestations avec les habitants de Rosazia pendant des dizaines d'années (voir l'article "La fièvre monte à Libbiu").

Le relief est rendu par un estompage à l'encre de Chine qui rend parfois la carte difficile à lire. La lecture est parfois ardue par l'emploi d'une écriture manuscrite à l'anglaise et non pas par des caractères d'imprimerie.

Quelques abréviations utilisées:

- Ch: châtaigniers

- B: bois

- Font: fontaine, mais le mot est parfois écrit en entier

- MK: maquis

- OL: oliviers

- P: prés

- T: terres labourables

- V: vigne.

 

Cette seconde photo est centrée sur le village et non pas sur l'ensemble du terroir. Elle montre sept maisons autour de la chapelle St Roch, trois habitations aux Case Suprane et cinq constructions isolées, l'église Saint Siméon étant à part. 

Poggiolo au XVIIIème siècle grâce au plan terrier

ET GUAGNO-LES-BAINS ?

 

L'emplacement de Guagno-les-Bains correspond à la partie ouest de la carte, qui, dans cette troisième reproduction, est entourée d'un cercle rouge.

Poggiolo au XVIIIème siècle grâce au plan terrier

Le nom de "CALDANE" fait référence aux sources d'eau chaude. Dans le sud de la Corse, près de Ste Lucie de Tallano, une source thermale porte le même  nom.

François VAN CAPPEL DE FREMONT en a réalisé un agrandissement dans son livre "Guagno-les-Bains à travers la petite histoire du thermalisme". Il y a indiqué les chemins en blanc, le Fiume Grosso et les ruisseaux en bleu, et les constructions en rouge. On peut donc voir la chapelle Saint-Antoine sur la colline, à une croisée de routes comme aujourd'hui. Les fontaines "alle Caldane" et "san antone" sont en dessous.

Poggiolo au XVIIIème siècle grâce au plan terrier

Mais aucune habitation n'est visible. En dehors d'un frère de l'ordre monastique des cordeliers, il n'existait aucun résident permanent. Les curistes étaient abrités par des cabanes en branchages qui étaient édifiées pour la saison estivale. Cette rusticité n'empêchait pas le lieu d'être très fréquenté, même par Pascal PAOLI ou Letizia BONAPARTE comme vu dans un article précédent.

 

Repost 0
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 17:45

Le Festival Sorru in Musica débute demain, lundi 20 juillet, à VICO.

Au programme de la première soirée:

 

- 18h30 Avant concert

avec la chanteuse Carlotta Rini, Anthony Agostini au piano et la soprano Sylvie Giorgi Lozzia

Chants et musiques corses

 

 

- 21h30 CONCERT D'OUVERTURE Eglise Sainte-Marie

Stabat mater de Boccherini

Concerto pour violon en mi majeur de Bach

Symphonie de chambre en do mineur (opus 110 a) de Chostakovitch

Orchestre Paris Classik avec et sous la direction de Bertrand Cervera, avec Carole Segura (soprano)

 

Détails ci-dessous, sur la reproduction de la brochure du Festival. 

 

L'édition 2015 du Festival commence demain
Repost 0
17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 19:36

Cette expression de "retrouver la substantifique moelle du métier" exprime bien ce que ressent Bertrand CERVERA quand il vient avec ses amis musiciens jouer de la musique classique auprès de gens des Deux Sorru qui ne sont pas majoritairement initiés à cet art. L'entretien avec Pascale CHAUVEAU, paru vendredi 17 juillet dans "Corse-Matin", est très utile pour comprendre l'importance du Festival Sorru in Musica.

Retrouver la substantifique moelle du métier d'artiste
Repost 0
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 18:00

Les détails de la journée du 16 août à Poggiolo organisée à l’occasion de la fête de saint Roch ne sont pas encore connus.

Mais le programme de la fiera di San Roccu organisée par le comité des fêtes de Rennu a été publié dans « Corse-Matin » de dimanche 12 juillet.

Le 16, messe et procession, puis grand repas et soirée musicale.

Le 17, activités sportives.

Cliquez sur l’article pour lire les détails.

Dans un mois, la 95ème Fiera di Rennu
Repost 0
15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 10:00
Sorru est en deuil
Sorru est en deuil
Repost 0
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 18:00

Une des fidèles lectrices de ce blog  nous a signalé que, dans sa réunion de mardi 20 juin 2015, l’Académie de Médecine a pris connaissance du rapport de sa commission XII (thermalisme et eaux thermales) « Sur la demande d’agrément pour l’obtention de l’orientation thérapeutique «rhumatologie» pour l’établissement thermal de Guagno-Les-Bains situé sur la commune de Poggiolo (Corse-du-Sud) ».

Ce rapport est important pour l’avenir de la station thermale fermée depuis 1999 car l’agrément permettrait d’envisager une réouverture, quoique les travaux de remise en état à effectuer soient certainement de grande ampleur.

L’Académie de Médecine a déjà étudié le cas de Guagno-les-Bains le 11 mars 2008 pour une demande d’exploitation de la source comme eau minérale naturelle. La réponse avait été négative car le conseil général avait présenté un dossier insuffisant et car le taux de fluor était trop élevé.

Dans sa séance du 3 décembre 2013, l’Académie avait refusé l’exploitation à des fins thérapeutiques car les études étaient insuffisantes.

Quel a été le verdict cette année ?

Guagno-les-Bains face à l’Académie

Le site de la vénérable institution (http://www.academie-medecine.fr/) fondée en 1820 prévient que les commissions «émettent des communiqués ou des rapports qui doivent être étudiés, éventuellement amendés, avant d’être validés en Conseil d’administration. Rapports et communiqués sont votés en séance plénière. Ils sont adressés ensuite aux autorités concernées. Les informations sont ensuite diffusées par les medias.»

Soyons aux aguets de cette diffusion. Mais si quelqu’un a des informations plus rapides, ce blog les accepterait avec plaisir.

En attendant, il est possible de consulter les textes complets des rapports de 2008 et de 2013 à l’adresse :

http://www.academie-medecine.fr/?s=guagno&submit=OK

On y trouve des renseignements importants sur l’historique de la station thermale, les caractéristiques techniques du captage, la qualité de l’eau et les raisons des refus.

 

Une erreur est à relever sur le rapport de 2008. Il y est écrit : « La source de Guagno (Commune rattachée en 1880 à Poggiolo) ». En fait, c’est le seul hameau des Bains qui a été rattaché à la commune de Poggiolo depuis le décret présidentiel de 1852.

 

Repost 0
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 18:00

Suite des nombreuses activités de l'été à Poggiolo.

---------------------

 

Bien sûr, on peut passer de bons moments à se reposer.

Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)
Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)

Les activités culturelles sont possibles:

- la lecture

Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)
Que faire l'été à Poggiolo? (2/2) Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)

- le chant et la musique

Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)
Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)

- les visites de monuments

Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)

- il y a toujours de quoi filmer ou photographier

Que faire l'été à Poggiolo? (2/2) Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)

Un atout important de la vie poggiolaise est la sociabilité:

- se parler

Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)
Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)

- partager des repas en famille

Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)

- se retrouver à table avec des amis

Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)
Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)

- et, surtout, partager un verre

Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)

Finalement, le cri d'enthousiasme des deux Hervé résume toutes ces possibilités:

Que faire l'été à Poggiolo? (2/2)
Repost 0
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 18:02

Avec le début du mois de juillet, la période des vacances commence et les villages se remplissent à saturation de membres des familles locales ou de simples touristes.

Mais, en dehors du désir de se rapprocher de ses racines et de ses ancêtres, que va-t-on faire dans un lieu aussi perdu que Poggiolo?

La liste des activités possibles est pourtant longue. Elle est illustrée dans cet article et celui qui suivra par des photos dont certaines sont récentes et dont d'autres ont quelques années. Un échantillonage vraiment représentatif des Poggiolais étant difficile, il ne faudra pas s'étonner de retrouver plusieurs fois les mêmes visages.

 

--------------------- 

 

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES

 

La rivière a toujours beaucoup de succès.

Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)
Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)

Les promenades en montagne:

Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)
Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)
Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)

Marcher sur la route, aussi bien le jour que la nuit.

Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)
Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)

La pétanque peut être pratiquée en tournoi ou entre amis.

Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)
Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)

N'oublions pas le bricolage.

Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)
Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)

Et, en août, les passionnés de chasse peuvent ramener des trophées.

Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)
Que faire l'été à Poggiolo? (1/2)

(à suivre)

Repost 0
8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 17:28
Tout savoir sur la nouvelle édition de Sorru in Musica

L'association du Festival de Sorru in Musica, qui commence dans quelques jours, vient de publier sa brochure-programme. L'infatigable Bernard CERVERA présente ainsi sa douzième édition:

A l’heure où la notion de service public se perd dans les méandres d’une logique mercantile, où la culture doit prouver son intérêt économique, où le « combien cela rapporte ? » devient la question clef, le festival Sorru in Musica survit ! Et nous en sommes très fiers.
Preuve d’une envie collective de garder vivant un évènement hors norme, dépassant les cadres établis bousculant les frontières…
Rassemblant le public, les étudiants de l’Académie, les intervenants, les musiciens de tous horizons dans un élan désintéressé et passionné, le festival a déjà réussi son pari.
Faire bouger les lignes et laisser entrevoir une manière d’envisager le partage autrement.
12ème édition ! Et toujours l’envie de découvrir.
Ces soirées proposées vous feront voguer à l’aventure de la Musique, du Cinéma, du Mouvement, des Mots…
Les voiles sont hissées…
« Le vent se lève !... Il faut tenter de vivre ! *»
Bon festival !

Bertrand CERVERA

* Paul VALÉRY, "Le cimetière marin"

Le programme peut être téléchargé sur le site du Festival à l'adresse:

 

http://www.sorru-in-musica.com/programme-sorru-in-musica.pdf

On pourra remarquer que, comme d'habitude, les œuvres prévues sont de qualité et seront interprétées par des artistes de talent.

Une nouveauté est la projection du film de Jacques FEYDER: sa longueur nécessite de le montrer en deux soirées consécutives.

Parmi les animations prévues autour du Festival de Musique proprement dit, il faut noter que, le mercredi 22 juillet, à 18 h 30, à la salle des fêtes de Vico, sera présenté en avant-première le film "Edmond Simeoni, l'esprit militant", en présence d'Edmond SIMEONI.

Remercions les auteurs de ce programme qui présentent les différents villages où ont lieu les concerts. A la page 18, à l'occasion du concert ayant lieu à Soccia, plusieurs lignes sont consacrées à Guagno-les-Bains et à Poggiolo qui n'ont pas le plaisir d'accueillir le festival cette année.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

Le calendrier poggiolais

Fête de la Toussaint

Mercredi 1er novembre:

SOCCIA 11h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

ORTO 15h messe Toussaint et bénédiction du cimetière;

GUAGNO Les BAINS 16h30 bénédiction du cimetière

Jeudi 2 novembre:

SOCCIA 11h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

ORTO 15h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

GUAGNO 11h messe Défunts et bénédiction du cimetière;

POGGIOLO15h messe Défunts et bénédiction du cimetière;

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907