Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 18:00
Venez goûter le miel à Murzo

La dix-neuvième édition de U mele in festa, la fête consacrée au miel, se déroulera dimanche 27 septembre à Murzo.

Cette importante manifestation comportera de nombreuses activités:

- 8h : Installation des stands et des exposants.

- 10h30 : Ouverture de la foire.

Démonstration culinaire de Vincent TABARANI et ses collègues de Cucina Corsa

- 11h : Messe célébrée par le Père Jean-Pierre BONNAFOUX, supérieur du couvent St François de Vico.

- 12h30 : Repas: sauté de veau au miel avec ses légumes.

- 13h30 à 16h30: animation pour enfants: ludothèque "L'Etoile de Mer".

- 14h: Visite guidée du Sentier de l'abeille animée par le PNRC

- 16h30 : Concert de Jean-Charles PAPI   

- 17 h 30: Tirage de la tombola

 

Toute la journée

- Stands de présentation et de vente des apiculteurs insulaires

- Exposition sur l'apiculture

-"La vie dans la ruche", démonstration et explication par un apiculteur dans une remorque vitrée

- "Apprenez à déguster les miels": atelier d'initiation sur la dégustation

- Ateliers "pollinisation" et "jeu questions sur l'apiculture"

- Buvette

- Promenade à dos d’ânes

- Exposition et vente de produits artisanaux

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Auparavant, le samedi aura été réservée aux professionnels:

JOURNEE TECHNIQUE

Ouverte à tous les apiculteurs confirmés ou en devenir….

 

Repost 0
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 18:00
Le paysage mystérieux : la solution

Cette image a intrigué plusieurs des lecteurs du blog, surtout par la densité de sa végétation quasi-tropicale. La solution se trouvait sur la marge supérieure qui avait été dissimulée:

Le paysage mystérieux : la solution

Oui, il s’agit bien du lac de Nino (ou de Ninu comme on l’écrit maintenant) qui est fréquenté depuis longtemps par les Poggiolais, Socciais, Ortigais ou Guagnais.

Ce dessin est extrait de l’« Histoire illustrée de la Corse, contenant environ 300 dessins représentant divers sujets », livre écrit entre 1836 et 1841 par l’abbé Jean-Ange GALLETTI (1804-1866) et publié en 1863.

L’auteur de cette somme de 600 pages a lui-même dessiné une grande partie des illustrations « de géographie et d’histoire naturelle, les costumes anciens et modernes, les usages, les superstitions, les vues des paysages et des monuments, les plans des golfes et des ports, des vignettes de faits historiques et les portraits des hommes célèbres. » («L’histoire de la peinture en Corse au XIXe et XXe siècles» par Pierre Claude GIANSILY, Colonna Edition).

Le paysage mystérieux : la solution

La représentation du lac de Ninu est signée J. P. Cela pourrait correspondre à Jeanne PETIT-JEAN qui aida l’abbé GALLETTI à illustrer ce livre. Très certainement, cette artiste ne s’est pas rendue près du lac et n’a fait qu’imaginer ce que suggérait la description se trouvant à la page 18 :

 

« Moins étendu que le Rotondo, mais plus remarquable pour la beauté des sites qui l’environnent, le lac Nino ou Ino garnit l’une des extrémités du plateau du Campo-Tile. Sa superficie est de 4 hectares 74 centiares ; ses bords, émaillés de fleurs pendant le printemps, sont toujours couverts d’un gazon épais et velouté. Ses eaux sont profondes, limpides et peuplées par des myriades d’excellentes truites. Il donne naissance à la rivière du Tavignano. »

 

Sur l’image, le « gazon épais et velouté » est devenu une végétation épaisse et hirsute. Pour savoir à quoi ressemblent vraiment les paysages du lac, il est possible de se servir de trois photos, prises autrefois par Michel FRANCESCHETTI.

La première, vue du Monte Tozzu en 1973, montre l’ensemble de la forme du lac.

Le paysage mystérieux : la solution

La seconde, de la même année, montre mieux les plantes. 

Le paysage mystérieux : la solution

La troisième, datant de 2001, est du même endroit que la précédente, mais de l’autre côté des arbustes. 

Le paysage mystérieux : la solution

Une quatrième, cette fois envoyée par Jean-Marc TRAMINI et déjà utilisée dans un article de février dernier, montre, en 2006, celui-ci et Jean-Pierre FRANCESCHETTI sur un autre côté du lac.

Le paysage mystérieux : la solution

Pas de doute : le réchauffement climatique a fortement transformé les lieux depuis 1863 !

 

Repost 0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 18:18

Le blog de Poggiolo accueille toujours bien volontiers les documents que ses lecteurs peuvent proposer sur le village ou sur la Corse. Il faut remercier Hervé CALDERONI qui nous montre une image de paysage datant d’il y a un siècle et demi. 

Le paysage mystérieux : une devinette proposée par Hervé

Mais voilà, quel est cet endroit ?

 Regardez bien les détails de cette vue. Beaucoup d’entre vous sont allés s’y promener comme le personnage représenté par l’artiste.

Réponse de la devinette dans le prochain article.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Tempi fa Natura corsa
commenter cet article
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 18:08

D’après les programmes diffusés par le Ministère de la Culture, les activités prévues dans les Deux Sorru, pour les habituelles journées du Patrimoine (19 et 20 septembre), auront lieu à LETIA et à MUNA.

Voici comment elles sont présentées sur le site officiel gouvernemental.

 

A MUNA:

Samedi 19 septembre, RANDONNÉE guidée par le Laboratoire Régional d'Archéologie.

Départ à 10 h (prévoir pique-nique, eau).

Le village abandonné de Muna est situé dans la région et canton des Deux Sorru, à la limite occidentale du Cruzzini. Dans une région déserte et escarpée de montagne, à flanc de la Punta di a Sposata (1182 m), le village domine la vallée du Liamone de ses 500 mètres d’altitude, en offrant une vue dégagée sur la plaine et le littoral.

Le village est composé d’une vingtaine de bâtiments dont la plupart ont été édifiés au 18e ou 19e siècle et conservent aujourd’hui encore leurs caractères originaux qui en font tout leur charme.

On découvre à travers leurs fonctions (église, maisons, fours, moulin, remise, enclos) et leurs détails architecturaux (niches, fenêtres, perrons, inscriptions) l’organisation sociale et économique d’une société villageoise des siècles passés.

 

Les Journées du Patrimoine dans les Deux Sorru

A LETIA:

CONFÉRENCE dimanche 20 septembre à 18h00 : « La tradition musicale insulaire dans l’oralité » (église San Martinu).

Projection de diapos, interprétations musicales.

Il s’agit ici de présenter la musique traditionnelle de Corse mais aussi ses principaux instruments. Le thème est abordé par le biais de la transmission orale.

 Les deux intervenants ont baigné depuis toujours dans le milieu dmusical traditionnel.

Intervenants :

- Joseph Figarelli, un pilier du renouveau de la musique traditionnelle, est connue comme le co-fondateur du groupe Caramusa, qui a opéré pour la redécouverte et la valorisation de la musique populaire de Corse.

- Jean-Baptiste Mary (Association pour la Recherche Archéologique en Corse) est le petit-fils du dernier pirulaghju de l’île, Jean-Dominique Poli.

Les instruments comme la cetera, la pifana, la pirula et la cialamella seront présentés et joués pour que les auditeurs apprécient les sons de ces instruments.

 

Par ailleurs, une exposition est organisée ce jour-là sur la Compagnie Arrighi.

Repost 0
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 10:58

Le 11 septembre 1968 est toujours présent dans la mémoire des Corses.

 

Ce jour-là, la Caravelle de la Compagnie Nationale Air France qui assurait le vol AF 1611 Ajaccio-Nice s'est abîmée en mer. Pendant sa descente, au large du cap d’Antibes, elle a subi un incendie violent et a piqué dans la mer tuant les 6 membres d'équipage et 89 passagers dont deux Poggiolais.

L'enquête officielle sur l'accident fut publiée le 14 décembre 1972. Ses conclusions indiquèrent qu'un incendie s'était déclenché dans la cabine à partir des toilettes arrières. Cette hypothèse n'a pas convaincu toutes les familles des victimes. Certaines trouvent que  la thèse d'un tir accidentel de missile, lors de manœuvres de l'armée, n'a pas été sérieusement étudiée.

Dans le cimetière de Poggiolo, une plaque garde la mémoire de ce drame.

Caravelle Ajaccio-Nice: un anniversaire toujours douloureux

Cette année, des cérémonies sont prévues jeudi 10 septembre à Nice.

Vendredi 11 septembre, à Ajaccio, Mgr Olivier de GERMAY, évêque de Corse, célèbrera une messe à 10 h 30 devant la chapelle du souvenir.

Le groupe I Muvrini sera présent pour animer cette messe au cimetière marin.

Repost 0
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 18:06

Une tournée de ramassage des objets encombrants a eu lieu le 30 juillet.

Mais, comme ces "monstres" se régénèrent continuellement, la mairie a prévu une nouvelle tournée

jeudi 17 septembre.

N'oubliez pas de sortir tout ce qui vous gêne.

Avez-vous encore des monstres?
Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Actualités vie municipale
commenter cet article
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 12:59
Lavasina à Sorru le 8 septembre

La fête de la Nativité de la Vierge Marie sera célébrée MARDI 8 SEPTEMBRE dans toute la Corse et notamment au sanctuaire N. D. de Lavasina.

 

Ainsi qu'il est de tradition, une messe sera célébrée à 10 h 30 à la chapelle du COL DE SORRU où se trouve une statue de la Vierge de Lavasina.

Repost 0
Published by Blog Poggiolo
commenter cet article
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 18:28

Le 16 août 2015, le marbre gravé à la mémoire de la compagnie Arrighi a été dévoilé près du monument aux mort, situé sous les voûtes de l'église San Roccu à Letia. Cette plaque porte les noms du capitaine, commandant de la compagnie, des sous-officiers, caporaux et soldats de cette unité de l'armée régulière du Regnu di Corsica qui, sous le généralat de Pascal Paoli, participa aux campagnes de la Truppa Pagata ou armée régulière, auprès des deux régiments existants. Tous venaient de Letia ou des villages environnants.
Après avoir perçu son armement et ses équipements 
le 22 juin 1768, cette compagnie participa à la Victoire de Borgo, du 10 octobre 1768, qui permit de rejeter les troupes de Louis XV au delà de la ligne Saint Florent-Bastia, mettant fin ainsi à la première phase de la guerre.

La bataille de Ponte-Novu, qui eut lieu du 8 au 9 mai1769, est le point final des affrontements entre les troupes de Pascal Paoli et les soldats français.

Une plaque à Letia. Et pourquoi pas à Poggiolo ?

Madame le maire dévoile la plaque du souvenir.

Une plaque à Letia. Et pourquoi pas à Poggiolo ?

Bénédiction de la plaque du souvenir et de la foule par le diacre François Aimé ARRIGHI.

Une plaque à Letia. Et pourquoi pas à Poggiolo ?

La doyenne et madame le maire, après leur discours, ont déposé, aux pieds de la plaque du souvenir, une gerbe de fleurs et un bouquet d'immortelles et de fougères de notre maquis.

Une plaque à Letia. Et pourquoi pas à Poggiolo ?

-------------------

Photos fournies par Antoine Martin ARRIGHI.

-------------------

L’installation de cette plaque, demandée depuis longtemps par l’association Letia-Catena, est destinée à entretenir l’histoire de ce village, de garder la mémoire des ancêtres.

Chaque communauté doit avoir à cœur de permettre la perpétuation des souvenirs. L’installation de plaques n’est pas le seul moyen possible mais il est très efficace.

ET POURQUOI PAS À POGGIOLO ?

A Poggiolo, plusieurs plaques pourraient avoir leur place :

- sur la maison natale de Gian Antonio PINELLI, qui joua un grand rôle pendant la Révolution et l’Empire: voir les articles

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-homme-le-plus-cultive-de-corse-1-2-67214131.html

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-homme-le-plus-cultive-de-corse-2-2-113061636.html

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-homme-le-plus-cultive-de-corse-3-3-113062792.html

- une plaque sur la maison de la famille de Noël PINELLI, le seul ministre d’origine poggiolaise: voir les articles

http://poggiolo.over-blog.fr/article-pinelli-vaut-trois-euros-51367091.html

http://poggiolo.over-blog.fr/le-seul-ministre-venant-de-poggiolo

- sur la maison natale de Hyacinthe DESANTI, gouverneur des colonies du Dahomey et du Mali

http://poggiolo.over-blog.fr/article-un-poggiolais-au-mali-114450559.html

- une plaque pour rappeler que, pendant l’été 1922, le savant suisse Félix SANTSCHI  découvrit à Poggiolo l’explication du sens de l’orientation des fourmis

http://poggiolo.over-blog.fr/les-fourmis-poggiolaises-ont-fait-progresser-la-science

- à Guagno-les-Bains, un souvenir de l’attaque, en août 1931, de l’établissement thermal par le bandit CAVAGLIOLI tuant un curiste et provoquant l’opération militaire qui fit disparaître le banditisme corse.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-mauvaise-pub-pour-guagno-les-bains-n-1-u-69696136.html

- à St Siméon, un rappel des dates de constructions de l’ancienne église et de l’actuelle, ainsi qu’un rappel de l’assassinat qui y fut perpétré au XVIIème siècle.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-eglise-d-en-haut-saint-simeon-44872891.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2013/12/a-quoi-ressemblait-l-ancienne-église-1-2.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2013/12/a-quoi-ressemblait-l-ancienne-église-2-2.html

 

D’autres souvenirs pourraient encore être mentionnés. Poggiolo est loin d’être un village anonyme, sans saveur et sans passé. Mais il faut raviver continuellement la mémoire pour qu’elle ne soit pas perdue.

Autrement, comment la jeune génération poggiolaise, présente à la fête du 22 août, saura-t-elle d'oú elle vient?

Une plaque à Letia. Et pourquoi pas à Poggiolo ?
Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Chez nos voisins Tempi fa
commenter cet article
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 17:52

Le 15 août, veille de la saint Roch, se situe une fête importante pour l’Eglise : l’Assomption de Marie, c'est-à-dire sa montée au ciel sans avoir connu la corruption de la mort.

Autrefois, à Poggiolo, une procession portait la statue de la Vierge joignait les deux églises du village.

Un film de la vidéothèque poggiolaise montre le déroulement de cette cérémonie en 1966.

Maintenant, la fête de la Vierge s’accomplit seulement à Soccia.

 

Le soir du 15 août, vers 21 heures, la statue de la mère de Jésus, posée sur un socle en bois massif, est sortie de l’église Santa Marìa delle Grazie.

Comment on processionne à Soccia

Elle est suivie par une longue file de paroissiens de Soccia et aussi d’autres villages (près de deux cents participants cette année) qui portent souvent à la main une torche constituée d’un cierge entouré de papier. 

Comment on processionne à Soccia
Comment on processionne à Soccia

 

Le cheminement suit le sens inverse des aiguilles d’une montre, en faisant de nombreuses haltes pour les changements de porteurs dus au poids de la statue et de son support. Toutes les maisons sont éclairées par des lumignons posés sur les bords des fenêtres et offrent un très beau cadre à la procession.

Après une bonne heure, le tour du village accompli, Marie rentre dans l’église.

Comment on processionne à Soccia
Comment on processionne à Soccia

Après le « Dio vi salvi regina »,

Comment on processionne à Soccia

les fidèles vont toucher ou embrasser la statue.

Comment on processionne à Soccia
Comment on processionne à Soccia

Et, pour des occupations moins spirituelles, on peut aller ensuite à la salle des fêtes où le bal était animé cette année par l’excellent groupe Sirocko…

Comment on processionne à Soccia
Repost 0
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 18:03

Une photo de Sandrine MARTINI nous permet de voir le groupe des enfants qui ont participé à la fête du 22 août à Poggiolo. L'avenir du village dépendra-t-il d'eux?

La nouvelle génération poggiolaise
Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

Le calendrier poggiolais

Fête de la Toussaint

Mercredi 1er novembre:

SOCCIA 11h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

ORTO 15h messe Toussaint et bénédiction du cimetière;

GUAGNO Les BAINS 16h30 bénédiction du cimetière

Jeudi 2 novembre:

SOCCIA 11h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

ORTO 15h messe Toussaint et bénédiction du cimetière; 

GUAGNO 11h messe Défunts et bénédiction du cimetière;

POGGIOLO15h messe Défunts et bénédiction du cimetière;

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907