Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 12:53
La solution de la devinette du mois : les anneaux poggiolais

L’objet proposé par la devinette d'hier était très facile à situer: cet anneau est fixé sur le mur de la chapelle Saint Roch, à la bordure du clocher.

 
La solution de la devinette du mois : les anneaux poggiolais

A priori, on peut penser qu’il permet de fixer la corde de la cloche. Il en a été ainsi mais il y a longtemps que la corde a été raccourcie pour empêcher les jeunes enfants de s’amuser à faire retentir des sonneries intempestives.

Cet anneau pourrait également servir à attacher des animaux. D’autres anneaux existaient autrefois dans les rues du village pour faire patienter les ânes et mulets. Il en reste encore trois autres :

- deux sur la façade de la maison FRANCESCHETTI à la Teghia

La solution de la devinette du mois : les anneaux poggiolais
La solution de la devinette du mois : les anneaux poggiolais

- un sur le mur de la maison MERCURY, où logeait récemment la famille BERNARD.

 

La solution de la devinette du mois : les anneaux poggiolais
La solution de la devinette du mois : les anneaux poggiolais

Si des anneaux existent sur d’autres murs, le blog en publierait volontiers les photos.

En tout cas, quand certains se plaignent du vagabondage des bêtes à Poggiolo, ils peuvent toujours utiliser ces anneaux ou en installer d’autres !!!

 

Repost 0
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 19:59

Une vieille image du lac de Ninu a été l’occasion, en septembre dernier, de poser une devinette à nos lecteurs (voir l'article: Le paysage mystérieux : une devinette proposée par Hervé). Désormais, chaque mois, une nouvelle devinette sera posée à partir d’une image ou d’une photo concernant Poggiolo ou ses environs. Il s’agira d’identifier l’objet ou la scène représentée.

Ce mois-ci, une énigme très facile.

La devinette du mois : le cercle mystérieux

Où se trouve exactement cet objet ? Quelle est la raison de sa présence ?

La solution sera donnée demain.

Repost 0
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 15:34
Trente corps étendus sur la chaussée

Les riverains et les proches des personnes accidentées au col de San Bastiano ont bloqué la route hier à la mi-journée.

Une manifestation pacifique qui avait été précédée d'une campagne d'informations pour demander que des barrières de sécurité soient mises en place.

Une grande partie de la route n'en dispose pas alors que la chaussée longe un ravin particulièrement vertigineux. Une réunion est prévue à la mairie d'Appietto (dont dépend le col) mercredi prochain, en présence des élus du département.

(texte paru sur le site de "Corse-Matin" dimanche 4 octobre)

Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Actualités Chez nos voisins
commenter cet article
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 11:48

Les récentes pluies ont été moins violentes dans les Deux Sorru que dans d'autres parties de la Corse. Cependant, elles ont suffi pour augmenter fortement le niveau et le débit du Fiume Grosso. 

Sur Facebook, est parue cette jolie photo, réalisée sous le nom de Christian Battestix, du pont de Guagno-les-Bains.

Le pont des Bains résiste au fleuve

On est loin de la tranquillité que l'on ressent avec cette peinture du même endroit datant de 1857.

Le pont des Bains résiste au fleuve
Repost 0
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 13:19

Avec une nouvelle mort d'un automobiliste dont la voiture est tombée dans le précipice du col de San Bastiano lors de la nuit de dimanche à lundi dernier, l'exaspération est grande. Une habitante du col, Dominique MANENTI, veut mobiliser pour réclamer plus de sécurité dans cette portion de route où la circulation est importante et où l'hécatombe continue. Des barrières ne seraient pas difficiles à installer.

Demain samedi 3 octobre, un blocage de la route aura lieu à 12 h 30.

Renseignements en contactant Dominique MANENTI au 06 70 13 54 49.

L'hécatombe de San Bastiano: une initiative à soutenir
Repost 0
Published by Blog Poggiolo - dans Actualités
commenter cet article
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 10:44

Maintenant que la saison sportive a débuté, il serait bon d’avoir des nouvelles de l’AS Soccia, l’équipe de football des Deux Sorru.

Le site du club (http://www.as-soccia.com/) a donné un bref résumé du premier match (et premier succès) de l’équipe :

 

C’est en Coupe de France, contre Cuttoli, que les jaunes et bleus vont figurer, jeudi 24 septembre.

La préparation a été plutôt bonne et les joueurs semblent confiants. Le coach décide alors de partir sur un 4-4-2 avec 2 milieux défensifs, et notamment, la recrue estivale Jean-Michel Andreozzi (dont le contrat a été signé le 16 aout 2015 à Guagno pour la saint Roch à 4 h15 du matin!!!) qui est alignée dès le premier match dans l'entre-jeu socciais.

Une bonne rentrée pour les footballeurs du haut-canton

Dès le début du match, les Socciais développent leur jeu et paraissent bien en place. Après les 2 premiers buts, Cuttoli revient au score 2-1 et manque l'égalisation face à un excellent Jean-Laurent Chiti. 

Une frayeur qui permettra à Soccia de se reconcentrer et de reprendre les rênes du jeu et de se mettre à l'abri tranquillement en début de seconde période.

Score final 6-1 pour l'AS.

Buteurs: 

Andreotti (x3)

Henry M (x2)

Barseni

 

Belle victoire. Un début de saison bien négocié en attendant l'ouverture du championnat pour la DH et la PH dans quelques jours.

 

Un récit beaucoup plus détaillé de ce match se trouve à l’adresse :

http://www.as-soccia.com/Cuttoli-Soccia-Coupe-de-France_a244.html

 

Le prochain match aura lieu contre le 6ème canton le jeudi 1er octobre au stade du Stiletto à 19 h 30

 

Repost 0
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 09:31

La fête du miel de Murzo dimanche 27 septembre a été un grand succès. Voici le début du compte-rendu écrit par Pascale CHAUVEAU pour « Corse-Matin ». L’article entier peut être lu en cliquant sur l’image.

 

Parmi d'autres bienfaits, l'organisation de la 19e édition de la fête du miel aura permis de donner un sérieux coup de propre à Murzo. Actualité oblige, il y a deux jours, les containers du village débordaient encore de poubelles en partie éventrées...

Mais, le maire, Dorothée Vellutini, a fait procéder au ramassage de tous les sacs en prévision de l'événement, pour les stocker ensuite sous des bâches, sur un terrain personnel situé à la sortie du village. Les visiteurs venus du haut canton auront certes été privés de ce site qui sert habituellement de parking, mais ils ont trouvé en contrepartie un village accueillant.

La foule était déjà dense pour le premier rendez-vous de la journée d'hier, sous la forme d'une messe célébrée par Jean-Pierre Bonnafoux.

Pendant ce temps, la fédération des foires rurales et artisanales de Corse procédait aux contrôles rigoureux des exposants. La foire de Murzo s'étant engagée à promouvoir les métiers et le savoir-faire de l'agriculture et de l'artisanat corses, pas question de laisser des produits "exotiques" prendre le pas.

Autre personnalité incontournable parmi les stands : Jean-Luc Pietri, grand sénéchal de la confrérie du fiadone. Lui aussi vient contrôler la sincérité des échanges et promouvoir celles et ceux qui mettent en avant les produits corses traditionnels. Et, s'il a vu proposer à la foire de Paris de la choucroute corse ou du figatellu cuit dans des presses à panini, il n'aura guère eu besoin d'intervenir à Murzo...

Quand un visiteur lui fait remarquer qu'une faute d'orthographe s'est glissée sur l'écriteau d'un stand proposant des panzarotti à la brousse, le grand sénéchal préfère insister sur l'honnêteté de l'artisan, qui ne s'est pas laissé aller à faire indûment référence au brocciu...

Sa visite terminée, il repartira satisfait, car l'offre sur la foire est variée et de qualité. Ferronnerie, bijoux, objets en cuir ou en bois, oreillers en liège de Porto-Vecchio, coutellerie... L'artisanat est à l'honneur, à parts égales avec les productions alimentaires, dont les fragrances incitent à oublier pour un jour les résolutions de régime. Le miel, de son côté, tient évidemment la vedette.

 Huit mille visiteurs à la fête du miel
Repost 0
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 18:00

Soccia célèbrera Notre-Dame du Rosaire samedi 3 octobre à 16 heures.

La célébration eucharistique sera suivie d'un moment de convivialité et de partage sur la place de l’église.

Cet événement, auquel sont invités les habitants des autres villages, est traditionnellement un moment important de la vie socciaise, avec le 15 août.

Contrairement à ce que la proximité du calendrier pourrait laisser croire, elle n'a aucun rapport avec saint François d'Assise fêté le 4 octobre dans le monde catholique. En effet, le village est sous la protection de La Vierge Marie depuis 1713, date de l'érection en église paroissiale de Santa Maria delle Gratie (le bâtiment actuel date de 1843).

L'origine en est le retour au village, à la fin de l'été, des bergers socciais revenant de la montagne avec leurs animaux. Ils faisaient une fête lors du rosaire dédié à la Vierge le 1er dimanche d'octobre. Même si la transhumance concerne beaucoup moins de personnes qu'autrefois, la tradition continue.

 

Donc, à samedi 3 octobre pour ceux qui le pourront.

 

La fête socciaise samedi 3 octobre

Rappel :

La fête de Notre-Dame du Rosaire rappelait la victoire de Lépante le 7 octobre 1571, bataille qui unit l’Espagne, la république de Venise et les États pontificaux contre l’envahisseur turc, victoire qui fut attribuée à la récitation du rosaire demandée alors par le pape saint Pie V. Son successeur Grégoire XIII changea en 1573 le nom de cette fête locale en fête du Saint-Rosaire, fixée le premier dimanche d’octobre.

Clément XII étendit la fête du Saint-Rosaire à l’ensemble de l’Église catholique de rite latin en 1716.

(Encyclopédie Wikipedia)

Repost 0
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 10:24

Alors qu'un accord a été trouvé pour réouvrir les autres centres de déchets de Corse, celui de Vico reste bloqué jour et nuit.

Vico fait de la résistance

Les opposants au projet d'extension de la déchèterie de Vico se sont réunis pour fonder officiellement leur nouvelle association.

Voici le compte-rendu publié dans "Corse-Matin" de dimanche 27 septembre.

 

Vague d'adhésion à la nouvelle association Ambiente di u Pumonte à Vico

 

Environ 300 personnes ont assisté à la réunion organisée hier à la salle des fêtes de Vico. Aujourd'hui, les protestataires seront à la foire du miel de Murzo.

À Vico, la mobilisation ne faiblit toujours pas. Ceux qui pensaient que le mouvement engagé voilà dix jours s'essoufflerait avec la levée des blocages des sites de Prunelli et de Viggianello en sont pour leurs frais.

Pour preuve, les quelque trois cents personnes venues assister à la réunion organisée hier après-midi par l'ex-collectif devenu, dans la foulée de ce rendez-vous, une association en bonne et due forme.

Vico fait de la résistance

Dans la salle des fêtes de Vico, pas l'ombre d'un élu du secteur. Parmi la foule, les visages connus de ceux qui s'emploient à mettre en oeuvre le blocus du centre d'enfouissement, mais aussi de nombreux curieux venus s'informer. Les questions fusent. Les réponses aussi, argumentées.

Les participants auront même eu droit à une explication liée à la problématique générale du traitement des déchets en Corse fournie par le conseiller territorial Paul-Félix Benedetti.

Une présence qui peut laisser supposer que le point de crispation qui s'est créé autour du fonctionnement du site de Vico pourrait prendre une tournure de plus en plus politique...

Quoi qu'il en soit, la dynamique associative fonctionne bel et bien à plein régime. Baptisée Ambiente di u Pumonte, la nouvelle structure a accueilli de nombreuses adhésions spontanées dès la fin de la réunion d'hier.

Et, afin de se réserver toutes les possibilités en terme de recours, elle a déjà pris attache avec un avocat. À quelques kilomètres de la salle des fêtes de Vico, la garde se poursuivait devant les grilles du centre d'enfouissement.

Parmi les personnes mobilisées pour que le site reste dévolu au seul traitement des déchets produits par les 33 communes des Dui Sevi, Dui Sorru et du Cruzinu-Cinarca, un sentiment d'exaspération croissant. "Mercredi, lors de la réunion de Corte, Paul Medurio a pu à peine s'exprimer. Vendredi, notre collectif n'était même pas invité à la préfecture", lâche l'une des personnes installées devant le site.

Repost 0
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 07:10
Une région rebelle aux poubelles

La crise des déchets concerne maintenant toute la Corse. Les différents centres de retraitement sont touchés. Les habitants ne peuvent plus jeter leurs poubelles dont on ne sait plus que faire.

La situation peut évoluer à tout moment. Aussi, pour suivre l’actualité, une page Facebook a été ouverte le 19 septembre sous le titre «VICO RÉGION REBELLE» à l’adresse : https://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100010058087873

Une région rebelle aux poubelles

Pour le moment, elle compte plus de 700 amis. Cette page fournit les actualités les plus récentes sur la crise des déchets en Corse avec des extraits d’émission de radio et de télévision ainsi que des images de sensibilisation.

Une région rebelle aux poubelles
Une région rebelle aux poubelles
Une région rebelle aux poubelles
Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

La vidéothèque poggiolaise

La vidéothèque poggiolaise
Les films et les photos de famille et de vacances deviennent tous, au bout de quelques années, des documents historiques  qui montrent comment les diverses générations ont vécu.
Plusieurs films des décennies 60 et 70 à Poggiolo sont visibles sur DAILYMOTION (http://www.dailymotion.com/michelfran).
Cherchez dans vos greniers si vous n'avez pas des documents à faire connaître à la communauté poggiolaise.

Recherche

qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Le calendrier poggiolais

 

Fête de Saint Elisée: messe mardi 29 août à 10h30 à la chapelle.

 

Rentrée des classes:

lundi 4 septembre pour les enseignants

mardi 5 septembre pour les élèves.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907