Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 18:03
Octobre avec Si Po fà

 

Voici le programme des activités variées (randonnée, yoga, danse grecque..) proposées en octobre par la dynamique association Si Pó Fà de Rennu.

 

Octobre avec Si Po fà
Partager cet article
Repost0
10 octobre 2019 4 10 /10 /octobre /2019 17:55

 

François COLONNA, maire de Vico, invite la population, ainsi que l'ensemble des maires de Spelunca-Liamone, à l'inauguration officielle de la nouvelle mairie samedi 12 octobre à 11 heures.

 

La préfète, le sénateur, le député de la circonscription et les présidents de l'Assemblée et de la Collectivité de Corse seront présents.

 

Simulations extraites du permis de construire
Simulations extraites du permis de construire

Simulations extraites du permis de construire

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2019 2 08 /10 /octobre /2019 18:00

La recherche des ancêtres est une activité qui a beaucoup de succès. Mais les difficultés peuvent rebuter les débutants, surtout pour les familles corses.

Nous pouvons donc saluer la parution du numéro 244 (octobre-novembre 2019) de "La Revue Française de Généalogie" qui consacre un dossier aux particularités de la Corse.

 

 

Une aide précieuse pour les généalogistes corses

L’organisation du Congrès national de généalogie à Ajaccio offre l’occasion pour cette revue de dresser une photographie des particularités généalogiques et archivistiques de la Corse.

 

Ainsi, on tord le cou à la légende selon laquelle il n'existait pas de patronymes en Corse avant 1769.

 

La revue met en avant des particularités comme les traités de paix entre les familles pour mettre fin à une vendetta.

 

Tony LEPORATI donne les significations des abréviations les plus courantes 

- Fu': personne décédée

- Spurio: enfant illégitime

- Avo: grand-père

- N. Nob. n.: noble

- Cap.: capitano

- Ms: messer

- Sig. (Signor): monsieur

 

Une place est évidemment faite aux archives italiennes (et pas seulement génoises) et aux archives mises en ligne par le département.

Le plus ancien document d'état-civil de Poggiolo: actes de baptême de 1739.  Cliquez dessus pour l'agrandir.

Le plus ancien document d'état-civil de Poggiolo: actes de baptême de 1739. Cliquez dessus pour l'agrandir.

 

 

Depuis 40 ans, La Revue française de Généalogie est le partenaire des généalogistes. Elle apporte méthodes et conseils pour les guider précisément dans leurs recherches.

Elle est disponible chez les marchands de journaux au prix de 5,90 € ou sur le site de la revue.

 

 

Sommaire de ce numéro:

MAGAZINE

 

Grand angle • Le casse-tête des noms de lieux qui changent

La réforme territoriale modifie et crée de nombreux toponymes de manière heureuse… ou malheureuse. Comment se sont opérés ces changements et quels impacts pour le généalogiste ?

Portrait • Sylvain Athénour

Responsable FamilySearch des projets pour l’Europe francophone

L’homme-orchestre de la numérisation mormone

Avec Sylvain Athénour, FamilySearch dispose d’une carte maîtresse dans les discussions à mener avec les services d’Archives. Chargé de négocier et suivre les projets de numérisation en France et en Europe francophone, ce Toulousain, discret mais efficace, enchaîne les initiatives dans les Hautes-Alpes, en Seine-Saint-Denis, dans le Gers ou encore à Paris.

 

Vous avez le droit : La communicabilité des documents électoraux • Echos du monde • Simplifier l’accès aux instruments de recherche

 

METHODES & RESSOURCES

 

Grand angle • Les recherches généalogiques en Corse

L’organisation du Congrès national de généalogie à Ajaccio nous offre l’occasion de dresser une photographie des particularités généalogiques et archivistiques de la Corse.

 

Les cas pratiques de Jean-Louis Beaucarnot • L’identité mystérieuse révélée par un accident

Une légende familiale, un petit papier encadré de noir… Voici de quoi titiller l’intérêt d’un jeune généalogiste de 30 ans, curieux d’identifier la femme qui aurait été la bien-aimée de son aïeul. C’est un pari gagné grâce aux arbres en ligne, à la presse ancienne et aux possibilités offertes par les formulaires de recherche.

 

Bon à savoir • Comment calculer un lien de parenté ?

En généalogie, on le répète à l’envi : « nous sommes tous cousins ». Oui, mais encore ? Dans quelle mesure ? La parenté est la clef de voûte de la généalogie puisque toute quête de ses aïeux vise à établir les liens de parenté entre différents individus. D’où la nécessité de bien appréhender cette notion et de savoir définir sans ambigüité le degré de parenté entre deux personnes.

 

Nos spécialistes vous répondent

 

Paléographie • écritures manuscrites imprimées

Double dose pour ce numéro avec ces deux extraits l’un d’un manuscrit l’autre d’un livre imprimé. Ils permettent de constater que le passage de l’écriture scripturale vers l’imprimerie ne s’est pas faite sans tâtonnement.

 

Repères historiques • Le Bon-Pasteur : refuges pour filles turbulentes

Jugées de mauvaises mœurs, orphelines ou en danger dans leur famille, nombre de jeunes filles furent accueillies dans des refuges tenus par des religieuses. Ce furent prières, travail et brimades qui composèrent le quotidien de ces pensionnaires.

 

Le testament, décrypter généalogique

 

BOITE À OUTILS

 

Grand angle • Le cru 2020 de Généatique

Comme chaque année, le CDIP profite de l’arrivée de l’automne pour sortir la nouvelle version de son logiciel de saisie familiale, Généatique. Présentation des innovations et améliorations majeures qui faciliteront à coup sûr le travail généalogique.

 

Heredis 2020 mise sur la localisation

 

Les noms de famille par Pierre-Gabriel Gonzalez

ALAPHILIPPE, CLÉRY, BERLIOZ VERDET, BOILOT, CASTEUBLE, CHAMOUILLET, KARST, LARDON, MANGIN, PARIS, VANAKER

 

Auteurs : Laurence Abensur-Hazan, Pierre-Valéry Archassal, Gabriel Audisio, Jean-Yves Baxter, Jean-Louis Beaucarnot, Marie Cappart, Pierre-Gabriel Gonzalez, Tony Leporati, Guillaume de Morant, Tony Neulat, Brigitte Rochelandet, Frédéric Ville

  • Nombre de pages : 68
  • Date d'édition : Octobre 2019

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2019 1 07 /10 /octobre /2019 18:00

Déjà éditeur de Christian MONDOLONI pour "Corse: indépendance" (voir l'article de présentation), les Editions Vincentello d'Istria viennent de rééditer "La Nécessaire Sécession", un ouvrage du Professeur Antoine LUCIANI.

 

Cette petite brochure (41 pages) offre aux lecteurs, avec beaucoup d'érudition, une utile réflexion sur le concept de "sécession" (et non d'"indépendance"), réflexion qui pourra intéresser les Corses, mais pas seulement!

 

 Le professeur Antoine Luciani a été de tous les combats depuis l'Argentella en 1960, il a joué un rôle de premier plan dans les luttes qui obtinrent la réouverture de l'Université aux côtés de Fernand Ettori, Jean Jacques Albertini, Jean Pascal Pierre etc... Eminent helléniste, il abandonna sa chaire en France pour faire partie du tout premier groupe d'enseignants à la rentrée 1982. 

 

Voici comment le Professeur Antoine Luciani présente son ouvrage de 41 pages: 


"Cette petite brochure se propose de montrer l’incompatibilité entre la France actuelle, fille des Lumières et du jacobinisme, et la Corse, dont le catholicisme fut l’élément constitutif majeur, et qui en reste imprégnée.

D’une part l’individualisme du monde dit «moderne» ou «post-moderne», d’autre part la conception classique de la société, héritée de l’antiquité et du christianisme, qui privilégie le bien commun au détriment de l’épanouissement de l’individu. 
La souveraineté de la France sur la Corse serait possible si elle ne détruisait pas l’identité de la Corse. Or, en France, selon la doctrine jacobine, il n’y a qu’un seul peuple, le peuple français. Dans ces conditions, la Corse n’a d’autre choix que de disparaître ou de reconquérir une indépendance perdue à Ponte Novu, en renouant avec so
n Histoire".

 

A commander à:

Edizione Vincentello d'Istria

Immeuble Arinella

903 avenue de la Libération

20600 - Bastia

 

Prix: 9€ (7€ + 2€ de frais d'envoi)

 

 ed.vincentello@gmail.com
 

 

Faut-il aller jusqu'à la sécession?


Vendredi 20 septembre 2019, Hervé Cheuzeville, directeur des Editions Vincentello d'Istria, a rencontré l'auteur et a enregistré la vidéo suivante.

 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2019 7 06 /10 /octobre /2019 18:00

Un article posté sur la page Facebook de Marie Paule Santini Cinotti signale que la caserne de pompiers de Vico sera fermée pour la journée de mercredi 9 octobre.   

Fermeture de la caserne de pompiers de Vico

Ce n'est rien, pourriez-vous penser. Mais il ne s'agit pas d'un cas isolé. Il y a déjà eu plusieurs jours de fermeture cette année, sans conséquence grave car les pompiers d'autres communes comme Casaglione ont pu intervenir. Cependant, le temps d'attente est plus long et le coût est plus important. Et il ne faut pas croire que l'hélicoptère va venir d'Ajaccio sous n'importe quel prétexte.

Malgré les beaux discours, nos villages de l'intérieur sont abandonnés.

Fermeture de la caserne de pompiers de Vico
Partager cet article
Repost0
4 octobre 2019 5 04 /10 /octobre /2019 23:42

Cette rumeur court avec insistance.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2019 4 03 /10 /octobre /2019 18:00
Solution de la devinette: le H qui sauve

En publiant la photo de ce "H" peint sur le sol, le blog posait trois questions:

 

A quoi sert-il exactement? 

Où est-il précisément? 

Depuis combien de temps existe-t-il? 

 

Voyons ce qu'il en est.

A quoi sert cette inscription? Sans être de Corse, tout le monde doit savoir qu'elle désigne un lieu réservé à l'atterrissage et au décollage des hélicoptères de secours. Les malades et blessés peuvent être secourus et transportés d'urgence. 

Hélicoptère sur l'héliport de Soccia (mai 2014) (photo francetvinfo)

Hélicoptère sur l'héliport de Soccia (mai 2014) (photo francetvinfo)

 

Il est juste au bord de la route entre Poggiolo et Soccia, après le virage qui suit la croix de Saint Marcel.

photo Michel Franceschetti (6 juin 2011)

photo Michel Franceschetti (6 juin 2011)

 

Un espace plat, de forme plutôt triangulaire, a été aménagé, séparé de la chaussée par un simple muret.

Le transbordement des patients et des secouristes est donc aisé. Aucun grand arbre ne gêne les mouvements aériens.

photo M. Franceschetti (23 juillet 2019)

photo M. Franceschetti (23 juillet 2019)

Pour les graves accidents de montagne, il arrive au SDIS d'utiliser le parking de Croce Maior, à côté de la pizzeria de Finfin, comme ce fut le cas pour le drame de canyoning de l'an dernier.

 

Depuis combien de temps cet héliport existe-t-il?

Autrefois, les hélicoptères décollaient et arrivaient sur le terrain vide qui était derrière le commerce de Mimi à Guagno-les-Bains. Mais la construction de l'hôtel des Thermes, devenu un foyer pour adultes médicalisé (FAM), empêchait son utilisation.

La plate-forme près de Soccia fut donc été décidée et c'est en 1982 qu'eut lieu son inauguration, dont le quotidien publia un compte-rendu.

Solution de la devinette: le H qui sauve

 

Et, en dehors des sauvetages, le lieu vaut la peine de s'arrêter un peu pour admirer le paysage.

A gauche, on voit bien le col de Sorru derrière lequel la route va vers Vico et la mer.

Photo M. Franceschetti (24 juillet 2009)

Photo M. Franceschetti (24 juillet 2009)

 

A droite, une grande partie du village de Soccia est visible et, le matin, on peut voir le soleil dorer un à un chacun des toits et des façades.

Un endroit trop méconnu et qui mérite que l'on s'y arrête un peu.

 

Photo Google (novembre 2008)

Photo Google (novembre 2008)

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2019 3 02 /10 /octobre /2019 17:47

Regardez cette photo.

 devinette du mois: le H qui sauve

Cet endroit avec la lette H est bien connu dans notre haut-canton car il joue un rôle important pour tous ceux, malades ou blessés, qui ont besoin d'être secourus.

A quoi sert-il exactement? Tout le monde le sait.

Où est-il précisément? La réponse est en principe connue de tous.

Depuis combien de temps existe-t-il? Là, c'est plus difficile.

 

Réponse demain.

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2019 2 01 /10 /octobre /2019 18:00

Au début du mois de septembre, il y a eu de l'étonnement, puis de l'inquiétude et même, chez certains, de la colère. Un élément important de la vie du canton était absent: "Inseme" n'est pas paru.

 

Chaque mois, depuis 1998, est rythmé par la publication de ce bulletin inter paroissial gratuit fondé par le Père Bonnafoux. Se déclarant "Per a cumunicazione, a fraternità e a fede", il est bien un mensuel catholique mais il vise aussi à être un lien entre les gens des Deux Sorru et de Sevi in Grento, qu'ils habitent en Corse ou sur le Continent.

 

Il est irremplaçable de par le grand nombre d'informations qu'il donne sur tous les aspects de nos villages.

 

Mais les difficultés techniques, matérielles et humaines se sont récemment accumulées. Elles sont expliquées par Pascale Chauveau qui lance un appel dans le numéro double septembre-octobre qui vient de paraître.

 

 

Si vous voulez que "Inseme" continue, il faut des volontaires pour les diverses tâches (rédaction, impression et diffusion).

Faites-vous vite connaître au 06-46-50-33-60.

 

"INSEME" a besoin de vous

 

 

INSEME OCTOBRE 

Chers lecteurs, 

Vous avez attendu en vain le bulletin Inseme de septembre, le voici enfin, avec un mois de retard, agrémenté toutefois d'un supplément octobre. Nous nous en excusons, mais cela nécessite malgré tout quelques explications.

 

Chaque mois, depuis des années, publier Inseme est une gageure de plus en plus difficile. A ses débuts, le comité de rédaction était nombreux, mais avait fini par se réduire comme peau de chagrin, jusqu'à connaitre une première crise. En décembre 2003, Jean-Pierre Bonafoux, directeur de la publication, annonçait l'arrêt d'Inseme, faute de volontaires pour y participer. Avec Annie Abbamonte, je fais partie de ceux qui avaient intégré la nouvelle équipe, et c'était reparti pour un tour de 16 ans. 

 

Pourtant, chaque mois, publier ce bulletin relève parfois du miracle. Il y a 6 mois, notre fidèle multi-copieur nous a lâchés. Une simple imprimante ne suffisant pas, il faut désormais amener la maquette à Ajaccio pour tirer sur du matériel professionnel. Fin août, le coup de grâce: les orages violents ont détruit au couvent chaudière, alarme, téléphone et internet! Seuls deux ordinateurs sont équipés du programme Publisher, qui n'est plus commercialisé aujourd'hui, avec lequel nous faisons la mise en page. La maquette était prête, mais, Annie partie à l'étranger, l'ordinateur du couvent gardait Inseme en otage. 

 

Vous avez été nombreux à vous plaindre, parfois sans complaisance. Voici une petite mise au point: Inseme repose aujourd'hui sur DEUX BENEVOLES. Si beaucoup de plumes régulières alimentent le contenu d'Inseme (les 2 Bernard, Jean-Martin, Nathalie, Marie-Hélène, et les autres...) et nous les en remercions très vivement, chaque numéro représente d'autres heures de travail non liées à l'écriture: relire et corriger tous les textes, faire la mise en page de chaque numéro, descendre la maquette à Ajaccio et imprimer (une demi-journée), transmettre et récupérer les numéros au village qui plie (et le faire à leur place quand ils ne peuvent pas), préparer les paquets et les distribuer dans chaque commerce (à Vico, Sagone, et dans les villages), préparer les enveloppes pour les 110 abonnés et faire les envois. 

 

Souvent, vient l'envie d'arrêter tout. Aujourd'hui, Inseme n'existe que parce que les pères nous ont demandé de continuer notre effort pour maintenir ce bulletin, ce lien entre les gens de tout le canton, les Corses d'ici et ceux de la diaspora. 

 

Alors encore une fois, si d'aucuns parmi vous ont envie de nous rejoindre pour quelque tâche que ce soit, n'hésitez pas. 

 

Pascale Chauveau 

 

--------------------------------------------

Tous les numéros de "Inseme" depuis janvier 2010 sont disponibles sur le blog:

http://inseme-bulletin.hautetfort.com

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2019 1 30 /09 /septembre /2019 18:00
L'agenda des ramassages d'encombrants en octobre

Le prochain ramassage des déchets encombrants de Poggiolo, Guagno-les-Bains et Soccia aura lieu mercredi 2 octobre.

 

La fois suivante est fixée au 16 octobre.

L'agenda des ramassages d'encombrants en octobre
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907