Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 18:01

 

Si vous habitez à Poggiolo ou Guagno-les-Bains et que, dans les prochains jours, un inconnu vient frapper à votre porte, ne vous inquiétez pas. Il présentera une carte tricolore pour prouver qu'il est un des 165 agents recenseurs de Corse.

 

La nouvelle campagne de recensement vient de débuter et elle va durer jusqu'au 15 février. Contrairement au XIXe siècle et à la plus grande partie du XXe, toutes les communes françaises ne sont pas visitées en même temps. Elles le sont par roulement tous les cinq ans. Poggiolo avait été concernée en 2015. Soccia sera compté en 2016 et ce sera 2017 pour Orto et Guagno.

 

extrait des résultats du recensement de 1931 à Poggiolo (visible sur le site des archives départementales)

extrait des résultats du recensement de 1931 à Poggiolo (visible sur le site des archives départementales)

 

L'INSEE obtient ainsi une grande moisson de chiffres qui sont très utiles pour l'aménagement du territoire, pour calculer le montant des subventions de l'Etat et le nombre d'électeurs et d'élus au conseil municipal.

 

Ainsi, la toute récente publication, il y a quelques jours, des chiffres de la population a montré que la Corse avait 335.000 habitants au 1er janvier 2017. Cette population légale est officielle à compter du 1er janvier 2020.

 

Comme à Poggiolo, elle vient de dépasser le seuil des 100 personnes, le conseil municipal qui va être élu devra comprendre 11 membres au lieu de 7 comme en 2014. La même mésaventure existe à Murzo.

 

Mais ne nous inquiétons pas: la seule liste qui se présentera bientôt aux élections poggiolaises sera complète.

​​​​​​​

Poggiolais, comptez-vous !

 

74 communes concernées par le recensement de 2020:

En Corse-du-Sud : Afa, Ajaccio, Alata, Arghjusta-Moriccio, Bilia, Carbuccia, Eccica-Suarella, Lecci, Marignana, Monacia d’Aullene, Murzo, Palneca, Partinello, Pastricciola, Piana, Pietrosella, Poggiolo, Porto-Vecchio, Sari-d’Orcino, Sarrola-Carcopino, Serriera, Santa-Maria-Siche, Tasso, Urbalacone, Villanova, Zevaco, Zigliara, Zoza.

En Haute-Corse : Alzi, Ampriani, Bastia, Calacuccia, Calenzana, Campile, Casabianca, Castello-di-Rostino, Cateri, Corscia, Costa, Crocicchia, Favalello, Feliceto, Galeria, Gavignano, Ghisonaccia, L’Île-Rousse, Lavatoggio, Poggio-di-Nazza, Mausoleo, Moncale, Monte, Montegrosso, Murato, Nocario, Olcani, Ortale, Pero-Casevecchie, Pianello, Piano, Pietra-di-Verde, Pietricaggio, Poggio-di-Nazza, Poggio -di-Venaco, Silvareccio, Saint-Florent, Santa - Lucia-di-Moriani, Santa-Maria-di-Lota, Santo-Pietro-di-Tenda, Venzolasca, Vignale, Ville-di-Paraso, Zalana, Zuani.

Evolution de la population poggiolaise depuis 1800 (d'après Wikipedia).

Evolution de la population poggiolaise depuis 1800 (d'après Wikipedia).

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2020 3 15 /01 /janvier /2020 18:05
L'année corse débute à Marseille

Chaque mois de janvier, le salon du livre corse de Marseille est un événement important  pour les Corses de Provence.

Nous publions dans ce blog la présentation qui en est faite par Jean DAL COLLETTO, président de la Fédération des Groupements Corses de Marseille et des Bouches-du-Rhône.

 

 

Care è cari cumpatriotti è amichi di a Corsica.

Notre Salon du Livre Corse 2020 se tiendra le samedi 18 et le dimanche 19 janvier prochains à la Maison de la Corse de Marseille, 69, rue Sylvabelle, 13006.

Nous recevrons vingt-quatre auteurs qui dédicaceront leurs derniers ouvrages, et les publications d'une vingtaine d'éditeurs insulaires.

L'entrée sera libre à compter de 10 heures pour les deux jours.
Vous pourrez assister à 7 conférences sur notre île, son histoire et son actualité, visiter nos stands associatifs et de produits de nos terroirs, et assister à des démonstrations de cuisine "nustrale". 
Le weekend se terminera par le tirage au sort d'une tombola avec de nombreux prix et  un voyage en bateau pour la Corse aller - retour pour deux personnes et véhicule. 
Nous ferons notre cérémonie des vœux du "capu d'annu" le samedi 18 à 19 heures. Elle sera suivie de notre habituel cocktail.
Vous trouverez en pièces jointes le programme détaillé des deux journées et l'affiche du salon.
On peut obtenir tout renseignement soit en m'appelant au 07 77 89 37 82, soit en appelant la Maison de la Corse l'après-midi de 14 h à 18 h du lundi au vendredi au 04 91 13 48 50, soit par mail à maisondelacorse13@gmail.com.    
 
Jean Dal Colletto, Président de la Fédération des Groupements Corses 
de Marseille et des Bouches-du-Rhône
 
 
 
Les documents ci-dessous peuvent être agrandis en cliquant sur eux.
Aux 24 auteurs de cette liste, il faut ajouter Christian MONDOLONI qui sera présent le dimanche 19.
Aux 24 auteurs de cette liste, il faut ajouter Christian MONDOLONI qui sera présent le dimanche 19.

Aux 24 auteurs de cette liste, il faut ajouter Christian MONDOLONI qui sera présent le dimanche 19.

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2020 2 14 /01 /janvier /2020 10:00

"La commission interministérielle, réunie lundi 6 janvier dans le cadre de la procédure accélérée à la suite de la tempête Fabien, a émis un avis favorable à la reconnaissance en état de catastrophe naturelle de 51 communes corses victimes d'inondations" indique la préfecture de Corse dans un communiqué.

Elle a adopté 51 avis favorables : 48 pour la Corse du Sud et 3 pour la Haute-Corse. 2 autres dossiers ont été ajournés dans l’attente d’une expertise complémentaire de Météo France. 
Toutes les demandes déposées au titre des inondations (ruissellement, crues torrentielles, débordement de cours d'eau) ont été étudiées sur le fondement d'expertises réalisées en urgence par Météo-France et la DREAL de Corse. 
Les demandes communales déposées au titre des mouvements de terrain et des submersions marines seront présentées lors de commissions ultérieures lorsque toutes les expertises seront réalisées. 
Les personnes sinistrées devront contacter leur compagnie d’assurance pour les affaires les concernant et relevant de la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle au plus tard dans les dix jours suivant la publication de l’arrêté interministériel au Journal officiel.

 

Liste des communes retenues

Inondations et coulées de boue du 20 décembre 2019 au 22 décembre 2019 
 Département de la Corse-du-Sud. 
Communes d’Afa (1), Ajaccio, Alata (1), Appietto (1), Bastelicaccia, Carbuccia, Cargiaca (1), Casaglione (1), Casalabriva (3), Cauro, Ciamannacce (3), Coggia, Cognocoli-Monticchi (1), Cozzano (2), Cuttoli-Corticchiato, Eccica-Suarella, Forciolo (1), Frasseto (1), Grosseto-Prugna, Guargualé (1), Guitera-les-Bains (1), Lopigna (1),
Murzo (1), Ocana, Olmeto, Palneca (2), Peri, Petreto-Bicchisano (1), Pietrosella (1), Pila-Canale (1), Poggiolo (1), Rosazia (1), Sarrola-Carcopino, Sartène, Serra-di-Ferro (3), Serra-di-Scopamène (1), Sollacaro (3), Sorbollano (1), Tavaco, Tolla (2), Valle-di-Mezzana (1), Vero, Vico, Viggianello, Villanova (1), Zérubia (1), Zévaco (1), Zoza (1). 


Département de la Haute-Corse. 
Communes de Lucciana, Valle-di-Rostino et Vescovato.

 

La catastrophe pour Poggiolo, Murzo et Vico.
La catastrophe pour Poggiolo, Murzo et Vico.
Dans son histoire, le village de Poggiolo n'a été reconnu comme victime de catastrophe naturelle qu'une seule fois, en 1992.
 
On sait que les pluies méditerranéennes peuvent être catastrophiques car torrentielles et tombant pendant plusieurs jours. Ce fut le cas en 1992 pour tout le sud-est de la France. Le 22 septembre, Vaison-la-Romaine avait été cruellement frappée. En Corse, en octobre, les précipitations tombèrent pendant 18 jours. Le résultat en fut des inondations et des coulées de boue qui décidèrent le gouvernement à classer plusieurs communes corses en état de catastrophe naturelle.
Il a fallu cependant attendre cinq mois, jusqu'au 19 mars 1993, pour qu'un arrêt ministériel reconnaisse ce classement pour les dégâts ayant eu lieu du 20 au 23 octobre, au profit des communes de Poggiolo, Marignana, Osani, Ota-Porto, Partinello, Piana et Serriera.

 Guagno-les-Bains, le Fiume Grosso atteignit un niveau record et le Riosecco (la rivière que la route enjambe entre le col de Sorrù et les-Bains) n'avait plus rien à voir avec son aspect habituellement aride de l'été.

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2020 1 13 /01 /janvier /2020 17:51

La situation des déchets étant de plus en plus aigüe en Corse, le collectif Pumonte pulite a visité jeudi 9 janvier la déchetterie de Vico afin de se rendre compte de la situation pour les Deux Sorru. Pascale CHAUVEAU en a publié le compte-rendu dans le "Corse-Matin" du 10 janvier. Nous reproduisons cet article avec la réponse du SYVADEC aux remarques faites par les visiteurs. Mais le problème va-t-il finalement être traité dans son ensemble?

 

 

Les membres du collectif. Photo P.C.

Les membres du collectif. Photo P.C.

 

LA VIGILANCE DU COLLECTIF PUMONTE NE FAIBLIT PAS

Ils avaient annoncé "une action citoyenne". Hier matin, une dizaine de membres du collectif Pumonte pulite se sont rendus sur le site de l'ancien centre d'enfouissement des déchets de Vico-Sagone, dont ils avaient obtenu la fermeture il y a trois ans, empêchant la création d'un second casier. "Nous avions demandé la création officielle d'un comité de suivi pour le site, qui a été refusée par le Syvadec car il n'y a pas d'obligation légale, explique Véronique Fieschi, membre actif du collectif. Mais il n'y a pas d'interdiction non plus... Nous faisons régulièrement des demandes de visite mais la direction du Syvadec ne répond jamais à nos demandes."

Hier matin, plusieurs membres du collectif ont parcouru à pied l'ensemble du site, de la recyclerie au quai de transfert, allant jusqu'à inspecter l'ancien casier d'enfouissement désormais fermé. À quelques pas de là, à l'endroit où l'on parle de créer une zone de compostage, une petite décharge sauvage composée de cartons, palettes de chantier et déchets plastiques attirent leur attention.

Rien de dramatique néanmoins pour les membres du collectif, dont l'attention était davantage focalisée sur les caniveaux pleins de terre censés, à leurs yeux, assurer l'écoulement des lixiviats (cette fraction liquide est produite par les déchets sous l'action conjuguée de l'eau de pluie et de la fermentation naturelle) vers le bassin de rétention. Autres constations : le reboisement de la colline, initialement prévu dans les deux ans, n'a toujours pas commencé et un casier a manifestement accueilli les encombrants des villages, pourtant recyclables, mais qui ne seront probablement pas triés.

"Lascia corre général"

Pour le reste, le soleil inonde la colline, les nuées d'oiseaux qui autrefois venaient se repaître des déchets ne sont plus qu'un lointain souvenir. Le tableau pourrait presque sembler idyllique. Mais, sur le quai de transfert, la présence des tonnes de déchets mis en balles rappelle une crise insulaire qui peine à trouver des solutions.

Jean-Yves Torre, membre du collectif mais aussi de l'association Zeru Frazu, dénonce "le lascia corre général", qui fait qu'aucune solution pérenne n'a été trouvée ces trois dernières années. "Aujourd'hui, les déchets dégoulinent de toutes parts, il faut arrêter de penser enfouissement !", tempête-t-il. Contre une grosse unité de compostage prévue sur le site de Vico, il évoque son trio gagnant de solutions : une unité de compostage par village pour réduire les fermentescibles de 30 à 40%, un tri au porte à porte et une facturation au réel pour chaque citoyen. "Aujourd'hui, on voit fleurir des décharges sauvages partout dans la région, les gens se mettent à faire n'importe quoi ! Et en ville, on voit des rats de plus en plus gros. Un jour, un gosse se fera mordre... Sans compter le risque d'un problème sanitaire important !"

Pascale Chauveau

 

     Le Syvadec s’inscrit en faux

 

S.P.

Le Syvadec, propriétaire du site de l’ancien centre d’enfouissement, porte - on s’en doute - un regard différent sur les éléments évoqués par le collectif Pumonte pulite. À commencer par la question du comité de suivi du site. "Une commission de suivi a bien été créée par la préfecture en 2015 et elle s’est réunie plusieurs fois depuis, indique Catherine Luciani, directrice générale des services (DGS) du Syvadec. Il est vrai qu’elle n’a pas été convoquée depuis un petit moment, à la suite de la fermeture du site en 2017. Mais, je rappelle que c’est la préfecture qui est appelée à convoquer cette commission. En tant qu’exploitant, nous sommes évidemment à sa disposition pour y participer." Concernant la "petite décharge" observée hier sur une parcelle du site par le collectif, le Syvadec assure qu’il s’agissait du résultat "d’un renfort apporté par l’entreprise chargée de son réaménagement à la communauté de communes", cette dernière ayant besoin de décharger l’une de ses bennes. "Cet après-midi (hier, ndlr), tout a été trié pour être recyclé", assure Catherine Luciani.

Pour la DGS du Syvadec, pas l’ombre non plus de lixiviats sur le site... "Le casier est entièrement hermétique, souligne-t-elle. Les lixiviats sont récupérés à l’intérieur même du casier et orientés via un conduit souterrain en direction d’un bassin de rétention spécifique. Ce qui a été vu hier par le collectif sont les caniveaux d’évacuation des eaux de pluie, évidemment dirigés vers un autre bassin..." Enfin, à propos du reboisement de la colline, le Syvadec indique que l’opération envisagée initialement par ses soins a reçu l’avis négatif de l’office de l’environnement. "L’office prescrit de laisser la végétation locale reprendre ses droits pour favoriser l’insertion paysagère du site", précise Catherine Luciani.

Partager cet article

Repost0
11 janvier 2020 6 11 /01 /janvier /2020 17:58
Gâteau ou galette?

Galette à la frangipane façon parisienne ou gâteau brioché à la méridionale? Chaque année, avec l'Epiphanie, la fête des rois, la même question se pose pour le choix de la pâtisserie à déguster en réunion. 

 

Un gâteau des rois ne se mange pas seul. Il se partage avec ceux que l'on aime et avec qui l'on veut passer une bonne année.

 

 C'est ainsi que l'entendent les Pères Oblats et les amis du couvent de Vico. Ils invitent la population du canton à venir les rejoindre pour fêter ensemble la nouvelle année autour d'une galette (ou d'un gâteau?) des rois  samedi 18 janvier à 16 heures au couvent.

 

Renseignements: 04-95-26-83-83 (uniquement le matin) ou 06-46-50-33-60.

 

--------

Photo Clémence Parodi.

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 23:59

On connaît les difficultés rencontrées par les pompiers en Corse.

 

Leurs tâches sont lourdes et leurs moyens limités. Ils ont constamment besoin de jeunes qui s’engagent au service des autres en parallèle de leur métier ou de leurs études.

 

Sur twitter, le SDIS Pumonti a publié des appels à candidatures. Le centre d'incendie et de secours de Vico a demandé le 9 décembre aux jeunes des villages voisins de venir consacrer du temps à leur région.

 

Les pompiers avaient oublié les Poggiolais

 

Mais vous voyez tout de suite ce qui ne va pas dans ce message.

Vico, Sagone, Arbori, Balogna, Guagno, Letia, Murzo, Orto et Soccia sont cités.

Que manque-t-il?

 

POGGIOLO, bien sûr !!!

 

 

Est-ce que les Poggiolais seraient jugés indignes d'aider leurs prochains?

 

La remarque a été faite par twitter vendredi 10 janvier en début d'après-midi. Aussitôt, l'information a été rectifiée en ajoutant Poggiolo.

 

 

Les pompiers avaient oublié les Poggiolais

 

Ce n'était qu'une erreur involontaire, une simple distraction.

 

Nous avons là la démonstration qu'il ne faut pas baisser les bras en disant que Poggiolo est trop petit pour faire quelque chose et pour que le village intéresse quelqu'un. Un village n'est mort que lorsque chacun se persuade de sa mort.

 

Merci aux pompiers de Vico pour avoir promptement opéré la rectification. Maintenant, il faut les aider.

 

È PARCHI MICCA VOI ?

 

Les pompiers avaient oublié les Poggiolais

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2020 4 09 /01 /janvier /2020 18:00

Depuis soixante-dix ans, Poggiolo a connu seize événements importants dans les années se terminant par 0 ou par 5. Ils valent peut-être la peine de s'en souvenir. 

 

 

Il y a 70 ans,

 

-le 4 mai 1950: mort du lieutenant Pierre Marie Nivaggioli, né en 1923 à Sousse en Tunisie, dans les combats de My Tho (delta du Mékong). Seul Poggiolais victime de la guerre d'Indochine.

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/05/l-indo-soixante-ans-apres.html

 

- le 11 décembre: décès à Ajaccio de Dumenicu Antoniu Versini, plus connu sous le nom de Maistrale. Surnommé "le barde corse", il fut un écrivain, poète et journaliste jouissant d'un immense prestige. Originaire de Marignana, il était marié à la Poggiolaise Marie-Thérèse Lovichi.

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/10/maistrale-de-marignana-et-de-poggiolo.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2016/10/une-procession-tragi-comique-a-soccia-racontee-par-maistrale-une-belle-organisation-1-3.html

 

 

Il y a 65 ans, en 1955:

Paul Milleliri succède à Ange-Mathieu Pastinelli comme curé de Soccia, Poggiolo et Orto. Il reste en place jusqu'en 1972.

http://poggiolo.over-blog.fr/2019/03/milleliri.html

 

 

Il y a 60 ans,

en 1960: installation du bar Le Belvédère à son emplacement actuel.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-anciens-et-nouveaux-bars-106840106.html

 

 

Il y a 55 ans,

-en 1964-1965: bétonnage de la stretta qui était simplement empierrée auparavant.

La stretta avant et après.

 

http://poggiolo.over-blog.fr/article-poggiolo-vu-par-un-adolescent-de-1963-2-114237073.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2017/03/un-dessin-de-la-stretta.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/09/stretta-la-descente-dangereuse.html

 

 

-en 1965: fermeture des écoles de Guagno-les-Bains et de Poggiolo.        

http://poggiolo.over-blog.fr/2017/08/la-derniere-classe-de-poggiolo.html

La dernière classe de Poggiolo.

 

- en juillet 1965: premier poste de télévision à Poggiolo.

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/04/la-television-de-nogentel-a-poggiolo.html

 

 

Il y a 50 ans,

-en 1970: Philippe Geronimi et sa famille quittent la concession de la station thermale qui est temporairement fermée.

http://poggiolo.over-blog.fr/2017/02/grecs.html

 

 

Il y a 35 ans,

-en 1985: aux Bains, fermeture de l'épicerie de Mini Canale, dernier commerce de la commune en dehors du bar.

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/06/guagno-les-bains-se-reveille-3-3-retour-sur-l-epicerie-de-mimi.html

 

-en 1985: création de l'Association pour la restauration de l'église St Siméon de Poggiolo, présidée par Raymond Martini. En deux ans, elle va réussir à rassembler les fonds nécessaires aux travaux d'urgence.

http://poggiolo.over-blog.fr/2016/02/les-poggiolais-donnent-1985-et-1987-2-4.html

 

 

Il y a 30 ans, le 26 mars 1990:

Une nouvelle fois, le Conseil d'Etat invalide en partie l'élection municipale de Poggiolo. Après que tous les recours aient été épuisés, Angèle Pinelli devient maire de Poggiolo le 26 janvier 1993.

Le record de durée à la mairie de Poggiolo est détenu par Jean-François Ceccaldi avec 38 ans (1919-1914 et 1943-1959).

http://poggiolo.over-blog.fr/liste-maires

 

 

Il y a 15 ans, en Août 2005:

premier challenge de pétanque Umberto Chiti.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-tradition-boulistique-55727264.html

Umberto Chiti et Dominique Pinelli en pleine partie.

 

Il y a 10 ans,

-en Juin 2010: électrification des cloches de Saint Siméon qui étaient jusque-là actionnées à la main.        

http://poggiolo.over-blog.fr/article-elles-ne-sont-pas-allees-a-rome-52651342.html

 

- le 31 octobre 2010: inauguration du four municipal construit sur l'esplanade de la salle des fêtes.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-la-fete-des-bastelles-2010-60109061.html

 

 

Il y a 5 ans,

le 22 février 2015: installation de la nouvelle croix du Fragnu, à la place de celle, placée en 1983, qui était tombée le 26 décembre 2014. Elle est bénie le 16 août 2015.

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/02/la-croix-est-revenue.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/08/la-saint-roch-immuable-et-differente.html

 

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 23:53

Suite des événements concernant Poggiolo et dont la date se termine par 0 ou par 5.

 

 

Il y a 200 ans:

- en 1820 ou 1821, Giovan-Antonio Pinelli devient curé de Soccia (avec sous son autorité les prêtres desservants de Guagno, Orto et Poggiolo) et garde jusqu'à sa mort en 1832 une forte influence sur le monde politique et intellectuel corse. Il avait constitué la plus riche bibliothèque de la Corse.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-homme-le-plus-cultive-de-corse-3-3-113062792.html

 

- le 14 février 1820: Théodore Poli, de Guagno, tue le gendarme Petit et prend le maquis. Il commet de nombreux larcins et assassinats, surtout dans les Deux Sorru, jusqu’à sa mort en février 1827.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-exploits-de-theodore-n-1-le-bourreau-57614887.html

 

Il y a 185 ans, en 1835:

délimitation de la forêt domaniale de Libio-Tritorre (orthographe de l'époque) entre Poggiolo et Rosazia, provoquant de nombreuses contestations jusqu'en 1887. 

http://poggiolo.over-blog.fr/article-la-fievre-monte-a-libbiu-110406479.html

 

 

Il y a 180 ans, en 1840

le roi Louis-Philippe déclare d'utilité publique les travaux d'agrandissement de l'établissement thermal. Ils seront achevés en 1856.

http://poggiolo.over-blog.fr/2016/02/l-etablissement-thermal-bien-represente.html

 

 

Il y a 170 ans, le 17 septembre 1850:

le conseil général, en butte à l'hostilité des Guagnais, demande le rattachement de Guagno-les-Bains à Poggiolo, ce qui sera accordé par Louis-Napoléon Bonaparte en 1852. 

http://poggiolo.over-blog.fr/article-poggiolo-n-existe-pas-44204443.html

 

 

Il y a 160 ans, les 14 et 15 septembre 1860:

voyage de Napoléon III et de l'impératrice Eugénie en Corse. Contrairement à la légende, ils ne passent pas aux Bains.

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/04/napoleon-ier-a-guagno-les-bains-et-pas-napoleon-iii-1-2.html

 

 

Il y a 155 ans, le 1er juin 1865: 

des habitants de Rosazia incendient des cabanes de bergers poggiolais à Libbiu. Les gendarmes interviennent le lendemain pour empêcher une bagarre générale.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-la-fievre-monte-a-libbiu-110406479.html

 

 

Il y a 150 ans:

- 26 août 1870: à Pont-à-Mousson, décès d'Antoine-Laurent Demartini, soldat au 6e régiment de ligne de l'armée du Rhin, prisonnier des Allemands .

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/03/1870-la-guerre-oubliee.html

 

- Septembre 1870: Poggiolo, dont le maire est Pierre Martini, fait partie des 19 municipalités corses qui proclament leur adhésion à la République proclamée à Paris le 4 septembre.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-records-de-poggiolo-103901803.html

 

 

Il y a 140 ans, en 1880:

Jean Desanti fait construire, juste au-dessous de l'église St Siméon, un caveau avec chapelle funéraire pour sa famille.

http://poggiolo.over-blog.fr/2016/10/les-caveaux-poggiolais.html

 

 

Il y a 120 ans, en 1900:

après l’institution d’un adjoint spécial à Guagno-les-Bains au sein du conseil municipal, la station thermale a désormais ses propres registres d'état-civil.

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/06/les-archives-departementales-donnent-de-nouveaux-outils.html

 

 

Il y a cent ans, le 1er janvier 1920:

A Ajaccio, François Pinelli, né en 1889, est le dernier Poggiolais déclaré décédé « des suites de la guerre ». Comme son père Baptiste, il fait partie des 30 inscrits sur le monument aux morts.

http://poggiolo.over-blog.fr/2018/10/appel-a-nos-lecteurs-ou-sont-les-restes-des-heros.html

 

 

Il y a 95 ans, le 17 mai 1925:

le conseil municipal vote une gratification de 150 francs pour l'instituteur Bernard PAOLI en récompense de son "zèle et dévouement" envers les élèves et pour les succès obtenus au certificat d'études.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-le-bonheur-d-enseigner-110022195.html

 

 

Il y a 90 ans, le 30 mars 1930:

incidents lors de l'élection municipale. L'urne est projetée hors du bureau de vote. Elle est transportée par les gendarmes à Ajaccio, puis à Nice, pour procéder au dépouillement. Les résultats, proclamés le 9 avril à Nice, sont annulés par le Conseil d'Etat le 13 février 1931.

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/02/péripéties-municipales-et-le-dépouillement-eut-lieu.-à-nice.html

 

 

Il y a 80 ans:

- 21 mars 1940: Noël Pinelli nommé sous-secrétaire d'Etat à la Marine marchande dans le ministère présidé par Paul Reynaud. Il est le seul Poggiolais à avoir été élu député (à Paris en 1936) et à avoir fait partie d'un gouvernement. Il le reste jusqu'au 10 mai 1940.

http://poggiolo.over-blog.fr/2016/03/la-devinette-d-avril-la-solution.html

 

- 12 juin 1940: à Nogent l'Arthaud (Aisne), mort au combat de Pierre Canale, premier des six morts poggiolais de la seconde guerre mondiale. Né à Guagno-les-Bains en 1917, il était sergent-chef dans la 5ème compagnie du 144ème RIA.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-heros-de-39-45-48571952.html

 

- 27 juillet 1940: l’armistice avec l’Allemagne ayant été signé à Rethondes le 22 juin, fermeture de l’entrepôt municipal créé le 24 septembre 1939, à la suite de la déclaration de guerre, par le conseil municipal pour assurer le ravitaillement du village. Il avait été placé dans le magasin de la maison Martini. 

http://poggiolo.over-blog.fr/la-mairie-pense-à-l-alimentation-des-habitants

 

 

Il y a 75 ans:

- 28 janvier 1945: François Mathieu ORAZI, soldat à la 10e compagnie de tirailleurs algériens, meurt à Cité Amélie (Haut-Rhin) des suites de ses blessures.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-heros-de-39-45-48571952.html

 

- 23 avril 1945: mort au combat en Allemagne de Paul Vinciguerra, dernier des six morts poggiolais de la seconde guerre mondiale. Né à Poggiolo en 1924, il était soldat dans le 1er régiment de spahis algériens de reconnaissance.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-les-heros-de-39-45-48571952.html

 

- 23 septembre 1945: Martin Paoli est élu conseiller général du canton de Soccia sous l'étiquette du parti socialiste SFIO. Il le reste jusqu'à sa mort en mai 1968.

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/03/la-liste-des-conseillers-generaux-de-sorru-in-su.html

 

- rentrée 1945: le Socciais Jojo Antonini nommé instituteur à Poggiolo (il le restera jusqu'en 1954).

http://poggiolo.over-blog.fr/article-helene-parle-de-jojo-57347326.html

Jojo Antonini à Paris

 

(à suivre)

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2020 7 05 /01 /janvier /2020 12:17

Chaque nouvelle année est l'occasion d'anniversaires mais les plus importants sont ceux qui forment des chiffres ronds. Ainsi, plusieurs membres de familles poggiolaises viennent d'avoir ou vont avoir 70 ans.

Dans l'histoire d'un village, il existe toujours des événements à rappeler pour bien connaître la communauté dont on est issu, et qui peuvent être prétexte à des commémorations ou à des fêtes. Alors que certains peuvent croire qu'il ne s'est jamais rien passé à Poggiolo, la chronologie poggiolaise comporte plus de 200 dates. 

Nous vous présentons les événements concernant Poggiolo et qui se sont déroulés dans des années dont le dernier chiffre est 0, comme 2020. Ont été ajoutées les années se terminant par 5 car l'anniversaire est facile à calculer (55 ans, 135 ans,...).

Chaque événement cité est accompagné du lien pour l'article du blog qui lui était consacré.

Des erreurs ou des omissions sont toujours possibles. Nos lecteurs ne doivent pas hésiter à les signaler. 

 

Il y a 490 ans, vers 1530:

dans sa « Description de la Corse », Mgr Giustiniani parle du village de Podiolo, de celui des Soprane et des Bains de Guagno.

http://poggiolo.over-blog.fr/2018/04/solution-a-la-devinette.html

 

 

 

Il y a 460 ans, en 1560:

Vico et Sagone, ainsi que les lacs de Creno et de Nino, sont mentionnés pour la première fois sur une carte, celle sur de Giacomo Gastaldi.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-la-premiere-fois-pour-nos-voisins-48211191.html

 

 

Il y a 440 ans, entre 1580 et 1585:

Antonio DANTI peint la carte de la Corse dans la Salle des Cartes du Vatican. On y distingue "P. de Sorno in sù" (pieve de Sorru in sù) et "Bagni di Vico". Serait-ce la plus ancienne représentation de Guagno-les-Bains?

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/05/la-corse-et-sorru-in-su-au-vatican.html

 

 

Il y a 280 ans, vers 1740:

création du village de Muna pour permettre l’exploitation forestière.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-bienvenue-a-muna-38194347.html

 

 

Il y a 275 ans, en 1745:

composition du voceru sur la mort de Matteo, médecin de Vico assassiné dans la pieve de Sorru in sù par un nommé Natale.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-le-coup-de-sang-du-doyen-100159769.html

 

 

Il y a 245 ans, le 6 octobre 1775:

tremblement de terre à Vico et dans les villages des alentours.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-30524055.html

 

Il y a 250 ans, en 1770:

les registres de catholicité de Poggiolo précisent désormais si l'inhumation a lieu dans l'arca (tombe commune dans le sol de l’église Saint Siméon) ou en tombe individuelle.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-a-la-recherche-de-l-arca-perdue-38617522.html

 

- le dénombrement de la population ordonné par Louis XV donne 25 feux, soit 109 habitants, à Poggiolo.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-le-desert-n-a-pas-toujours-existe-96427469.html

 

 

Il y a 230 ans, en 1790:

- en application de la loi du 11 novembre 1789 créant les communes, le terrain de l'ermitage de Saint Antoine (sur lequel se trouve la source thermale) revient à la commune de Guagno.

http://poggiolo.over-blog.fr/2014/01/les-terrains-départementaux-à-guagno-les-bains.html

 

- le Poggiolais Giovan-Antonio Pinelli, devenu avocat de la Curie et avocat au barreau de Bastia, est élu par le district de Vico à l'assemblée du département. En 1794, avec la création du royaume anglo-corse (armoiries ci-dessous), il se retire de la vie publique jusqu’en 1810.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-homme-le-plus-cultive-de-corse-1-2-67214131.html

 

 

 

 

Il y a 225 ans, en 1795:

- le 28 février, au terme d'un long débat, Francesco FRANCESCHETTI et Filippo LECA sont reconnus comme représentants légalement élus de Sorru in sù au Parlement anglo-corse.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-contestation-ortigaise-47996991.html

 

- en mai: reconstruction de la chapelle Ste Lucie d'Azzana. Le maître-autel est formé par une ancienne pierre d'autel de l'église St Siméon de Poggiolo.

http://poggiolo.over-blog.fr/2015/12/la-devinette-du-mois-poggiolo-et-azzana-la-solution.html

 

- le 30 septembre: baptême de Carlo Francesco Pasquale PINELLI. Son parrain est Pasquale PAOLI, u "Babbu di a patria", représenté par Giovan-Antonio PINELLI. En 1822, il devient le plus jeune des maires de Poggiolo.

http://poggiolo.over-blog.fr/2019/03/le-filleul-poggiolais-de-pascal-paoli.1/3-ceremonie-religieuse-ou-politique.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2019/03/le-filleul-poggiolais-de-pascal-paoli.2/3-le-mandataire-di-u-babbu.html

http://poggiolo.over-blog.fr/2019/03/le-filleul-poggiolais-de-pascal-paoli.3/3-le-maire-de-la-francisation.html

 

 

Il y a 210 ans, en 1810:

- Giovan-Antonio Pinelli devient secrétaire général de la préfecture jusqu'en 1816. Invité au mariage de Napoléon avec Marie-Louise, il ne peut quitter la Corse à cause de l'opposition du général Morand.

http://poggiolo.over-blog.fr/article-l-homme-le-plus-cultive-de-corse-2-2-113061636.html

 

 

- édification au-dessus de Guagno-les-Bains d'un premier bassin circulaire à la Goccia (reconstruit entre 1816 et 1818).

http://poggiolo.over-blog.fr/2016/06/heurs-et-malheurs-de-la-goccia-2-3-un-batiment-bien-concu.html

(à suivre)

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2020 7 05 /01 /janvier /2020 09:53

L'édition de "Corse-Matin" du dimanche 5 janvier publie une présentation du Blog des Poggiolais avec les statistiques de fréquentation de l'année écoulée. Merci.

 

 

Le blog dans "Corse-Matin"

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de janvier et février dans les Deux Sorru:

cliquer ici.

 

Fête de Saint Siméon:

messe à Poggiolo

samedi 20 février

à 15 heures. 

 

VACANCES SCOLAIRES DE FÉVRIER

fin des cours: 

samedi 13 février

reprise des cours:

lundi 1er mars

 

La nouvelle formule du mensuel "INSEME":

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907