Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2022 7 20 /02 /février /2022 18:00

 

Contrairement à ce que de nombreuses personnes croient, Roch n'est pas le patron de Poggiolo. Le protecteur du village est saint Siméon.

 

Ce saint ne correspond pas à un prénom qui, à quelque époque, ait eu une grande popularité. En tout cas, la paroisse porte son nom depuis longtemps, au moins depuis le XVIe siècle.

 

Le curé de Saint Siméon était même le piévan, c'est-à-dire le supérieur des prêtres, de tout Sorru in sù. L'église se trouve d'ailleurs au croisement des chemins utilisés autrefois, avant la création de la route départementale actuelle, pour circuler entre Poggiolo, Soccia, Orto et Guagno.

 

Si l'Eglise reconnaît plusieurs saints ayant le même prénom, celui qui est prié par les Poggiolais est bien le vieillard qui reconnut Jésus comme le Messie quand Marie et Joseph présentèrent l'enfant au Temple de Jérusalem. La scène est reproduite sous la forme d'une statue installée à une place d'honneur dans la partie droite du chœur. Elle fut donnée à la paroisse en 1886 par l'abbé Jean-Toussaint MARTINI, né en 1842 à Poggiolo et décédé en 1923.


 

Le 26 février sera consacré à Saint Siméon

 

Le vitrail placé au-dessus de la porte d'entrée montre également Siméon tenant le bébé. L'artiste a parfaitement repris la forme, la couleur et la décoration des vêtements de la statue. 

 

 

 

Le 26 février sera consacré à Saint Siméon

 

N'oubliez pas:

messe de Saint Siméon à Poggiolo samedi 26 février à 15 heures.

Partager cet article
Repost0
18 février 2022 5 18 /02 /février /2022 18:00
Les étoiles de Jean-Pi

 

A la suite du décès de Jean-Pierre OTTAVI le 4 février, Pascale CHAUVEAU a publié dans "Corse-Matin" du 17 février un touchant article qui rappelle bien comment Jean-Pi était un exemple de joie de vivre et combien il était important dans l'animation des soirées d'été à Soccia.

 

Les étoiles de Jean-Pi
Partager cet article
Repost0
17 février 2022 4 17 /02 /février /2022 18:00

 

Le grand souci des potentiels candidats à l'élection présidentielle est d'obtenir 500 signatures d'élus qui acceptent de les présenter.

 

ATTENTION! Les journalistes (et de nombreux hommes politiques) parlent de "parrainages" alors que la loi électorale utilise le terme de "présentation". La différence est importante car on peut "présenter" quelqu'un sans le soutenir. Mais être son parrain évoque un lien étroit.

 

Toujours est-il que les maires sont très sollicités dans tous les départements.

 

Quelle est la situation dans notre coin de Corse?

 

D'après la liste publiée le 17 février par le Conseil Constitutionnel, deux maires du haut-canton ont signé dès le 8 février: Jean-François BARTOLI, le maire de Soccia, et  Nicolas RUTILY, celui d'Orto. Ils ont décidé de présenter Jean LASSALLE. Le député des Pyrénées Atlantiques, homme de terrain qui connaît bien le monde rural, est d'ailleurs le candidat qui a reçu le plus de soutiens (30 signatures) parmi les élus corses qui donné leur signature. Ayant atteint les 500 présentations, il vient d'être reconnu officiellement comme candidat.

 

 

Jean Lassalle à l'Elysée, montage publié sur le site lindependant.fr

Jean Lassalle à l'Elysée, montage publié sur le site lindependant.fr

 

François COLONNA, maire de Vico, s'est déterminé pour Emmanuel MACRON et le député Jean-Jacques FERRARA, fidèle à son camp, a opté pour Valérie PECRESSE.

 

Toujours dans les Deux Sorru, Le maire de Coggia, qui se nomme François COGGIA, a signé pour Yannick JADOT.

 

D'autres signatures viendront-elles de Sorru in sù? La clôture sera le 4 mars. Mais tous les élus ne sont pas obligés de participer à ces présentations.

Partager cet article
Repost0
17 février 2022 4 17 /02 /février /2022 07:13

 

 

TOUTES NOS CONDOLÉANCES,

 

 

particulièrement à Ketty, Antoine et Pascal.

 

Décès de Joséphine OTTAVI
Décès de Joséphine OTTAVI
Partager cet article
Repost0
16 février 2022 3 16 /02 /février /2022 18:00

 

L'atelier Ecriture animé par Annie MAZIERS aura lieu jeudi 17 février à la mairie de Vico.

 

Mais cet atelier n'est pas le seul existant dans notre micro-région: gym douce, scrabble, peinture, cartonnage sont proposés au couvent, à la salle des fêtes ou à la mairie de Vico.

 

Il ne faut pas oublier dans cette liste les ateliers Théâtre assurés par l'associu SCOPRE de Marignana. Ils se tiennent également à Murzo, Coggia, Sari d'Orcino et Lopigna.

 

Le calendrier de février, déjà publié dans le dernier bulletin INSEME, est reproduit ici.

 

Avez-vous choisi votre atelier?
Partager cet article
Repost0
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 18:00

 

Une excellente émission de la série "Echappées belles" a été consacrée à la Corse du sud, "de village en village", samedi 5 février à 21 heures sur France 5.

 

Jérôme PITORIN est parti à la découverte de l'authenticité corse, de ses traditions et savoir-faire. Allant de Bonifacio à Levie en passant par Sartène, il a fait un arrêt à Renno et à Vico pour présenter Bertrand CERVERA et le festival Sorru in Musica. 

 

Cette séquence se conclut par la reconnaissance que "Bertrand CERVERA a gagné son pari: amener de la vie dans les villages et rassembler autour de la musique".

 

Elle commence au bout de 51 minutes et dure 6 minutes mais toute l'émission est intéressante.

 

Attention: le reportage n'est disponible que jusqu'au 6 avril 2022.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 février 2022 6 12 /02 /février /2022 18:00

 

La spectaculaire expédition militaro-policière de novembre 1931 en Corse (voir la série d'articles commencée le 8 novembre), voici un siècle, n'avait pas abouti à l'arrestation des principaux bandits.

 

    Il fallut attendre le 11 février 1932 (et nous en sommes pratiquement à l'anniversaire)  pour prendre Jean-Baptiste TORRE.

 

    La Croix annonce le 12 février que "A la suite de l'arrestation d'un jeune homme de 14 ans, qui ravitaillait le bandit Torre, les gardes mobiles réussirent à rencontrer ce dernier aux environs du hameau de Muna, commune de Murzo, dans le canton de Vico. Le bandit réussit néanmoins à regagner le maquis, non sans avoir abandonné ses armes: un fusil-mitrailleur et deux revolvers, et après avoir été blessé à la tête. Toutefois, on pense que son arrestation est proche."

 

    Elle était tellement proche que cette information était périmée. La rencontre dans laquelle le bandit fut blessé avait eu lieu le 10 février. La suite se trouve dans Le Petit Journal du 12 février.

 

 

Petit Journal 12-02-32

 

 

    Né à Lopigna en 1909, Jean-Baptiste TORRE déserta du 6e régiment colonial au Maroc en juillet 1930, alors qu'il devait comparaître pour une agression. Il prit le maquis avec son oncle Caviglioli. Le 20 octobre 1930, il abattait Ange Siméon. Le 17 août 1931, il participa à l'agression de Guagno-les-Bains.

 

   Les Assises de Corse, qui le jugèrent en novembre 1933 en même temps que Toussaint CAVIGLIOLI, considérèrent qu'il était l'auteur du coup de feu qui tua le garagiste Guagno présent dans l'établissement thermal.

  Torre et Caviglioli

 

    Le 2 novembre 1931, lors de la fusillade de Balogna, il abattit le maréchal des logis Tomi et le gendarme Klein, et blessa grièvement le lieutenant Neuveglise et le gendarme Soyer.

 

gendarmes tués

     

  Il fut condamné à mort en 1933 et guillotiné à Bastia le 13 avril 1934.

 

       Voici comment Le Petit Journal décrivit ses derniers moments.

exécution Torre

 

 

Il restait encore les deux frères SPADA. Nous verrons leur fin le 1er juin.

 

Partager cet article
Repost0
10 février 2022 4 10 /02 /février /2022 20:12

 

Toutes nos condoléances à Claudine, Jean-Laurent, maire de Poggiolo, et Josepha pour ce décès qui les touche de si près.

 

Une disparition qui touche Poggiolo
Une disparition qui touche Poggiolo

Partager cet article
Repost0
9 février 2022 3 09 /02 /février /2022 18:00
Quoi manger ce week-end?

Le Belvédère de Poggiolo propose un couscous royal samedi 12 février.

 

Il pourra être consommé sur place ou emporté (20 euros).

 

Réservations jusqu'à vendredi au 06-56-76-81-57.

 

Bon appétit ! 

 

Quoi manger ce week-end?
Partager cet article
Repost0
7 février 2022 1 07 /02 /février /2022 18:00
L'avenir des pompiers de Vico

 

Jean-Laurent PINELLI et Jean Silius PAOLI, maire et premier adjoint de Poggiolo, étaient présents vendredi 4 février après-midi à la caserne de Vico pour une réunion de travail sur la situation des services de secours dans le canton, avec le colonel Jean-Jacques PERALDI, nouveau chef des opérations de service incendie de Corse-du-Sud, accompagné par Véronique ARRIGHI, présidente du Sdis2A.

 

 

Les élus de Soccia et Poggiolo sont à droite de cette photo publiée sur la page Facebook officielle du SDIS 2 A.

Les élus de Soccia et Poggiolo sont à droite de cette photo publiée sur la page Facebook officielle du SDIS 2 A.

 

L'état des lieux du poste de Vico montre des faiblesses auxquelles nouveaux véhicules et mutualisation des effectifs peuvent remédier.

 

Jean-François BARTOLI, le maire de Soccia, a proposé de mettre des locaux à disposition pour des opérations de sensibilisation au volontariat.

 

A la fin de la réunion, une touche originale, mais importante, fut la bénédiction de la caserne par le père Christophe BOCCHECIAMPE, aumônier des pompiers du département et lui-même pompier.

 

Bénédiction de la caserne (photo Jean Ferrari).

Bénédiction de la caserne (photo Jean Ferrari).

 

Le détail de cette réunion se trouve ci-dessous, dans la copie de l'article de Pascale CHAUVEAU, paru dans "Corse-Matin" du 6 février. 

L'avenir des pompiers de Vico
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

 

Vacances scolaires

 

Hiver:

du samedi 18 février au lundi 6 mars

Pâques:

du samedi 15 avril au mardi 2 mai

vacances d'été:

à partir du samedi 8 juillet

-----------------

Samedi 11 février

Pulenta à Soccia.

Réservations au 06-74-20-22-68.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907