Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 00:05
Le traditionnel pèlerinage à Saint Elisée est annoncé dans le  "Corse-Matin" de mardi 25 août:

"Le 29 août de chaque année est l'occasion pour toute une population des villages de Sorru in Sù et de la région de se retrouver à Orto, pour célébrer dans la ferveur, la convivialité, la grande fête de Sant'Eliseo. des centaines de pèlerins rejoignent à pieds, à dos d'âne ou de chevaux la chapelle sur le chemin du lac de Crena, à plus de 1.200 mètres d'altitude.
La messe y sera célébrée à 10 h 30 par les pères oblats du couvent Saint François de Vico. Elle sera chantée par la chorale des jeunes Ortigais. Cette messe en plein air est un moment fort de la journée.
Après la procession, grandiose dans ce site que représentent les aiguilles rocheuses d'Orto, le traditionnel apéritif autour de la fontaine est programmé vers 12 h 30.
Il sera suivi du repas tiré du sac pris sous les pins. Les plus courageux termineront l'après-midi au lac de Crena, que l'on visite et revisite sans jamais se lasser.

Dans la soirée, c'est le grand bal clôturant les festivités de l'été qui marquera, à Orto, le final d'une journée qui s'annonce extraordinaire".

                                                Le Mont St Elisée                                                    
La chapelle















La cérémonie



La vue jusqu'à la mer

Photos extraites des sites http://orto2a.site.voila.fr/index.jhtml et http://ortu.free.fr/Elysee.htm

Pour connaître la vie de saint Elisée, cliquez ICI.

Et pour les paroles de son cantique, c'est LÀ.

Partager cet article

Repost0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 06:01

Ils étaient bien étonnés, pour ne pas dire héberlués, les randonneurs qui venaient, dimanche  26 juillet, entre 11 h et midi, d'entamer leur ascension vers le lac de Crena. Tout près de la croix, ils se sont trouvés au milieu d'une messe célébrée sur le chemin. Il fallait les voir hésiter, ralentir et passer très respectueusement, ou accélérer le pas pour s'éloigner de ce lieu insolite. Les cérémonies religieuses sur les lieux élevés ne sont pas rares. Elle se déroulent plutôt dans des chapelles (St Elisée, col de Sorru). Dans le cas présent, le lieu est en plein air mais la messe a lieu au pied de la croix qui domine Soccia (a Croce Maio), chaque dernier dimanche de juillet. Il en est ainsi depuis 1988, année où l'ancienne croix a été remplacée par l'actuelle croix métallique, constituée par des morceaux de canalisation restant de la construction de la micro-centrale hydroélectrique.
Excursionnistes, n'ayez pas peur. Vous ne pouvez être troublés qu'un jour par an.

Partager cet article

Repost0
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 07:36
La chasse s'est ouverte le 15 août et a bien débuté. Trois sangliers ont été abattus dans les abords  immédiats du village. Depuis, d'autres bêtes se sont ajoutées.
Pourtant, les sangliers étaient prévenus depuis longtemps par les trophées exposés sur la route entre Poggiolo et Soccia.


Un blog Guagnais s'est spécialisé dans les images de chasse au sanglier: http://miniu.skyrock.com/

Partager cet article

Repost0
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 15:59
Tout le monde connaît la boutique Fieschi qui est à Vico, à l'endroit le plus resserré du cours Joseph Colonna, et qui est a un véritable rôle de service public.
Elle a la seule pompe à essence de l'intérieur du canton. Sans elle, il faut aller se ravitailler à Sagone. Les fumeurs peuvent  y trouver leurs cigarettes, les joueurs des jeux de grattage, les touristes des souvenirs et des serviettes de plage.
A l'entrée du magasin, il existe même un centre de documentation sur l'histoire corse sous la forme d'un petit éventaire de plusieurs dizaines de livres. Ceux-ci sont essentiellement des réimpressions d'ouvrages écrits au XIX° siècle ou au début du XX° et ont été réédités par les Editions LACOUR, spécialisées dans le régionalisme. Vous pouvez ainsi lire une description des bains de Guagno ou la vie du bandit SPADA.
Profitez-en tant qu'il en reste à Vico. Autrement, vous pouvez voir le catalogue complet de cet éditeur sur son site internet:
http://www.editions-lacour.com/corse-8-131.php

Partager cet article

Repost0
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 06:54
Le 16 août, fête de saint Roch, est à Poggiolo l'occasion d'avoir une messe, une procession et diverses animations. Tous participent à ce moment de réunion religieuse et identitaire. Au fil des ans, des visages disparaissent, d'autres prennent leur place. L'itinéraire change parfois. Les animations sont plus ou moins variées.
Un moyen de s'en rendre compte est de visionner et de comparer les films diffusés par la vidéothèque poggiolaise à la fois sur Youtube et sur Dalymotion.
On y trouve les reportages des années 1995, 1997, 2000, 2001, 2003 et 2008 (3 films pour cette seule année).
Retrouvez-les aux adresses:
http://www.dailymotion.com/michelfran
ou
http://www.youtube.com/michelpog
... et si vous avez des images d'autres années, anciennes comme récentes, signalez-le afin que chacun puisse en profiter.

Partager cet article

Repost0
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 07:26
Malgré le succès du téléphone, le courrier sur support papier reste toujours bien utilisé, surtout en vacances où l'on se doit toujours d'envoyer quelques cartes postales.
Poggiolo n'a pas de bureau de poste et, pour acheter des timbres, il faut aller à Soccia (mais uniquement l'après-midi) ou à Guagno (seulement le matin) ou encore à Vico.
Deux boîtes aux lettres existent au village:
- une à côté de la mairie  
- l'autre sur la route à côté de la maison Ceccaldi.Guagno-les-Bains en possède une, près de la cabine téléphonique.


La levée s'effectue en fin de matinée, pendant la tournée de la factrice.Bien sûr, certains peuvent regretter le temps où le facteur arrêtait sa voiture au centre du village et klaxonnait pour que chacun vienne chercher les lettres sans qu'il ait trop à se déplacer. Façon de faire peut-être pas trop réglementaire mais très conviviale.


Partager cet article

Repost0
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 16:41

La beauté d'une femme est toujours rehaussée par ses bijoux, surtout s'ils sont de qualité. La qualité, la finesse et l'originalité, voilà ce que recherche Cécile GRIMALDI. Elève de l'école de joaillerie du Louvre, installée au village depuis 2002, elle proposera ses créations lors de l'expo-vente qui aura lieu à Poggiolo le 16 août de 19 à 21 h.
Ne manquez pas cette occasion d'acheter bague, bracelet, collier, etc.

Partager cet article

Repost0
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 13:09
    Même (et surtout) dans un village placé sur la montagne, presque au bout de la route, il est indispensable de communiquer aussi bien pendant les vacances d'été que lors des froides soirées hivernales.
    Pour les accros d'internet, pas de problème. La clef 3G est même utilisable.
    Autrefois, il a fallu attendre longtemps pour que le téléphone se popularise. Dans les années 60, deux ou trois personnes avaient une ligne téléphonique. La maison de Rosine et Jean-Antoine FRANCESCHETTI faisait quasiment office de cabine téléphonique, ce qui arrangeait beaucoup de personnes. Mais ce n'était pas forcément l'avis de leurs petits-enfants qui y passaient leurs vacances et qui étaient réveillés très tôt par les conversations des uns et des autres, ainsi que par le sempiternel:
"Allo Vico. Ici, le 6 à Soccia. Je voudrais le ...". L'automatique n'était pas encore installé et il fallait passer par la standardiste de Vico.
    Ce temps est bien fini et chaque maison a désormais son téléphone. Les gens de passage et ceux qui ont leur ligne en dérangement peuvent utiliser les cabines téléphoniques. Devenus presque obsolètes, il existe 152.000 publiphones dans l'ensemble de la France. Leur avenir est menacé (60% des cabines ont disparu entre 1997 et aujourd'hui). France Télécom trouve leur entretien trop cher par rapport à ce qu'elles rapportent (leur volume de communication a diminué de 50% entre fin 2007 et fin 2008) et veut sous-traiter leur maintenance.
    Pour le moment, il existe
une cabine à Guagno-les-Bains, au bord de la route, un peu plus bas que l'établissement thermal.

    A Poggiolo, elle est sur la place Saint Roch.


    Dans les deux cas, la cabine est souvent envahie par les toiles d'araignée et la porte n'existe pas ou si peu. Leur accès est parfois gêné par un véhicule. Il faut avoir du courage pour arriver à composer un numéro.
    Même si leur trafic est faible, faudrait-il les supprimer? Ne jouent-elles pas cependant un rôle de secours en cas d'urgence? Que faut-il en penser?

Partager cet article

Repost0
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 16:40
L'an dernier, plus d'une centaine de joueurs avaient participé au challenge "Souvenir Umberto CHITI". Demain, samedi 8 août, aura lieu la nouvelle édition de ce  tournoi de pétanque organisé par le comité des fêtes et la famille CHITI. Les inscriptions des doublettes  seront prises dès 8 h 30.
Cette journée de pétanque est toujours  aprement disputée.
Vous pourrez apprécier ci-dessous quelques photos de l'édition 2008.



Partager cet article

Repost0
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 08:34
Une des originalités du festival Sorru in Musica est l'implication de la population de chaque village du canton. Partout, on s'ingénie à organiser des animations musicales dans les rues, à faciliter l'écoute des concerts et à créer des moments de convivialité. 
En dehors de Poggiolo (cf article du 31 juillet), on peut donner les exemples de Soccia et de Guagno.
  1 - A SOCCIA, le 24 juillet, stagiaires de l'académie de musique et enfants du village ont fourni d'excellentes prestations dans l'église et à côté de celle-ci.

Le dynamisme de Judith a permis cette réussite.

Le concert  nocturne fut un moment très agréable,  en plein air sur une place entourée de vieilles maisons.
Et la convivialité était bien présente ensuite...

...comme le montre une partie des cadavres de la soirée.


2 - A GUAGNO, dimanche 26 juillet, il y eut, bien sûr, les danses d'enfants. Mais les adultes firent preuve d'originalité en organisant des "danses impériales" en costume. En voici la première partie:

L'ensemble des vidéos musicales et danseuses de Guagno est visible sur Youtube grâce à Marthe POLI. Cliquez sur:
http://www.youtube.com/user/marthepoli
 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

"Portraits d'union", un beau cadeau

Renseignements en cliquant ici.

 

 

 

Vacances de Noël:

Fin des cours: samedi 19 décembre

Reprise des cours: lundi 4 janvier

---------------------------

"Inseme", le bulletin interparoissial des Deux Sorru de novembre, est paru. 

 

Pour le lire, cliquer ICI.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907