Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 14:10

Gisèle

("Corse-Matin", jeudi 1/04/2010)

Partager cet article
Repost0
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 18:20

Gisèle était venue de sa lointaine île de La Réunion et elle a fini sa vie dans une autre île.

Gisèle se maria et s'installa à Guagno-les-Bains. Elle vient de décéder.

Ses obsèques auront lieu vendredi après-midi à Guagno-les-Bains.

Toutes nos condoléances à sa famille et notamment à son petit-fils Christophe BATTESTI.


St Antoine des Bains

Partager cet article
Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 18:13
Bien que paraissant perdu dans un isolement montagnard, Poggiolo n'a pourtant jamais ignoré le domaine artistique.

Poggiolo est le rendez-vous des artistes-peintres grâce à son salon de l'été.

Des Poggiolais sont des artistes, comme Jean Martin PINELLI (voir la note du 3 décembre 2009) ou Valère CECCALDI, qui fera l'objet d'un article ultérieurement.

Des artistes sont venus opérer dans le village. Tout récemment, Mario SEPULCRE a œuvré à Saint Siméon et au cimetière. Il a restauré les fresques de l'église qui sont dues à Jean-Noël COPPOLANI et à Jean-Baptiste BASSOUL.

Ces deux derniers artistes sont bien oubliés en dehors de quelques spécialistes alors qu'ils eurent un grand succès à l'époque.

L'époque en question est la seconde moitié du XIX° siècle. A ce moment, "Jamais la Corse n'a accueilli un aussi grand nombre de peintres. Ils sont quatre fois plus nombreux qu'au siècle précédent: 50% sont éparpillés sur l'ensemble du territoire de l'île; 30% résident à Bastia et 20% à Ajaccio. La moitié sont des Italiens; 40% sont des Corses de souche ou deMarignana deuxième génération et 10% sont originaires de France continentale." (Michel-Edouard NIGAGLIONI, "Corse", ouvrage collectif sous la direction de Francis POMPONI, Éditeur Christine Bonneton, 2006).


Jean-Noël COPPOLANI: peintre né en 1827 à Marignana et mort en 1880. Il travailla surtout dans les Deux-Sevi et les Deux-Sorrù. Il était spécialiste de la statuaire religieuse en bois peint et doré et/ou argenté (voir St François Xavier à Lopigna et St Roch à Renno). Il décora les églises St Martin d'Evisa et St Jacques de Marignana. Rien d'étonnant à ce que les Poggiolais aient fait appel à lui pour la décoration de St Siméon.       (église de Marignana) 
L'argent manquant, il fut surtout rétribué en victuailles diverses. Mais il mourut avant d'avoir terminé.                                                            
       
Jean-Baptiste BASSOUL prit le relève et acheva le travail en 1903.
BASSOUL n'était pas non plus un inconnu.
L'ouvrage "Corse" déjà cité ci-dessus écrit à son sujet:
le vieux médaillé"Jean-Baptiste BASSOUL (1875-1934) consacre une très large part de son activité à la décoration (églises de Bonifacio, Casaglione, Poggiolo, Renno, Vico, château d'Ornano à Sainte-Marie-Sicche, appartements à Ajaccio). Il ouvre en 1912 une galerie de peinture qui devient le lieu de rendez-vous de tous les peintres ajacciens et de passage et fait un premier envoi au salon de la Société nationale des Beaux-Arts avec le "Vieux Médaillé" (voir image ci-contre), puis, en 1926, "Village corse: Bisinchi", "La Treille", et "Bisinchi: La Caisse de basilic"; en 1927, "Vue de Nonza (Cap Corse)", et "Vieilles murailles à Nonza"; en 1929, "Monte Gozzi" (environs d'Ajaccio)."
Il fut à la fois décorateur, peintre portraitiste et paysagiste, et un membre éminent de l'école d'Ajaccio qui produisit de très nombreuses œuvres sur la Corse. En mars 2008, les Ajacciens ont pu découvrir ce courant au musée Fesch dans une exposition intitulée "Images de la Corse 1850-1950". Le commissaire en était Pierre-Claude Giansily, auteur notamment d'un "Dictionnaire des Peintres corses et de la Corse 1800-1950", paru aux éditions La Marge en 1993.

Beaucoup d'autres renseignements sur Jean-Baptiste BASSOUL par son fils François à l'adresse:

http://pagesperso-orange.fr/jeanine.rivais/PAGES/bassoul.htm

Non, Poggiolo n'est pas un pays de rustres ignares!


Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 23:45
?????????????

Alors, avez-vous réfléchi? Quel est le Guagnais dont une place de Marseille porte le nom ?


?????????????
Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 20:23
Malgré la concurrence du match final de la Coupe de rugby des Six Nations, l'église de Vico a été bien remplie samedi 20 mars pour le concert de l'Ensemble Instrumental de Corse. Le public a été enchanté et a notamment applaudi le chanteur Sébastien TRAMONI qui bissa "Mal’cunciliu". La qualité de la soirée montre combien il est important d'avoir un orchestre vivant et travaillant au pays.

Ceux qui n'ont pu en profiter vont pouvoir se régaler avec l'enregistrement réalisé à Ajaccio lors de la représentation du 18 mars. Le jeune TRAMONI y interprète "L'anniversariu di Minetta" (de Tavagna) sur des arrangements de Jean-Michel GIANNELLI.


Partager cet article
Repost0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 21:02
Deux familles poggiolaises viennent de connaître deux des moments de bonheur les plus importants de la vie.

---------------
LA NAISSANCE
Le plus récent est la naissance à Paris (dans le XIX° arrondissement) jeudi 25 mars de Joséphine ROUGIER, fille d'Anne-Laure et de Martin ROUGIER. Le bébé se porte bien, ses parents aussi. Et Jeanne et Pierre GRIMALDI supportent bien le choc d'être, après les naissances de César et de Roch, grands-parents pour la troisième fois.
tête Pierre

---------------
LE MARIAGE
Un peu plus tôt, le 6 mars, juste trois jours après son quarantième anniversaire, Nicolas MARTINI (fils de Jacques-Antoine) a épousé Sandrine RUIZ à Lattes (près de Montpellier), où il travaille comme artisan. La cérémonie a été suivie d'un lunch à Carnon.
 Tous nos vœux de bonheur aux jeunes mariés.

Nicolas Martini 3
    Nicolas Martini 2
Nicolas Martini 1
Nicolas Martini 4
(photos de Lise et Philippe BATTESTI)
Partager cet article
Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 21:15
?????????????

L'article d'hier apprenait qu'une place de Marseille portait le nom d'un Poggiolais.
Mais ce n'est pas la seule présence de Sorrù in Sù près du Vieux-Port.
Un de nos lecteurs sait-il quel est l'enfant de Guagno qui bénéficie également d'une place à son nom dans la même ville?


?????????????
Partager cet article
Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 20:23

Poggiolo existe depuis longtemps mais le village a souvent été délaissé et ignoré. Il a fallu beaucoup de temps  pour  le voir sur des cartes de géographie.
Grâce à "Image de la Corse", de Franck CERVONI, publié en 1989 à La Marge édition, la première présence de POGGIOLO peut être datée de 1731. C'est à cette date que le nom de "POGIOLO" ou de "POGIALO" (le nom est difficile à déchiffrer) apparaît sur la carte de Corse confectionnée par Francesco Maria ACCINELLI, historien et géographe génois.
Si un de nos lecteurs a une référence plus ancienne,  ce blog serait heureux de l'annoncer.

(cliquez sur ces cartes pour les agrandir)
1731 Accinelli234

 

1731 Corse entière

 
Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 18:42
Mardi 23 mars, à quelques jours de l'anniversaire de son décès, "Corse-Matin" a publié un article à la mémoire de Philippe FRANCESCHETTI. Le journal annonce que, à Marseille, une place a été consacrée à ce militant associatif qui a été longtemps président de la confédération des Comités d'Intérêts de Quartier et un interlocuteur obligé de la municipalité marseillaise mais qui est toujours resté très attaché à son village de Poggiolo où il était né en 1922.

(cliquez sur l'article pour l'agrandir)

philippe CIQ 
Partager cet article
Repost0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 17:35
Les journalistes et les politiciens passent leur temps depuis dimanche à analyser les résultats des élections. Ils étudient les chiffres nationaux, régionaux et municipaux.
On peut également se placer sur une autre échelle: celle des anciennes pièves.
Voici donc les résultats des quatre communes de Sorrù in Sù et ce que l'on peut en dire.


Guagno
Ins. : 202 Vot. : 152 Exp. : 152
Giacobbi ............ 56 (36,84 %)
Talamoni ............ 42 (27,63 %)
Simeoni ............. 31 (20,39 %)
De Rocca Serra.. 23 (15,13 %)

Orto
Ins. : 142 Vot. : 99 Exp. : 98
Simeoni ............. 60 (61,22 %)
Giacobbi ............ 19 (19,39 %)
De Rocca Serra.. 17 (17,35 %)
Talamoni ............ 2 (2,04 %)

Poggiolo
Ins. : 150 Vot. : 109 Exp. : 108
Giacobbi ............ 44 (40,74 %)
Simeoni ............. 42 (38,89 %)
De Rocca Serra.. 14 (12,96 %)
Talamoni ............ 8 (7,41 %)

Soccia
Ins. : 223 Vot. : 152 Exp. : 149
De Rocca Serra.. 67 (44,97 %)
Simeoni ............. 40 (26,85 %)
Giacobbi ............ 32 (21,48 %)
Talamoni ............ 10 (6,71 %)

Total Sorrù in Giù:
Exp: 507
Simeoni: 173 (34,12%)
Giacobbi: 151 (29,78%)
de Rocca-Serra: 121 (23,86%)
Talamoni: 62 (12,22%)

Total Corse: 
Giacobbi: 36,62%
de Rocca Serra: 27,65%
Simeoni: 25,89%
Talamoni: 9,85%

L'ordre d'arrivée des listes est varié: Giacobbi arrive en tête à Guagno et à Poggiolo (de justesse) tandis que Simeoni fait un très gros score à Orto et que les Socciais donnent une belle avance à de Rocca Serra.
Chaque village a sa particularité et son histoire. Mais, en totalisant, les électeurs d'ici se sont-ils comportés comme l'ensemble des Corses?
Simeoni domine avec un chiffre bien supérieur à sa moyenne régionale. Giacobbi, arrivé en première position dans l'île, n'est que second avec bien moins que sa moyenne. De Rocca Serra n'est que troisième et Talamoni est dernier mais avec un pourcentage meilleur ici que dans la région. Le total du camp nationaliste réalise 46,34%.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de mars et avril dans les Deux Sorru:

cliquer ici. 

 

VACANCES SCOLAIRES COVID

-fin des cours: 

samedi 10 avril

-reprise des cours:

lundi 26 avril (classes maternelles et primaires)

lundi 3 mai (collèges et lycées)

 

 

Le mensuel "INSEME" d'avril vient de paraître:

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907