Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 20:00

La Fête de la Musique est prévue comme chaque année pour lundi 21 juin. Il ne semble pas que des initiatives particulières soient prévues ce jour-là dans le haut-canton.

En attendant, il est toujours bon de se réunir pour un repas dans une ambiance sympa.

Le comité des fêtes de SOCCIA, animé par le dynamique Antoine CHITI, l'a bien compris. Il organise une soirée méchoui samedi 19 juin à partir de 20 heures, place de la Mairie de Soccia.

méchoui

Pas moins de cinq moutons sont prévus pour apaiser les affamés. En plus de la quantité, la qualité sera présente car la cuisson sera assurée par les chefs des restaurants socciais: Christophe, Carlo, Finfin, Sébastien.

Inscrivez-vous rapidement au 04-95-28-33-18.

Partager cet article
Repost0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 19:12

 

"Il ne se passe rien dans ce village". "On s'ennuie". "Rien ne peut attirer des touristes ici".

Voila le genre de phrases n'ayant aucune raison d'être à Poggiolo. Ce blog montre que beaucoup d'activités sont possibles, si l'on veut bien s'en donner la peine.

Le hasard de travaux à Soccia voici deux ans a permis la découverte de documents sur une initiative poggiolaise datant de 1924. Elle avait déjà pour but de répondre aux mêmes jérémiades. En 1924, a donc été créé le SYNDICAT D'INITIATIVE de POGGIOLO.

Le but en était défini dans l'article 1 des statuts:

"1° Etudier les mesures qui peuvent tendre à augmenter d'une manière générale la prospérité de la Commune et d'en poursuivre la réalisation;

2° Attirer les touristes et leur rendre leur séjour et leurs excursions faciles et agréables".

 

SI-statuts

La lettre-circulaire envoyée par le Président du Syndicat d'Initiative aux Poggiolais qui voudraient adhérer reprenait les mêmes idées:

"Cher Compatriote,

Vous savez que notre village merveilleusement doté par la nature se trouve dans une situation précaire. Le manque absolu de ressources communales n'a jamais permis l'exécution des travaux, qui pourraient contribuer à sa prospérité et à son embellissement.

En vue de créer ces ressources et de coordonner la suite des travaux dont tout le monde comprendra l'utilité, nous avons créé un Syndicat d'Initiative à la prospérité duquel chaque originaire aura à cœur de contribuer."

 

SI-bull d'adhésion

L'article de "Corse-Matin" du 16 février 2007 qui relate la découverte de ces documents  explique une telle préoccupation par le contexte de l'époque: "Il est vrai que le syndicat d'initiative avait son utilité, la station thermale de Guagno-les-Bains était ouverte, ses eaux draînaient des centaines de curistes en toutes saisons. Pourtant, les infrastructures immobilières et routières étaient déficientes et le modernisme absent."

 

L'article X des statuts prévoyait que l'Assemblée générale aura lieu "chaque année à Poggiolo, le troisième dimanche d'Août." La première eut d'ailleurs lieu en août 1924. Le Président était Charles-Antoine DESANTI, instituteur à Tunis (qui fut ensuite à la retraite en 1927). Le Bureau était composé de César ANTONINI, Pierre CARLI, Valère CECCALDI, Jean-Baptiste DESANTI, Antoine FRANCESCHETTI et Jean Noël PINELLI (trésorier).

Papier à lettres et enveloppes à en-tête avaient également été  imprimés pour la correspondance de l'association.

 

SI-papier lettre

Ce Syndicat d'Initiative a-t-il eu une grande influence? Un prochain article permettra de mieux savoir qui avait adhéré à cette Association. Il nous donnera un tableau de la population poggiolaise de l'entre-deux guerres mondiales et nourrira plusieurs des notes suivantes.

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Suite en cliquant ICI.

Partager cet article
Repost0
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 18:02

 En publiant le 15 mai une vieille carte postale de Poggiolo, ce blog demandait si le lieu du cliché pouvait être déterminé. Un de nos correspondants estime qu'il faut le placer au dessus de Guagno-les-Bains, près de la chapelle St Antoine et de l'hôtel des Deux Sorru. Il nous envoie deux photos pour le prouver.

Merci à lui mais ce n'est peut-être pas encore tout à fait assez précis.

 

Poggiolo de loinPoggiolo-de-loin bis2 Sorru et Poggiolo

Partager cet article
Repost0
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 12:33

Les nouvelles d'actualité concernant de près ou de loin Poggiolo sont nombreuses à certains moments de l'année. Nous en groupons ici plusieurs, sur des thèmes différents:


pile de livres

 

- Ceux qui aiment l'Histoire seront heureux d'apprendre que la bibliothèque vient  de s'enrichir encore grâce à M. et Mme CACCAVELLI (de Vico) qui viennent de donner près de 400 exemplaires de revues historiques. Qu'ils en soient remerciés.


- L'association des amis du couvent de Vico organise son couscous traditionnel vendredi 2 juillet à 21 heures. Renseignements et inscriptions: 04-95-26-83-83.


- L'assemblée générale de l'association "SORRU IN MUSICA" aura lieu vendredi 18 juin à 18 h, salle Albini, au couvent. Tel: 04-95-26-60-08.


- Il se murmure que, dans le prochain numéro du magazine "GEO", en juillet, une place soit faite aux chemins de randonnée du canton des Deux Sorru.    

Partager cet article
Repost0
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 20:47

"Poggiolo, oui, oui, oui,

Poggiolo, non, non, non.

Poggiolo est bâti sur roc,

Poggiolo ne périra pas."


Voici le refrain que reprenaient parfois les jeunes Poggiolais de la génération 1968 pour se donner du courage sur la route.

Il semble pourtant que GOOGLE ait décidé de faire périr le village.

L'application GOOGLE MAPS propose de regarder des images satellites et des cartes de n'importe quelle partie du monde. On peut ainsi se rendre virtuellement à POGGIOLO. Il est alors proposé des options dites "Extras" parmi lesquelles la case "Photos" qui, une fois cochée, fait apparaître sur la carte des photos illustrant les parties de celle-ci. Et pour POGGIOLO, apparaît ainsi un... "village abandonné"!!!

Google Maps

village abandonné

Ces ruines ont été photographiées et placées sur internet par une certaine Denise PERES en mai 2008. Mais, ni en 2008 ni en 2010, POGGIOLO n'est abandonné. Ce blog en témoigne.

En réfléchissant, il est possible d'avancer une hypothèse. Ces vieilles pierres sont celles d'AGHIA. Placé sur la rive droite de la rivière de Filiccioni (que les Socciais osent appeler"le fleuve"!), ce hameau était l'ancien village de SOCCIA jusqu'à ce que "quatre frères ayant pour prénoms Maïnettu, Francu, Lucha et Martinu (...) aient découvert le site du village actuel en suivant leurs chèvres qui fréquentaient volontiers cet endroit particulièrement agréable et ensoleillé" (tradition orale citée par Jean-Baptiste PAOLI dans sa brochure "Histoire d'un petit village de montagne au cœur de la Corse du Sud"). Cette découverte eut lieu avant 1587, date à laquelle Mgr MASCARDi, dans sa visite apostolique, compte 25 familles sur le site de l'actuel village. AGHIA fut cultivé et habité jusqu'à la fin du XIXème siècle. Une tuilerie y fonctionnait pour fournir les maisons de SOCCIA.

Les lieux sont bien visibles sur la carte de l'IGN.

 ruines Aghia

 

Michel FRANCESCHETTI a récemment alerté GOOGLE de l'erreur. Une rectification a bien eu lieu. Mais, du même coup, GOOGLE place maintenant AGHIA dans la vallée du Liamone!!!

Google Maps rectifié

Et ce n'est pas tout! GOOGLE EARTH est une autre application permettant de voir ces mêmes lieux en 3D. Dans cette version, le village abandonné est toujours à Poggiolo!

Google Earth

 

 

En tout cas, aucun doute: POGGIOLO continuera à vivre malgré toutes les bêtises des informaticiens américains.

Partager cet article
Repost0
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 20:27

Quand l'été approche, on prépare les vacances en tenant compte des activités qui sont prévues là où l'on désire se rendre. Dans les Deux Sorru, les deux grandes manifestations d'été, devenues maintenant traditionnelles, sont  le festival "Sorru in Musica" et "Les débats de l'été" du couvent de Vico.

Leurs programmes sont parus dans le numéro de juin de "INSEME". Si vous ne l'avez pas reçu, il est disponible sur internet sur le blog du bulletin: http://inseme-bulletin.hautetfort.com/

Les thèmes et les noms des intervenants des cinq "DÉBATS DE L'ÉTÉ" sont en page 7. Ils sont également disponibles ICI.

Le programme  de SORRU IN MUSICA 2010 (du 17 au 26 juillet) se trouve en page 11(ou sur ce blog en cliquant ICI.)

En-tete-inseme-copie-1.jpg

Par ailleurs, ce bulletin commence par une page de réflexion: "Dans un monde sous l'emprise de l'argent, que reste-t-il de l'humain?"
Les célébrations sont toujours en page 2.
Dans le billet spirituel de la page 3, Piergiorgio PIRAS explique l'importance de l'Eucharistie par le témoignage du Père ALBINI.
La page 4 contient les témoignages de deux groupes très différents (élèves d'un collège de Pertuis et de l'école lyonnaise de plantes médicinales) de visiteurs du couvent.
La réunion diocésaine "Ecclesia in Corsica" est résumée page 5.
L'association "Les amis du couvent" a tenu son assemblée générale le 2 mai dernier. Les principales idées des rapports sont résumées page 6. Vous y trouverez la composition du nouveau bureau.
La page 8 donne des nouvelles de l'association La Mariedo et de la récente exposition de peinture.
Page 9, présentation d'un document historique exceptionnel: le dénombrement des Corses de 1768.
Les résultats de ce dénombrement pour la province de Vico sont rassemblés sous la forme d'un tableau page 10 qui sera bientôt disponible sur ce blog.

Partager cet article
Repost0
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 21:32

La télévision et internet occupent beaucoup les moments de loisir. Mais la lecture est indépassable car on peut prendre son t emps, s'installer où on veut, dans le calme et le silence, pour bien la savourer.


 

Pour faire partager ce plaisir, Poggiolo bénéficie de l'existence d'une Bibliothèque. Créée par l'Association Artistique et Culturelle de Sorru in Sù grâce à l'appui et à l'aide matérielle de la municipalité, elle comprend plus de 1.500 livres de tous les genres.

Elle vient de s'enrichir ces jours-ci de plus de cinquante ouvrages (romans et livres policiers) grâce aux apports de Lucile OTTAVI-OTTAVJ et de Rose-Marie et Jean-Pierre CHABROLLE.

Merci aux généreux donateurs.


La Bibliothèque se trouve Place de la Mairie et est ouverte tous les jours (y compris le dimanche) de 10 h à 12 h et de 16 h à 20 h. Teléphone: 04-95-24-58-87.

  


Partager cet article
Repost0
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 19:05

Les Français utilisent de plus en plus internet pour acheter des objets. Beaucoup le font par le biais des enchères en ligne. Dans ce monde-là, il est même possible de trouver des objets ayant rapport avec Poggiolo. Ce fut le cas l'an ex-libris Noël Pinellidernier avec une carte postale montrée sur e-bay (cliquez ICI)

Maintenant, sur www.delcampe.net, un ex-libris est proposé pour une mise à prix de 3 euros. Il est possible de surenchérir jusqu'au 23 juin. Cette vignette était collée par les bibliophiles au revers des reliures de leurs livres et portait leur devise ou leur nom. La devise de cette pièce est: "PENSA E POI FA" (ce que beaucoup de gens devraient appliquer). Elle est accompagnée de son origine: "De la Bibliothèque de Noël PINELLI".

Cette mention a de quoi retenir l'attention des Poggiolais. L'objet en question est un vestige d'un célèbre enfant du pays.

Son nom montre qu'il appartient à la plus vieille famille poggiolaise, installée dans le village depuis au moins 1610.

 

Noël PINELLI se prénommait plus exactement Jean-Noël .

Né le 31 mai 1881 à Clermont-Ferrand, il est le fils de Jean-Baptiste et d’Aline Menu. Il fait ses études au collège Fesch d'Ajaccio et à la faculté de droit d'Aix-en-Provence dont il est lauréat.

Avocat du barreau d'Ajaccio en 1900. Commissaire de la marine de 1901 à 1918, professeur sur le bateau-école "Duguay-Trouin", il était à Salonique en 1916 et à Londres en 1917. Il entre dans l'industrie après la guerre,

Il est dirigeant de la Ligue Civique, association patriotique. Il entre en 1929 au Conseil général de la Seine et au conseil municipal de Paris, dont il est vice-président en 1933-1934. Il se présente aux élections législatives de 1936 dans la 1re circonscription du XIVe arrondissement de Paris. Il est élu au second tour par 10.313 voix sur 20.466 votants, contre 9.791 à Piot.

Il s'inscrit au groupe des indépendants républicains (groupe parlementaire conservateur
Pinelli Noëlconstitué, en marge de la Fédération républicaine, par un certain nombre de députés de droite). Il est membre de la commission des comptes définitifs et des économies et de la  commission de la marine militaire. Inquiet des menaces de chômage qui pèsent sur la France, il intervient à ce propos dans les discussions sur la semaine de quarante heures (juin 1936) et sur le programme de grands travaux destiné à fournir des emplois (juillet 1936). C'est dans le même sens qu'il protestera contre l'admission de réfugiés espagnols dans le département de la Seine en mars 1939. Il demande à interpeller le gouvernement sur sa politique navale, et il est rapporteur pour avis de la commission de la marine militaire sur le projet de loi de février 1939 relatif à la défense nationale. Il est nommé sous-secrétaire d'Etat à la marine marchande dans le cabinet Paul Reynaud du 21 mars 1940 : il ne le restera que jusqu'au 10 mai.

Il est désigné en juin pour aller au-devant des Allemands, à Saint-Denis, et déclarer Paris ville ouverte.

Il vote la loi constitutionnelle du 10 juillet 1940 qui donne les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain. Il est ensuite nommé au Conseil National de Vichy. Après la guerre, il est membre de l'ADMP (Association pour la Défense de la Mémoire du Maréchal Pétain).

 
Il a été président des Poilus d'Orient et des Corses de Paris, vice-président de la Fédération des clubs automobiles de France. Il avait fondé à Salonique avec ses compatriotes Carcopino et Moro-Giafferi le Cercle amical culturel de l'Armée d'Orient dit "le CACAO!".

Il est resté célibataire ; on lui prête des relations amicales avec la romancière Marcelle Tinayre (voir ICI et ICI) qui lui a dédié l’un de ses romans : "Le Bouclier d’Alexandre" (1922). Bibliophile, érudit, italianisant réputé, il séjournait régulièrement à Rome. En 1929, il a publié une nouvelle traduction du "Prince" de Machiavel. Le professeur Jérôme Carcopino disait de lui qu'il était "le romaniste le plus distingué du Parlement français".  Il était Commandeur de la Légion d’honneur et Croix de guerre 14-18. Décédé le 6 février 1970.

Son importante bibliothèque fut dispersée après sa mort et il n'en reste plus que cet ex-libris (ainsi que quelques ouvrages parfois proposés dans certains sites de livres d'occasion).

Qui veut avoir un souvenir de Noël PINELLI, le seul Poggiolais député et membre du gouvernement?

 

(merci à Romain DURAND pour avoir signalé cette vente et fourni des renseignements biographiques sur Noël PINELLI)

-François
Partager cet article
Repost0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 19:03

En dehors des bars et restaurants, il n'existe plus de commerçants dans le haut-canton depuis la retraite de Mimi CANALE à Guagno-les-Bains voici une bonne vingtaine d'années. Pour se ravitailler, il est nécessaire d'aller jusqu'aux deux supérettes de Vico. Celles-ci sont en pleine transformation.


Changement de propriétaires pour le SPAR qui est à la sortie de la cité, du côté Sagone. La famille FIESCHI qui le reprend a largement diffusé l'information sous forme de prospectus.

 

SPAR Vico

L'entrée semble identique mais l'intérieur du magasin a bien changé.

 

SPAR Vico2

 

La famille CASALTA est bien connue depuis longtemps. Sur la place CASANELLI d'ISTRIA, non seulement l'intérieur, mais aussi la façade, de sa supérette est en train de changer. Les pierres de la maison, maintenant apparentes, rendent un aspect plus authentique. L'entrée a été également modifiée. A noter que ce commerce est maintenant un magasin U.

 

Casalta

 

CASALTA joue toujours un rôle social important car il est le seul à poursuivre toute l'année, chaque jeudi, dans les villages autour de Vico, une tournée d'épicerie et de droguerie.


L'importance de ces commerçants pour la vie des communautés rurales a été très bien montrée par le reportage de TF1 tourné à Poggiolo et Soccia et diffusé le 2 mars 2009. Cliquez sur l'image pour le regarder.

film commerçants
Partager cet article
Repost0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 20:07

Les pluies ont été particulièrement abondantes et longues dans le haut-canton. Maintenant que le soleil luit un peu plus, la flore montre sa vigueur. Les fleurs des plantes sauvages du bord des routes comme celles des jardins explosent de toutes leurs couleurs. Le végétal arrive même à profiter de toutes les failles du minéral pour s'imposer dans les rues et places de Poggiolo. Regardez ce diaporama.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de mars et avril dans les Deux Sorru:

cliquer ici. 

 

VACANCES SCOLAIRES COVID

-fin des cours: 

samedi 10 avril

-reprise des cours:

lundi 26 avril (classes maternelles et primaires)

lundi 3 mai (collèges et lycées)

 

 

Le mensuel "INSEME" d'avril vient de paraître:

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907