Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 19:14

Pour bien profiter de la nature corse, il est agréable d'aller au pas de sa monture. Alors, pensez à Dominique CORRIERAS. Il est toujours prêt à vous aider pour toute promenade à cheval, poney ou âne.


corrieras

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 18:00

Un aspect important de Sorru in Musica est son côté communautaire. Affiche Sorru in Musica 2011

Ce festival fait des représentations dans des villages différents chaque soir, dans les églises ou sur les places afin que chacun puisse en profiter. Avant le concert du soir, des animations sont organisées par chaque commune.

A SOCCIA et à POGGIOLO, les enfants vont particulièrement être mis à l'honneur. La Socciaise Marie BENDLER a rassemblé depuis février une quinzaine de jeunes des deux villages pour préparer un spectacle. Avec patience et volonté, elle a mené à bien une adaptation pour enfants de la pièce de théâtre "NOVECENTO: pianiste" d'Alessandro BARICCO. Ces musiciens et comédiens en herbe ont également réalisé les décors.

Ce spectacle inédit est à découvrir vendredi 22 juillet à 18 h 30 place de l'église à SOCCIA et dimanche 24 juillet à 18 h salle des fêtes à POGGIOLO.

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 17:25

Sorru in Musica débarque à Poggiolo dimanche 24 juillet.

 

Tout d'abord, il est prévu, à partir de 18h, des animations Place de la salle des fêtes: Adaptation par les enfants du canton de la pièce de théâtre «Novecento: pianiste» d’Alessandro BARICCO ; chants et polyphonies.

Puis, à 22h, une originalité: une SOIREE LECTURES (Piazza Ghjò)


Robin RENUCCI lira des extraits de
"La Promesse de l’aube" de Romain Gary

 

 

Avec Bertrand CERVERA (violon) et Stéphane PETITJEAN (piano) qui joueront:

    -Sonate pour piano et violon en la bémol mineur de Leos JANACEK
    -Extrait de la Sonatine en sol mineur de Franz SCHUBERT


 

ROMAIN GARY: un écrivain aux multiples facettes…

   Immigré d'origine lituanienne, né Roman Kacew, de père inconnu, naturalisé français en 1935, il entre dans la Résistance auprès des Forces aériennes françaises libres pendant la Seconde Guerre mondiale puis embrasse une carrière diplomatique en 1945. C'est à cette époque que Gary se lance dans l'écriture et publie "L'Education européenne" puis "Les Racines du ciel". Romain Gary s'essaie également à la réalisation: il fait notamment tourner son épouse, Jean Seberg, dans "Les Oiseaux vont mourir au Pérou". Seul écrivain français à avoir obtenu deux fois le prix Goncourt grâce au subterfuge du pseudonyme -en 1956 pour "Les racines du ciel" et 1975 pour "La vie devant soi", roman signé Emile Ajar-, Romain Gary marque le monde de la littérature pour le mystère et la liberté de ton qu'il incarne.


Plus de renseignements:

http://www.sorru-in-musica.com/sorru-musica/sorru-musica.php?menu=9&idsoi=9

 

 

ROBIN RENUCCI (récitant)
Robin RENUCCI   Acteur pour le théâtre et pour le cinéma (Prix Gérard Philippe pour «Le soulier de satin» mis en scène par Antoine Vitez ; nomination aux Molières pour « François Truffaut Correspondance » ; 7 d’or du meilleur comédien pour «Des enfants dans les arbres» de Pierre Boutron et pour «Parents à mi-temps» d’Alain Tasma… ), il est l’initiateur d’ateliers de création et de formation en Corse, où il fonde en 1998 les Rencontres Internationales de Théâtre en Corse qui ont lieu chaque été, dans la région du Giussani, au sud de Calvi. Attaché à la culture méditerranéenne, il réalise en 2006 «Sempre vivu!», son premier long métrage, fortement inspiré de la Commedia dell’Arte, tourné sur l’île de beauté en langue corse. Depuis 2009, il est à l’affiche de la série à succès « Un village français » diffusé sur France 3. Il vient tout juste d'être nommé par le Ministre de la Culture Directeur des Tréteaux de France, le centre dramatique national itinérant créé en 1959 par Jean Danet, dont le but est de partager les grandes œuvres théâtrales avec tous les publics, et d'abord avec les moins favorisés.

 

(Biographie extraite de:

http://www.sorru-in-musica.com/sorru-musica/sorru-musica.php?menu=10)


 

VENEZ NOMBREUX !

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 18:24

L'article précédent donnait l'historique de la cathédrale de Sagone.

Pour mieux la connaître, voici un diaporama constitué par des photos prises par Philippe Franceschetti le 14 août 2010, peu après un orage, d'où les flaques d'eau visibles sur certains clichés. D'autre part, le chantier de fouilles, alors interrompu, était recouvert de plastique blanc.

On peut bien voir les différentes parties du bâtiment avec des murs constitués de pierres diverses correspondant aux diverses restaurations et modifications, l'intérieur de la nef, les traces du baptistère et des sépultures avec les offrandes de coquillages.


 

ATTENTION: Une messe sera célébrée à la cathédrale de Sagone dimanche 17 juillet à 10 h 30 et une autre samedi 30 juillet à 19 heures. 

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 18:29

    En marge du festival de musique qui aura lieu dimanche 24 juillet à POGGIOLO, le village accueillera également une réunion sur l'Histoire de notre canton.


Letia par F. Paoli   A l'invitation de l'Association Artistique et Culturelle de Sorro in Sù, François PAOLI  présentera et dédicacera, à 17 heures, à la bibliothèque,son livre,  "Letia et la région de Vico dans l'Histoire de la Corse", édité à la Stamperia Sammarcelli.

   Cette monographie qui retrace l'histoire d'une région depuis les premières traces préhistoriques retrouvées sur le territoire de Letia jusqu'à nos jours avec, au travers de l'histoire de Letia et du Vicolais, l'Histoire de la Corse qui se trouve ainsi revisitée...

    Le mérite de ce livre, basée sur une imposante recherche bibliographique, est de montrer que ce village n'a pas vécu en vase clos mais qu'il a subi tous les bons et (surtout) mauvais aspects de l'histoire des Deux Sorru et même de toute la Corse.

    Ainsi, la population du village fut entièrement déportée, tout comme celle de POGGIOLO, par les Génois pour avoir aidé la révolte des seigneurs de Cinarca,  (voir le résumé historique de Xavier PAOLI). Une originalité: l'auteur ressuscite les les 17 hommes venant de LETIA  qui, au sein de la Compagnie ARRIGHI, aidèrent Pascal PAOLI lors de la guerre d'indépendance.

 

    François PAOLI est déjà l'auteur de deux ouvrages qui ont fait date: "Le docteur Antonmarchi ou le secret du masque de Napoléon", aux éditions Publisud à Paris en 1996, et "La jeunesse de Napoléon" aux éditions Tallandier, à Paris en 2005.

    Prix de vente conseillé: 25 € Informations, contact et réservations: 06.23.32.04.13

 

Venez dimanche 24 juillet à 17 h, salle de la bibliothèque, 
pour discuter de l'histoire de notre canton!
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 16:56

Le festival Sorru in Musica est commencé. Pour pouvoir suivre chaque soirée, référez-vous au calendrier qui est consultable en cliquant ICI.

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 17:56

Les automobilistes qui utilisent les navires de la compagnie La Méridionale ont pu remarquer, sur les quais du port de Marseille, un des employés qui les aident à embarquer. Ceux qui sont originaires du canton des Deux Sorrù le connaissent bien: c'est Thierry CALDERONI.

Il est peut-être exagéré de le qualifier de "Poggiolais le plus important" mais son travail permet à chacun de voyager au mieux pour rejoindre POGGIOLO.

 

 

Thierry au travail2Quel est le nom de ton emploi? En quoi consiste-t-il exactement?
Assistant clientèle quai avec le grade de chef d'équipe.


Depuis combien de temps travailles-tu ici?
Depuis avril 1999.


N'est-il pas difficile de travailler en plein air?
Tout dépend des saisons. L'été, le hangar nous abrite du soleil et il y a toujours un peu d'air. L'hiver, il suffit d'être bien équipé (sous-vêtements et grosses parkas). Le plus gênant, c'est la pluie. Dans l'ensemble, c'est plutôt agréable.


Pour les passagers, quels sont les atouts de La Méridionale par rapport à la SNCM et à Corsica Ferries?
Notre atout essentiel est la convivialité. Peu de bateau avec des capacités raisonnables. Pour les tarifs avec la SNCM, à prestation égale, tarif égal. Mais la restauration est de meilleure qualité.


Les automobilistes sont-ils disciplinés? Ont-ils des comportements différents selon les moments de l'année?
il y a toutes sortes d'automobilistes: l'habitué et le touriste. Chacune comprend deux sous-catégories.


L'HABITUÉ

  - l'habitué qui connaît la marche à suivre par cœur mais qui écoute l'agent d'accueil
  - l'habitué qui ne calcule personne car il pense tout savoir (une fois sur deux, il se trompe de compagnie) (souvent les insulaires)
LE TOURISTE:
  - Celui dont le trajet s'est bien passé: il arrive détendu et écoute
  - Celui qui s'est pris les embouteillage sur le périph ou un accident sur l'autoroute. Il n'écoute rien et cherche le bateau de partout et râle pour le moindre truc (sortir du véhicule pour faire les formalités d'embarquement...)

 
As-tu une anecdote concernant des Poggiolais ou des gens originaires du canton?

La plus récente s'est passée pour le "pont" de l'Ascension. Deux membres de ma famille habitant Marseille sont partis si tard de chez eux qu'ils sont arrivés sur le quai bien après l'heure fixée pour le départ. Heureusement, des touristes, qui avaient traversé toute la France et étaient bloqués par un embouteillage à l'entrée de la ville, avaient téléphoné à la compagnie et le départ fut retardé de plus d'une demi-heure, pour le bien de chacun.

 

Es-tu parfois de l'autre côté de la barrière? Utilises-tu ces bateaux pour aller au village?

Bien évidemment. Je peux passer un mois à POGGIOLO l'été et je viens plusieurs fois dans l'année en fonction des vacances scolaires de mes enfants.

Thierry au travail1

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 09:40

décès Pierre-Mathieu(extrait de "Corse-Matin" d'aujourd'hui dimanche 17 juillet 2011)

Pierre-Mathieu JULIEN est décédé à Ajaccio mardi 12 juillet.

La cérémonie religieuse a eu lieu à Guagno-les-Bains mercredi 13 au matin,

suivie de l'inhumation au cimetière de Soccia. 

 

Le blog des Poggiolais présente ses condoléances

à toute la famille de Pierre-Mathieu.

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 18:10


    Si le diocèse de SAGONE proclamait son indépendance par rapport à AJACCIO (voir article précédent), il aurait son évêque, Mgr MAMBERTI, qui a déjà le titre. Il lui faudrait aussi une cathédrale. Pas de problème: elle existe.
Cathédrale golfe2    La cathédrale Sant’Appianu (Saint APPIEN) est à SAGONE, sur la route à droite, après  le pont qui enjambe le fleuve. Bien qu'un panneau la signale, peu de visiteurs viennent la voir. Elle est d'ailleurs très mal en point.
    La cathédrale est bien placée, à 200 mètres d'une crique idéale pour les bateaux.


cathédrale vallée

 
  Elle est placée sur un replat de 10 m d'altitude qui la protège des crues du fleuve Sagone.


   Par cette vallée fluviale, on peut facilement communiquer avec le Liamone et les Deux Sorru.                                        

                                       
      Une basilique a été construite sur l'emplacement d'une ancienne villa romaine. Elle n'a pu être datée précisément mais le baptistère est en revanche bien du dernier quart du VIe siècle. Or, le siège épiscopal est attesté à partir de 591 par deux lettres du pape Grégoire Ier.

   Second bâtiment au même endroit: la cathédrale Sant'Appiano est édifiée au XIIème siècle, quand l'évêché, supprimé pendant quatre siècles, est réactivé.

cathédrale menhir

 

    Une statue-menhir a été remployée dans un des murs.




    La cathédrale a été abandonnée en 1569, au profit de la pro-cathédrale de VICO, à cause, en plus de la malaria, des raids barbaresques qui pillaient les villages et capturaient les populations pour les vendre comme esclaves (fléaux bien oubliés aujourd'hui!). 


    En 1728, Mgr Pier Maria Giustiniani, évêque de Sagone, décida de bâtir une chapelle à l’emplacement du chœur des édifices antérieurs.
    Mais très vite, l’édifice est à nouveau désaffecté et, dès les années 1820-1830, il est utilisé comme entrepôt de foin alors qu’une maison est aménagée dans la nef romane.
    Depuis 1963, des fouilles, menées de façon très irrégulière, ont peu à peu fait renaître cette construction.
    Le baptistère a été retrouvé, ainsi que plusieurs sépultures avec parfois des offrandes de coquillages.

Ce monument si vénérable, symbole de l'ancien diocèse de Sagone, ne mériterait-il pas de recevoir la visite de Mgr MAMBERTI, son évêque?

   ATTENTION: Une messe sera célébrée à la cathédrale de Sagone dimanche 17 juillet à 10 h 30 et une autre samedi 30 juillet à 19 heures. 

  Un excellent dossier sur la cathédrale Saint Appien de Sagone se trouve à l'adresse:
http://www.sagone-archeo.fr/

 

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 18:36

Le blog des Poggiolais fait appel aux Poggiolais!


Avec les vacances, on pense avoir un peu de temps pour ranger ses affaires. Il faut en profiter pour chercher les albums de photos familiales et pour aller au grenier ouvrir les malles. C'est l'occasion de découvrir ou de redécouvrir des documents qui évoquent le temps passé.

Ces témoignages familiaux sont également des souvenirs de la vie poggiolaise et ils seraient utiles à toute la communauté de notre village. Ils pourraient être publiés sur ce blog. Des photos de la vie quotidienne, de personnages ou de paysages seraient tout aussi intéressants. Mais des papiers (diplômes, médailles, articles de journaux...) seraient très utiles.

Il n'est pas nécessaire de chercher des productions centenaires. Une ancienneté de vingt ou trente ans suffit parfois.

Il serait dommage que le fonds documentaire du blog s'assèche bientôt alors que chaque Poggiolais se doit de transmettre les richesses de nos racines aux nouvelles générations.


Les documents ou les suggestions sont à envoyer à : larouman@gmail.com


MERCI D'AVANCE!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de mars et avril dans les Deux Sorru:

cliquer ici. 

 

VACANCES SCOLAIRES COVID

-fin des cours: 

samedi 10 avril

-reprise des cours:

lundi 26 avril (classes maternelles et primaires)

lundi 3 mai (collèges et lycées)

 

 

Le mensuel "INSEME" d'avril vient de paraître:

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907