Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 09:01

L'Association des Amis du Couvent St François de Vico organise une

http://a406.idata.over-blog.com/623x452/2/54/11/81/villlage/couvent.jpgSoirée COUSCOUS

vendredi 6 juillet

à partir de 20 h 30

au couvent de Vico, salle Albini


 

Participation: 20 €, vin non compris (gratuit pour les enfants de moins de 10 ans)

 

Réservations jusqu'au mardi 3 juillet au couvent (04-95-26-83-83) ou auprès de Mme BASSI (04-95-26-62-29).

Nombre de places limité. La salle sera ouverte à partir de 19 h 30. Les personnes n'ayant pas réservé seront placées après les réservations.

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 17:50

    Après les cartes postales pré-imprimées qui ont été vues récemment (voir les articles ICI et ICI), il exista des cartes dont le recto comportait enfin une véritable photo des lieux.

   Dans notre canton, le maître d'œuvre fut un prêtre, révèle Jean-Baptiste PAOLI dans "Histoire d'un petit village de montagne au cœur de la Corse du Sud":

 

"Le chanoine Ange-Mathieu PASTINELLI, originaire d'Orto, fut curé de Soccia de 1928 à 1955. D'illustre mémoire, à la fois pasteur de la paroisse, mais aussi infirmier et menuisier-ébéniste, on lui doit de nombreux meubles réalisés pour des particuliers et les meubles de sacristie de l'église de Soccia et de l'église du Sacré-Cœur d'Ajaccio. Photographe, il fit éditer une série de cartes postales de la région (Collection Pastinelli)."

 

    Les exemples ci-dessous (dont on excusera la médiocre qualité technique) sont extraites de la même brochure. Cliquez sur elles pour les agrandir. Toutes les cartes comportant la mention Collection Pastinelli font donc partie des plus anciennes de Sorro in Sù.

   Le chanoine a-t-il également photographié Poggiolo?

cartes Pastinelli

Partager cet article
Repost0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 18:00

"Quelle joie de se retrouver et de partager ces moments de musique ensemble..! Une année encore a passé mais pour nous ce ne fut qu'une parenthèse entre deux festivals… Foin du tonnerre des villes et de la vie..! Place à  Sorru In Musica.."


   C'est ainsi que débute la présentation de la neuvième édition du Festival Sorru in Musica sur le site http://www.sorru-in-musica.com/

    Les lignes générales de la programmation avaient été publiées sur ce blog le 28 mars. Maintenant, tout le monde peut avoir tous les détails sur chacune des soirées qui se dérouleront du 15 au 24 juillet dans les Deux Sorru.

   On apprend ainsi que "Cette année, les concerts commenceront tous à vingt-et-une heures trente.. Les animations et l’organisation des soirées seront fluctuantes au gré des envies de nos hôtes..."

 

   Ainsi, à U PIGHJOLU, le 18 juillet, la soirée sera un CONCERT DEGUSTATION, Piazza Ghjò, sur le thème de LA RENCONTRE DE LA MUSIQUE ET DU VIN avec la participation du sommelier Raphaël Pierre-Bianchetti

 

   Les amateurs de l'Histoire corse devront se rendre:

- le 17 à COGHJA où, à 20h, aura lieu une Conférence sur les sites archéologiques de la commune,

- et le 21 à BALOGNA où, à 18h30, sur la place de l’église, ils pourront écouter une Conférence sur l’histoire de BALOGNA.

 

   Le même 21, à 21 h 30, dans l'église de LETIA San Martinu, Robin RENUCCI, qui avait été tant apprécié à U PIGHJOLU l'an dernier, lira des extraits de la Correspondance de Madame de Sévigné, des Maximes de La Rochefoucauld, des Mémoires du comte de Brienne et des Mémoires de Saint-Simon, dans le cadre d'une LECTURE-CONCERT consacrée au thème "Musique et poison à la cour du Roi-Soleil".

   Pour mémoire, vous pouvez revoir le diaporama sur l'avant-concert et le concert de l'été dernier dans notre village.

 

 

 

   Beaucoup d'autres surprises sont encore à découvrir sur ce site du Festival. Etudiez-le et préparez vos soirées de juillet.

Partager cet article
Repost0
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 14:30

Paul et Françoise Martini

Edouard et Marie Madeleine Martini

Jacques-Antoine et Colette Martini

Marie-Thérèse et Pierre Leccia-Martini

ses enfants

 

Pierre et Véronique, François et Blandine, Vanina et Manuel, Catherine et Stefan, Nicolas et Sandrine

ses petits-enfants et leurs conjoints

 

Anne, Romain, Eva, Lola, Joseph, Amélie, Paul-Dominique, Elisa

ses arrière-petits-enfants

 

Jeanne Demartini

Louis et Louise Demartini et leurs enfants Jean-Charles et Daniel

ses soeur, frère, belle-soeur et neveux

 

les familles Maurel, Flottes, Martini, Demartini, Calderoni, Vinciguerra,

Paoli, Pinelli, Fattacioli, Roux, Nicollet, Soulier

parents et alliés

 

ont la douleur de vous faire part

du décès de

Marie-Louise MARTINI

née MAUREL

Veuve de Pierre MARTINI (1910-1988)

survenu à Montpellier le 22 juin 2012

à l'âge de 98 ans

 

La levée du corps aura lieu le mardi 26 juin à 9h30

à la chambre funéraire de la rocade à Ajaccio, Bd Louis Campi.

La cérémonie religieuse sera célébrée le 26 juin à 11h en l'église Saint Siméon de Poggiolo.

L'inhumation suivra, au cimetière de Poggiolo.

La famille remercie son médecin traitant le Docteur Gilles Caccavelli

et toute l'équipe de la maison de retraite Les Violettes

pour leurs bons soins et leur dévouement.

Partager cet article
Repost0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 17:43

Le mystère du train de Soccia est résolu. Jean-Pierre FONDEVILLE, de l'hôtel U Paradisu de Vico, a eu la grande gentillesse de faire parvenir au blog de Poggiolo des cartes postales anciennes parmi lesquelles se trouve la carte présentée dans l'article précédent.

Il y a aussi des cartes de Baloga, Guagno, Orto et Renno, décorées de fleurs et d'oiseaux.

Ces cartes étaient effectivement pré-imprimées et les mairies ou les revendeurs avaient la possibilité de les sigler au nom de leur village comme l'indique le verso illustré d'une des cartes, qui était aussi un bon de commande.

Pour être vendues, il leur fallait des illustrations passe-partout, d'où les fleurs et les oiseaux. Le train était aussi devenu tellement habituel qu'il était proposé dans la gamme.

Il serait intéressant de savoir qui a voulu imprimer le train socciais, et s'il l'a fait en toute connaissance de cause car, comme l'écrit Jean-Pierre, "cela a pu mener à des aberrations éventuelles ou aux magagne di i Monta Sega......"


Un grand merci à Jean-Pierre pour ces documents.

 

souvenir de Balogna

souvenir de Guagno

souvenir de Orto

 

 

souvenir de Renno

 

souvenir de commande

Partager cet article
Repost0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 18:08

bibliothèque de Poggiolo.jpg   L'association artistique et culturelle de Sorru in Sù informe ses adhérents et l'ensemble des Poggiolais que la bibliothèque de l'association à Poggiolo (rez-de-chaussée de la mairie) est ouverte à dater du 20 juin, de 10 h à12 h et de 16 h à 20 h tous les jours sauf le mardi.

    L'adhésion à l'association donne le libre accès à la bibliothèque constituée par un fond de 1.500 ouvrages.

P1428.jpg

    Par ailleurs, à l'occasion du salon des peintres qui se tiendra les 10 et 11 août prochains, il est rappelé que les inscriptions sont d'ores et déjà prises. Il est demandé d'écrire à l'association (place de la mairie, 20125 Poggiolo) ou de téléphoner au 04-95-24-58-87.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 18:00

  Au XIXème siècle et au début du XXème, le chemin de fer a bouleversé la société en rétrécissant les distances. La toile d'araignée en acier s'étendait partout et il semblait normal que chaque petit village ait sa gare. C'est ainsi que publication en est arrivée à affubler Poggiolo d'une gare. Voir l'article qui avait dénoncé cette énormité.

    Un projet de ligne ferroviaire entre Ajaccio et Vico avait bien été avancé mais n'était pas allé très loin: voir l'article qui l'avait relaté.

    Le mythe du train se manifesta également pour Soccia sous la forme de cette carte postale.

 

http://ortu.free.fr/trenusoccia.jpg

 

    Semblant dater d'avant la guerre de 14-18, ce "Souvenir de Soccia" fait voir au premier plan une locomotive fumante tirant plusieurs wagons. De l'autre côté de la voie, le soit-disant village de Soccia s'étend sur la rive plane d'une rivière tranquille. Les toits sont dominés par un clocher qui paraît être de style gothique. A droite, une haute cheminée montre qu'une usine est en activité.

   Les Socciais d'aujourd'hui peuvent-ils vraiment reconnaître leur village?

    Il semble probable que cette image colorée ait fait partie d'une série préparée à l'avance. Il suffisait d'ajouter le nom de la localité où l'on désirait vendre une série de ces cartes. Il serait intéressant de savoir si d'autres villages du canton ont bénéficié de ce système de publication.

    En tout cas, un grand merci à Jean-Luc qui a trouvé ce document et qui anime le site http://ortu.free.fr/

 

    Orto a également été contaminé par la fièvre ferroviaire d'après une anecdote racontée par Jean-Luc:

 

"il y a très longtemps, lorsque mon père avait envoyé un colis au village par l'ancètre de la SERNAM, il avait été surpris d'apprendre que le prix de l'envoi était minoré car Orto était près d'une gare!!!"

Partager cet article
Repost0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 19:30

Le vote du second tour des élections législatives a donné les résultats suivants à Poggiolo:

 

 

Inscrits 

  146

 
  Abstentions 45  

Votants


Nuls et blancs:

101


0

69,18% 
Simon RENUCCI (social-démocrate) 76   75,25%
Laurent MARCANGELI (UMP)   25   24,75%

 

Mais ce n'était pas suffisant pour que Renucci conserve son siège...

 

Pour comparer avec le premier tour, cliquer ICI.

Partager cet article
Repost0
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 18:04

   Le Café Le Belvédère vient d'agrandir ses activités avec la mise en service d'un four à pizza (relaté dans l'article du 12 juin dernier).

   Cet établissement est le seul de Poggiolo. Il est installé à son emplacement actuel depuis 1960 et il est tenu par la famille CHITI depuis trois générations.

 

Belvédère

 

   Dans des temps lointains, il existait plusieurs débits de boissons.

   Beaucoup se souviennent de l'ambiance très "corsiste" qui régnait chez Jean-Marie. Derrière cette double porte, le comptoir et les tables sont encore en place, prêts à reprendre du service.

 

porte bar Jean-Marie

 

    Par contre, parmi les Poggiolais vivants, en existerait-il qui aient vu le Café St Roch ouvert? En face de la maison Grimaldi, son nom se devine encore au-dessus d'une porte fermée depuis très longtemps.

 

café st roch

 

 

    L'histoire des bars poggiolais est à écrire. Ce sujet est pourtant important. Bernard FRANCESCHETTI le déclarait dans "CORSE-HEBDO" le 29 décembre 2000: un bar, "c'est une agora, presque un service public, il permet de confronter les générations et de transmettre les savoirs, les idées. Quand un bar ferme, c'est presque aussi grave qu'une école" .

 

    Nous comptons sur l'aide de nos lecteurs pour apporter de nouveaux renseignements sur les bars du village.

Partager cet article
Repost0
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 18:14

   Pendant longtemps, chaque famille poggiolaise voulait avoir son four pour cuire son pain. Petit à petit, ils ont été abandonnés à cause de la concurrence des boulangers professionnels.

   Mais, depuis quelques années, des fours sont de nouveau en activité. Certains ont connu une nouvelle jeunesse, comme celui de Philippe et Hélène. D'autres ont été créés de toute pièce, comme celui de Fosca. La mairie en a installé un sur l'esplanade de la salle des fêtes. Et, tout récemment, le bar vient d'inaugurer le sien (voir article récent), qui est plus destiné pour les pizzas que pour les produits traditionnels.

   Ce nouveau diaporama (qui complète et actualise celui publié voici un an et demi) donne une vision générale des fours poggiolais. Profitez-en!

 

 

Ce diaporama est également publié sur Dailymotion à l'adresse:
Faites-en profiter vos amis!
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

Calendrier des messes de mars et avril dans les Deux Sorru:

cliquer ici. 

 

VACANCES SCOLAIRES COVID

-fin des cours: 

samedi 10 avril

-reprise des cours:

lundi 26 avril (classes maternelles et primaires)

lundi 3 mai (collèges et lycées)

 

 

Le mensuel "INSEME" d'avril vient de paraître:

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907