Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 18:01
L'été sera musical

Le festival Sorru in Musica Estate 2014 se prépare activement.

Les organisateurs viennent de nous faire parvenir le calendrier.

Il aura lieu du 21 au 30 juillet.

Tenez-en compte pour la préparation de vos vacances afin de participer à ce grand moment de l'été dans notre micro-région.

Lundi 21 juillet : animations et concert à Vico

Mardi 22 juillet : animations à Murzo ; concert à Arbori

Mercredi 23 juillet : animations à Orto ; concert à POGGIOLO

Jeudi 24 juillet : animations sur le site de Sant’Appianu de Sagone ; concert au Couvent de Vico

Vendredi 25 juillet : animations et concert à Letia St Roch

Samedi 26 juillet : animations et concert à Soccia

Dimanche 27 juillet : animations et concert à Renno

Lundi 28 juillet : animations et concert à Coggia

Mardi 29 juillet : animations et concert à Balogna

Mercredi 30 juillet : animations et concert de clôture au Couvent de Vico

Les détails seront donnés ultérieurement sur ce blog et sur le site du festival: http://www.sorru-in-musica.com/

Partager cet article

Repost0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 18:54

Voilà qui est fait ! Les listes de candidats ont été déposées. La campagne électorale a commencé officiellement lundi 10 mars. Le premier tour aura lieu dimanche 23 mars de 8 h à 18 h.

A Poggiolo, comme prévu depuis longtemps, deux listes se présentent. Les voici, par ordre alphabétique.

A chacun de faire son choix.

 

Voici les candidats

Liste "INSEME PER TUTTI"

- BERNARD Vanina

- MARTELLI-COIN Marianne

- OTTAVI Marie-Marcelle

- PAOLI Jean-Silius

- PINELLI Ange-Marie

- PINELLI Angèle

- SUSINI Marie

 

 

Liste "U PIGHJOLU - I BAGNI, DUMANE"

- COLONNA François

- DUBREUIL-VECCHI Hélène

- FRANCHI Jean-Marc

- LAGRANGE Julie

- MARTINI Nicolas

- PELLEGRINI Jacqueline

- PINELLI Jean-Dominique 

Partager cet article

Repost0
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 18:00

Les Poggiolais ne sont pas réputés pour avoir le sang plus chaud que d'autres Corses. Ils savent garder leur calme dans des circonstances parfois difficiles. En tout cas, un exemple du milieu du XIXème siècle semble le prouver.

L'affaire fut révélée par une lettre du maire de Soccia au préfet de la Corse, en date du 12 août 1851. L'élu informait le représentant de l'Etat que "les nommés franceschetti Laurent Antoine et Antoine françois, tous deux propriétaires à Poggiolo au lieu dit Sialello" exploitaient des terres qui "étaient séparées d’avec les biens communaux de Soccia par un mur très ancien et d’une date inconnue aux habitants de Soccia âgés de quatre-vingt et même de quatre vingt dix ans". 

Malgré la présence de cette séparation, les frères Franceschetti auraient empiété sur les terres socciaises. En 1851, "la commune de Poggiolo s’étant pourvue de deux gardes Champêtres ces derniers se faisaient un plaisir d’après ce qui m’a été dits (sic) par différents habitants de Soccia, de se fixer des journées entières à côté d’une source qui se trouve tout près dus (sic) susdit mur". Ils empêchaient ainsi vaches et chevaux de Soccia de s'y désaltérer.

Le 11 août, le maire de Poggiolo (qui, depuis 1848 et jusqu'en 1860, était Antoine François Franceschetti) s'opposa à la restauration du mur par des Socciais et fit venir deux gendarmes de Guagno pour menacer les villageois.

Du moins, voilà la version socciaise.

Les qualités poggiolaises (4/7): les Poggiolais sont calmes

Une autre version fut donnée par le rapport adressé du lieutenant de gendarmerie de Vico. L'affaire s'étant envenimée, le Préfet lui avait demandé, en octobre, des renseignements "sur les torts attribués à M. le Maire de Poggiolo par celui de la commune de Soccia".

L'officier rapporta le récit du commandant de la Brigade de Guagno.

"Le 11 août dernier, le Maire de Poggiolo a demandé deux gendarmes pour maintenir l’ordre sur le lieu dit Fialello, objet d’une contestation entre les communes de Soccia et Poggiolo, les gendarmes Maestrato et Versini s’y rendirent et trouvèrent le maire de Poggiolo, accompagné seulement par deux habitants de cette commune, tandis que le maire de Soccia avait avec lui plus de cinquante personnes en arme que les gendarmes ont contenus avec beaucoup de peine.

Dans cette circonstance, le Maire de Soccia, au lieu d’en imposer àses administrés par une attitude digne et calme, les excitait au contraire par ses gestes et ses propos irréfléchis; le silence du Maire de Poggiolo a rendu impuissantes les mauvaises dispositions de ses adversaires."

 

Les qualités poggiolaises (4/7): les Poggiolais sont calmes
Les qualités poggiolaises (4/7): les Poggiolais sont calmes

Ce texte officiel disculpait les Poggiolais de l'accusation d'avoir causé du désordre. Il montrait également que les Franceschetti, sûrs de leur bon droit, avaient crânement résisté à un groupe nombreux et armé. Au lieu de faire dégénérer l'affaire en affrontement violent, ils avaient préféré s'en tenir à la légalité. L'officier de gendarmerie les disculpait ainsi de tout soupçon de trouble à l'ordre public.

Le calme poggiolais l'avait emporté sur la fureur socciaise.

 

Bien entendu, comme le temps a passé depuis 1851, il n'est pas possible d'imaginer que les Socciais aient encore un tel comportement envers leurs voisins !!!

 

------------------------

Les habitués du blog auront pu remarquer que cette querelle de terrains limitrophes entre deux communes ressemble beaucoup à celle qui opposa les habitants de Poggiolo à ceux de Rosazia en 1863 et 1865. Voir l'article:  La fièvre monte à Libbiu

Partager cet article

Repost0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 18:01

"Daniel Istria informe les personnes intéressées par les fouilles archéologiques, qu'il n'y aura pas de fouilles, cette année, sur le site de la cathédrale Sant'Appianu de Sagone, en raison des restrictions budgétaires trop importantes et surtout du retard du versement des crédits (ceux de 2013 ne sont toujours pas arrivés !)."

C'est par ce court texte paru dans le bulletin "Inseme" de mars que les défenseurs du patrimoine des Deux-Sorru ont appris l'arrêt du si important chantier de la cathédrale de Sagone.

L'article suivant montre combien le travail réalisé a été fructueux. Mais il reste tant à faire... 

Partager cet article

Repost0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 18:01

Actuellement, parmi les Poggiolais résidents ou de la diaspora, les diplômés ne manquent pas. Chacun peut donner les noms de plusieurs agrégés, docteurs, ingénieurs, professeurs, etc. Les savants ne manquent pas.

Mais, au milieu du XIXème siècle, il y avait déjà des Poggiolais qui, sans beaucoup de diplômes, étaient assez débrouillards pour inventer des machines.

Les qualités poggiolaises (3/7): les Poggiolais sont ingénieux

Ce recueil des "Machines et procédés pour lesquels des brevets d'invention ont été pris" contient une notice consacrée à des enfants de Poggiolo.

Les qualités poggiolaises (3/7): les Poggiolais sont ingénieux

Ainsi, en 1863, a été enregistrée une machine hydraulique améliorée par COLONNA de LECA et PINELLI pour faire "marcher une roue à augets, laquelle donne le mouvement à une pompe qui devrait ensuite fournir à la roue l'eau nécessaire pour en déterminer la rotation et lui faire produire un travail".

Comme les prénoms ne sont pas donnés, il est difficile d'identifier avec précision les deux inventeurs.

Mais le brevet est bien poggiolais.

Un point serait à étudier: combien d'inventions d'origine poggiolaise ont-elles été enregistrées depuis 1863?

----------------

Précision:

les augets mentionnés dans la notice sont les éléments d'une turbine à action (turbine Pelton) situés à l'air libre et permettant de dévier la direction d'écoulement du fluide (dictionnaire Larousse).

Partager cet article

Repost0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 08:50

Les fortes pluies de ce début d'année ont entraîné les inondations que l'on sait à Porto et Sagone (voir l'article "Inondations à Sagone et Porto").

Elles ont également miné les pentes des montagnes et provoqué des éboulements. Au-dessus de Soccia, la route de Croce Maio a été coupée par la chute de plusieurs grosses pierres.

Nul doute que les services compétents pourront rapidement déblayer ces obstacles!

Photo de Marie Ottavy.

Photo de Marie Ottavy.

Partager cet article

Repost0
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 18:01

Une bonne surprise qui intéressera nos lecteurs est arrivée sur le bureau du blog des Poggiolais: Philippe PRINCE a envoyé cette photo de la "Médaille de l'oncle François".

 

Les qualités poggiolaises (2/7): les Poggiolais sont courageux (addendum)

Cette décoration est la médaille d’honneur pour acte de courage et de dévouement qui fut attribuée à François-Antoine DEMARTINI en 1872 pour avoir sauvé un homme de la noyade. Voir l'article "Les qualités poggiolaises (2/7): les Poggiolais sont courageux".

Normalement, sur l'avers, on avait l'inscription: «REPUBLIQUE FRANCAISE», sur deux lignes dans une couronne circulaire de deux branches de feuilles de chêne, attachées par un noeud en bas, et se rejoignant vers une fleur en haut.

La photo montre le revers avec les allégories du courage dominant un lion et de l’humanité protégeant un enfant chacune reposant sur un piédestal avec les mots respectifs «courage» et «humanité». Les deux personnages soutiennent une couronne de laurier derrière laquelle il y a un bandeau gravé «récompense nationale». Au centre, l’identité du lauréat est frappée avec le nom du ministère.

Ce modèle était gravé depuis 1832 et fut utilisé jusqu'en 1897.

La récompense est restée dans la famille de François-Antoine DEMARTINI.

Dans chaque famille, des documents sur la vie et l'histoire de Poggiolo existent. Comme Philippe PRINCE, faites-en profiter tout le monde.

Partager cet article

Repost0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 17:41

Les Poggiolais n'ont pas peur du danger. Ils ont montré leur courage en de multiples occasions. Plusieurs d'entre eux furent décorés pour leurs hauts faits militaires. Mais le courage se montra pas uniquement pendant la guerre. Plusieurs exemples existent d'une reconnaissance officielle d'actes accomplis par des Poggiolais.

Et rien de plus officiel que le Journal du même nom.

Dans "Le Journal Officiel de la République Française" du dimanche 2 juin 1872, en première page, un nom de Poggiolais fut imprimé.

Les qualités poggiolaises (2/7): les Poggiolais sont courageux
Les qualités poggiolaises (2/7): les Poggiolais sont courageux

Comme l'acte de courage mentionné est indiqué comme s'étant déroulé à Poggiolo, on peut supposer que le sauvetage accompli par François-Antoine DEMARTINI eut lieu au bord de la rivière.

La mention du J.O. débute par les termes "M. A. 2e classe" qui signifient: "médaille d'argent de 2e classe".

La médaille d’honneur pour acte de courage et de dévouement a été décernée et organisée le 20 mars 1820 sous Louis XVIII.

Outre la lettre de félicitations et la mention honorable, il existe cinq degrés de récompense :

  • bronze ;

  • argent de 2e classe ;

  • argent de 1re classe ;

  • vermeil ;

  • or.

Ces récompenses sont décernées par le Président de la République (Adolphe THIERS en 1872) sur compte rendu du ministre de l'Intérieur (Victor LEFRANC à l'époque).

D'après les relevés d'état-civil publiés par Pierre LECCIA sur Généanet, le Poggiolais médaillé ici devait être François Antoine DEMARTINI, né le 14 août 1845 à Poggiolo et décédé le 7 juillet 1920.

Ses parents étaient Martino DEMARTINI (1813-1891) et Maria Domenica PINELLI (1819-1885). Il se maria le 10 juillet 1879 avec Marie "Graziosa" DESANTI (1858-1948) dont il eut six enfants.

----------------------

Une trentaine d'années plus tard, le "Journal Officiel" mit à l'honneur un autre Poggiolais:

Les qualités poggiolaises (2/7): les Poggiolais sont courageux

En novembre 1902, le Président Emile LOUBET n'octroya, sur la proposition du ministre Emile COMBES, que la mention honorable à ce héros qui avait arrêté des chevaux emballés le 27 août précédent.

Dominique-André ANTONINI était né le 21 juin 1873 à Guagno et décéda le 20 août 1937 à Auribeau en Algérie, à l’âge de 64 ans. Ses parents étaient Antoine Marie ANTONINI (1842-1926) et Marie Madeleine CAVIGLIOLI (née en 1855)

Il se maria le 16 mai 1893, à Marignana, avec Angèle Françoise MASSONI (1873-1919) dont il eut une fille Antoinette (1903-1988).

Il est intéressant d'apprendre par ce texte qu'il y avait un cordonnier (et certainement plusieurs autres artisans) au village.

-------------------

Un troisième exemple est celui d'une femme.

Comme la collection du "Journal Officiel" mise en ligne sur le site Gallica n'est pas complet, il a fallu regarder sur le quotidien "La Croix" du 2 novembre 1899, qui reproduit la liste donnée par le président du Conseil et ministre de l'Intérieur Pierre WALDECK-ROUSSEAU. On était encore sous le septennat du président LOUBET.

Les qualités poggiolaises (2/7): les Poggiolais sont courageux

Encore une fois, son acte de courage concernait une noyade. Cette Madame OTTAVIOLI obtint une mention honorable pour avoir sauvé deux enfants de la noyade à Guagno-les-Bains où, semble-t-il, elle habitait.

D'après Généanet, elle serait née vers 1870 et aurait été la mère de Joséphine OTTAVIOLI née en 1894 et décédée en 1898, à l'âge de 4 ans.

Mariée ensuite avec Desiderio Auguste BERTOLANI, né le 30 août 1874 à Poggiolo, elle en aurait eu Antonine Émilie BERTOLANI en 1904.

Il est difficile d'en savoir plus sur elle.

--------------------------

La liste de héros poggiolais ne se limite pas à ces trois exemples.

Mais, même si la majorité des Poggiolais a mené une vie sans éclat particulier, il est bon de se souvenir de ceux qui ont su répondre présent au moment où il fallait agir rapidement.

Partager cet article

Repost0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 18:00

Ce blog est centré sur la vie et l'histoire de Poggiolo. Ce village est un village corse comme il y en a beaucoup d'autres mais il est très important pour ceux qui y habitent ou qui en sont originaires.

Alors il n'est pas interdit d'estimer que son village est le plus beau des villages et que les Poggiolais sont les meilleurs.

Pour aller dans ce sens, nous commençons une petite série d'articles sur les qualités poggiolaises. Même si, comme partout, il y a eu ici des saints et des canailles, nous ne devons pas négliger de mettre en valeur les aspects positifs de notre communauté. 

En dehors des divisions électorales, les habitants et originaires de Poggiolo doivent savoir ce qui les unit.

Donc, montrons LES QUALITÉS POGGIOLAISES.

(à suivre)

N. B. : bien sûr, les faits qui seront évoqués dans les six prochains articles sont tous véridiques mais le commentaire peut parfois être pris au second degré. 

Les qualités poggiolaises (1/7): présentation

Partager cet article

Repost0
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 17:23

Alors que les médias nous disaient que les scientifiques avaient classé cet hiver comme le troisième plus doux depuis 1900, le Tretorre a voulu les démentir.

Samedi matin, le sommet qui est en face de Poggiolo s'est offert une belle pellicule blanche. Et, de l'autre coté, un arc-en-ciel en prime.

Cliquer sur les photos pour les agrandir.

Un petit coup de blanc
Un petit coup de blanc

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des Poggiolais
  • : blog consacré à Poggiolo, commune de Corse-du-Sud, dans le canton des Deux-Sorru (autrefois, piève de Sorru in sù). Il présente le village, ses habitants, ses coutumes, son passé et son présent.
  • Contact

Qu'est-ce que ce blog?

Accroché à la montagne, pratiquement au bout de la route qui vient d'Ajaccio et de Sagone, POGGIOLO est un village corse de l'intérieur qui n'est peut-être pas le plus grand ni le plus beau ni le plus typé. Mais pour les personnes qui y vivent toute l'année, comme pour celles qui n'y viennent que pour les vacances, c'est leur village, le village des souvenirs, des racines, un élément important de leur identité.
POGGIOLO a une histoire et une vie que nous souhaitons montrer ici.
Ce blog concerne également le village de GUAGNO-LES-BAINS qui fait partie de la commune de POGGIOLO.
Avertissement: vous n'êtes pas sur le site officiel de la mairie ni d'une association. Ce n'est pas non plus un blog politique. Chaque Poggiolais ou ami de POGGIOLO peut y contribuer. Nous attendons vos suggestions, textes et images.
Nota Bene: Les articles utiliseront indifféremment la graphie d'origine italienne (POGGIOLO) ou corse (U PIGHJOLU).

Recherche

Le calendrier poggiolais

"Portraits d'union", un beau cadeau

Renseignements en cliquant ici.

 

 

 

Vacances de Noël:

Fin des cours: samedi 19 décembre

Reprise des cours: lundi 4 janvier

---------------------------

"Inseme", le bulletin interparoissial des Deux Sorru de novembre, est paru. 

 

Pour le lire, cliquer ICI.

La météo poggiolaise

Pour tout savoir sur le temps qu'il fait et qu'il va faire à Poggiolo, cliquez sur LE BULLETIN METEO

Un bulletin indispensable

  le bulletin des paroisses des Deux Sorru.

 

En-tete-inseme-copie-1.jpg

.

POGGIOLO SUR FACEBOOK

Votre blog est maintenant sur Facebook. https://www.facebook.com/pages/ Poggiolo/167056470125907